Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Dernier...

    Avant que les bulles ne viennent frapper les verres de champagne. A vous, tous, toi, toi et toi, les lecteurs, les autres, une belle soirée, une belle fin de 2013 et un bon début 2014... 

    dernier;nouvel an,2014,fête,année 2014,leshaker,flolou,nouvel an,cyril balayn,bonne année,soirée,

    dernier;nouvel an,2014,fête,année 2014,leshaker,flolou,nouvel an,cyril balayn,bonne année,soirée,

    dernier;nouvel an,2014,fête,année 2014,leshaker,flolou,nouvel an,cyril balayn,bonne année,soirée,

    dernier;nouvel an,2014,fête,année 2014,leshaker,flolou,nouvel an,cyril balayn,bonne année,soirée,

    dernier;nouvel an,2014,fête,année 2014,leshaker,flolou,nouvel an,cyril balayn,bonne année,soirée,

    dernier;nouvel an,2014,fête,année 2014,leshaker,flolou,nouvel an,cyril balayn,bonne année,soirée,

    Lien permanent Catégories : Shake l'instant. 0 commentaire
  • Définitions #85 (spécial Noël)

    noël,grand palais,paris,fête foraine,manège,chaises volante,leshaker,cyril balayn,flolou,définitions,joie,père noël,rencontre,consommation,Souvenir : Il faisait bon, il faisait doux. Je devais avoir 10 – 11 – 12 ans moins probablement. Le bateau pirate playmobil existait déjà. Au fond de la pièce la famille, ma mère, mes oncles, mes grands-parents. Au fond du bateau que je venais de découvrir pour mon noël, un coffre, avec des pièces d’or. Je faisais deviner la valeur des pièces à la famille, jeux du hasard… ou pas. A chaque fois bingo ils trouvaient. Des minutes surprenantes. J’avais oublié un de mes oncles derrière moi qui faisait deviner le chiffre avec ses doigts. Souvenir simple, d’un temps d’insouciance ou j’arrachais le papier cadeau en pyjama. Toi aussi tu en as des souvenirs ?!

    Tourner manège : Noël c’est aussi le Grand Palais à Paris, avec une fête foraine dedans. Un rendez-vous à faire si vous en avez l’occasion (10 euros enfants – 15 euros l’adulte). L’endroit doit être insupportable en cas d’affluence J’y suis allé avec ma fille hier lundi sur l’heure du déjeuner c’est un horaire agréable… sauf que l’organisation aurait pu décorer un peu plus « noël », et que finalement c’est beau la nuit avec les lumières du Grand Palais. On a eu l’occasion de s’en rendre compte en partant à 17h30 (mais la foule – la foule…).

    C’est aussi : … l’énervement dans la consommation, ne jamais attendre, consommer du produit, l’agressivité dans l’achat, la frénésie pour obtenir un produit, ne jamais attendre, consommer, s’engueuler dans les rayons avec maman pour le cadeau de la petite, ne jamais attendre, avoir la tête des mauvais jours, consommer, surtout consommer pour prouver son existence. Je déteste mon travail mais rien que pour cela j’ai une pensée pour celles et ceux qui bossent dans la distribution, c’est une période délicate humainement.

    Noël :… c’est aussi des surprises. Un appel, une surprise, une belle surprise, un smille sur le visage, un souvenir d’été. Elle se reconnaitra…

    Patinage : Noël c’est aussi le froid et la glace, séance patinage, moi qui faisais un triple Axel (oui non bon d’accord) quand j’avais 5 ans. C’est comme le vélo les sensations reviennent au grand galop et j’ai même pas pris une gamelle. Belle soirée.

    Père Noël : Apporter une rencontre à un pote, rendre la soirée belle, voir les émotions sur les visages, faire le job, juste être présent pour limiter la timidité, être heureux pour eux, lui dire le soir même de se jeter à l’eau car c’est une femme formidable. J’étais là. Maintenant c’est à lui d’écrire l’histoire. … et mon noël à moi, il est où ?

    A vous : … des joyeuses fêtes et du bonheur dans les yeux.

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 0 commentaire
  • Je suis une princesse qui a fait une découverte…

    [Alexandra Le Dauphin]

    alexandra le dauphin,cyril balayn,leshaker,chaussure,au boulot chomette,jikatabis,mode,japonaise,japon,mode japonaise,flolou,shake les princessesBonjour les princesses et désolée de ne pas vous avoir donné de nouvelles. Il se trouve que j’ai été fort occupée par la rédaction de mon bouquin mais on n’est pas là pour parler de cela  mais plutôt de mode alors…photo !

    Savez-vous ce que c’est ?

    La minute culture…Ce sont des jikatabis, chaussures souples japonaises pour pieds à la recherche de sensations voluptueuses.

    Le modèle ici présenté (collection automne / hiver) est porté par Delphine , alias Poupette, qui, je ne vais pas te le cacher, chère princesse, subit les moqueries de ses collègues et de sa copine rédactrice ici présente. Mais elle m’a tout de même autorisée à prendre une photo pour que je puisse te montrer l’ampleur de (hum) la catastrophe – selon moi-, la beauté de la chose – selon elle - .

    Certes, c’est vrai que cela a l’air confortable. Mais le design en pied de cochon me laisse perplexe. J’ai du mal à adhérer au concept du split des orteils. J’ai également des difficultés à voir la beauté cachée sous cette couleur marron et cette forme carrément bizarre.

    Mais peut-être est-ce moi qui suis vieux jeu ? Peut-être qu’à force de porter des chaussures  acidulées de chez Desigual je me suis fermée à une autre sorte d’originalité ?

    Aussi, chère princesse, j’en appelle à ton objectivité. Je te demande de ne pas te moquer de ma copine qui, crois-moi, essuie railleries et critiques en tout genre à chaque fois qu’elle sort ses jikatabis du placard. Mais elle assume (et assure).

    Et puis il faut la voir, elle en fière, de ses chaussures.

    Poupette, je t’embrasse. Bravo pour ton choix assumé, même si beaucoup d’entre nous sont réfractaires au pied de cochon battant le pavé humide.

    Après tout, qu’est-ce que j’y connais ?!

    Réponds franchement, chère princesse : sous ton sapin de Noël, tu trouves des jikatabis. Quelle est ta réaction ?

    Alexandra est rédactrice freelance. Pour la retrouver sur Facebook et découvrez son livre "au boulot, Chômette"

    Lien permanent Catégories : Shake les princesses [contribution]. 0 commentaire
  • Dans les yeux de ma fille #6

    Il fallait faire un point sur l'image marquante lors des obsèques de Mandela. Ma fille Lou. 10 ans. 


    intime,selfie,obama,photo,leshaker,flolou,des paroles et des actes,cyril balayn,journal intime,obsèque,mandelaT’as un avis sur le Selfie de Cameron, Obama et la première ministre Danoise ?

    Hein ?

    Tu sais la dame blonde qui s’est prise en photo avec le président Obama !

    Ah oui… euh… faut que j’ai un avis sur ça ?

    Oui les lecteurs veulent avoir ton avis !

    J’en pense rien. Si je pouvais emmener mon appareil à l’école je ferais des selfies (prononcé zelfie) avec ma copine.

    La femme d’Obama semblait ne pas être contente ?

    Elle voulait être dessus ou alors elle n’a pas de téléphone pour prendre des photos. Moi j’aime pas les photos alors j’aurais pas fait la tronche. La dame blonde elle rigole bien elle doit d’être contente d’être avec le président

    Pourquoi elle a décidé de prendre cette photo ?

    … pour faire la crâneuse avec ses copines le soir.

    Tu trouves que c’est bien de diffuser une photo comme ça lors de cet évènement (j’ai pris le temps de lui expliquer) ?

    Non parce que c’est intime !

    Intime ?

    Oui c’est intime, c’est un truc que tu dois pas voir, que tu dois pas montrer… comme moi quand j’écris dans mon journal intime tu dois pas lire, c’est intime.

    Donc ce selfie était intime alors ?

    Oui. Mais elle va montrer la photo à ses copines pour faire sa crâneuse.

    Toi tu ferais un selfie avec qui ?

    Katy Perry.

    Lien permanent Catégories : Shake les yeux de ma fille. 2 commentaires
  • Fredouat en entrevue.

    Fredouat est un pote, celui que je lisais, qui a pris le temps de me lire aussi, puis la rencontre depuis avec de la vraie vie dedans et Paris en décor. Fredouat est un blogueur qui a pris le temps de la pause ces derniers temps. Il revient depuis quelques semaines dans une nouvelle aventure. Je vous laisse découvrir le personnage et focus sur « Programme YouTube » son nouveau blog. #programmeyoutube


    entrevue,youtube,chaine youtube,découverte,leshaker,fredouat,cyril balayn,la tv c'est old,découvrir youtube,entretien,Tu te lances dans une nouvelle aventure au sein de la blogosphère. D’où vient l’idée, l’envie et le désir de partager ?

    J'ai réalisé il y a bientôt un an que je cumulais mes "petits rendez-vous" sur YouTube où j'attendais les dernières vidéos de Youtubeurs sur des sujets extrêmement variés.

    Mais si on veut sortir des chaînes stars de Cyprien ou Norman dont la qualité est toute relative, il est très difficile de trouver son chemin et de tomber sur les perles plus ou moins connues de YouTube. C'est là que j'ai décidé que quitte à chercher des chaînes, autant essayer de faire profiter les autres de mes trouvailles. Mais si le site "prend", j'espère qu'il deviendra une communauté de partage où les lecteurs suggéreront eux aussi des chaînes à présenter.

    C’est le header de ton blog « Parce que la Tv, c’est old ». Réalité ou fantasme ?

    La TV est old, mais l'illusion de sa bonne santé perdure pour une raison démographique : la France est old  Si on se concentre sur la tranche des 15/25, on constate que YouTube prend une part de plus en plus importante dans leur consommation vidéo. Cette génération est habituée à la consommation "à la carte", elle a grandi dans le web 2.0. Nous nous avons vécu sa transition, et sommes donc en retard sur certains phénomènes qui nous ont échappés. Il est parfois difficile pour un trentenaire de réaliser que YouTube, ce n'est pas que les lolcat et des vidéos "one-shot".

    Les chaines commencent-elles vraiment à prendre l’ampleur de cette émergence, réagissent-elles véritablement ou le média traditionnel à encore de beaux jours devant lui ?

    Canal+ débauche des youtubeurs pour ses programmes courts, Endemol décide de produire la chaîne "It's big" en invitant des youtubeurs à produire des vidéos pour eux... Oui, la TV a pris conscience du phénomène... mais ne l'a pas compris.

    Canal+ a complètement raté la gestion de la plupart des formats courts obtenus (La Question de la Fin, mon dieu quelle horreur), "It's Big" est un bide car on essaie d'y appliquer les "recettes classiques de la télé". Mais je ne pense pas que la TV soit proche de la mort. Je pense qu'un gros dégraissage va avoir lieu quand la nouvelle génération sera aux commandes. Mais attention, YouTube risque aussi de devenir le caniveau de TF1, M6 et leurs amis.

    Peut-on craindre à terme que YouTube se définisse comme un média classique par la suite, les Majors prenant le contrôle de la production, ou penses-tu que les Youtubers garderont le pouvoir afin de proposer des chaines originales ?

    Oui. Les medias fonctionnent par cycle, et YouTube finira un jour par devenir aussi mauvais que d'autres. Maintenant qu'on sait que YouTube rapporte de l'argent et permet de faire passer des messages publicitaires plus ou moins déguisés, les programmes pour "temps de cerveau disponible" débarquent, et je ne citerai pas de noms ici.

    Mais là où il y a de l'espoir, c'est que YouTube n'est pas un média élitiste. Pas besoin d'un studio et de grands moyens pour réussir : nos youtubeurs français les plus vus ont une caméra, un micro et une chambre. Donc, le contenu alternatif sera toujours disponible. Sauf si YouTube décide de changer les règles du jeu.

    entrevue,youtube,chaine youtube,découverte,leshaker,fredouat,cyril balayn,la tv c'est old,découvrir youtube,entretien,De façon très succincte YouTube surf en ce moment sur un vent de polémique. Les Youtubers rencontrant des soucis avec les « ayants droits », ils arrivent fréquemment de rencontrer des vidéos supprimées, sans le son… explique nous l’origine de cette crise !

    Un des principes fondateurs et essentiels à la création sur YouTube, c'est le "Fair Use", qu'on peut traduire par "Usage Raisonnable". Il s'agit d'un ensemble de lois aux USA qui permettent de ne pas soumettre aux droits d'auteurs (ou autres formes de propriété intellectuelle) les usages non abusifs de leurs support. Par exemple, un critique de cinéma ne va pas payer pour pouvoir utiliser quelques images de bande-annonce dans sa vidéo. Cette législation a ses équivalents dans d'autres pays, mais est très compliquée à uniformiser.

    Mais YouTube a récemment décidé que le plus simple sera d'être le plus strict possible par défaut; et de n'autoriser que les ayant-droits à utiliser leur contenu sur YouTube, ou à en autoriser l'utilisation à des tiers choisis par leurs soins. Si cela s'applique, beaucoup de questions vont se poser : est-ce la fin des critiques de cinéma, des let's Play (découverte d'un jeu avec le spectateur) ? Est-ce la naissance de chaînes Premium pour les ayants droits, qui fonctionneront alors comme des chaînes de télé censurant toute production ne leur plaisant pas ?

    Mais ne nous emballons pas, je suis personnellement persuadé qu'ils vont faire marche arrière, puisque certains ayant-droits ont déjà refusé eux-mêmes ce principe. En effet, pourquoi vouloir empêcher des youtubeurs de parler de leur production sans avoir à débourser un centime ?

    Y’a plus de télévision chez toi alors ?

    Une télévision 80cm mon pote ! Cathodique, qui pèse 20kgs et grésille dès que je l'allume !

    Je ne regarde quasiment plus la TV, à peine une heure par semaine pendant que je fais le ménage. Mais je compte quand même m'offrir un bel écran... pour les DVD/Blu-ray et pour regarder mes vidéos YouTube en meilleure qualité grâce à la box ! Je ne rejette pas la TV en bloc, certains programmes sont très bons, mais je les passe en Relay sur mon ordi pendant que je travaille sur mon blog par exemple. Ma TV, c'est une apparition éphémère sur le 2ème écran de mon ordinateur.

    Dernier coup de cœur YouTube ?

    Doxa, une émission proposée par Dany Caligula, un jeune passionné de philosophie qui expose brièvement des réflexions sur de grands sujets classiques de la discipline. C’est un sujet auquel j’aurais adoré participé, je trouve que la démarche philosophique est incomprise et mise à mal du fait de la manière dont elle est enseignée. Il s’agit pourtant de la plus belle des sciences. Voir quelqu’un la  vulgariser aussi bien est très touchant.

    Programme YouTube - Page Facebook - Twitter

    Lien permanent Catégories : Shake les entrevues. 2 commentaires
  • Définitions #84.

    définitions,paris dernière,sylvain tesson,madiba,selfie,grise,usé,parentalité,distance,leshaker,flolou,cyril balayn,boobs,gros seins de miss,Boulette : Je viens d’apprendre que Sylvain Tesson devait remplacer Philippe Besson dans Paris Dernière pour finalement laisser la place à François Simon (de nombreux ON). Sylvain Tesson, ce mec que je vénère que j’idolâtre, mauvais choix. Bref.

    Attitude : Mon chat est un petit gros batard.

    Boobs : Miss Côte d’Azur gagnante.

    Madiba : Ce n’est qu’un simple lien mais il traduit fortement la position des médias dans le monde. Une forme de vérité sur la fameuse photo « Selfie » lors des obsèques de Nelson Mandela. #lelienici

    Rencontre : Soirée en compagnie d’une élue. Je vis dans un département figé, sans ouverture d’esprit et raciste. Ce n’est que ma vision mais j’ai compris le sens des mots de mon interlocutrice.

    L’humain : Miss France fraîchement élue se retrouve dans la turbulence des tweets allant du plus raciste au plus plus plus raciste. Et si un jour on fermait le robinet à connerie ? L’anonymat sur le net reste de toute évidence le débat le plus important à ce jour.

    Couleur : Elle n’est jamais grise, toujours blanche ou noire. C’est ce que j’aime chez elle.

    Usé : Je suis rentré de ma rencontre de lundi dernier usé et fatigué. Certainement ma faute de ne pas prendre de distance. Petit à petit je commence à prendre de l’expérience. Quand j’ai travaillé en prison je parvenais à marquer cet espace, la parentalité est dans mes yeux et mon intime une surface plus glissante que je dois dompter. #notedistance

    Santé : J’ai les mains d’un mec de 41 ans et de loin j’ai toujours 20 ans.

    Inconscient : J’ai rêvé que j’étais attaqué par des gorilles. Une explication ?

    Photo : Les yeux de ma fille prête à faire son premier train fantôme…  première confrontation avec la peur. J’y vais-j’y vais pas-j’y vais-j’y vais pas ? Prochaine tentative ce week-end.

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 3 commentaires
  • Distance.

    aide aux pères,parentalité,distance,séparation,leshaker,cyril balayn,flolou,père isolé,solitude,papa solo,9h00. Direction Boulogne Billancourt. 09/12/203. J’ai rendez-vous et je suis déjà en retard. J’ai bien préparé l’interview que je dois présenter dans quelques minutes, celle que je devais préparer dans la semaine et que j’ai commencé et terminé dans le train le jour même.

    Carole est prem’s, comme d’habitude. Carole c’est la journaliste avec qui je travaille le lundi depuis trois ans maintenant. 31 ans. Brune, classe, toujours aussi belle, mariée et un enfant. J’aime cette fille car elle me laisse du terrain, elle me guide souvent et j’apprécie de l’observer dans son métier. Son métier elle m’en parle régulièrement, les galères, les souffrances de la presse, les rêves à l’école de journalisme, la réalité du terrain. Sans rentrer dans les détails elle et moi nous travaillons pour un magasine connu sur le thème de la parentalité. Le lundi. Uniquement le lundi. Je ne suis disponible que le lundi. Les autres jours  je me fais chier… ailleurs.

    9h30. 30 minutes de retard. Le café est bon, le café est chaud. Présentation d’une association  d’aide aux pères. Des histoires lourdes, difficiles, des conflits, des séparations. Nous devons rencontrer Thierry, un homme de 37 ans qui n’a pas vu son enfant, sa fille, depuis 9 ans. Une rencontre, une histoire d’amour, un enfant, puis une séparation et le départ de la maman et de l’enfant dans son pays d’origine. La petite Manon a 12 ans aujourd’hui. Il me présente rapidement les photos de sa fille, les quelques clichés d’une vie jusqu’aux trois ans, date de la séparation. Je commence l’entrevue, besoin de connaître son parcours, les réussites et les échecs de son combat pour récupérer sa fille.

    Je l’écoute. Je m’enfonce dans son regard. Parole d’un père qui reflète celui que je suis. L’émotion me gagne, je garde le cap, son histoire est émouvante, les départs là-bas, les détectives privés, les complexités avec les ambassades, l’argent (le nerf de la guerre)… putain. Impossible de ne pas s’émouvoir et pourtant je devrais. Je pense à ma fille. Le visage de Lou (ma fille) me transperce, il est en surbrillance durant cette entrevue. J’ai tellement de chance de la sentir régulièrement, tellement de chance… Je garde le cap.

    Il est calme, ses réponses sont de l’or, il va passer un long moment à m’expliquer le présent, son combat au sein de cette association pour aider les autres, pour aussi combler le vide. Il va évoquer sa solitude, celle d’un homme sans une seule palpitation, sans reconstruction, se surprendre lui-même à ne plus rien ressentir.

    Nous touchons à la fin de l’interview. Je lui demande ce qu’il attend pour cette nouvelle année à venir (je cite)  - « je m’attends rien, plus rien du tout, je continuerais à croire, mais c’est un océan d’abandon, je ne suis qu’un étranger dans les yeux de ma fille. Finalement j’attends la mort, tu sais celle où tu fermes les yeux et où tu es vraiment au repos… »

    Silence.

    J’ai perdu le cap. Il trouvera la parade en me tapotant le dos et esquissant un sourire vers Carole. La journaliste me rappellera le devoir de distance. Mais comment faire ? (je la cite) -  « j’ai vibré aussi, bien évidement mais ne laisse jamais trahir ton regard, ne t’enfonce pas dans celui des autres garde ta neutralité… »

    Belle expérience. Je sais qu’il lira ces lignes merci à lui de m’avoir laissé l’accord de transcrire notre rencontre. Je n’oublierais pas.

    Lien permanent Catégories : Shake l'instant. 4 commentaires
  • Les garçons et Guillaume, à table !

    guillaume gallienne,leshaker,flolou,les garcons et guillaume à table,chef d'oeurvre,cinéma,leshaker,génie,Guillaume Gallienne est un génie Guillaume Gallienne est un génie Guillaume Gallienne est un génie

    Guillaume Gallienne est un génie Guillaume Gallienne est un génie Guillaume Gallienne est un génie

    Guillaume Gallienne est un génie Guillaume Gallienne est un génie Guillaume Gallienne est un génie

    Guillaume Gallienne est un génie Guillaume Gallienne est un génie Guillaume Gallienne est un génie

    Guillaume Gallienne est un génie Guillaume Gallienne est un génie Guillaume Gallienne est un génie

    Il est inutile d’aller plus loin, les mots ici ne suffiront pas. Que de résonance pour moi dans ce film. Certainement la plus belle déclaration faite aux femmes. La scène de la description du souffle des femmes est un bonheur et d’une réalité évidente. Le montage et la bande son une tuerie (la scène avec « don’t leave me now » de Supertramp certainement la plus belle scène du film. Ce film intelligent, formidablement bien joué et parfaitement écrit a de l'écho en cette période d'incompréhension. Bref j’ai ri, j’ai pleuré, et rien que pour ça merci pour ce cadeau. Bordel, j'aime ce mec !

    Lien permanent Catégories : Shake l'instant. 6 commentaires