Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Définitions #61.

    leshaker,définitions,auteur,diane ducret,projet,nescafé,arnaud de nescafé,se creuser la tête,santé,Ministre : Y’a de la sexytude chez Aurélie Filippetti.

    Concours : Fin de semaine autour d’une rencontre, d’un show, des talons, de mon amie, des bisous, du rire, du champagne, beaucoup de champagne.

    Auteur : passer du temps autour de femmes de dictateur 1 & 2 n’est pas une perte de temps.

    Ciné : « Cette place vous convient ? » c’est d’un chiant ce choix obligatoire de placement #rebelleduplacement

    Projet : Trois semaines que je tourne en rond pour travailler avec deux sorcières qui refusent les codes de cette société. J’ai envie mais je suis vide. Zen.

    Santé : Pour info j’ai une légère presbytie. Oui j’ai 40 ans, oui j’ai des lunettes, oui !

    Santé (bis) : Je dois reprendre le sport avec une amie, en douceur, il va falloir car j’ai arrêté les KitKat mais enchaîné avec les Snickers, c’est pas malin.

    Rejet : j’ai un problème avec cette ville, avec ce département je crois, c’est simple je le déteste.

    Arnaud : C’est le gars de la pub Nescafé que tu as certainement vu à la tv. Fake ou véritablement friendly cette campagne est une réussite je me suis même surpris pour la première fois (de ma vie) à regarder la série sur le web. Je devrais faire pareil avec mes contacts facebook, reste à savoir où j’irais en premier (j’ai comme une idée). Juste un truc, un seul truc, un petit truc, le gars à des potes et des potesses avec des apparts de fou (souvent) et des situations de fou (souvent). La pauvreté n’est pas vendeuse. En tout cas le gars à un bon potentiel, une bonne bouille… à suivre donc. Really Friends.

    Se creuser : je voulais mettre un dernier truc, puis je trouve rien, il ne se passe pas grand-chose finalement.

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 4 commentaires
  • Courrier des lecteurs #4. La chaussure n'était pas orpheline.

    Un courrier des lecteurs qui s'oriente un peu differement, il faut d'abord revenir à ma découverte d'un talon, seul et abandonné en pleine rue. Le lendemain j'ai déposé un mot à l'endroit de ma découverte (juste derrière la chaussure y'a un portail), "talon haut noir recherche sa princesse, mardi 7 avril rue sente des meuniers, j'ai froid, j'ai faim, ou est mon pied ?" avec une petite adresse mail qui va bien. La réponse je viens de la recevoir cette semaine, mercredi, le talon a malheureusement disparu, mais j'ai retrouvé par mail la princesse, ophélie. J'ai envoyé par retour à son mail la photo du talon, elle pourra pleurer dessus dignement.

    leshaker,talons hauts,sexy,glamour,seul,abandoné,orphelin,evreux,En effet c’était ma chaussure. C’est vraiment drôle ton message. Je suis passé quelques minutes plus tard, voir même quelques heures mais la chaussure avait disparu. Et ça me fais bien chier. Je ne sais pas qui tu es, ton message est vraiment sympa, je vais donc y répondre. Je viens tout simplement de déménager, dans le bordel évidemment, je quitte Evreux pour m’installer sur Rouen. Dans le bordel (que tu es loin d’imaginer) un carton de chaussures s’est planté comme un con sur le trottoir et à mon avis mon talon a décidé de rester dans ma ville natale. Tu as mon adresse mail, t’es peut être un serial killer, mais au cas où tu retrouves trace de ma chaussure tu n’hésites pas à me le dire. Très sympa en tout cas et drôle surtout ce petit bout de message devant la maison, enfin mon ancienne maison. 

    Lien permanent Catégories : Shake les lecteurs. 0 commentaire
  • Epouse-moi !

    épouser,égalité,mariage pour tous,frigide barjot,mariage,droit,manifestant,honte,Nous y sommes. Mariage pour tous, le feuilleton médiatique va donc prendre fin, ou pas. J’en ai appris des choses durant les semaines, les manifestations contre le texte de loi, nombreuses, à croire que les gens ne bossent pas, le retour fracassant de Frigide Barjot que je revois encore en train de faire la connasse dans les rues de Deauville durant le festival (elle était inoffensive à l’époque), la plume légère est symbolique de Karl Zero qui à tort ou à raison a balancé ce qu’il pensait de sa belle-sœur, les extraits du Grand Journal ou un vieux vient disserter sur l’étron, les jeunes, les jeunes les jeunes qui défilent contre ce texte de loi, contre cette égalité, les gamins dans la foule, les gamins avec des pancartes dans la foule, les gamins dans la foule et les pancartes face aux CRS, notre pays, notre France dans les rues, cette énergie incroyable et passionnée contre une avancée, contre une cause, contre une égalité, si seulement cette énergie pouvait se déployer pour défendre nos galères de vie, nos emplois… utopiste que je suis.

    Et moi au milieu. Moi qui n’en pense rien. Qui pense que c’est bien. Qui pense que ceux qui défilent n’ont strictement et intellectuellement rien à dire dans le fond et dans la forme. Tout cela est juste une affaire de cul et de sexe. Ce débat avait un sens, un seul sens, notre ouverture d’esprit. Il n’en est rien. Les homos dehors. Ne surtout pas bouleverser maman et papa et la petite vie étriquée qui va bien.

    Et les gens, les vrais, ceux qui je ne rencontre pas dans les émissions de télé ou sur les pavés parisiens à défiler ils en pensent quoi ? Je suis partagé, je doute, j’espère que nous voulons tous l’égalité dans nos droits.

    Honte d’être Français ? Non jamais, pas un seul moment, il suffit de voyager, de découvrir le monde pour cela. Honte de ce que nous sommes. Oui certainement, surement même. De plus en plus même.

    Je souhaite juste que cet épandage médiatique et numérique cesse. Utopiste que je suis.

    Lien permanent Catégories : Shake l'instant. 2 commentaires
  • Définitions #60.

    Ailleurs : Quelques jours ailleurs, pas loin, Londres, une ville ou j'aime me rendre avec ma fille, traîner, buller, glander, regarder, s'amuser, parler, déconner... L'Eurostar est un moyen exceptionel de se rendre en 2h30 dans la capitale anglaise, et cerise sur le gateau nous avons eu un temps sympa (sympa veut dire pas de pluie).

    En tout cas je note que, cette ville devient folle le soir et les anglaises aussi, l'avant première de Iron Man 3 avec l'équipe du film a déplacé la foule sur Picadilly jeudi dernier, que le M&M's World c'est toujours marrant pour l'ambiance, que l'aquarium est hors de prix mais la déco au top, que les écureuils de Hyde Park sont toujours aussi cool et se laissent approcher, que le musée d'histoire naturelle est toujours aussi magnifique et surprenant, que la reine était dans le palais, que j'aimerais vraiment que les anglais passent à l'Euro...

    SAM_0103.jpg

    picadilly.jpg

    leshaker,londres,picadilly,iron man 3,oxford street,balade,anglais,eurostar,ecureuil,capitale,

    leshaker,londres,picadilly,iron man 3,oxford street,balade,anglais,eurostar,ecureuil,capitale,

    leshaker,londres,picadilly,iron man 3,oxford street,balade,anglais,eurostar,ecureuil,capitale,

    leshaker,londres,picadilly,iron man 3,oxford street,balade,anglais,eurostar,ecureuil,capitale,

    leshaker,londres,picadilly,iron man 3,oxford street,balade,anglais,eurostar,ecureuil,capitale,

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 2 commentaires
  • Je suis une princesse sportive (enfin, j’aimerai).

    [Alexandra Le Dauphin]

    leshaker,drole de plume,chronique,princesse,sportive,sport,courir,jogging,chomette,Aujourd’hui, chère princesse, je t’implique dans ma vie sportive. Pire, je compte sur toi pour me donner un grand coup de pied au biiiiiiiip afin de me remettre au sport bien comme il faut.

    Car autant je peux taper des heures sur mon clavier d’ordinateur sans m’arrêter, autant je n’arrive pas à fouler des heures l’asphalte environnant et pourtant, ça m’oxygènerait.

    Avant, je n’avais pas de mal à concilier les deux : rédiger ne m’empêchait pas de courir et vice versa. Mais aujourd’hui, avec deux petits loups avec la petite bouée de sauvetage qu’ils m’ont laissé à la place du ventre, c’est plus difficile de trouver du temps.

    Je suis donc une princesse sportive (dans mes rêves) mais je reste persuadée qu’avec deux ou trois mots doux de ta part, je peux me dépasser et organiser une heure non-stop de course à pied.

    D’accord, au début, je ne résisterai que 8 minutes trente, soufflant comme un phoque à l’arrivée et passerai le reste de l’heure à regarder les mouches voler pour faire style que j’ai travaillé dur.

    Mais petit à petit, peut-être que je pourrai me dépasser ?

    (Qui a rigolé ?)

    Sur le shaker, on aborde ses problématiques de maman et d’entrepreneure, non ? Eh bien figure-toi, chère princesse, que celle-ci est de taille et je pense que tu ne me contrediras pas.

    Nous sommes toutes des princesses avec de nombreuses priorités qu’il faut caser dans un emploi du temps non extensible et peu enclin à s’adapter à nos petits caprices.

    Alors, il faut composer. (Et parfois se décomposer). Mais au final, on y arrive, à faire un peu de sport malgré ses enfants, son travail et sa maison à ranger. Non ?

    Du coup, histoire de me motiver et m’obliger à bouger mes miches de rédactrice habituée à son confort devant l’écran, je propose que tu me bottes le derrière pour que j’aille profiter du bon air et battre mon record.

    Chère princesse, je prends cet engagement solennel : courir, tenir, courir, tenir, courir, tenir jusqu’à ce que je ne souffle plus comme un phoque à la fin de l’exercice et crois-moi, ça doit être faisable. (Des années d’entraînement ?).

    Enfin bref, maintenant que tout ceci est dit, je suis une princesse qui n’a plus le droit de se dégonfler au risque de ne plus pouvoir te regarder dans les yeux (virtuels) la prochaine fois que je viendrai te parler sur le Shaker.

    J’ai donc environ trois semaines pour tenir mes engagements et venir te raconter. Pression, pression.

    J’espère que tu seras indulgente. Peut-être même que je t’aurai motivée ?

    Allez, j’y crois !

    Tu comptes te mettre au  sport, toi ?

    Alexandra est rédactrice freelance. Pour la retrouver sur Facebook et découvrez son livre "au boulot, Chômette"

    Lien permanent Catégories : Shake les princesses [contribution]. 1 commentaire
  • Seule et abandonnée.

    leshaker,talon haut,seule,abandonnée,chaussure,sexy,glamour,

    J’ai croisé hier par hasard cette chaussure seule et abandonnée.  Surprenant pour un gars comme moi  qui vient d'organiser un concours dernièrement sur le même thème. Un signe ? J’ai pris la photo, j’ai continué mon chemin, puis je suis revenu en arrière. En la regardant de plus près, elle était neuve cette chaussure, elle n’était pas abîmée en tout cas. Comment un talon haut peut se retrouver seul en pleine rue. J’ai regardé autour de moi. Facile de faire pervers autour de cette scène, le regardant fixement. Le nom de la rue « sente des meunières » pas vraiment glamour et sexy pour cette chaussure  orpheline.

    J’ai imaginé la propriétaire. Certainement dans l’urgence. Mais il est droit, il est fixé, il ne bouge pas, rien ne le fait se reposer sur le côté comme il devrait être normalement. Etant donné que je crois en rien, que je demeure à ce titre un agnostique convaincu, j’ai cru en ce talon, il me faisait un signe, me faire prendre conscience que la féminité est partout, qu’elle est dans nos réactions, nos envies, nos fonctions. J’ai décidé de croire en lui.

    Je reviendrais sur le chemin demain. Il sera absent. A la corbeille. Je pense à celui que je ne connais pas qui demeure dans le pied de sa propriétaire. Demain, quand tu liras ces lignes, j’irais déposer un message, une adresse mail pour me contacter…  On cherche à trouver sa moitié, toujours, il paraît. On verra.

    Lien permanent Catégories : Shake l'instant. 2 commentaires
  • Définitions #59.

    définitions,leshaker,chat,download,fermeture des magasins chapitre,code,lire,philippe besson,putain,nostalgie,dématérialisation,Download : La chaine des magasins « Chapitre » (style Fnac) va fermer ses portes dans ma ville (onze au total dans toute la France). La raison nous la connaissons tous. Le telechargement intensif, les achats sur le net etc… à la différence du Virgin de Paris cette fermeture se déroulera silencieusement. Je reste très concerné par cette conjoncture, mon emploi aussi est directement menacé. La dématérialisation est en marche et ne touche pas que les produits.

    Putain : …de nostalgie.

    Code : Je vais travailler dès le mois de mai sur les codes hétéros avec la journaliste. Comment lui dire, sans lui expliquer ma vie, que je suis en dehors de ça, sur le côté, depuis bien bien longtemps (et pire aujourd’hui).

    Porter plainte : C’est acté. Mon réseau galère quand j’appelle la Bretagne (ou l’inverse). Mobilisation.

    Comme vous tous : Les rayons de soleil dimanche c’était quand même le pied le plus total. J’ai même réussi comme un blanc bec à me choper des rougeurs sur la tronche. Vais-je me balader sous le soleil radieux Londonien ? Je vous tiens au courant la semaine prochaine.

    Le chat blanc : J’ai eu dans mon objectif le chat blanc dont je parlais ici-même, il vomissait au moment où je suis arrivé sur lui, c’est un signe ?

    Lire : je viens de terminer « une bonne raison de se tuer » de Philippe Besson, pas le meilleur, mais je reste fidèle, j’aime bien son univers. Je commence « L’écume des jours » de Boris Vian, surement étudié mais jamais lu.

    On peut toujours rêver : … et c’est important de rêver finalement – « L'horizon s'éclaircit sublime le soleil s'est levé. Dans le rôle du rebelle des sables enfin tu apparais. Défiant toutes tes attitudes dans les dunes cachées. Je n'te laisserai aucune chance pas de chance. J'fais un vœu le feu d'un duel au soleil. Je rêve d'un duel avec toi. En haut d'la falaise tu viendras. Provoc et duel avec toi. Me donner la fièvre au soleil. En haut de la falaise rebelle. Je veux un duel avec toi. Duel au soleil contre moi… »

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 4 commentaires
  • Lettre ouverte à mes parents #2.

    cahuzac,enfant,enfance,leshaker,mensonge,mentir,cas cahuzac,affaire cahuzac,mentir,les yeux dans les yeux,lettre ouverte,parents,Je ne pensais pas vivre un jour un tel désastre. J’en suis désolé. Un mea Culpa n’est même pas nécessaire, je crois que je ne vais rien faire, si je pouvais me foutre sous terre quelques années ça m’arrangerais bien.  Maman, papa. Pourquoi ? Ma réussite c'est pourtant des joies et de la fierté. pour des parents l'assurance de mon avenir. Plus le temps passe et moins je comprends, et c’est pareil chez vous je pense. Je n’ose même pas croiser votre regard. Je suis un enfant, un gosse, un sale môme, un petit con. Je n’ai pas changé. J’ai pourtant cru le contraire jusqu’au 2 avril dernier.

    Mais c’est de ta faute papa aussi. A toujours me suivre, ne jamais me lâcher de peur que je fasse des conneries. J’adorais tellement petit dérober de la bouffe dans le réfrigérateur, crois-moi il me fallait une dose de mensonge pour affronter ton regard de tueur un bout de jambon dans la bouche alors que nous devions passer à table dans les 5 minutes. Plus tard, bien plus tard lors d’une fête avec des amis, je devais avoir 17 ans, la connerie de dérober des bouteilles  de vin sans le demander. Sacrilège. J’ai tenu tête, je m’en souviens encore, « je te jure c’est pas moi » ça résonne encore en moi.

    Tu me croiras ou pas mais le jour de l’émission chez Bourdin j’ai pensé à la scène, vraiment, l’ambiance, les copains, le délire, la fumée, les bouteilles qui se vident. Puis ton regard du lendemain. J’étais heureux. T’affronter et te mentir sont mes armes, j’ai combattu durant des années. Me voilà à terre à présent.

    Je demande votre pardon. A l’enfant que j’étais. C’est de ma faute, vraiment de ma faute, les yeux dans les yeux il va falloir me croire, cette fois.

    Lien permanent Catégories : Shake la lettre ouverte... 0 commentaire
  • La fin du monde est proche.

    J'ai découvert ce message sur un Skyblog (le Skyblog c'est énorme, Nabilla et son allo c'est un playmobil dans un lavabo à côté), un petit message innocent d'un jeune homme, dans un langage que seul les djeunes comprennent. J'ai fait une petite traduction pour la forme. Les jeunes ils s'aiment, ils se comprennent et se respectent... la preuve.

    leshaker,avant,après,skyblog,rencontre,jeune,avoir ton numéro,choix,fille,respecter,école de la rue,………. Mercredi 03 avril 2013 12:15

    MOI JE CHERCHE UNE RENCONTRE RÉEL POUR MOI ET PTÉTRE POUR TOI SA SERA PAREIL MAIS JE TROUVE QUE SA SERT PAS A GRAND CHOZE QU’ON SE BOMBARDE DE MÉSSAGE ICI ALOR QU’ON SÉ JAMAIS VU EN FACE-A-FACE TA PLUS DE CHOZE A DIRE QUAND TU VOIT LA PERSONNE EN RÉEL SURTOUT QUE SA REVIENT ALA MÉME CHOZE SURTOUT QUE LE BUT D’UNE RENCONTRE SÉ DE VOIR LA PERSONNE PAR LA SUITE ET JE TE DEMANDE PAS TON NUM POUR T’HARCELAIS AVEC.MES APPELS NON JE TE LE DEMANDE POUR TE GARDÉ EN CONTACT ET TE VOIR EN RÉEL PAR LA SUITE SI TU VEUT MÉME OU SI T’EST DE NATURE TIMIDE ON POURRAIT JUSTE SE TÉXTOTÉ SA ME DÉRANGERAIS PAS SURTOUT QUE MOI A LA BAZE JE PREFER GERER LES MEUFS DANS LA RUE CAR SES LA OU J’AVAIS LE PLUS DE PLAN AVANT MAIS ACTUELLEMENT LES MEUFS DE PARIS ON TROP HONTE DE PARLER OU DE FAIRE CONNAISENCES DANS LA RUE SES POURKOI JE SUIS ICI SURTOUT QUE JE COMPREND PAS COMMENT LES MEUFS DE MAINTENANT FONT PLUS CONFIANCE AU MEC DU NET CAR SES LA OU YA LE PLUS DE GENS CHELOU MOI A MON EPOQUE LES RENCONTRES SE FEZAIT DANS LA RUE D’AILLEUR TOUT LES HOMMES BLACK PREFER LA RUE ET LE FACE-A-FACE TU VA ME DIRE QUESQUE JE FOU LA BA MOI JE SUIS LA QUE DE PASSAGE MAIS BON APRES J’ACCEPTE VOTRE CHOIX SI VOUS FAITE PLUS CONFIANCE AU MECS D’ICI ALOR J’ESPÉRE QU’AVEC MON ARGUMENT TU POURRA ME PASSEZ TON NUMERO……

    leshaker,avant,après,skyblog,rencontre,jeune,avoir ton numéro,choix,fille,respecter,école de la rue,Tu vois, moi, je recherche une rencontre réelle et il est possible que toi aussi. C’est pas vraiment utile de s’envoyer des messages ici étant donné que nous ne nous sommes jamais rencontrés. Face à face il est probable que notre échange soit de meilleure qualité, surtout que c’est le but, se rencontrer, donc tu vois c’est pareil.  T’en fais pas je ne vais pas te demander ton numéro pour te harceler, non, juste pour te garder en contact et après te voir vraiment, si tu le souhaites, et au pire si tu es timide on pourra toujours échanger des sms, moi ça me dérange pas tu vois, mais pas du tout.

    Mon truc à moi c’est de discuter avec une fille dans la rue, je rigole, je suis séducteur, j’ai du charisme, mais il faut l’avouer ici, sur Paris, les filles c’est plus comme avant. Je vais finir par penser que les filles maintenant elles préfèrent les garçons sur internet, pourtant sur internet je suis désolé de le dire mais y’a des tonnes de pervers et de gens très « chelou ». Moi je suis de la vieille école, l’école du bitume, l’école de la rue, l’école du face à face…

    Tu dois te demander mais pourquoi je suis ici à t’écrire cette missive ?! Je te répondrais que je ne suis que de passage, j’ai une connexion internet alors je l’utilise, je vais accepter ton choix si tu préfères échanger avec moi de cette façon mais sincèrement j’aimerais vraiment obtenir ton numéro pour une rencontre rapide… car tu as un très beau cul. Oups ! T’as un numéro ?

    Lien permanent Catégories : Shake mes découvertes. 2 commentaires
  • Plus de transparence.

    leshaker,transparence,patrimoine,cahuzac,le cas huzac,déclarer,J’ai un écran 22 pouces de marque Samsung, une unité centrale Acer noire, qui fonctionne plutôt pas mal, un léger souci avec la ventilation, mais bon… une paire de lunette qui va bien car avançant à grand pas vers 41 ans le 25 juin prochain (au cas où tu voudrais me faire un cadeau) j’en ai besoin, un appareil photo ST66 , tout petit, très pratique, très léger, très ,très ,très, un caméscope Panasonic, tout petit, oui encore, qui est très utile pour faire des conneries sur ma chaine Youtube. J’ai un blog qui utilise 209 Mo, qui contient 1307 notes, 1308 maintenant, un compte Twitter, un compte Youtube, un compte Facebook, un compte Hellocoton (bordel je l’avais oublié celui-ci), un compte Tumblr… et certainement ceux que je n’utilise plus. J’ai un disque dur pour archiver mes données, un carnet de style vintage pour y écrire mes mots de passe, et une connexion (et pas connection) internet qui fonctionne bien et qui me permet d’écrire cette note et de la publier.

    C’est un souci de transparence. La vérité c’est maintenant. Mon patrimoine numérique. J’aimerais que de nombreux blogueurs fassent de même car y’a des choses qui sont pas nettes nettes… saperlipopette.

    Lien permanent Catégories : Shake l'instant. 3 commentaires