Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Harmonie en entrevue.

Focus sur un blog que j'apprécie et que je lis depuis quelques années déjà [après la pluie le beau temps]. Harmonie en est l'auteure. Une jeune Caennaise qui aime et qui nous fait découvrir cette si jolie ville avec des bonnes adresses, des découvertes, des coins de rue... Au travers de l'entrevue elle m'a posé une question en me demandant ce que j'aimais en tant que lecteur masculin : Un blog est une sphère, un style, un coin presque à l'abri du monde, je suis donc très fidèle à l'esthétisme qui se dégage de ce blog. Au contraire garde l'esprit féminin de ce blog. Entrevue avec Harmonie c'est maintenant - [le blog après la pluie le beau temps] [facebook] [twitter] [instagram]

 

harmonie,après la pluie le beau temps,lifestyle,caennais,caennaise,bonnes adresses sur caen,life,normand,ville,calvados,cyril balayn,flolou,leshaker,entrevue,interview,ville de caen,le beau temps,Harmonie ton blog s’intitule « après la pluie le beau temps » c’est une référence à notre ciel normand ou c’est tout autre chose ? Qu’est-ce qu’un blog « life style ?

J'ai choisi ce nom il y'a une dizaine d'année, quand j'ai commencé mon blog. C'est en effet une référence au ciel Normand qu'on peut qualifier de changeant !

Ce proverbe est également très optimiste, car il signifie que même si l'on se trouve dans une situation difficile, de bonnes nouvelles finiront par arriver.

Enfin, c'était le nom d'une petite boutique qui n'existe plus, et qui se trouvait à Bricquebec, dans la Manche. Je m'y rendais chaque été pour acheter des épuisettes avec mes cousins quand j'étais petite, cela marquait le début de l'été, et me mettait toujours en joie.

Quand j'ai décidé de créer mon blog, des années plus tard, j'ai repensé à cette boutique, au bonheur que j'éprouvais à y entrer, à l'odeur des vacances d'été, ainsi qu'à ce proverbe résolument optimiste. Et mon blog se situant en Normandie, ce nom s'est imposé de lui même.

Enfin, le terme « lifestyle » est une sorte de non-catégorie où l'on trouve pêle-mêle une multitude de sujets. Un blog mode parlera mode, un blog cuisine présentera des recettes,...  mais le terme lifestyle sert à qualifier un blog abordant plusieurs thématiques.

C'est un blog qui peut passer d'un sujet à un autre, du coq à l'âne, ou... de la pluie au beau temps !

Tu focalises assez souvent tes articles sur la ville de Caen, qu’apprécies-tu au sein de cette ville ? 

La première fois que je suis arrivée à Caen, j'ai détesté la ville. Je l'ai trouvé froide et très petite.

Mais j'ai fini par découvrir de petites rues cachées, et de jolis endroits, que j'aime beaucoup photographier dès que l'occasion se présente. Il ne faut pas se fier à l'apparence de Caen, à première vue. C'est une vieille dame, qui a connue beaucoup de drames, et qui a du se reconstruire. Elle est plus forte qu'elle n'y paraît, et plus secrète aussi. Ce qui la rend beaucoup plus complexe et intéressante. Il y'a des millions d'anecdotes et de traces du passés cachées entre ses murs.

J'ai aussi appris que les Caennais sont à l'image de leur ville : ils peuvent paraître distants au premier abord, mais une fois que vous leur prouvez que vous êtes digne de confiance, ils deviennent les plus fidèles des amis.

harmonie,après la pluie le beau temps,lifestyle,caennais,caennaise,bonnes adresses sur caen,life,normand,ville,calvados,cyril balayn,flolou,leshaker,entrevue,interview,ville de caen,le beau tempsJ'ai compris que Caen n'est pas une ville qui s'offre aux badauds, qui se découvre au premier visiteur, mais une ville qui s'apprivoise. J'aime son côté sauvage. Il faut la connaître pour l'aimer, il faut arpenter des millions de fois ses ruelles pavées pour l'apprécier, mais une fois qu'on s'y installe, on ne veut plus la quitter.

D'ailleurs, je suis partie deux ans, et j'ai tout fait pour revenir vivre ici ! J'avais même écrit une lettre d'amour à Caen en revenant ! [ici]
Sans oublier qu'en dix ans, Caen a beaucoup évoluée, des quartiers ont été rénovés, de nouveaux concepts de sorties et de boutiques se sont installés, des associations se sont montées, et j'espère que cela va continuer ! C'est ce dynamisme que j'essaie de montrer, à travers mon blog.

Ton lectorat reste « féminin » sans aucun sexisme, mais je sais que tu as aussi des lecteurs masculin. Tu arrives à échanger avec eux et sais-tu les articles les plus appréciés par les garçons ?

Oui, quand j'ai observé mes statistiques pour la première fois, j'ai été très surprise de constater qu'autant de lecteurs masculins me suivaient ! D'ailleurs, ce sont majoritairement des lecteurs qui me reconnaissent dans la rue ! Ils me disent quasiment tous la même chose : « Pourrais-tu écrire plus d'articles sur des restos, et moins d'articles beauté ? »  Ça me fait toujours rire !

Mais tiens, en tant que représentant de la gente masculine, quels sont les articles qui te plaisent sur mon blog ? (L'arroseur arrosé ! Voilà que c'est moi qui pose les questions!)

De nombreux articles concernent les « box », un bon moyen de communication pour les marques d’une certaine façon. Tu es souvent sollicitée pour les tester et comment approches-tu la chose sans jouer le jeu de la publicité ?

Cela va t'étonner mais en réalité, je n'ai eu qu'une seule box partenaire : une box mixte... créée par un Caennais ! Malheureusement, celle-ci a disparue, j'en suis attristée, car le concept me plaisait beaucoup.

En ce qui concerne mes revues Birchbox, pas de partenariat, je suis abonnée, et j'aime bien donner mon avis sur ce que je reçois chaque mois.

La plupart de mes partenariats se font avec des marques de cosmétique ou des partenaires institutionnels. Quand j'écris dans ce cadre, je le précise toujours dans l'article. Il faut savoir que même si je reçois des produits à tester ou des invitations, je n'accepte aucune rémunération. Cela me permet de ne pas devenir un panneau publicitaire contraint de recopier des communiqués de presse. Je reste libre, puisqu'il n'y a pas de signature de contrat ou d'enjeux financiers, et cela me permet également de n'échanger qu'avec des marques que j'apprécie, et qui me proposent des projets qui correspondent à mon univers.

harmonie,après la pluie le beau temps,lifestyle,caennais,caennaise,bonnes adresses sur caen,life,normand,ville,calvados,cyril balayn,flolou,leshaker,entrevue,interview,ville de caen,le beau temps,Ton travail dans la communication est-il une aide précieuse pour l’âme de ton blog, l’aspect esthétique que tu peux y dégager, les adresses que tu peux trouver ?

En réalité, c'est mon blog qui m'a permis de décrocher mon job et mes stages, et non l'inverse. J'ai commencé en 2003, à l'époque où les interfaces n'étaient pas aussi simples d'utilisation qu'aujourd'hui. J'étais lycéenne, j'ai débuté sur Skyblog (c'était la seule plateforme disponible), et j'ai lu des dizaines de forums pour insérer des images ou des liens en HTML, car c'était le seul moyen d'y parvenir ! C'était compliqué, car je n'y connaissais strictement rien !

J'ai découvert que le web m'intéressait beaucoup, j'ai donc choisi de faire des études de communication. Quand j'ai cherché du travail, mon blog a été ma carte de visite. Il me permettait de montrer ce que je savais faire.

Bien entendu, j'apprends encore chaque jour dans le cadre de mon travail, et cela se répercute sur l’évolution de mon blog, de façon consciente ou non. Mais c'est plutôt une affaire de vases communicants. Je découvre aussi des choses via mon blog qui me servent pour mon travail.

Je pense que pour travailler dans la communication, un blog est un formidable passeport. Il permet de se former, et de prouver aux employeurs, comme à soi-même, ce dont on est capable.

Pour ce qui est de mes adresses fétiches, je passe beaucoup de  temps à les dénicher, et ça, ça n'a aucun rapport avec mon travail ! Cela me prend beaucoup de temps, et comme je ne parle que des adresses caennaises qui m'ont séduites, la catégorie « bonnes adresses » de mon blog n'est que la partie émergée de l'iceberg !

Lien permanent Catégories : Shake les entrevues. 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.