Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 2

  • Les chroniques de Lisianne #3. Moi et le 11 septembre.

    princesse,11 septembre,world trade center,attentat,terrorisme,mourir,tuer,le shaker de cyril,ground zéro,hotesse de l'air

    Fruit du hasard il se trouve que la publication de ma note intervient le 11 septembre. Et entre le 11 septembre est moi le lien est fort, de part mon métier, moi l'hôtesse de l'air.

    Pourtant je ne voulais pas plomber l'ambiance, je devais te raconter ma semaine, celle de mon aller retour sur (justement) New York, le plaisir de mes reprises des vols longs-courrier, ma visite éclair sur le site de Ground Zéro, ma rencontre improbable dans l'aéroport Kennedy, et ma deception franche et directe lors de mon retour, une petite et légère deception amoureuse moi la fille à fleur de peau actuellement. Tu n'auras pas l'occasion de lire mes lignes concernant ma petite semaine mais je vais juste te propulser 10 ans en arrière, j'avais 25 ans, j'étais hôtesse, je débutais, et j'allais découvrir qu'un avion pouvait servir de bombe.

    Nous nous souvenons tous de ce que nous faisons le 11 septembre 2001. Il y' a 10 ans je venais de terminer tout juste ma formation dans une école de Genève ou mon frère habite. J'allais commencer mon apprentissage dans la compagnie dans laquelle je travaille actuellement (oui j'aime l'imobilisme !). J'étais chez mon frère, je venais de trouver un petit appartement parisien, je profitais d'une belle après-midi pour voir mes copines qui allaient me manquer.

    En début d'après midi je me souviens de lire mon mail et de découvrir un message de ma meilleure amie "ma belle je pense à toi, ne flippe pas !", je m'en souviens très bien.

    Ce n'est que le soir en rentrant, la télé que je vois au loin dans l'entrée, la fumée, l'horreur. Je crois bien n'avoir pas décollé du canapé un bon moment et de recevoir des messages de ma mère affolée (c'est encore le cas aujourd'hui).

    Cependant j'ai connu l'après 11 septembre, une nouvelle formation suite à cet attentat, des contrôles plus rigoureux et des passagers qui le comprennent mieux.

    Entre nous, nous n'en parlons jamais, mais j'ai conscience que cela reste en mémoire dans l'esprit du personnel naviguant. Puis comme dit ma mère pour se rassurer face à mon métier "ma chèrie en même temps l'avion c'est le moyen de transport le plus sûr".

    [Lisianne]

    Lien permanent Catégories : Shake les mots de Lisianne [contribution]. 4 commentaires
  • Interlude #6.

    yof1.jpg

    tf2.jpg

    tof3.jpg

    Lien permanent Catégories : Shake les interludes. 4 commentaires
  • In the mood for Deauville

    Plaisir de retrouver l'odeur du festival juste une journée, plaisir d'y retrouver les équipes, les sensations, les conférences, le champagne, découvrir les chambres du Royal... être avec mon pote David. Plaisir et nostalgie, mais j'ai aimé cette journée moi qui vogue desormais vers des horizons différents.

    Lien permanent Catégories : Shake la folie du Shaker [vidéo] 0 commentaire
  • Les chroniques de Lisianne #2. Le complexe du cinéma.

    princesses,cinéma,complexe,seule au cinéma,cycle,le shaker de cyril,sereine,solitudeA l'heure ou tu liras ces lignes (enfin si c'est le jour de la publication de cette note) je serais loin, très loin, et autant te dire que cette perpective me comble de joie. Ma direction à décidé de me proposer de nouveau la reprise des vols longs-courrier, que j'avais "stupidement" arrêtés pour me consacrer à ma vie de couple avec le "truc-machin-chose".

    Rien n'a changé durant cette semaine, je suis toujours aussi seule et l'appartement me semble démesurement grand. Une impression fausse tellement il est petit. C'est ma vie qui me semble petite, mes doutes et mes peurs reprennent le dessus, il va donc falloir lutter. Je n'aime pas la solitude. Alors ni une ni deux j'ai décidé de me faire une petite séance cinéma mercredi. Oui mais voila !

    "allo Nathy ça te dis une petite séance ce soir...?"

    "désolé ma belle je suis prise."

    "allo Ludivine ça te dis une petite séan...."

    "tu m'excuses mais les gosses....les gosses...les gosses... a bientôt"

    Finalement Mr destin à décidé de m'envoyer seule au cinéma. Oui cela va te surprendre mais je ne vais jamais au cinéma seule, je sais c'est pathétique mais c'est ainsi. Impression énorme de solitude au moment de l'achat du ticket. Impression énorme de solitude au moment de passer par la case des toilettes (toujours le petit pipi avant !). Et surtout impression énorme de solitude au moment de rentrer dans la salle, toute seule, toute seule bordel !.

    Les gens me regardent, je le sais, je le sens, ils me regardent, me dévisagent, ils se disent "encore une gonzesse qu'est toute seule dans la vie" - "la pauvre personne pour l'accompagner" - "doit pas être facile cette fille pour être seule comme ça !"... l'horreur.

    L'écran fixe "The end", je me lève, fière comme je ne sais quoi, je suis sereine, j'ai passé un agréable moment, j'ai réalisé que la solitude ce n'est rien qu'une impression. Je vais même me surprendre à me ballader dans les rues de la capitale et pour une fille comme moi c'est assez rare (oui je deteste marcher).

    Je suis une princesse qui vient d'affronter le complexe du cinéma et je suis fière de moi.

    [Lisianne/Leshaker]

    Lien permanent Catégories : Shake les mots de Lisianne [contribution]. 2 commentaires
  • Le bon son de la frangine #27. Stina Nordenstam.

    Avec le titre Welcome To Hapiness. Un son envoyé par la frangine, je ne suis pas totalement fan, à vous de juger.

    Lien permanent Catégories : Shake ton Body [musik]. 0 commentaire
  • L'amour d'un blog dure trois ans.

    amour,trois ans,beigbeder,dure,séparation,l'amour dure trois ans,blog,divorce,livre,le shaker de cyrilEn décembre 2011 je vais fêter les trois années de vie commune avec mon blog. Lui qui a réussi à combler mes joies et mes peines, mes peurs et mes doutes, mais aussi mes envies de création et d'écriture. Mais pour l'heure ce n'est pas la joie avec mon blog, l'usure est présente, l'impression fausse de ne plus rien avoir à raconter, la crainte du pixel blanc face à cette note qui ne viendra jamais.

    Pourtant je n'ai jamais eu autant de plaisir dans la création, surtout concernant la rubrique "des princesses", des participantes au rendez-vous, une jolie rencontre comme "les chroniques de Lisianne". Pourtant ce n'est pas le grand amour avec mon blog.

    La première année c'est la joie de la découverte, la seconde année on commence à modifier le design, et la troisième l'envie de le partager. C'est ce que je vis actuellement.

    Ce n'est pas le grand amour avec mon blog. Mais je ne souhaite pas le quitter ou l'abandonner. L'intervention de Lisianne au sein du Shaker n'est pas innocente, sa présence et son désir de bloguer permettra au saker de perdurer.

    Ce n'est pas le grand amour avec mon blog, à lui de me surprendre, de me donner du désir, de me faire succomber de nouveau. Sinon...

    (avec un clin d'oeil au livre de Beigbeder "l'amour dure trois ans" que je te conseille vivement")...et merci Laly ma frangine pour l'idée sans le savoir de cette note.

    Lien permanent Catégories : Shake l'instant. 4 commentaires