Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ma VHS et moi #2.

Nous sommes en 1994, j'avais 22 ans et un camescope. J'avais déjà présenté ce clip en 2009 sur le blog mais j'ai retrouvé sa trace dans mes archives VHS et je ne pouvais pas passer à côté. Nous étions tous là, moi j'avais des lunettes et des kilos en moins. Nous aimions U2, nous aimions parodier les clips, en voici la preuve...

Lien permanent Catégories : Shake ma VHS et moi [vidéo] 2 commentaires

Commentaires

  • Le Festival de Cannes est propice pour parler de cinéma et je remarque que les critiques ou les biographes aiment bien relater des anecdotes sur les aptitudes précoces des réalisateurs durant leur jeunesse. Paul Thomas Anderson ;John Waters ; Christopher Nolan ; Davis fincher ; Steven Soderbergh ; Francis Ford Coppola ; Night Shyamalan ; Robert Rodriguez ; Peter Jackson ( la liste est trop longue) ont tous manipuler une caméra durant leur enfance. C'est peut-être vrai, mais je suis un peu septique entre le mythe et la réalité de leur propos. On se demande si les biographes, les critiques et les journalistes spécialisés ne définissent pas le "génie ou le don de la création" par un discours déterministe social justifiant ainsi que l'on n'est pas doué par hasard.

  • Juste reflexion. Je crois que c'est aussi le jeu des médias, de créer la légende... A ce titre j'ouvre à nouveau le focus sur les critiques de mon pote David Rault (interprète sur les festivals) qui relate ses plus grands souvenirs de festivals, c'est tous les vendredis ici - http://www.critique-film.fr/je-les-connais-bien-je-leur-ai-serre-la-main-2/

Les commentaires sont fermés.