Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Racisme ordinaire.

C'est pas toujours très drôle le web. Comme souvent sur les blogs il est possible de savoir qui vient vous lire et cela permet de découvrir des gens, faire des nouvelles rencontres (n'est ce pas Sunrise ?!). Une jeune femme (dont je tairais le nom), vient me lire régulièrement ou devrais-je dire "venais". Pour découvrir je suis allé sur son blog et j'ai découvert un endroit malsain, un univers que je pouvais soupçonner mais dont je souhaite toujours m'écarter. Suite à un article intitulé "beuveries et dommages collatéraux" dont voici un extrait (...Bon, un autre jour je parlerai de ces débiles de blacks et des crétins de rebeus qui pourrissent également nos douces nuits. Parce que c’est du même acabit !...), j'ai eu envie de réagir. Nous avons donc échangé quelques commentaires que je vous propose de découvrir en précisant que celle-ci a décidé de fermer les commentaires afin que je ne puisse pas lui répondre. Un belle preuve d'ouverture d'esprit et de tolérance !. Toujours interressant de lire autant de connerie.

..."Bonjour Cyril
Il s’agit plutôt de sentiment identitaire que de racisme. Et à mesure que le temps (la vie) passe je me rend compte à quel point cette notion est importante. Je me sens appartenir à un groupe, et je me fous comme de ma première culotte que l’on pense que je puisse être raciste.
Je suis fière d’être blanche et européenne et non la connerie des blacks (pardon mais là encore quelle immense hypocrisie : les nègres !) m’insupporte davantage que celle de mes compatriotes de même couleur.


Oui j’aime bien écouter du jazz de temps à autre mais non je ne pense pas qu’il faille se « mélanger » ni les accueillir (mais la c’est trop tard) ni fonder des familles mixtes. Je prend l’exemple des « noirs » mais cela est valable pour les autres.
Un jour, dans pas longtemps, la race blanche n’existera plus, elle s’éteindra de sa belle mort et vous (ceux qui nous traitent d’affreux racistes) aurez grandement contribué à cela, en baissant votre pantalon depuis des décénies au nom d’un humanisme aussi idéologique que meurtrier.
Je ne suis pas raciste dans le sens ou cette terre est toute diversité, humaine, animale, végétale, et je m’interresse à toutes les cultures. Mais je pense très sincèrement que nous avons le devoir de DEFENDRE les notres, et d’ailleurs c’est ce qui s’est toujours fait au fil des siècles.
Pouvons-nous vivre ensemble ? NON. Tous les exemples de société multi-raciales sont des échecs.
Voilà pourquoi tu lis et tu lieras encore sur mon blog cette notion de racialité et d’identité (plutot que racisme).

Quand aux clochards, je n’ai pas beaucoup d’estime pour ces gens-là. J’ai aussi vécu des moments très difficiles dans ma vie, jamais je ne me suis assise dans la rue à mendier avec mon gosse dans les bras ou un litron à côté de moi. Trop facile de demander la p’tite pièce aux passants, on peut toujours aller bosser en intérim ou à l’usine. D’autres l’on fait , y compris moi !

Bon j’espère ne pas avoir effrayé le gentil Cyril anti-racisme et humaniste avec tout ça :-) "...

 

Ma réponse :

Si j’etais effrayé nous ne nous parlerions pas. Et je ne suis pas un humaniste, je n’en ai pas la prétention. Ta revendication identitaire je peux eventuellement la comprendre. Meme si c’est une notion qui me dépasse je peux le comprendre. Mais comment faire preuve de crédibilté lorsque tu ecris « je suis fière d’être blanche et européenne »… comment être crédible. Comment osé parler de notre monde en tenant un discours aussi radical. Je pense que certaine choses graves dans ta vie te font tenir ce discours, n’oublie pas que c’est un discours violent et que c’est ce même discours qui nous font nous déchirer et crever a petit feu. Au contraire de toi je pense que nous pouvons vivre dans ce pays laïque, avec nos differentes cultures. C’est vrai la vie est difficile, la vie est rude, mais pour les personnes faibles comme toi il convient d’aller trouver des reponses dans la haine raciale. La peur de l’étranger. C’est tellement plus simple ainsi. Par contre le pauvre petit noir de 6 ans qu’un jour tu croiseras au bout de ta rue tu iras lui expliquer avec tes grandes theories pour quelles rasions il n’a pas le droit d’aller jouer avec ses petits camarades blancs.

"Noir-blanc-religion-race-identité", hallucinant ta facon de cataloguer chaque humain, de ranger ainsi chaque culture. Certains que nous connaissons ont essayé avant toi de ranger tout ca et cela a conduit à la pire guerre de tous les temps. Je te plains, sincerement, d’être devenue comme ca et d’entrainer dans ta route d’autres qui eux aussi trouveront les reponses à leurs malheurs chez l’étranger d’en face. Je ne suis ni gentil, ni humaniste. J’ai juste conscience de ton racisme primaire, preuve de ton inculture. Bien à toi.

 

Sa réponse :

C’est bien ce que je disais, tu es un gentil humaniste et je suis l’affreuse raciste haineuse et faible (forcément les racistes son toujours faibles, et en face d’eux il n’y a que des gens équilibrés (rires)).Rhalalala on ta bien laver la cervelle toi, pire que moi encore !! Car moi aussi j’ai été cette jeune conne idéaliste et humaniste que tu continues à être aujourd »hui.Ouvre les yeux et REGARDE, donne moi un seul exemple depuis la nuit des temps, depuis que l’homme est homme à travers lequel tu pourrais me prouver que tu es dans le vrai avec tes belles thérories de société multi-raciale. Tu peux toujours chercher, tu n’en trouveras pas.

Tout ce que tu dis d’autres « curés » de ton espèce me l’on déjà dit, et j’avoue qu’au jour d’aujourd’hui cela me fait rire ce genre de lithanie, blablabla le pauvre petit noir, blablabla, pleurons ensemble, blablabla Tu ne t’en rend même pas compte, mais tu es vraiment le fruit de cette génération baba et empreinte de charité chrétienne, qui a tellement HONTE d’être blanc, ça pue à travers tes lignes que tu as baissé ton froc depuis longtemps et que tout ton être n’est que culpabilité, d’où ton discours.

Un peu de lecture ne te ferait pas de mal, toi qui pense que je suis inculte (la bonne blague !! comme c’est facile de traiter les autres d’incultes lorsqu’on est pas d’accord avec eux… c’est petit, très petit…), en autres, je te conseille la lecture de la formation des nations, la conquête des territoires, l’histoire des pays, et tu verras comment on a sombré petit à petit.Mais je sais bien qu’on ne fais pas boire un âne qui n’a pas soif, c’est pourquoi je ferme les commentaires car il est inutile de poursuivre ce discours stérile.

J’espère juste qu’un jour tu te réveilleras du pays de Oui-Oui ! Que tu seras un homme DEBOUT…..

Ma réponse qui ne verra jamais le jour...

Je ne suis ni humaniste, ni idéaliste. Mais faut-il de nouveau le préciser ?!. Oui je confirme tu es faible et inculte. Pour finir je ne suis pas un curé je suis purement et simplement athé. mais faut-il de nouveau le préciser !?.

Lien permanent Catégories : Shake mes découvertes. 2 commentaires

Commentaires

  • Des exemples, il y en a plein, à commencer par les USA, avec Martin Luther King, en Afrique du Sud avec Nelson Mandela, et tant d'autres encore qui ont rapproché les humains les uns des autres...

    Si eux ne s'étaient pas élevés pour acter contre des personnes comme elle, effectivement, il y aurait encore plus de cimetières. Mais nous sommes tous humains avant tout. Sans que la mixité ne soit une chose simple, il faut surtout voir ce qu'elle apporte d'enrichissement mutuel. Je pense à la musique, mais il y a tant d'autres domaines culturels et politiques où la diversité a fait progresser le monde vers plus d'humanité et de sagesse.

    Rien n'est blanc ni noir, si je puis dire. Ne voir que des inconvénients à cet état de fait, vouloir se "défendre" pour "protéger" une race, c'est à mon sens une ineptie car nous sommes avant tout tous des êtres humains, que cela lui plaise ou non !

    La race blanche ne s'éteindra pas plus que les autres, il faut apprendre à cohabiter, à se respecter, à vivre ensemble et à partager les ressources de la planète bleue, au lieu de s'enfermer dans des guerres identitaires dignes des tribus des cavernes qui avaient peur de l'autre. La peur n'est jamais bonne conseillère et s'en servir pour ériger les hommes les uns contre les autres est le meilleur moyen d'apporter la violence, comme tu l'as très justement souligné.

    Donc je persiste et je signe : ce genre de blog ne vise qu'à "faire le buzz" et trouver des lecteurs mais il ne fait rien avancer, car dans tous les cas, elle est convaincue de son bon droit et ne s'ouvrira jamais à d'autres points de vue que le sien...

  • Je viens de relire ton commentaire, je me dis que c'est bien dommage que tu es desertée mon navire au nom de ton expérience malheureuse...oui c'est dommage et je le regrette.

Les commentaires sont fermés.