Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Éphémère.

éphémère,leshaker,jadis,enfance,ladyblogue,radio,blog,Quand j’étais plus jeune, vraiment plus jeune, je passais des heures dans ma chambre à inventer des histoires, à rêver, à jouer aussi. Des sentiments et des sensations éphémères. Plus tard je commençais à vouloir créer, l’envie de poser ma voix, l’envie de parler et de placer des mots. Le soir dans ma chambre je faisais une émission de radio, un truc de dingue, des dizaines et des dizaines de numéros. Travailler les rubriques, faire des enregistrements, des interviews, préparer les plages de Pub, programmer la musique, un véritable travail d’équipe que je faisais seul dans ma chambre.

Le plus sympa c’était d’imaginer les gens qui écoutaient le programme, c'est-à-dire personne. Des émissions éphémères dont je garde seulement la trace dans mes souvenirs.

Aujourd’hui je blogue. Je ne suis pas si loin de cet enfant que j’étais et qui imaginait son émission. A l’exception que je laisse une trace, que je diffuse, que tu pourras découvrir sans pour autant connaître son auteur. C’est notre génération, cette trace numérique entre les facebook, les twitters et nos blogs.

Et pourtant.

Pourtant il ne restera pas grand-chose, je tente souvent d’imaginer si je garderais une trace plus tard de ce blog, si je viendrais le consulter quand j’aurais 50 ans. Un blog c’est éphémère, c’est une trace sur un instant. C’est en venant d’écrire cette note que je viens de comprendre « à ma façon » le titre d’un blog « l’éphémère en continu », il résume parfaitement mon chemin... qui continue.

Lien permanent Catégories : Shake l'instant. 6 commentaires

Commentaires

  • tout pareil! c'était incroyable!
    on aurait du faire un métier créatif!
    artistes dans l'âme...
    grands regrets...

  • ... ah toi aussi. je ne suis pas surpris ceci étant. Oui grands regrets..

  • Ecrire fait de nous des artistes de l'âme. Avons-nous en continu des gueules d'éphémère?

  • si tu as la réponse ....

  • J'ai toujours pensé et je ne suis pas le seul que tu es une personne communicante attribué d'un timbre de voix radiophonique et très à l'aise à l'image. Tu serais très capable d'animer une émission dans le style de Christophe Dechavanne. Si tu penses que tu as un don, que tu as assez d'égo et que tu saurais saisir des opportunités de contacts par ton entourage, alors fonce.

  • C'est gentil ça. J'ai aussi conscience de la réalité, j'ai loupé des occasions à une certaine époque, loupé des rendez-vous important, et souvent oublié de me vendre.... il faut être honnête. Je ne le regrette pas. Cependant tu as raison je sais que je serais très à l'aise au sein de ce média. #penser à 50 ans de changer de vie. ;)

Les commentaires sont fermés.