Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La vidéo du dimanche n°8 en grève.

Moi et mon blog sommes en grève pour cette vidéo du dimanche. Moi et mon blog nous avons ras le bol du monde du travail. Ras le bol des décisions arbitraires. J'ai conscience que nous rentrons vers une nouvelle forme de travail, que mon quotidien va se trouver gangrainer par la notion de "polyvalence". Ce terme à la mode est,selon moi, un moyen couvert d'infantiliser un employé, d'éviter de le voir évoluer, de mieux l'utiliser mais de ne pas le responsabiliser. J'ai conscience aussi que nous traversons des moments difficiles et que nous devrons nous adapter, travailler differement, mais je pense que c'est une notion évidente pour un employé, c'est la preuve d'une ouverture d'esprit, on doit accepter les changements, les nouvelles orientations. Mais cela ne doit se faire que dans un sens.

Ma hiérarchie depuis quelques mois, dans sa volonté de changement oublie la dimension humaine. Je pense que c'est une bétise, car ce fonctionnement dans le temps, ne pourra pas perdurer. La dimension humaine, le respect de l'employé, avoir l'intelligence de favoriser son bien-être, c'est pour l'entreprise la productivité de demain, sa réussite. Surtout pour nous qui sommes face à des clients toute la journée, qui véhiculons l'image de l'enseigne. Par ces temps délicats, la hiérarchie a decider (comme c'est souvent le cas) de ne pas renouveller les contrats en CDD. Elodie travaillait avec nous depuis juin dernier, Elodie était en remplacement pour un congé maternité et devait rester. Elodie est venue travailler vendredi dernier, le 13, et elle apprend que son contrat ne vas pas perdurer comme cela n'était pas prévue initialement. Elle ne reviendra pas le lendemain. Pas une seconde pour se retourner, pas une seconde pour anticiper. Rien, juste le temps de glisser quelques larmes. Elodie aimait les livres (elle était en librairie), elle aimait lire, elle avait des envies et des idées, elle a oeuvré pour la reussite de son rayon surtout par ces temps diffciles. Nous avons tous était touché par cette décision, par cette cruelle et brutale absence, cela laisse envisager des moments pénibles pour nous autres.

J'ai honte de mon entreprise, honte de ce dirigeant qui ne connait pas l'employé, qui ne connait rien d'elle, même pas son prénom, encore moins la qualité de son travail. Je dois faire preuve d'utopie car pour moi ce n'est pas la dénomination d'un chef d'entreprise. Alors pour le souvenir, pour se souvenir, juste pour elle, merci à tous de lui donner votre "voix". Je sais que vous ne la connaissez pas mais c'est un moyen de laisser une trace de son passage chez nous, et en espérant que vous ne subissiez pas ça dans votre boite. Je sais aussi que ce vote n'est absolument pas démocratique et j'assume complètement. Merci à tous.

Je souhaite le retour d'Elodie
1001-votes.com
Bah oui !
Oui Oui OUi Ouuuuuuiiii !



résultats »
 
Lien permanent Catégories : Shake La Vidéo du Dimanche [vidéo] 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.