Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Aventure ferroviaire.

idee_sncf-782603.jpgEn général j'aime bien prendre le train. J'aime voyager de toute façon donc j'aime les gares (maritimes et ferroviaires), les aéroports... . J'aime l'idée de partir et de revenir.

Vendredi dernier, soir, je vais prendre mon train tranquillement et heureux. Un voyage dans le confort armé d'un magazine, et de mon mp3. En l'espace de deux minutes la situation tombe dans une forme de chaos général, c'est à peine si j'ai eu le temps de relever le nez de mon journal.

Un contrôleur - un voyageur qui fume dans le wagon - un voyageur sans billet - un contrôleur qui lâche rien - un voyageur qui se lève - un contrôleur qui ne recule pas - un voyageur qui en l'insultant le balance entre les sièges - un contrôleur qui tombe - des voyageurs qui se lèvent (sauf moi) - un voyageur qui retourne se rassoir - un contrôleur désabusé qui controle les autres - un contrôleur qui me contrôle... juste le temps de lui dire bon courage. Entre temps le type a eu le temps de se faire insulter largement "métier de merde, gros batard, regarde toi moi je gagne en une journée ton salaire, fils de pute..." je dois en oublier.

Le train continue sa route, et moi mon magazine. Juste après cet incident le type devant moi sort une guitare et commence à jouer. Le concert va cesser 30 minutes plus tard. Enfin 15 minutes avant l'arrivée, un couple derrière moi se déchirent bruillament, une sombre histoire de collier offert à une ancienne petite amie.

Très sympa comme voyage. Etrangement j'ai eu le temps de lire mon magazine et d'écouter quelques musiques. Etrangement.

Lien permanent Catégories : Shake l'instant. 10 commentaires

Commentaires

  • J'ai eu plus de chance!
    On est tombé sur deux vieux, avec un panier énorme, qui sortaient le pain, les rillettes maisons, le saucisson et la bouteille de rouge (sans verres) pour leur casse-croûte.
    Une vague odeur de charcut' dans le wagon, mais une atmosphère terriblement détendue grâce à eux.

    PS: l'ennui quand je vis une situation comme celle que tu as vécu, c'est qu'une fois sur deux les regards se tournent vers moi, genre "Allez, tu fais un 1m95, tu dépasses le quintal, t'as une tronche de deuxième ligne, tu peux aller le calmer non?". Dur à gérer...

  • Ecoute si c'est pas mal quand même... cette odeur de charcuterie. Sinon j'aime partiulièrement le "....la bouteille de rouge (sans verres)..." la grande classe quoi !

  • faut choisir l'espace zen, pas zap ca claque et ca fait du bruit! lol

    c'était ou que tu étais allé? (je suis curieuse!)

  • Tu sais que la curiosité est un vilain défaut ? ;)

  • à base de popopopop, mais pour le Hip-Hop je développe,
    la Seine-Saint-Denis, C'est de la bombe baby,
    et si t'as le pedigree ca se reconnaît au débit!

  • Tu connais tes classiques toi !

  • Tu aurais dû claquer le guitariste ! Put... de Bobos ou de fan de la nouvelle star !

  • Guitariste bobo 100%...

  • C'est pour éviter ce genres de scènes que je préfère VOYAGER seule dans mon OPEL la musique à DONF !!!!

  • C'est pourtant sympa les petits moments de vie... non ? bon d'accord !

Les commentaires sont fermés.