Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

En coulisse du festival.

festival,film,festival de deauville,stars,prostitution,conference,presse,star systeme,le shaker de cyrilC'est l'ouverture du festival de Cannes. Ceux qui me suivent au travers du shaker savant que j'ai eu la chance de vivre et découvrir les coulisses des festivals, surtout celui du film américain de Deauville.

J'ai découvert un univers assez pittoresque ou il est facile de croiser des gens très égocentriques. Découvrir des gens passionnés de cinémas, des "gens célèbres" d'un naturel déconcertant et d'une gentillesse déconcertante (souvenir de Spielberg et de Georges Lucas)... des photographes qui gueulent comme des tarés pour prendre une photo et qui sont très souvent des gros beaufs...  des filles derrières des barrières prêtent à tout pour s'incruster à une soirée privée.

J'ai découvert aussi la précarité des équipes car tu peux me croire l'argent tourne toujours autour des mêmes.

Des annecdotes je pourrais t'en raconter des tonnes, je vais juste te raconter la plus forte, celle ou j'ai dansé avec Carmen Electra en soirée privée pour la sortie de Scary Movie, avant de me faire sortir comme une merde par les Bodyguards.

Bon allez j'annonce officiellement l'ouverture du festival de Cannes.

Lien permanent Catégories : Shake l'instant. 6 commentaires

Commentaires

  • les gens egocentriques tu parles de moi c'est ca?

  • nan toi tu etais la petite protégée des photographes... tu as etais humilié si tu veux on en parle !

  • c'est vrai avec mon petit APN qu'est ce qu'ils se foutaient de ma gueule. Je me demande combien ils gagnent par contre.

  • Vu la tronche de pas mal d'entre eux pas grand chose à mon avis ! :)

  • Je n'ai jamais été attiré par les festivals mais on va dire qu'avec celle de Cannes, ça permet de rajeunir la moyenne d'âge pendant 15 jours :-D

    Oui, je sais, c'est une info qui sert à rien mais comme on est fier d'être inutile et qu'on n'a peur de rien... ;-)

  • je médite toujours sur ta première phrase ! ....

Les commentaires sont fermés.