Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Être père #10

Dernier opus de cette série. J’ai décidé de revenir vers eux, les papas, chacun venant me poser une question au choix.

rewind.jpgDominique #1 – Il est comment leshaker papa, il est comme nous ?

Ni pire ni meilleur. C’est toujours complexe de se définir, la vision de la parentalité est toujours subjective. J’étais rempli de fantasme plus jeune, puis à l’aube de le devenir (père) on compose, on se lance dans une aventure nouvelle. J’ai eu tendance à me retrouver dans ton entrevue que nous avions réalisé en mars dernier.

Thierry #2 – Comment expliquer les messages me concernant ?

Pour situer j’ai eu des messages doutant de ta sincérité, souhaitant avoir la parole de la mère… je ne peux que comprendre cette motivation. Mais cette rubrique se sont juste vos propos, vos émotions, votre transpiration face à une situation difficile. Je ne suis ni juge ni partie, jamais je n’ai douté de votre sincérité à tous. Notre rencontre est aussi très atypique (je l’avais déjà écrite ici). Ton entrevue est juste un témoignage, des mots sur un moment de vie.

Vincent #3 – Au tout départ je ne voulais pas participer, puis au fil du temps tu as fini par trouver les mots pour me motiver. Ce qui me frappe le plus c’est ton énergie à venir nous donner la parole.

C’est un thème, un débat qui me passionne. J’ai aussi conscience de ne rien apporter de plus même si je trouve la parole des pères absentes du numérique. Il fait aussi référence à ma propre existence, je suis un homme qui ne connais pas son père, qui n’a de lui que de très belles lettres, que des traces à la plume… indirectement vos mots, vos propos sont pour moi autant de voix que je n’ai pas entendu petit.

Yves #4 – je voulais juste te dire merci. Je suis touché par les témoignages des papas. C’est une très belle idée de ta part.

… (Touché).

Christian #5 – C’est de tenir ton blog qui donne cette énergie que tu as à parler de la parentalité ?

C’est un espace de création c’est une évidence. Le blog permet cette ouverture, mettre en ligne des idées et d’en garder des traces. Si on remonte vraiment dans le temps, j’étais plus jeune un grand lecteur de Paul Auster. Chez lui résonnait cette quête de la recherche d’identité à la lecture de ses nombreux romans. A l’époque je n’avais pas d’ordinateur et encore moins d’internet !

Lionel #6 – Comment nous avoir sélectionné ?

J’ai eu environ 40 participants. Votre réactivité, votre facilité à parler de vous et d’y ajouter les mots, votre pudeur sont les atouts de votre participation. Il me fallait aussi des témoignages qui puissent avoir de l’écho chez les lecteurs (et les papas solos) évidement.

Luc #7 – En relisant les témoignages je me disais qu’il faut une certaine sensibilité féminine pour nous motiver à répondre et pour constituer les entrevues. Je me trompe ?

Pas tant que ça. Enfin je ne sais pas. Peut-être. J’ai depuis longtemps accepté ma part de féminité, et c’est d’une grande légèreté. Il m’arrive même d’en jouer. Je n’aime pas les codes, je n’aime pas les clivages. Nous sommes tous des humains avec des visions différentes, mais nous sommes tous des parents. Ne l’oublions pas.

Guillaume #8 – T’as des projets, des nouvelles idées ?

J’ai surtout dans l’idée de parler encore de ce thème. Il m’arrive de dialoguer avec les lecteurs afin de connaître le ressenti face à cette rubrique. On y reviendra mais différemment. J’ai eu le plaisir de vous rencontrer tous et c’est déjà un grand plaisir… le reste.

Sylvain #9 – On est tous des papas. Tous fiers de nos enfants. Ton plus grand plaisir avec ta fille, Lou ?

La voir contempler et regarder dans la même direction. La voir évoluer et me faire rire, l’entendre me raconter sa vie. La voir prendre de la distance. La sentir et capter son souffle. Comme vous, comme nous tous…

Un grand merci à nos papas. 

Lien permanent Catégories : Shake les daddy's [entrevue]. 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.