Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Et demain ?

sarko,hollande,élection présidentielle,2012,le shaker de cyril,vote blanc,second tour,écologie,élection de merde

«Qu’il se casse Sarko… »

« Je vais voter Joly, l’écologie c’est pour nos enfants demain… »

« M’en fou… »

« J’irais voter blanc, encore une fois… »

« Je vote Hollande sans conviction… »

« Poutou il déchire…. »

« J’irais voter au second tour… »

« J’y crois plus… »

C’est en gros ce que j’ai entendu ces dernières semaines en parlant de cette élection avec mes proches. Une élection sans saveur, sans passion, orchestrée par des professionnelles. Pourtant nous attendons tous les résultats. Mais demain, plus tard, les choses seront-elles différentes, les choses vont-elles évoluer, se modifier, progresser ou tout simplement se détériorer ou stagner ? Une chose est certaine c’est le bordel.

Lien permanent Catégories : Shake l'instant. 3 commentaires

Commentaires

  • surtout aucun vrai programme, que des promesses floues, des dépenses toujours des dépenses (ca ils sont forts de tous les côtés!) alors qu'on devrait être dans une rigueur budgétaire... des ponctions, des ponctions, toujours des ponctions sur la couche sociale la plus dans la panade (or baisse pouvoir d'achat, pas bon du tout!)...alors que les banques elles se sont enrichies avec les emprunts...les grandes gagnantes qu'on ne ponctionne pas, qu'on ne sanctionne pas...on délocalise, on ne produit pas, on importe or il nous faut de la croissance sinon c'est droit vers l'iceberg!
    On nous parle des chômeurs de moins de 25 et des seniors, mais entre les deux? (c'est une sacré couche de la population pourtant) et les délocalisations avec licenciements massifs? et les loyers qui augmentent de manière déraisonné? et les salaires qui stagnent, les cotisations qui augmentent, les charges qui pèsent sur les PME qui ne peuvent pas payer les salaires ou embaucher...on veut toucher aux plus-values immobilières mais qui pourra vendre, qui pourra acheter? les gens sont bloqués...les prix de l'immobilier ne cessent d'augmenter, sans être bloqués...
    Sans parler de la chereté de la vie...(produits de première nécessité)
    Qui se préoccupe des producteurs locaux? avec l'Europe, la grande distribution est la grande gagnante avec les produits alimentaires sous label bio (ou pas) qui viennent de loin, ca coute cher en transport, la qualité est affreusement mauvaise, on ne respecte plus les saisons, et ils veulent faire du profit, qui peut encore manger vraiment correctement de nos jours à part leurs plats préparés bourrés de cochonneries?
    On se préoccupe plus de la réforme du permis de conduire, de l'accès aux piscines, on préconise des mesures pour gagner de l'électorat, etc...et l'école? et l'université? on les a mal réformés, on veut encore plus les détruire : on va droit au mur!
    A-ton parler des vrais problèmes dans cette campagne? veut-on vraiment les résoudre?
    Nous ne sommes pas loin de la situation catastrophique en Espagne...mais nos politiques on des oeillères, ne pensent qu'à leur petite personne, moi moi moi, votez pour moi...les dés sont pipés d'avance, tout est démagogique...et puis tiendront-ils leurs promesses une fois élu? c'est facile de revenir sur ses promesses...la France doit être redressé et ca devrait être la priorité absolue pour ne pas être dans les pays à la traîne qu'on sanctionnera lourdement...

    c'est un peu en vrac mais fallait que ca sorte!!

  • j'oubliais aussi le système de santé, les hopitaux, les structures médicales qui ferment, la désertification en province, les soins qui baissent en qualité et augmentent en prix avec remboursement faible...les médecins qui se gavent...(pas de plafond).
    Et aussi la grande problème de la dépendance des personnes âgées, abordée du bout des lèvres, mais la population qui vieillit ne cesse d'augmenter, et les soins coutent chers, et aussi qui pourra se permettre de payer une maison de retraite à minimum 2500 euros par mois (où on a souvent le strict minimum en soins quand c'est médicalisé, et le minimum d'attentions, de dignité humaine)?? les familles vont être (et le sont déjà) dépassées...

  • "c'est un peu en vrac mais fallait que ca sorte!!" et tu as bien raison et je comprends tes propos.

Les commentaires sont fermés.