Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • La communication c'est un art.

    Les législatives approchent et je suis moi même en admiration devant ce plaisir artistique que sont les affiches des candidats. Une petite sélection...

    législative,cyril balayn,affiches des législatives,politique,leshaker,le shaker de cyril,affichage,afficher,législative 2012

    législative,cyril balayn,affiches des législatives,politique,leshaker,le shaker de cyril,affichage,afficher,législative 2012

    législative,cyril balayn,affiches des législatives,politique,leshaker,le shaker de cyril,affichage,afficher,législative 2012

    législative,cyril balayn,affiches des législatives,politique,leshaker,le shaker de cyril,affichage,afficher,législative 2012

    législative,cyril balayn,affiches des législatives,politique,leshaker,le shaker de cyril,affichage,afficher,législative 2012

    législative,cyril balayn,affiches des législatives,politique,leshaker,le shaker de cyril,affichage,afficher,législative 2012

    Et pour en voir plus c'est ici.

    Lien permanent Catégories : Shake mes découvertes. 4 commentaires
  • Définitions #15.

    définitions,eux,amis,chaleur,coup de vieux,apprendre,plaisir féminin,dîner,verre,boire,cyril balayn,le shaker de cyril,leshakerMardi : Un dîner très agréable avec une femme très agréable.

    Mercredi : Un verre pas agréable avec une femme pas agréable.

    Eux : Je fais souvent un focus sur les autres dans mes entrevues il est temps de remercier ceux de mon blog. Sand Angel fidèle lectrice depuis le départ et à qui je donne la parole au travers de sa propre rubrique dans la « playlist ». Une fille bien. Harold mon fidèle destrier, des heures souvent au téléphone à converser et surtout celui avec lequel je développe des notes et bien plus encore…une écriture de l’ombre. Un gars bien. Et bien évidement Emilie avec qui je travaille sur un projet ambitieux qu’on aime ou qu’on déteste. Notre devise c’était le plaisir partagé. Une fille bien. Il m’est impossible d’oublier Lisianne mais aussi impossible de vous la présenter. Une fille bien je pense.

    Chaleur : Samedi soir 27° dans l’appart. Je déteste ça !

    Coup de vieux : Ma fille va rentrer en CM1 en septembre. Mon bébé, ma choupinette, tout petite, que j’aime, heureusement je peux encore te câliner, te dorlotter, te porter (plus dur quand même). Le temps de ton enfance passe trop vite ma fille.

    Entrevue : J’aime cette rubrique, j’aime les rencontres, j’aime préparer mes petites notes et mes petites questions, c’est un rendez-vous privilégié j’en ai bien conscience. Mais bordel c’est du travail !

    Apprendre : Très longue discussion avec ma copine Cindy résidente Newyorkaise sur le plaisir féminin. A l’aube de mes 40 ans j’ai appris un truc, un secret, un mystère.

    Santé : Dans les définitions n°14 j’avais craqué mon pantalon, dans la cabine d’essayage le 42 était trop grand, un seul mot… Youpi !

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 7 commentaires
  • La Playlist de Sand Angel #25. Donna Summer.

    Un hommage à une grande étoile qui s'est éteinte le 17 mai dernier.

    Donna Summer, de son vrai nom LaDonna Andrea Gaines, chanteuse américaine, a eu son heure de gloire dans les années 70 et 80, à la période de la Disco. Ses plus grands tubes sont Love to Love You Baby, I Feel Love, Hot stuff, Last Dance, Could It Be Magic, I'm a raimbow, On The Radio, She Works Hard For The Money...The woman est issu de l'album "Donna Summer", enregistré en 1982 avec Quincy Jones, qui l'a produit, et qui met fin à la période disco de la diva. Le groupe Heart (pop-rock) a repris la chanson en 1983 sur leur album Desire walks on. #Sand Angel.

    Lien permanent Catégories : Shake ton Body [musik]. 0 commentaire
  • L'héritière.

    Emmanuelle dirige une troupe de théâtre, elle présente ce samedi une pièce intitulée "L'héritière" si vous ête de passage sur Caen, n'hésitez pas c'est l'occasion d'y passer un agréable moment et de découvrir le théâtre, les acteurs et la fameuse histoire de cette héritière. je ne pourrais m'y rendre malheureusement mais "L"héritière" c'est samedi 26 mai à 20h30 à la maison de quartier de venoix 14000 caen.

     


    l'héritière,maison de quartier de venoix,caen,pièce de théâtre,richard rault,emmanuelle rault vonthron,cyril balayn,leshaker,le shaker de cyril,l'héritière,etats unis,faune parisienne1/Emmanuelle focus sur ta pièce de théâtre que tu présenteras d’ici quelques jours. Tu diriges la troupe « poivre et sel » peux-tu nous présenter cette troupe et nous présenter la pièce.

    La troupe « poivre et sel » existe depuis 6 ans et il y règne une ambiance tout à fait particulière, les adultes qui la compose viennent pour décompresser et rire ! Travailler aussi bien entendu mais le plus important c’est de passer un bon moment ensemble ! La pièce « l’héritière » a été la première que j’ai écrite seule après le départ de ma coscénariste et des modifications y ont été apporté par Richard mon coscénariste actuel (qui est aussi metteur en scène de cette pièce ci)

    C’est une histoire d’amour contrarié sous fond de vie de bistrot parisien avec la faune qui la compose… mais c’est aussi une histoire policière car on recherche l’héritière de la plus grosse fortune des États unis !!

    2/ Les acteurs de cette troupe sont-ils les mêmes chaque année, et devoir gérer une troupe est-ce un exercice compliqué ?

    Les acteurs sont en grande partie les mêmes qu’au début, sont venus se rajouter quelques acteurs de la troupe « voyelle et consonne » des irréductible du théâtre à qui les séances du vendredi ne suffise plus et exceptionnellement cette année moi-même !

    Diriger une troupe est toujours un peu compliqué il faut s’adapter à chaque public (j’entends les enfants les ados, les adultes) l’ambiance et la manière de mettre en scène est très différente d’un groupe à l’autre ! Mais cela procure le même plaisir !

    3/ Cette pièce est écrite depuis quelques années, une motivation particulière pour la présenter seulement ?

    Avec Richard on avait envie de dépoussiérer cette pièce qui n’a été joué qu’une fois et qui mérité une deuxième lecture, et puis elle collait parfaitement aux acteurs de cette troupe !

    4/ Au-delà de cette présentation unique allez-vous présenter dans une autre salle ou auprès des festivals ?

    Non malheureusement cette représentation restera unique nous n’avons pas de projets de festivals pour le moment ! Mais qui sait peut être plus tard

    5/ Tu dois piocher dans le texte de la pièce avec un copié-collé pour nous donner l’envie de venir la découvrir.

    "Pierrette : Oh, dites ! Écoutez ça : Brett Wilde, le magnat de la presse américaine, vient de mourir.

    Betty fait tomber son plateau.

    Paul : Et bien, Betty, ça ne va pas ?

    Betty : Si, si, ça va.

    Pierrette : Il a une fortune estimée à 50 M de dollars !

    Simone : Et il a des héritiers ?

    Pierrette : Justement, figurez-vous qu’il a une fille qui a disparue depuis 5 ans. Ils la recherchent actuellement… Je ne vous dis pas le pactole pour l’héritière."

    Lien permanent Catégories : Shake les entrevues. 0 commentaire
  • Rythme scolaire, et demain ?

    Focus autour du rythme scolaire et de la récente annonce du nouveau ministre Vincent Peillon soucieux de vouloir modifier la semaine des 4 jours pour les primaires et maternelles. Une annonce hasardeuse, une déferlente sur le net, afin de faire le point voici une entrevue avec Wilfried, que je viens de rencontrer, Community Manager sur des sites et forums éducatifs. (un merci à Ophélie Lacourt pour la prise de contact avec Wilfried)


    photo.jpg1/ Wilfried tu connais très bien les médias et les réseaux sociaux, suite à l’annonce  de Vincent Peillon as-tu été surpris de la forte prise de position des parents sur l’internet ?

    Pas  du tout, les tentatives de réformes des rythmes scolaires ont toujours été houleuses et plus particulièrement quand elles remettent en cause l’organisation de la famille. Cette réforme va impliquer la majorité des Français. Il est certain que chaque situation familiale va faire l’objet d’une réflexion : le budget de la garderie, les activités extra-scolaires, le transport, une nouvelle gestion de son temps de travail (la fin du travail à 80 % pour les mamans).

    2/ Peut-on parler d’une faute de communication de la part du ministre ?

    Je pense que Vincent Peillon a confondu le temps médiatique d’une campagne présidentielle à celui d’un premier ministre.  Annoncer une réforme le jour de sa prise de fonction qui aura un impact sur l’organisation de la  famille, le financement des collectivités territoriales et peut-être même sur le tourisme du week-end reflète un discours post campagne présidentielle. La réforme de l’éducation nationale est l’une des priorités des promesses de François Hollande  et Vincent Peillon a peut-être pensé que cette réforme lui était déjà acquise. Un projet de cette ampleur demande du temps, de la réflexion et de la concertation même si de nombreuses concertations avec les syndicats et les associations avaient déjà eu lieu pendant la campagne présidentielle.

    3/ J’ai rencontré un professeur des écoles dernièrement qui me dit que le rythme scolaire c’est surtout d’ouvrir des classes afin de diminuer le nombre d’éleves par classe ?

    Il semblerait que tout le monde s’accorde pour affirmer que les enfants sont surchargés par le rythme du travail, des journées trop longues avec des semaines courtes place la France ayant l’année scolaire la plus courte des pays européens. Ouvrir des classes pour diminuer le nombre d’élèves ne supprimera pas le rythme du travail et cela impactera des dépenses budgétaires supplémentaires. Reste à savoir comment ils vont financer les 60 000 postes.  L’idée d’étaler la semaine de quatre jours sur cinq est intéressante à condition de changer le calendrier des vacances scolaires. Il faut aussi redéfinir le rôle de l’école. Il serait intéressant de remettre en cause le système de notation et de l’évaluation fondée sur la comparaison et non des objectifs. La priorité doit être mise peut-être sur la compétence et non sur le savoir précis. L’exemple de la Finlande est intéressante : absence d’évaluation entre établissements et d’examens nationaux, une meilleure formation des enseignants et une continuité du programme scalaire entre les primaires et le secondaire.

    ecole_9.jpg4/ Aujourd’hui la vie des gens a changé, le travail le samedi de plus en plus répandu, les parents séparés, est-il logique et concevable d’appliquer de nouveau la reprise des cours le samedi matin ?

    Le samedi risque de ressembler aux autres jours de la semaine. Pour le père divorcé, il verra son week-end amputer d’une demi-journée en plus du vendredi soir.

    5/ Est-il pertinent de penser que l’impact sur les réseaux sociaux  est pris en considération par les politiques ?

    Les réseaux sociaux peuvent permettre de mieux connaître le comportement de français, de sonder leurs aspirations grâce à des agences de veille et ainsi mieux affiner des projets sensibles. Je ne dis pas que la polémique a été provoquée dans ce but mais c’est une opportunité à saisir afin de dégager les différents profils des internautes et de leurs aspirations. Mon activité est justement de permettre de cibler les besoins d’une entreprise, de gérer sa  communication et d’affiner les besoins auprès des réseaux sociaux.  Je pense que les politiciens viennent de comprendre qu’il ne faut pas négliger les réseaux sociaux et qu’ils représentent une véritable stratégie de communication.

    6/ Je suis absolument contre la reprise des cours le samedi matin, cela aura un impact important dans mon cadre de vie de papa solo, le bonheur du vendredi soir sans se presser et ne pas avoir à gérer le quotidien du matin. Ton opinion personnelle m’intéresse.

    Il est certain que pour les couples divorcés, la garde alternée va poser de sérieux problèmes et notamment pour les pères. La distance géographique, le temps de transport et le lever tôt des enfants ne permettra pas de récupérer la fatigue accumulée de la semaine. Je me demande si ce changement de rythme ne va pas encore dévaloriser la place du père dans la société. Les pères ressentent généralement une certaine frustration de ne pas obtenir la garde de l’enfant, de subir les préjugés par les professionnelles de la petite enfance et de l’entourage de la famille. Malheureusement, cette nouvelle organisation risque d’isoler un peu plus la place du père dans la famille.

    Lien permanent Catégories : Shake les entrevues. 7 commentaires
  • Les chroniques de Lisianne #23. Mon droit au silence.

    lisianne,cyril balayn,les chroniques de lisianne écrite par cyril balayn,leshaker,le shaker de cyril,flolou,silence,droit au silence,hétéro,codes hétéros,je revendique,revendiquerJe revendique le droit à la légèreté. Cette envie folle de ne pas me raconter, de ne pas me dévoiler, de rester dans le secret, dans le mystère. Un droit difficile à revendiquer. En ce moment j’ai multiplié les repas chez des copines, premier constat la plupart sont avec en couple et je deviens celle qui n’arrive pas à garder son Jules, je le vois bien les regards ne trompent pas. Pour faire bisquer certaines il m’arrive de forcer le trait et de jouer de mon célibat en revendiquant haut et fort que cette solitude est magnifique, que les plateaux Tv le soir c’est un must incomparable, et que mon métier d’hôtesse de l’air me permet de multiplier les aventures. Je tombe dans le cliché mais j’y prends un certain plaisir.

    Au détour des soirées et des invitations il m’arrive de rencontrer un jeune homme séduisant et c’est à ce moment précis que je disjoncte. J’ai pas envie de me raconter, pas envie de parler, pas envie d’expliquer le « tu fais quoi - tu aimes quoi - c’est quoi ton métier… » j’ai plutôt envie de rester dans le silence, de contempler, c’est fou cette société ou le silence doit obligatoirement venir être troublé par les mots.

    Je n’ai pas l’impression de devenir associable, bien au contraire, je connais les artifices de la rencontre, les codes hétéros qui me fatiguent et m’irritent, je revendique le droit à mon silence, le droit à ma légèreté, le droit à mon plaisir silencieux. Leshaker il me parle uniquement par mail, jamais au téléphone, il a compris je crois, tout simplement.

    [Lisianne/Leshaker]

    Lien permanent Catégories : Shake les mots de Lisianne [contribution]. 4 commentaires
  • Définitions #14.

    définitions,leshaker,le shaker de cyril,cyril balayn,semaine de 5 jours,vincent peillon,la une du point,hollande,imper président,santé,mcdo,gros comme un américain,remix,vdm,craqué son pantalonPoint : La une de ce dernier est quand même très drôle… pour une fois (clique l'image).

    Passation : Sous la pluie, j’ai découvert via les réseaux sociaux que notre président est désormais un « imper-président », souvent les commentaires sont plus marrants que les articles.

    La classe normande : C’était sur mon lieu de travail, c’était beau, c’était magique… je ne souhaitais pas infliger la bande son d’origine un petit remix était nécessaire. L’évènementiel est un métier, chez nous c’est un raté.

    Peillon : La semaine de 5 jours et surtout le travail le samedi matin pour les primaires je n’en veux pas, c’est clair et je ne reviendrais pas sur le sujet mon cher Vincent.

    Santé : Petite conversation avec ma fille sur les Etats-Unis, la mauvaise bouffe, les gens qui grossissent en dégustant un bon gros hamburger

    Santé bis: J’ai craqué mon pantalon en me penchant juste en sortant du Mc Do après mon speech de ci-dessus et ma fille m'a demandé si j'étais américain ! #véridique+VDM.

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 4 commentaires
  • La Playlist de Sand Angel #24. Olivia Ong.

    Il s'agit d'une version Bossa nova du morceau original "I can't go for that (No can do)" enregistré par Daryl Hall & John Oates en 1981 (album "Private Eyes"), très connu et fleurant bon les années 80.

    Ce morceau a été samplé par des artistes de soul, R&B et de hip hop, notamment Simply Red avec "Sunrise". Pour la petite histoire, d'après Dary hall, "I can't go for that (No can do) " aurait influencé Michael Jackson pour "Billie Jean" (la ligne de basse) mais Michael aurait nié prétendant d’être inspiré d'une de ses chansons. Je trouve que le début y ressemble !  #Sand Angel.

    Lien permanent Catégories : Shake ton Body [musik]. 0 commentaire
  • Le bonheur c'est l'Observatoire du bonheur.

    fric,métro,pepsico,coca cola,ipsos,observatoire du bonheur,sondage sur le bonheur,leshaker,le shaker de cyril,cyril balayn,pouvoir d'achat,argentTout commence hier, mardi 15 mai, j'arpente heureux et fier le rues de Paris et me voici en deux temps trois mouvements accompagné de mon journal Métro (clique les photos). Dans un premier temps ma lecture m'entraine dans la découverte de l'Observatoire du bonheur de chez Coca-Cola (si tu ne me crois pas tu viens cliquer ici), puis lentement je découvre que  cette dernière vient de commander à Ipsos un sondage pour "déterminer le point de vue du bonheur par les français". Déjà le nom l'Observatoire du bonheur me fait sourire, mais je rigole encore plus en découvrant que dans ce sondage sont occultés l'argent et le pouvoir d'achat. On apprendra juste en dessous de l'article que cesont les petits plaisirs qui rendent heureux, en gros "arrête de rêver, tu ne seras jamais riche, mais achète des sodas".

    fric,métro,pepsico,coca cola,ipsos,observatoire du bonheur,sondage sur le bonheur,leshaker,le shaker de cyril,cyril balayn,pouvoir d'achat,argentCerise sur le gâteau un reportage sur l'entreprise PepsiCo qui se relate les conditions de travail dans les entreprises, cette dernière est citée comme modèle de reférence. C'est donc l'union de ces deux entreprises qui viennent s'intégrer à ce journal. En résumé sous un speudo reportage et de sondage se cache une superbe publicité en pleine page entre deux concurrents. 

    D'un côté Pepsi qui vante les valeurs du travail et de l'autre Coca-Cola les valeurs sociales.

    #coécrit avec Harold L.

    Lien permanent Catégories : Shake l'instant. 0 commentaire