Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La Siphonnée en entrevue [Movember Caen].

La Movember Foundation a pour but de changer le visage de la santé masculine, alors on va parler prostate, testicule, cancer et moustache dans un instant. J'ai rencontré La Siphonnée, une blogueuse caennaise qui s'engage et qui communique sur cet événement et sur l'importance du message. Le mois de novembre est donc le mois de la moustache, symbole d'une virilité toute puissante mais surtout une image, celle de la santé masculine. La Siphonnée en entrevue pour nous en parler c'est tout de suite. [le blog de la siphonnée].

 

movember,foundation,moustache,santé masculine,masculin,virilité,cancer,testicule,prostate,cancer,masculin,viril,mo bro,ma sista,movember caen,caen,ville de caen,caennais,movember caen,la siphonnée,blogueuse,entrevue,flolou,leshaker,cyril balayn,la siphonnée,On va rentrer dans le vif du sujet la « Movember Foundation » c’est quoi ?

La Movember (contraction de MO-ustache et de noVEMBER en anglais) Foundation est une association caritative internationale crée en Australie il y a 12 ans et qui est aujourd'hui présente dans 21 pays.

Le but est de communiquer sur la question de la santé masculine au sens large, de sensibiliser à l'importance des dépistages des cancers de la prostate et des testicules, de démystifier la notion de dépression et de suicide chez les hommes.

Ça passe immanquablement par des levées de fonds pour la recherche. Pour réussir à récolter un maximum de dons, un peu partout dans le monde, des événements sont organisés durant le mois de novembre (des soirées à thèmes, des programmes/défis sportifs, débats-conférences...). Chacun a également la possibilité de se créer un compte (même une équipe, ce qui est encore plus fun !) sur le site de Movember tout au long de l'année.

La manière la plus simple et la plus visible (et donc la plus répandue !) d'afficher son soutien au mouvement est de se laisser pousser la moustache ! Pourquoi la moustache ?! Dans l'inconscient collectif, les poils qui peuplent le visage des hommes sont souvent associés à une notion de virilité, ce qui nous amène direct à ta prochaine question ! ;-)

Comment tu expliques la difficulté de communiquer sur les maladies masculine ?

Je n'aurais pas la prétention de pouvoir expliquer quoique ce soit, mais je vais te donner mon point de vue sur la question (ce que j'adore faire ! ^^).

La première phrase qui me vienne à l'esprit c'est : Entre pudeur et tabou, la limite est parfois floue.

D'une façon générale, je pense qu'aujourd'hui encore tout ce qui touche aux parties intimes est sujet sensible, voire tabou, pour grand nombre d'entre nous. On en parle pas, ou peu, ou en rigolant à la limite.

Quand il s'agit d'évoquer une maladie touchant "ce qui fait de nous un homme ou une femme", ça devient encore plus compliqué.

movember,foundation,moustache,santé masculine,masculin,virilité,cancer,testicule,prostate,viril,mo bro,ma sista,movember caen,caen,ville de caen,caennais,la siphonnée,blogueuse,entrevue,flolou,leshaker,cyril balaynRajoute à cela l'association qui est (forcément) faite entre la sexualité d'un mec et ce qui garnit son caleçon (ou son slip, les goûts et les couleurs hein... ;-))... Tu obtiens un tabou puissance 1 000, une sorte de Voldemort, ce-truc-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom : le CANCER.

Je me rends compte en en parlant aux hommes autour de moi qu'ils essaient quasi systématiquement de cacher leur gêne à évoquer le sujet en le tournant à la dérision. Trop d'hommes dans mon entourage ont fini par m'avouer qu'ils se refusaient à se faire dépister pour le cancer de la prostate sous prétexte que la méthode de dépistage (oui, oui, on parle bien d'un toucher rectal) était hors de question pour eux !

Aux hommes qui lisent cette entrevue : se faire palper les seins par un(e) illustre inconnu(e) et se les faire écraser entre deux plaques de métal froid, je vous assure que ce n'est AB-SO-LUE-MENT pas agréable non-plus !

Force est de constater que les mentalités ont évolué du côté des femmes. Aujourd'hui, la promotion pour le dépistage du cancer du sein est très présente, visible, et elle fédère énormément. ET C'EST TANT MIEUX !!

Maintenant, il faut que nos esprits connaissent la même évolution pour ce qui est de l'intimité des hommes. Ça doit commencer par les principaux intéressés : nos chéris, nos pères, nos frères, nos amis...

Avoir un testicule malade, une prostate défaillante, devoir passer par un toucher rectal, vivre une période de dépression... Tout cela messieurs n'altère en rien votre masculinité ! Mais à la limite, si vous y tenait tant à cette masculinité : faites-vous dépister ! 

Plus précisément en tant que blogueuse caennaise tu viens relayer les manifestations sur la ville de Caen, peux-tu nous les présenter ?

Il y a plusieurs sortes d'événements proposés durant tout le mois de novembre. Chacun doit pouvoir y trouver con bonheur et une façon de s'investir dans l'action !

Le O'Donnell's propose des afterworks tous les mardis soir à partir de 18h00, une soirée pirates le 15 novembre, la MEGA soirée de clôture le 28 novembre avec concours de moustaches. Et durant tout le mois, c'est Happy Hour pour tous les moustachus !

De son côté, Joakim Coiffeur Barbier organise à son salon une journée enfants le 4 novembre sur le thème de la moustache. L'occasion toute trouvée de sensibiliser nos mouflets à la question des cancers ! Le lendemain, les moustachus pourront se faire tirer le portrait au salon. Les photos seront ensuite exposées puis vendues au profit de Movember. Il y a également une séance de rasage prévue au CosyRoom le 20 novembre.

movember,foundation,moustache,santé masculine,masculin,virilité,cancer,testicule,prostate,viril,mo bro,ma sista,movember caen,caen,ville de caen,caennais,la siphonnée,blogueuse,entrevue,flolou,leshaker,cyril balaynLe Centre François Baclesse propose de son côté des débats-conférences sur différents thèmes autour du sujet ainsi qu'une découverte de l'activité physique adaptée le 17 novembre.

Nous avons rassemblé tous les événements dont nous avons connaissance et en avons fait un fichier récap' diffusé sur la page Facebook. Il sera mis à jour au fur et à mesure que nous aurons des infos.

Après la journée d'ouverture du 31 octobre qui a été un vrai succès, on a vraiment envie de réitérer et de monter d'autres événements. Nous ne manquerons pas de communiquer sur la page Facebook de Movember Caen ! 

De plus en plus les blogueurs sont sollicités pour la diffusion des informations, pour donner leur avis, tu es une blogueuse féminine pourquoi ce choix et cet élan face à la « Movember Foundation » ? 

En effet, je suis une femme ! Maman d'une ado, compagne d'en entrepreneur, en recherche d'une nouvelle voie professionnelle... Donc pas de quoi m'ennuyer ! Mais il manquait un truc...

Il y a encore quelques mois, je ne connaissais pas Movember. J'ai découvert la fondation au hasard d'un article traitant d'Octobre Rose. C'en est resté là.


Je ne sais plus pourquoi ni comment, mais toujours est-il que quelques jours avant que Simon (le créateur de la page Facebook Movember Caen) ne contacte La Siphonnée, je parlais de Movember à des amis, leur disant qu'un mouvement semblable à Octobre Rose pour les femmes existait pour les hommes. Je n'étais visiblement pas la seule à faire cette découverte et ça m'a interpellée. Je me suis dit qu'il y avait certainement quelque chose à creuser. Mais là encore, c'en est resté là.

Donc quand Simon m'a envoyé son message (qu'il a adressé en masse aux blogueurs (euses), journaux locaux, commerçants et autres), je n'ai pas hésité ! On s'est rencontré et le courant est très bien passé (j'en ai d'ailleurs fait un billet). Simon m'a expliqué à quel point il était compliqué de communiquer sur la question des cancers masculins. Et sans communication, il est moins facile de fédérer, de développer, et donc d'appeler à donner.

Je l'ai presque pris comme une bouteille à la mer cette rencontre.

Pour ce qui est du fait que je sois une femme, je pense que ma voix donne un autre poids à ce que nous pouvons dire en matière de santé masculine. Pas PLUS de poids, mais vraiment un AUTRE poids.

Parce que vous les hommes, Ô, Êtres forts et résistants à tout, vous avez quand-même besoin d'être rassurés ! Et quand c'est une femme qui vous dit que vous ne perdez rien de votre virilité, vous ne l'entendez pas de la même façon que quand c'est un autre homme qui vous le dit, n'est-ce pas !? ;-)

movember,foundation,moustache,santé masculine,masculin,virilité,cancer,testicule,prostate,cancer,masculin,viril,mo bro,ma sista,movember caen,caen,ville de caen,caennais,movember caen,la siphonnée,blogueuse,entrevue,flolou,leshaker,cyril balayn,la siphonnée,La Siphonnée se fera donc pousser la moustache pour le mois de novembre en tant qu’ambassadrice ? 

Je vais laisser tranquille le duvet présent au-dessous de mon nez ! En revanche, étant donné que ça ne me pose aucun problème de jouer avec mon image, il n'est clairement pas exclu que je joue le jeu à ma façon !

Il est probable que Movember face sortir La Siphonnée de l'ombre. Jusqu'à présent, je refusais de m'afficher. Mais la cause me tient tellement à cœur que je pourrais bien revenir sur ce principe et afficher moi aussi ma trombine sur la vitrine de Movember Caen (désolée pour vous) !

Et puis, il y a tellement d'autres manières de soutenir la fondation ! Entre l'organisation d'événements, recueillir les informations sur ceux qui sont mis en place, les diffuser... Continuer de communiquer sur le mouvement, j'y tiens sincèrement. La Siphonnée a plusieurs cordes à son arc et plusieurs missions à accomplir. Nul doute que ça fera l'objet d'un billet (ou plus !) sur le blog d'ici à la fin de la campagne !

Et toi, tu te laisseras poustache ? N'oublie pas que c'est pour la bonne cause ! :-)

Lien permanent Catégories : Shake les entrevues. 2 commentaires

Commentaires

  • Moustache, poils aux pattes, mais pas sous les bras ! Chouette initiative ! Sans parler de cancer, je me demande si le fait de dire aux garçons 'un homme ne pleure pas, un homme ne montre aucune douleur"' ne réduit leur instinct de conservation. Il faut qu'ils soient à l'agonie pour aller chez un toubib....

  • Mais moi je pleure et je montre ma douleur... par contre je déteste les toubibs car j'en ai peur et j'aime pô avoir mal. Et quand je suis malade il faut que la terre entière soit malade aussi sinon c'est trop injuste. Voilà. :)

Les commentaires sont fermés.