Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Des dessins animés interdits aux enfants.

[harold]

3643419gxqgx.jpgA quand une censure pour les dessins animés interdits aux enfants.

France Info relate un fait d'actualité racontant les mésaventures de plusieurs familles qui avaient accompagnés leurs enfants pour aller voir le dernier Walt Disney, "La princesse et la grenouille". A la demande de l'exploitant de la salle, la police intervient en pleine diffusion pour obliger la famille de quitter la salle eu seul motif qu'un enfant de moins de 3 ans n'est pas autorisé à voir ce dessin animé d'après une vieille ordonance de 1927.

Entre l'éducation nationale qui interdit aux enfants de CM1 et CM2 la diffusion du court-métrage d'animation "Le baiser de la lune", dont le sujet traite d'une histoire d'amour homosexuel entre Félix, un poisson-chat et Léon, un poisson-lune et la polémique aux Etats Unis sur la couleur noire de la princesse du dernier Walt Disney, je me pose la question de savoir comment les enfants perçoivent la société par l'intermédiaire de la télé et le cinéma.

homosexualite.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Je vais être très franc je n'étais pas au courant de cette actualité. Les deux affaires sont liées. A ce titre Harold pose le débat dans le titre de sa note "A quand une censure pour les dessins animés interdits aux enfants"

Bien evidement la deuxième affaire est la plus surprenante voir la plus choquante. En ce qui concerne les politiques la miss Boutin s'insurge en revendiquant "que le film prive les enfants des repères les plus fondamentaux que sont la différence des sexes et la dimension structurante pour chacun de l'altérité"...

Passons les propos débiles aussi débiles que le personnage. Pour ma part je pense que les enfants perçoivent notre société en priorité dans les cours d'école, et à ce titre il est aussi important de donner des réponses. La priorité c'est d'aimer, peut importe "fille-fille, garçon-garçon ou fille-garçon-garçon-fille", tu me suis ?. Notre société est ainsi, et c'est important de dialoguer dans les familles (oui je sais c'est pas facile tous les jours), et tant pis si l'éducation nationale décide de censurer un dessin animé de ce genre.

Et vous, votre avis ?

Liens.

France Info

L'express.

Lien permanent Catégories : Shake dans la tête d'Harold [contribution]. 4 commentaires

Commentaires

  • Assez d'accord avec Harold mais c'est toujours le problème de l'éducation nationale qui n'a peut etre pas le temps d'aborder ce genre de thène en classe et en plus "si" le sujet de l'homosexualité était abordé certain que bcp de parents viendraient crier au scandale....sinon très sympa ce blog, de meiux en mieux et bon courage.

  • miss boutin c'est christine boutin ?

  • affirmatif laura

  • Je suis toujours vigilant sur l'objectivité des cours des enseignants. Entre les programmes scolaires imposés par l'Éducation National et les manuels scolaires dont le contenue évolue selon les différentes époques, difficile de faire la part des choses. Prenons l'exemple de la physique. Les professeurs m'ont toujours appris qu'un atome gravite autour d'un noyau. Or, cela fait 50 ans que cette théorie n'était plus d'actualité et je ne parle pas de l'histoire de l'évolution de l'homme avec ses schémas stéréotypés et les controverses de la théorie de la révolution de Darwin aux États Unis. Mais le plus intéressant c'est la façon dont les manuels reflètent notre société et ces valeurs morales et idéologiques.

    Je vous invite à lire un ouvrage consacrer sur la représentation sexuel dans les manuels scolaires coordonné par Carole Brugeilles, Sylvie Cromer et Thérèse Locoh :
    http://www.liens-socio.org/article.php3?id_article=5448#nb5.

    Les manuels scolaires, miroirs de la nation ? Michèle Verdelhan-Bourgade , Béatrice Bakhouche , Richard Etienne , Pierre Boutan
    http://www.harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=24587

Les commentaires sont fermés.