Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 2

  • Lettre ouverte à celle qui me connait bien #5.

    Toi et ta robe rouge c’est tout simplement plus possible et c’est pour cette raison que je t’adresse cette missive. Au tout début je n’étais pas certain mais petit à petit mon énervement devenait de plus en plus croissant. C’est peut-être toi ? Peut-être la réalisation ? Peut-être ta robe rouge Peut-être moi ? L’origine de mon agacement n’est pas simple à définir.

    Il faut dire que le point ultime de mon "ras le bol" intervient après ton « je suis votre banquière, je vous connais bien… ». Mais c’est quoi cette réflexion de merde, tu oses prétendre que tu me connais face à mes dépenses, que mon simple relevé bancaire est une représentation de ma façon de vivre ? Je te hais, je te déteste.

    Moi je ne te connais pas, tu es certainement une actrice paumée, un mauvais casting, une direction de mise en scène hasardeuse, ou alors le comble une véritable banquière, une de la vraie vie qui par conséquent cautionne ce jargon débile. Mais je suis pourtant certain d’avoir déjà vu ta petite bouille dans la télé, certainement pas derrière le guichet d’une agence en tout cas.

    Je ne vais pas t’en vouloir bien longtemps, tu n’es qu’un élément dans cette catastrophe et cette publicité insipide, espérons qu’un remaniement est en cours dans le service de communication  de cette banque. Du coup je te « mute » avec la télécommande dès que tu prononces cette fameuse phrase et je croise les doigts pour te revoir à ton avantage dans une autre pub, dans une autre robe, dans un style différent, t’as intérêt à me faire rêver.

    lettre ouverte,crédit agricole,tite,cyril balayn,leshaker,flolou,banquier,LCL,publicité,je suis votre banquière je vous connais bien,catastrophe,agence de communication,

    Lien permanent Catégories : Shake la lettre ouverte... 2 commentaires
  • Définitions #79.

    leshaker,cyril balayn,flolou,définitions,cantat,irl,in real life,dow jones,entretien,oral,embauche,victuaille,adouillette,Victuaille : J’ai tapé andouillette un soir sur Google image face à mon ordinateur. Je n’étais pas drogué, bien au contraire, j’allais chercher une information d’une importance majeure. Il m’arrive d’avoir des échanges passionnant avec celle qui se reconnaîtra.

    Détroit : Cantat a fait son grand retour sur le net, au-delà de l’artistique.

    http// : Journée difficile avec un mélange débordant de l’égo humain, il est vrai que Facebook ne connait pas les silences, les ruptures, les pauses, les clins d’œil.

    Instant : C’est quand les soirées sont imprévues qu’elles sont les mieux organisées.

    Entretien : Je crois que dans toutes les choses que je rate dans ma vie, la seule que je maîtrise c’est de me vendre. Des heures, durant des années à parler seul dans ma chambre, à m’inventer des émissions de radio… c’est un atout majeur. J’aime le verbe, l’oral, captiver mon auditoire. Oui j’aime ça. On verra…

    Tic-tac : il me tarde de retourner sur Paris le lundi reprendre mes activités, retrouver ma journaliste préférée. Il me tarde.

    … : Je crois que je suis profondément amoureux de Daniel Craig.

    Dow Jones : Au-delà de mon site je travaille pour un groupe qui est en train de s’auto-suicider #fuckingcapitaliste #demerde

    In Real life : On se rencontre ? Ou ? Quand ? Comment ? demandez-moi.

    Photo : Washing Shaker – 1400 tours. #header

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 0 commentaire