Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Les chroniques de Lisianne #36. Ne pas changer.

    leshaker,les chroniques de lisianne,nostalgie,paris,ne pas changer,mal être,émotions,lisianne,leshaker,Quand j’étais petite j’étais souvent indécise. Une vraie personnalité pourtant, mais je ne savais jamais ce qui était bon pour moi. Au fil du temps j’ai fini par ajuster cette faiblesse. J’étais drôle, amusante, souriante, une véritable Ferris Bueller au féminin. Diplomate aussi, à toujours chercher les raisons d’un comportement, réussir à comprendre l’humain. A force d’observer j’évitais de me regarder. Quand j’ai décidé de franchir le pas vers ce grand départ j’ai organisé et planifié un plan parfait, sans accroc comme dirais Hannibal, sans accroc (enfin presque), une quête vers l’avant pour chercher et trouver moi-même. Puis petit à petit au fil du temps à force de retrouver je me suis perdu dans l’absence et le silence, j’ai fini par me décrocher d’une vie, oublier les mots, oublier mon corps… depuis combien de temps n’ai-je pas fait l’amour et sentir la peau d’un homme contre moi ? De toute façon je m’en fou, la sexualité reste une action très surévaluée, la plupart du temps c’est totalement décevant. Pourtant j’ai du désir. Finalement je ne change pas je suis toujours cette petite fille indécise avec un caractère bien trempé.

    Il m’arrive de m’ennuyer. Rarement. De temps en temps. J’ai commencé à boire, un peu, jamais vraiment, c’est souvent très ennuyeux. J’ai passé du temps à marcher, énormément, j’ai tué au moins dix paires de chaussures depuis mon escapade. Je suis nostalgique, souvent, tous le temps, c’est chiant, nostalgie de mon appartement parisien, de ma demeure feutrée, des bouquins par terre, du verre de vin qui traîne et qui symbolise une vie sociale. Nostalgique mais jamais en manque. La musique me manque ici, toujours ce besoin d’avoir du son pour faire vivre mes émotions, la plupart du temps je n’écoute rien, juste les gens, les voitures, la mer, et moi. Oui moi. Je me parle. Tous les jours. Une discussion soutenue sur différents sujets, les questions et les réponses.  J’en oublie l’actualité de mon pays, je vais profiter de mon passage parisien pour retrouver quelques repères.

    Ah oui Paris, le 9 février. Une journée d’escale. Quelques heures. Ma sœur. Nos retrouvailles. Nos émotions. Instant figé, jardin secret, j’ai hâte. Puis toi. Cyril. Leshaker. Toi derrière ton pseudo que je connais si peu finalement. Te retrouver, te parler, te serrer, t’expliquer, m’entendre, te donner mes raisons, te dire que j’étais si proche lors de ta venue en Russie, si proche, et pourtant si immobile et si muette.

    Plus je cherche à me retrouver et plus je suis seule. Je ne sais pas si c’est bien ou mal. C’est mon destin, mon chemin, je tente d’être proche de mes désirs et mes motivations se signent souvent dans une ligne d’horizon. Le 9 février je serais sur Paris. Le 10 bien ailleurs, très loin, dans un autre univers, une autre civilisation, des odeurs et des sons différents, et pourtant si proche de vous pour écrire. A très vite.

    [lisianne]

    Lien permanent Catégories : Shake les mots de Lisianne [contribution]. 4 commentaires
  • Interlude #30. Deux en un.

    leshaker,interlude,toilette,wc,deux en un,faire rireleshaker,interlude,toilette,wc,deux en un,faire rire

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    leshaker,interlude,toilette,wc,deux en un,faire rireleshaker,interlude,toilette,wc,deux en un,faire rire

    Lien permanent Catégories : Shake les interludes. 0 commentaire
  • Définitions #48.

    rire,définitions,lu,zahia,américaine,avant,jadis,las végas,Jeunesse : Il faut le dire, il faut le répéter, on m’a dit « jeune homme » dans la rue. Bon en même temps il était tard, il faisait nuit, et les gens de chez Greenpeace sont diplomates.

    Paris-Première : J’ai honteusement regardé le reportage sur Zahia, mais je cherche encore le concept de cette fille. C’est quoi ? C’est qui Zahia ? C’est un fake ?

    Lu : « Nous sommes d’une génération qui passe plus de temps à effacer son historique qu’à écrire l’histoire ».

    Souvenir : Depuis combien de temps n’ai-je pas rigolé, partagé, profité, pleinement avec des gens autour de moi ? Je n’ai pas réussi à répondre, le temps efface les lointains souvenirs.

    Une amie qui vient de loin : Réussir à des milliers de kms à mettre en place un système parfaitement huilé  pour mettre un terme à mon désert de vie sociale… (Voir sentimental). Rien que pour cela, chapeau l’américaine.

    Avant : Je connaissais jadis des gens avec une vie normale et qui n'avaient pas de telephone. Aujourd'hui je connais des gens avec une vie de ministre et qui ne prennent pas le temps de se servir de "ce" telephone. C’est formidable la technologie.

    Las Vegas : Ma fille fait une fixation sur cette destination. C’est ennuyeux en plus d’être coûteux.

    Leshaker c’est ici aussi.

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 2 commentaires
  • insouciance.

    insouciance,leshaker,instant,vieillir,vieillesse,jeunesse,greenpeace,enfant,petit,bouille,Se réveiller un peu moins vite. Se rendre compte durant le jogging qu’il est plus difficile d’aller plus vite, plus loin. Un, deux, trois, cheveux blancs. Ne pas forcement faire son âge. Se dire qu’il est bon de ne pas fumer, de ne pas boire (avec modération), de garder une certaine forme. Se lever un matin avec une sciatique pour la première fois. Se dire que le corps parle et te dit que tu es moins jeune qu’hier. Avoir 20 ans dans la tête, et 40 sur le corps. S’endormir plus vite lors d’une soirée arrosée. Etre un meilleur amant qu’avant, le croire, le savoir, en douter, certitude. Revoir les anciennes photos et se rendre compte du temps qui passe. Perdre des cheveux. Gagner en profondeur mais surtout en poids. Faire plus de sport pour perdre moins. Ecouter son cœur et se dire que c’est une belle machine depuis 40 ans. Regarder sa peau. Revoir cette bouille d’enfant en bannière quand j’affiche mon blog. Penser avoir toujours connu les ordis et l’internet. Se tromper. 1972. Les années passent. Vouloir une pause.

    Puis d’un coup d’un seul, dans la rue, hier soir, deux filles de chez Greenpeace voulant te faire signer un papier et qui en s’approchant de toi, « Bonsoir jeune homme… ». Sourire. Heureux. Garder la pêche et cette fraîcheur, ne jamais perdre mon insouciance. 

    Lien permanent Catégories : Shake l'instant. 4 commentaires
  • La solitude bordel !

    Rien que pour Beaudelaire, pour le charisme de Léo, la solitude bordel ! #humeur

    Lien permanent Catégories : Shake ton Body [musik]. 0 commentaire
  • Une épilation en Finlande.

    Tu imagines juste le concept... C'est la télé Finlandaise, c'est le journal, il est environ 20h00, et pour l'occasion un reportage sur l'épilation au laser. Bon en même temps c'est vrai qu'ils font voir une nana pas trop moche se faire raser la chachatte, mais je pense que dans le journal de Jean Pierre Pernaut ça ferait désordre.

    Lien permanent Catégories : Shake mes découvertes. 8 commentaires
  • Tortured Soul.

    Humeur.

    Lien permanent Catégories : Shake ton Body [musik]. 0 commentaire
  • Définitions #47.

    définition,leshaker,neige,mauvais temps,bobo,sciatique,anniversaire,jordan carver,Entendre : « … elle est vaginalement motocultable », « … j'aimerai être un rouleau de papier toilette pour avoir un rdv quotidien avec tes fesses ».

    15 ans : Ma belle-fille, mon ex belle-fille, vient de prendre 15 ans. Un rôle assez solitaire finalement, je croise rarement des gens dans mon cas, le lien toujours présent, de même pour ma famille, un rapport particulier entre elle et moi, sans être un père, juste là pour elle.

    Bobo : J’ai pour une première fois une sciatique chiatique. #jesuisvieux.

    Destination : Je ne remercie pas la gamine américaine de Youtube filmant les monsters high en haut de son super appartement donnant sur une splendide vue de Las Vegas… nouvelle destination pour ma fille mais comment lui expliquer que c’est mort !

    Alain Gillot-Pétré : Oui il neige en hiver !

    Entreprise : On-passe-de-polyvalence-à-la-polyactivité-pour-finir-à-ferme-ta-gueule.

    En vrac : Petite pause lecture avec le bouquin de Philippe Vandel « Ou, tiens, pourquoi ? », très sympa et au moins tu peux briller en société avec - J’ai appris à un pote l’existence de Jordan Carver – suite à la définition bobo je ne pourrais pas venir sur Paris rencontrer quelques lecteurs mais ce n’est que partie remise, à très vite.

    N’oubliez pas leshaker c’est ici aussi.

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 4 commentaires
  • 2013 l'année de la Technoviking.

    Il boit de l'eau c'est bien, mais il jette les papiers par terre... maudit viking.

    Lien permanent Catégories : Shake mes découvertes. 0 commentaire
  • Courrier des lecteurs #3. Tag.

    Au coeur d'un tag en forme de mail, c'est pas vraiment ma tasse de thé mais je ne pouvais pas refuser à cette lectrice qui ne se manifeste jamais, de répondre aux questions. @Cécilia merci pour ta participation et voici mes petites réponses.

    tag,tagué,leshaker,courrier des lecteurs,plaisir,participer,1 - Quel est ton livre culte (ou deux) ?

    Plus ancien Simone de Beauvoir Tous les hommes sont mortels, plus actuel Sylvain Tesson Dans les forêts de Sibérie, une grosse claque.

    2 - Quel métier aimerais-tu exercer (peut être le tien !) ?

    Stewart. Je voulais faire ça quand j’étais gamin, partir, voyager, sentir les aéroports et les avions qui décollent…  et vivre les mouvements sociaux dans les compagnies aériennes.

    3 - Que retires-tu de ton blog ?

    Strictement rien. #mêmepashonte.

    4 - Quels sont tes petits plaisirs de fin de journée après le travail ?

    Malheureusement aucun car j’ai rarement de fin de journée avec mes horaires de travail. C’est plutôt le soir, très tard, très très tard, dans le silence avec un bon bouquin.

    5 - Plutôt café ou chocolat ?

    Café mais avec du lait #sacrilège.

    6 - Qu’est-ce que tu préfères cuisiner, les plats ou les desserts ?

    Je ne sais pas cuisiner, je n’aime pas ça. Pendant longtemps je n’avais pas le plaisir de la table, je dois avouer qu’aujourd’hui c’est un plaisir de me retrouver autour d’une bonne table.

    7 - Quelle est la destination de voyage qui te fait le plus rêver ?

    La prochaine, je m’en fiche de la destination, l’important c’est d’être avec ma fille, loin, rien que nous deux (pour le coup cette année c’est Barcelone).

    8 - Un après-midi lecture au bord de l’eau, ou au parc d’attraction avec la famille au complet ?

    La seconde option pour le plaisir de la famille et les souvenirs.

    9 - Qu’est-ce que tu souhaites voir évoluer dans ta vie au cours de 2013 ?

    Moi-même (et y’a du boulot) !

    Lien permanent Catégories : Shake les lecteurs. 4 commentaires