Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • La playlist de Sand Angel #30. Loleatta Holloway.

    Loleatta Holloway est une chanteuse de disco et de R&B américaine (1946-2011). Originaire de Chicago, elle fit ses premiers pas dans la musique dans le groupe de gospel familial. En 1971, elle enregistra son premier morceau, une chanson de Curtis Mayfield "Raimbow 71". Entre 1973 et 1980, elle enregistra 6 albums. Elle fut célèbre pour ses titres, entre autres, Runaway, Hit and run, Cry to me, Dreaming, et aussi Love sensation qui fut samplé par le groupe de house italien Black Box dans Ride on Time - La version originale. La dame est décédé l’année dernière. #Sand Angel.

    Lien permanent Catégories : Shake ton Body [musik]. 0 commentaire
  • Princesse bordélique.

    [Kielut]

     pocahauntas.png

    Parlons des cosmétiques et accessoires qui veillent sur la beauté et l'éclat de toute princesse autoproclamée.

    En général, les articles d'hygiène s'alignent dans la cabine de douche, sur l'appui de baignoire, parfois dans les rangements de la salle d'eau. Mais où poser le rasoir qui défriche jambes et aisselles? L'objet est-il utilisé pour la toilette corporelle ou à des fins érotiques? On pourrait l'imaginer sous la table de chevet, près d'un godemiché emballé sous vide. Le plus simple est de planter le triple lame dans le verre à dents de Monsieur, surtout quand il lui est emprunté.
    Pas question de l'abandonner dans l'eau, encrassé par les grains du gommage au savon noir, les résidus d'après-shampoing et les poils en tous genres.

    Vous qui avez les cheveux longs, où déposez-vous les attaches qui servaient à vous coiffer ? Au fond d'une poche ? Sur le premier plan de travail devant vous ? Dans une boîte pour épingles à cheveux ?  Vous répondrez "Dans le sac à main" pour vous dédouaner. En vérité, les barettes traînent sur la housse de couette, sur laquelle vous jetez le soutien-gorge de retour chez vous.
    C'est ainsi que vous perdez, une fois de plus, une paire de boucles d'oreilles fantaisie qu'une main secourable a rangé en lieu sûr. Vous ne vous en souciez guère parce qu'il est temps de se démaquiller.
    On se débarbouille au lait, on décolore les yeux à la lotion, on rince à l'eau micellaire avec force disques en coton. Le mobile sonne SMS/appels/alarmes, le gamin renverse le dissolvant pour vernis à ongles.

    En râlant, vous courez dans le salon pour consulter la messagerie, abandonnant une tripotée de flacons autour du lavabo. Vous vous asseyez pour manucurer vos ongles. Hop les bagues sur la table basse, on décape les ongles avec le coton restant du démaquillage. Retour à la salle de bain pour laver les mains au savon doux.
    Vous n'avez rien préparé pour le dîner, vos escarpins traînent dans l'entrée et vous devez refaire le chemin à l'envers pour ranger les objets du délit. Naturellement, rien ne va au même endroit: vide-poches, panier de linge sale, trousse de maquillage, penderie, etc.

    Princesse, si charmant vous avez, soyez magnanime, vous êtes bordélique !

    copyright photo: Dina Goldstein's Fallen princesses

    Lien permanent Catégories : Shake les princesses [contribution]. 6 commentaires
  • Définitions #19.

    Parano : De nombreux mails suite aux « définitions » du genre – C’est de moi dont tu parles ?

    Regard : Au détour d’une conversation prendre le temps de se dire les choses, tranquillement, les yeux dans les yeux, se savourer, et ne jamais croiser nos chemins.

    Confondre : Ma fille n’arrête pas de confondre Gérard Lenorman et Franck Provost. C’est ennuyeux.

    Mémoire : Un evenement de merde, une personne à prevenir, se souvenir et ne pas retrouver ce putain de numéro que j’ai pourtant composé 10 000 fois.

    Santé : Demain lundi j’ai 40 ans. Je suis né le 25 juin 1972 (ça pique !).

    Un samedi soir en ville : Pour montrer l’aspect « ville morte » de cette dernière, j'ai décidé de faire une petite vidéo...

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 10 commentaires
  • La playlist de Sand Angel #29. Rick James.

    James Johnson, de son nom de scène Rick James, est un chanteur-compositeur, musicien et producteur américain, de funk et de soul (1948-2004). Il est un des artistes les plus populaires de la Motown à la toute fin fin années 70 et durant les années 80 et il est célèbre par ses tubes Superfreak, Give it to me Baby, Ebony Eyes, You and I... #Sand Angel.

    Lien permanent Catégories : Shake ton Body [musik]. 0 commentaire
  • Dream pour la musique.

    De la musique, de la fête, de la fête de la musique, des rires, des amis, des verres, des photos, une vidéo, des souvenirs...

    Lien permanent Catégories : Shake l'instant. 0 commentaire
  • Ladyblogue en entrevue.

    Elle m'a remercié pour cette entrevue j'ai répondu en lui disant que c'était une évidence pour moi que de faire un focus sur son blog. Nous avons tous des blogs que nous suivons depuis un moment, c'est le cas pour moi avec ce dernier. J'aime son univers, son graphisme, l'esthétisme qui en transpire, Ladyblogue « l’éphémère en continu » c’est maintenant en entrevue.

     

    ladyblogue,alter ego,entrevue,interview,cyril balayn,le shaker de cyril,parler de moi,focus,l'éphémère en continu,graphisme,esthétismeTon blog est très graphique, il s’en dégage un certain esthétisme et une certaine sensualité. As-tu conscience ce qu’il dégage et de l’impact sur les lecteurs ?

    C’est vrai que j’accorde une place très importante au côté graphique de mon blog. C’est capital pour moi. Je passe parfois (souvent) plus de temps à chercher la photo pour illustrer le billet que d’écrire le billet en lui-même. Les billets sont écrits rapidement, « automatiquement », sans retouche si ce n’est orthographique.

    J’espère que mon blog dégage un univers harmonieux, tantôt étonnant, tantôt poétique, tantôt amusant, tantôt provocateur. Ensuite, l’impact sur les lecteurs… Difficile à dire. Disons que j’espère que ca leur donne envie de revenir découvrir des choses.

    Tu blog depuis quelques années, c’est un véritable exercice que de te tenir le rythme, comment fais-tu le choix des notes ?

    Je blogue depuis maintenant plus de 7 ans. Presque 2000 notes ont été publiées. Souvent on me pose cette question « comment fais-tu pour écrire si souvent ? Pour trouver les sujets ? ». En fait, Ladyblogue est un espace très spontané, sans calcul. Une émotion, une actu entendue à la radio, une photo dénichée dans un magazine, un regard dans la rue, une musique, une discussion… tout peut devenir sujet tant qu’il me touche. Il n’y a pas de choix de notes, les notes viennent à moi.

    Pour revenir sur ma première question penses-tu que ton travail dans la publicité, la communication, joue un rôle important (conscient ou inconscient) sur l’aspect visuel de ton blog ?

    C’est vrai que la photo, les couleurs, le design, la typo sont mon quotidien. D’où ma présence un peu partout sur les réseaux sociaux notamment là où l’on peut diffuser de l’image (instagram, pinterest...). L’image, le « visuel » est mon univers, fait partie de ma sensibilité.


    ladyblogue,alter ego,entrevue,interview,cyril balayn,le shaker de cyril,parler de moi,focus,l'éphémère en continu,graphisme,esthétismeTu as un second blog « Alter Ego » ou les mots sont importants. C’est un prolongement obligé de « ladyblogue », de toi et de ta passion des mots et des livres ?

    J’ai créé Alter Ego quelques années après Ladyblogue. Autant Ladyblogue est un espace irréfléchi, autant Alter Ego est pensé, pesé, calculé. Les mots sont choisis, réfléchis, écris et réécris. Ces deux univers ne pouvaient pas être communs. Alter Ego est très hermétique, je pense que la plupart ne pige rien du tout ! Mais ici, bizarrement, ce n’est pas cela qui prime. Alter Ego est un cocon beaucoup plus intimiste, presque égoïste. L’inverse de Ladyblogue.

    J’ai 40 ans lundi 25 juin que peux-tu me souhaiter ?

    D’être en accord avec toi-même. De ne pas succomber à la tentation de faire certaines choses au détriment de tes envies à toi. Ne pas tomber dans la frustration personnelle. Hyper difficile.

    Derrière Ladyblogue se cache un prénom, tu as carte blanche pour « ne pas répondre » voir même d’y ajouter trois petits points, le mystère est aussi une chose délicieuse !

    Oui, derrière Ladyblogue se cache un prénom, mais est-ce vraiment important de savoir si je m’appelle Marcelle, Églantine ou Blandine. Je ne pense pas. Je donne beaucoup de moi sur mon blog, sur ma vie, mes aspirations, mes découvertes, mes émotions. Mon prénom n’est qu’un détail de l’histoire…

    Ladyblogue l'éphémère en continu c'est ici.

    Alter Ego

    Lien permanent Catégories : Shake les entrevues. 0 commentaire
  • Pourquoi ?

    chemise moche,chemise a fleurs,chemise oxbo,omg,cyril balayn,le shaker de cyril






    Cette photo date de 2005 et il est très important aujourd'hui de faire attention à son identité numérique. A cette époque je n'avais pas de blog, je n'utilisais pas Facebook, par contre j'avais une chemise horrible... oui je sais c'est cadeau, mais je voulais te donner le sourire (et ne va pas me dire que toi non plus t'as pas eu dans ta vie un truc aussi moche que ça !).


    EDIT du 21 juin - Sand Angel (celle de la playlist du samedi) vient de me faire parvenir une photo de son pôpa avec la même chemise que moi, moi je dis respect, j'ai trouvé mon pote de chemise !

    chemise moche,chemise a fleurs,chemise oxbo,omg,cyril balayn,le shaker de cyril

    Lien permanent Catégories : Shake le Retour sur... 12 commentaires
  • Définitions #18.

    définitions,cyril balayn,terrasse,middle life,fille,rôle,fête de spères,compte à rebours,santé,le shaker de cyrilTerrasse : Un lundi à Paris en terrasse sous le soleil (oui c’est possible), prendre le temps, la voir arriver, prendre le temps de la découverte et se retrouver autrement qu’avant, juste quelques heures, se dire que c’est agréable de passer du temps avec une « jolie » personne. Ça m’a redonné le sourire. (Pour ceux qui suivent non ce n’est pas Lisianne).

    Middle life : C’est pas une connerie ce truc. Un vent violent dans la tronche me souffle, je ne me vois pas vieillir, je ne vois rien du tout, juste le temps et les années qui passent rapidement. Merde je suis né à une époque où le pantalon patte d’éph n’était pas vintage !

    Fille : C’est un clin d’œil mais il trouve place ici, ma partenaire artistique est une vraie fille, je n’ai jamais douté. Jamais.

    Fête des pères : Ma fille avait le choix entre deux cadeaux. Celui que je n’aurais pas c’est celui avec poème « papa quand tu m’embrasses c’est tout doux », elle n’aime pas mentir et sait que son père est rarement rasé.

    Compte à rebours : J-9 jours avant 40 ans.

    Santé : J’ai tapé un peu fort en reprenant le squash, et j’ai oublié aussi que je n’avais pas joué depuis… au moins 7 ans. J’ai eu bobo.

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 0 commentaire
  • La Playlist de Sand Angel #28. Ben E. King.

    Benjamin Earl Nelson dit Ben E. King est un chanteur de rhythm & blues américain, né en 1938 en Caroline du Nord. Il fit parti du groupe Les Five Crowns, à la fin des années 50 et enregistra notamment This Magic Moment.

    Puis il fit carrière solo au tout début des années 60. Ben E. King est connu pour son célèbre Stand By me, sorti en 1962  et aussi Supernatural, sorti beaucoup plus tard en 1975. #Sand Angel.

    Lien permanent Catégories : Shake ton Body [musik]. 2 commentaires
  • Les chroniques de Lisianne #25. Sur le départ.

    partir,départ,destination,soleil,terrasse parisienne,cyril balayn,lisianne,chronique,le shaker de cyrilJe savais que je viendrais mettre un œil ici, enfin des mots surtout. Tournant décisif dans ma petite vie, le 25 juin j’arrête pendant six mois. J’avais besoin. Mon travail d’hôtesse me faisait tourner en rond autour de la planète, et moi je faisais pareil dans ma vie, je me devais de tout bousculer.

    Mon sac est encore en bazar par terre dans ma chambre, c’est un peu la prise de tête je ne sais pas quoi prendre, un truc de fille ça ! Il va faire froid c’est certain, alors polaires et chaussettes chaudes, j’ai conscience d’un manque de glamour mais en même temps la destination ne l’est pas. Je ne suis pas inquiète j’ai préparé mon voyage et je ne serais pas seule au départ. J’ai juste besoin de me retrouver de faire le point, d’avoir ce souvenir que je vais me créer pour mieux revenir.

    En ce moment j’ai plaisir à me balader dans la capitale, plaisir à faire une terrasse lundi avec Cyril au travers d’un soleil qui pointait son nez timide pour lui raconter mon voyage, mon projet et faire le point mes futures notes. J’ai plaisir à retrouver et dîner avec mes copines, plaisir à me lever le matin, des plaisirs simples car je sais que je vais partir pour (comme je l’ai déjà dit) mieux revenir.

    Je n’ai pas envie de te donner ma destination, il faut me laisser le temps de prendre mes marques, d’y parvenir, c’est un endroit calme très calme et très lointain, j’ai pris des tonnes de bouquins, de la musique, je suis prête. Là-bas je serais avec moi on pourra donc se retrouver toute les deux et se confronter. Personne ne pourra me contacter, je ne pourrais nuire à personne, je serais seule au plein milieu d’une terre. Souhaite moi bonne chance et à bientôt.

    [lisianne]

    Lien permanent Catégories : Shake les mots de Lisianne [contribution]. 2 commentaires