Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Je revendique.

je revendique,revendiquer,plage,ouistreham,soleil,vague,ressourcer,zen,zenitude,faire le vide,état d'esprit,plage,flolou,leshaker,cyril balayn,marcher,mer,coquillages,être,humain,Je cherchais à savoir pourquoi je ne lisais plus, pourquoi je n’écrivais plus, le vide le plus complet. J’ai commencé à mettre des livres dans le coin de l’appartement, pris le temps du silence pour faire sortir les mots. Puis rien. J’ai la chance de vivre près de la mer, à côté du sable et c’est souvent un espace de réflexion que de marcher le long d’une plage pendant des heures. J’aime aussi les aéroports pour réfléchir mais c’était plus compliqué dans l’instant. J’ai donc opté pour les coquillages.

Je savais que je devais marcher loin et longtemps, me purger de mes ombres et de mes doutes. A moi de combattre les « tu devrais faire comme ça », « pourquoi tu fais pas comme les autres ? », « j’arrive pas à te comprendre », « tu ne pourrais pas être comme je voudrais », « t’as un comportement étrange », « les gens ne pensent pas comme toi », « les gens ils font tous comme ça », « normalement les choses se passent comme ça », « pourquoi ? », « pourquoi ? », « tu vas répondre, pourquoi ? »…

J’avais donc la ferme intention de répondre à mes questions et de revenir dans un autre état d’esprit, recommencer à lire et écrire. Puis rien.

Au bout de quelques pas dans le sable je me suis dit que l’idée était plutôt sympa de faire une photo de moi pour balancer sur mon Instagram, l’égo dans son état le plus puissant. J’ai mis du temps à placer le téléphone dans le sable, lui a eu le temps de se prendre deux gamelles dedans. J’étais content du cliché mais c'était seulement une impression car je n’avais pas mes lunettes (fucking vieillesse). Au loin une jeune femme assise dans le sable se prenait les jambes avec son portable, certainement pour partager l’instant à son espace numérique. On vit vraiment une époque formidable. Je l’assume.

Je n’ai pas marché comme je sais le faire, je n’ai pas pris le temps de faire fonctionner mon esprit autrement pour tenter de trouver un souffle nouveau. Je n’ai pas avancé pour finalement mieux reculer. Mais j’ai une certitude. Une seule.

Je revendique d’être. Je veux juste être. Comment pourrais-je connaître les autres moi qui ne me connais pas moi-même. Je veux juste flotter entre vous et être. Juste ça. Je le revendique. Je veux juste être. Tout simplement.

Lien permanent Catégories : Shake l'instant. 2 commentaires

Commentaires

  • woaw,woaw,woaw

  • ... mais encore ? :)

Les commentaires sont fermés.