Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Une note en guise d'hommage.

parentalité,journaliste,papa,solo,le shaker de cyril,magazine,parents,presse,tabouUne fois n'est pas coutume mon blog reste mon espace personnel, j'en use et abuse comme je le souhaite. Une note en forme d'hommage, de déclaration, lui dire que "bordel j'aime notre collaboration".

Petit rappel. J'ai pris il y a quelques mois la parole sur le thème des papas solos. Une parole rare, étrangement, relayée par de nombreux blogs féminins. Une heureuse surprise qui se solda par un contact avec un magazine connu qui me proposa de travailler sur différents thèmes liés à la parentalité. Rencontre d'un univers que je connaissais pas, découverte de la journaliste qui devenait en un claquement de doigt celle que j'allais suivre et écouter. 

C'est evidement une petite collaboration, j'oeuvre le lundi, le seul jour de la semaine qui me permet de me rendre à la capitale, et cette petite aventure dure depuis quelques mois desormais. Depuis le départ j'ai appris des choses passionnantes, rencontré des associations, des familles recomposées, des papas venir me parler, des blogueuses, des politiques aussi... et c'est loin de se finir car le thème est passionnant et se dévoile devant nous plus nous avançons. 

Il va falloir qu'un jour je vienne te parler plus longuement de tout cela, mais à ce jour je peux te dire que la précarité des pères est un sujet tabou, même en 2011. J'ai conscience que les mentalités changent, mais je sais aussi que le chemin sera long et je tente de me l'expliquer au travers de ce travail que j'ai la chance d'explorer. 

Pour revenir à mon début de note, je voulais lui dire, à elle, cette journaliste, Carole (elle se reconnaitra), que je lui suis reconnaissant de travailler avec moi de cette façon. Me laisser comprendre et apprendre, m'écouter, ne pas se formaliser avec ma réthorique légère... . Nous venons ce soir de passer trois heures au telephone pour préparer notre rentrée après cette longue période estivale, et c'est toujours aussi bon et passionnant. 

Lien permanent Catégories : Shake l'instant. 2 commentaires

Commentaires

  • à propos, tu connais cette page ? http://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=171102416306517&id=1671112618&ref=notif¬if_t=share_reply#!/pages/Mes-5-enfants/146466818759393

    Ca fait toujours mal au coeur de suivre les déceptions de ces papas...Je ne peux pas comprendre qu'on fasse payer aux momes ses névroses et la haine de l'autre.

    Et c'est chouette que tu participes un peu à faire avancer le schmilblick...

  • D'accord à 100% Oui je connaissais cette page, etrangement j'ai encore du mal à me détacher, j'ai tellement de mal à comprendre la haine des "patents"... merci pour ce message, je vais pas contribuer à grand chose mais au moins j'ai à ce jour une meilleure approche de l'incohérence de notre système, et encore une fois j'en témoigne, la précarité des pères est un sujet tabou, j'utilise ce terme volontairement. Il faut vraiment que j'écrive une note sur le sujet mais c'est difficile à venir.

Les commentaires sont fermés.