Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Dans les yeux de ma fille #5

    Ma fille n'était pas motivée pour répondre mais il était temps de faire le point sur la situation politique de notre pays. Lou. 10 ans.

    politique,des paroles et des actes,homme politique,gouvernement,cyril balayn,leshaker,flolou,discussion,C’est quoi un homme ou une femme politique ?

    Je sais pas. Je sais pas ce que c’est la politique. Ce sont les trucs que tu regardes à la télé et les gens qui se disputent toujours.

    Que ferais-tu pour éviter le chômage ?

    (Silence environ 2 minutes). Je ferais fabriquer les Monster High en France, ça marche bien et les gens ils pourraient travailler.

    Si tu étais présidente qu’elle serait ta première décision ?

    Moi je veux pas être présidente je veux être attachée de presse. Et je veux pas me lever le matin et le président bah il est obligé de se lever de temps en temps.

    Il gagne combien par mois François Hollande ?

    2 000 euros (peut-être un peu plus).

    Tu t’habillerais comment si tu devais aller à l’Elysée ?

    Avec une robe et un tee-shirt léopard.

    Moi, ton père, je serais ministre de quoi ?

    Ministre des papas.

    Lien permanent Catégories : Shake les yeux de ma fille. 4 commentaires
  • Définitions #83.

    lesheker,ladyblogue,flolou,cyril balayn,fredouat,rencontre,lecture,weird part of youtube,buzz,nombre de vues,voler la bouffe,crever la dalle,parentalité,papa solo,Info : Et vous comment tu vas ?

    Il disait : « … qu’on me donne l’envie- l’envie d’avoir envie – qu’on allume ma vie ! »

    Apprendre : Lentement mais surement, petit à petit, doucement, je commence à prendre plaisir à lui caresser les cheveux quand on regarde un film à la télé. Impression de calme et de volupté. Pour une fois je me laisse guider.

    Projet : Je cherche un endroit, une place pour donner l’accès « aux papas » à venir parler de la parentalité. Encore merci pour vos témoignages. Très bientôt.

    Déconnection : Ce moment sublime ou tu es là, enfin ton corps, ta carcasse, et plus loin, plus haut, toi.

    Bordel : Que tu voles de la bouffe je m’en tape sérieusement mais vraiment arrête de balancer la viande ou le frais que tu ne veux plus dans les rayons. Fais-le au moins pour les gens qui crèvent la dalle ! #boulot #insupportable #auquotidien

    + 6 millions de vues : Julien, Kevin, Sandra et les autres (toute l’équipe d’Airworks) va vraiment falloir fêter ça. Je viens d’apprendre dernièrement que sans le savoir nous surfons sur le «“I’m in that weird part of YouTube” (la partie étrange de Youtube, la vidéo que tu regardes sans vraiment l’avoir cherché. Je confirme)  #bientot7millions

    Rendez-vous : 6 ans de lecture (environ). Elle comprendra plus tard mes silences et ma timidité. J’ai rencontré des gens que j’aime depuis que je blogue. Fredouat et Ladyblogue étaient là.

    Témoignage : Je viendrais ici y déposer mes mots. Je ne peux m’empêcher de verser des larmes quand je lis son journal « intime ». La voir si grande, prendre le temps de chercher ses mots, la voir grandir au travers de sa prose. Bordel que je l’aime… ma fille.

    Photo : (voir rendez-vous).

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 2 commentaires
  • Dans les yeux de ma fille #4

    La vie sur le net réserve des surprises. Il est loin le temps où j’avais peur d’écrire des mots. Son espace est une bouffée d’oxygène. Une dose dont j’ai besoin. Elle l’incarne. C’est la première fois que j’ai pu lui glisser sur son répondeur « à demain… »

    Aujourd'hui 24 novembre je serais à Paris et elle aussi. Delphine Jory aka ladyblogue.

    ladyblogue,delphine jory,rencontre,paris,club st germain,flolou,cyril balayn,leshaker,se rencontrer,internet,les blogs,

    ladyblogue,delphine jory,rencontre,paris,club st germain,flolou,cyril balayn,leshaker,se rencontrer,internet,les blogs,

    Lien permanent Catégories : Shake les yeux de ma fille. 0 commentaire
  • Johnny.

    Tu me diras merci après. 14 minutes de bonheur. Johnny Cadillac.

    Lien permanent Catégories : Shake mes découvertes. 0 commentaire
  • Alors, comment ça marche ?

    leshaker,ladyblogue,cyril balayn,rencontre,post-it,inspiration,energie,idée,esprit,vide,flolou,Bah pas vraiment bien. Pas du tout même, disons que c’est difficile. Je ne voudrais pas être alarmiste mais c’est limite en ce moment, cette inquiétude devient pesante, je ne sais pas vraiment comment combattre le mal. Un léger passage à vide.

    En général c’est mieux le soir, la nuit serait plus précis, avec de la musique dedans comme pour trouver l’inspiration. Mais c’est le vide intersidéral, propulsé au plus profond du rien et du néant. Il m’arrivait jadis de sentir la voir arriver dans la journée, puis se confirmer plus tard dans la soirée avec quelques hésitations. Au son du casque venir frapper le clavier et trouver les mots. Il faut toujours trouver une raison. Ma santé va plutôt bien mais mon travail plutôt mal. Il annexe la créativité et capte l’énergie que je devrais répandre ici.

    Je virevolte entre les chaines, j’arrive à échanger des sms, prendre le temps du silence de Facebook, lire le journal intime de ma fille (j’ai même pas honte)… mais elle ne vient pas. La note. Elle me refuse.

    L’incertitude du moment va donc me permettre d’en coucher une (la note) aujourd’hui, en prenant le soin de son retour. Je capte l’arrivée de la prochaine de Cindy, celle d’Alexandra qui vient écrire pour la rubrique des princesses, je me désespère de celle d’Irma et Florinda, il m’arrive aussi de vouloir retrouver Harold (son dernier commentaire sur Nabila dans le blog est une pure merveille, je copie-colle) – « Nabila c'est le boson de Higgs de l'idiotie et de la tyrannie de la banalité. Cette petite particule élémentaire éphémère qui surgie du bruit diffus du big data télévisuel attirant tel qu'un aimant, le désordre du monde médiatique : le bashing, le zapping, le buzz etc. Une interaction entre l’urinoir de Duchamp et l'esthétique de la culture de masse qui fait masse.. »

    Tout ira mieux demain. Retrouver l’idée, l’envie et l’esprit est une question de temps. Un temps fixé au 24 novembre qui me redonnera l’énergie nécessaire. Je viendrais ici-même l’illustrer par une simple photo ou même une vidéo, archiver  la rencontre la plus déterminante de mon histoire de « petit » blogueur. 

    Lien permanent Catégories : Shake l'instant. 2 commentaires
  • Définitions #82.

    définitions,leshaker,cyril balayn,nabilla,livre,utopie,pace-maker,iron man,horloge de robin,marie antoinette,musée d'histoire naturelle de paris,Utopie : J’ai fait un rêve. J’étais rentier.

    Pour dire je t’aime : Moi « Lou t’as vu y’a Sheila… » - elle (ma fille) « Sheba la dame de la pâtée ? »

    Culture : Le musée d’histoire naturelle de Paris est… décevant. J’ai pas trouvé le parcours ludique, les lieux non plus. Ma fille a apprécié mais on reste marqué quand même par celui de Londres. Reste l’horloge de Robin pour Marie-Antoinette qui pour le coup mérite le déplacement. Ma fille reste perplexe sur la présence de cette horloge et du Lynx qui la fixe. Elle n’a pas tort.

    C’est l’histoire d’un mec : … et de sa fille qui souhaitent visiter les catacombes de Paris un 1er novembre. #pasouvert #ferie #pasdrole

    Live : Putain il est 2h47 !

    Live (bis) : 3h00. Et Nabilla est en train de débiter les conneries de son livre sur D8 dans Voyage au bout de la nuit et c’est un grand moment, c’est limite addictif, je sens que je vais m’endormir avec ça.

    Reportage: Je crois que très sincèrement j’aurais peur en présence de Carla Bruni. Elle est… comment dire… enfin…  elle n’est pas humaine.

    Iron-man: Il faut 45 minutes pour poser un pace-maker et retrouver un pote qui se réveille pas trop mal quelques heures après. Adieu les portiques de sécurité aux aéroports. #remember

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 6 commentaires
  • On s'était dit des choses...

    Te sourire dehors, à Angoulême

    Un Chasse-Spleen Melchior, Paris-Seychelles

    Découvrir ton corps, depuis la Seine

    Du sombre décor Lucrèce et Rennes

     

    On s'était dit des choses

    Que l'on ne tiendra pas

    Le temps que l'eau se pose

    Sur nos ronces lilas

     

    Le soleil s'endort, sur Seychelles

    Le sable et l'aurore, fleur de sel

    Attends-moi je sors, de l'île aux serbes

    L'orage est de l'or, pour se perdre

     

    Souffrir la mort, pour te plaire

    Défendre nos torts, et puis se taire

    Le désir encore, pour l'hiver

    Un chaos d'efforts, sur Saint-Hilaire

     

    On s'était dit des choses

    Que l'on ne tiendra pas

    Le temps que l'on se pose

    Sur nos lauriers mayas

    On s'était dit des choses

     

    On s'était dit des choses

    Que l'on ne tiendra pas

    Le temps que l'eau se pose

    Sur nos ronces  lilas

    Lien permanent Catégories : Shake mes découvertes. 6 commentaires
  • Je reste en apesanteur.

    leshaker,cyril balayn,gravity,cosmos,espace,galaxie,film indépendant,débris dans l'espace,catastrophe,effets speciaux,Il faut aller voir Gravity. Tu dois aller voir Gravity. Y’a du Sandra Bullock dedans et une dose de Clooney aussi. Si t’as un film à voir c’est bien Gravity. Il faut dire qu’on m’avait particulièrement bien vendu le dossier sur les réseaux, les mails de mes potes et même James Cameron bluffé par la scène d’ouverture du film.

    Tout commence par un sms très simple « Envie d’aller voir Gravity ce soir t’es dispo ? ». En général je vais droit au but sachant que je mets 15 jours pour écrire une phrase. Surprenante réponse sachant que c’est pas son style de film, je vais découvrir plus tard qu’elle ne connaissait pas le pitch (oui elle vit dans une grotte). Je vais quand même prendre mes précautions et lui dire d’éviter de me traiter de tous les noms si le film lui plait pas, en général elle commence à regarder l’heure sur son téléphone, elle gesticule, je verrais bien.

    Cameron avait raison la scène d’ouverture est juste grandiose, je pense qu’aujourd’hui le niveau des effets spéciaux est arrivé à son paroxysme. Et pourtant, pourtant, on va très vite oublier les effets dans ce film.

    Coup d’œil à ma droite, elle ne bouge pas, ne regarde pas l’heure.

    leshaker,cyril balayn,gravity,cosmos,espace,galaxie,film indépendant,débris dans l'espace,catastrophe,effets speciaux,Puis très vite je décroche, malheureusement. Le film est envoûtant, palpitant, parfaitement maîtrisé, mais les dialogues je ne peux pas les supporter. Alors le focalise sur les détails, en me posant une question que j’estime pertinente. Après avoir frôlé la mort Sandra Bullock dans le film Ryan stone retire sa combinaison (j’ai à ce titre trouvé un mojo incroyable à l’actrice à ce moment précis mais passons), elle sort donc de sa combinaison en tee-shirt et shorty et « bordel de merde » pas de trace de transpiration dans le dos… on ne transpire pas dans l’espace ou quoi ? !!!!

    Coup d’œil à ma droite, elle ne bouge pas, ne regarde pas l’heure.

    Je reste pris par le film néanmoins, les scènes se succèdent, j’ai un peu de mal une nouvelle fois avec les dialogues que je trouve improbables dans l’action, j’assiste à de très beaux moments de cinéma, les 1h30 passent à une vitesse folle. Mais je suis passé à côté du film, pourtant tu es dans l’action en plein cœur du cosmos.

    En sortant elle me dira que j’ai tort, qu’il faut passer outre les dialogues, que les sensibleries sur la vie de l’héroïne c’est pas bien important et que finalement elle s’attendait à bien pire.

    On finira au McDo à côté, j’ai pris un Royal bacon, elle un chocolat chaud. On est quand même vachement bien sur terre. 

    Lien permanent Catégories : Shake l'instant. 4 commentaires