Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Shake les définitions. - Page 6

  • Définitions #66.

    leshaker,définitions,comédienne,alex hepburn,twitter,mojo,rougir,le dîner de con,nabilla,Il est temps : De faire la longue liste des choses que je dois faire !

    Apprendre : Information majeure, je pensais écouter Pink alors que c’est la voix d’Alex Hepburn.

    Ne pas rougir : Aujourd’hui lundi je vais rencontrer Géraldine Girault. Je suis sous le charme de cette comédienne, son visage et son charisme me parle, énormément même. Je vais donc devoir me concentrer sur mes questions, ne pas me laisser envahir. J’ai hâte.

    La honte : Toute la semaine j’ai eu la flemme (puissante) d’aller courir. C’est pathétique.

    Entreprise : Vous êtes en voiture ou à pied ? Nous souffrons terriblement de la baisse de fréquentation mais que cette question est conne sachant que le « client » utilise de toute façon sa bagnole même pour faire 500 mètres.

    Mojo : Et si pour une fois nous admettions qu’un papa célibataire qui s’occupe de son enfant à un effet repoussant pour trouver une compagne. Juste une fois (après on en parle plus !)

    Quand j’écris : J’ai toujours de la musique dans les oreilles. Sinon impossible d’écrire un mot. C’est grave ?

    Dur : J’ai quand même du mal avec Twitter. Mais c’est bien c’est un bel outil, ingrat il est vrai, mais beau quand même. J’ai du mal quand même.

    Le dîner de cons : L’attitude de Canal+ à l’égard de Nabilla me gonfle, on découvre que cette fille n’a rien à dire (il serait temps), la toile s’enflamme, bon il faut admettre que Stéphane de Groodt et très très très bon (comme d’hab’), mais on tombe dans le titre de ce célèbre film.

    Photo : Que j’aime cette photo avec ma princesse qui a bien changé depuis. Moi, elle, nous, toujours.

    Ne pas rougir (bis) : Post-it – ne pas me mordre les lèvres (attitude révélatrice d’un profond désir).

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 2 commentaires
  • Définitions #65.

    leshaker,consommation,my warner day,grand rex,warner,very bad trip 3,bradley cooper,justice,festival,météo,pluie,warner day,Consommation : Mardi 250 euros de viande balancé dans les rayons, jeudi 150. Et après ? Obligation de jeter à la poubelle (normal) les boules, j’aimerais qu’un jour les gens prennent conscience de ce que nous sommes obligés de balancer dans les poubelles.

    Météo : Au moins j’ai bonne conscience de ne pas pouvoir aller courir, il pleut.

    Festival : « oh tu sais le but c’est d’aller aux soirées et de mater les décolletés… » Un pote à Cannes.

    Justice : Pour nous consoler de ce temps de merde j’ai une amie qui vient de passer les vacances à Hawaï et qui vient de mettre  4 jours pour rentrer chez elle à St Barth (la galère des avions), y’a une justice quand même !

    My Warner Day : C’était hier dans la splendide salle du Grand Rex qui peut contenir 3000 personnes. 2700 invitations, l’occasion pour moi de rencontrer un blogueur fort sympathique que j’avais invité @fredouat, c’est l’avantage de cet univers de bien belle rencontre. Je suis incollable sur les programmes de la Warner durant ce show de plusieurs heures animés par mon pote d’enfance David Rault qui assure le spectacle. Point d’orgue la projection de Very Bad Trip 3, pas un grand film juste que je l’ai vu dans des conditions exceptionnelles sur le grand écran du Grand Rex et l’ambiance assurée par le public surtout à l’apparition de Bradley Cooper (beau gosse, parle le français sans accent, un enfoiré quoi !), on notera le clin d’œil dans le film aux gamins que Alan/Zach Galifianakis portait dans le numéro 1. Laisse passer un bout de générique la scène de fin reste mythique.

    leshaker,consommation,my warner day,grand rex,warner,very bad trip 3,bradley cooper,justice,festival,météo,pluie,warner day,leshaker,consommation,my warner day,grand rex,warner,very bad trip 3,bradley cooper,justice,festival,météo,pluie,warner day,leshaker,consommation,my warner day,grand rex,warner,very bad trip 3,bradley cooper,justice,festival,météo,pluie,warner day,leshaker,consommation,my warner day,grand rex,warner,very bad trip 3,bradley cooper,justice,festival,météo,pluie,warner day,leshaker,consommation,my warner day,grand rex,warner,very bad trip 3,bradley cooper,justice,festival,météo,pluie,warner day,leshaker,consommation,my warner day,grand rex,warner,very bad trip 3,bradley cooper,justice,festival,météo,pluie,warner day,leshaker,consommation,my warner day,grand rex,warner,very bad trip 3,bradley cooper,justice,festival,météo,pluie,warner day,

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 6 commentaires
  • Définitions #64.

    définition,leshaker,daft punk,t'es au courant,collaborer,solitude,silence,sabrina ouazani,cadavre, virgin,very bad trip ,warner day,Casques : Au-delà de tout le travail marketing autour de cet album Daft Punk s’impose. Grosse claque.

    Collaboration : J’avais très envie de continuer ma rubrique « t’es au courant… », J’espère que Harold retrouvera le goût de l’écriture, en tout cas j’ai rencontré deux femmes, un regard, une vision, fort à parier que nous irons très loin dans le sérieux et dans 25ième degrés. Je viens de recevoir les réponses à mes questions, en ligne mardi. Grosse claque.

    Je devais : Dîner avec elle ne sera finalement qu’une illusion, le problème c’est le principe. Un gros vent. Grosse claque.

    C’est la fête : Merci à ces gros cons de la kermesse du foot de m’avoir fait rater mon train lundi dernier. Heureusement j’avais ma journaliste WonderWoman avec moi. Grosse claque.

    Virgin : Le cadavre du Virgin Mégastore est à terre. La folie des gens qui se battent et saccagent le magasin pour obtenir un sésame à moitié prix. Les vidéos circulent sur le net. Sur les réseaux sociaux c’est l’étonnement. Moi je ne suis même plus surpris par la cruauté de la consommation. Les gens, la folie, la violence, les insultes, la porcherie des clients… c’est un peu mon quotidien, à petite dose, mais assez pour l’observer, le constater et le gerber. Grosse claque.

    Cannes : On notera l’incident lors du Grand Journal, je vais finir par croire que c’était organisé par Canal cette histoire tellement c’est le vide intersidéral dans cette émission. Grosse claque.

    … : Je ne suis bien que dans le silence. Un profond silence. Grosse claque

    Rencontre : Bradley Cooper, Zach Galifianakis, Ed Helms, c’est dimanche prochain. Plus pour la rencontre que pour le film (on verra). Hâte. Grosse claque.

    Juste pour toi : Je blogue ici-même depuis 2008. J’ai collaboré à seulement deux notes sponsorisées, la dernière est en cours actuellement d’où ton mail ordurier. Surtout venant de toi. Tu as le pouvoir de zapper, pour moi ce n’est pas une valeur ajoutée, juste profiter quand l’occasion se présente et en plus cela me permet d’ajouter des paillettes dans mes vacances à Barcelone cet été. C’est aussi simple que ça. Dans ta face… avec une Grosse claque.

    Pour enfoncer  le clou : Cette semaine je te fais gagner des parfums. Note que tu sens bon déjà.

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 2 commentaires
  • Définitions #63.

    Leshaker,définitions,homme et femme,relation,charles bukowski,factorum,travail,gore,codage verbal,get outta my way,shining,Lu : Comment diable un homme peut-il se réjouir d’être réveillé à 6h30 du matin par une alarme, bondir hors de son lit, avaler sans plaisir une tartine, chier, pisser, se brosser les dents et les cheveux, se débattre dans le trafic pour trouver une place, ou essentiellement il produit du fric pour quelqu’un d’autre, qui en plus lui demande d’être reconnaissant d’avoir cette opportunité ? Charles Bukowski, factorum, 1975

    A fond : Get Outta My Way, tout est dans le titre…

    J’attaque : Femmes de dictateur 2, c’est une addiction !

    XY : Finalement les relations des hommes et des femmes sont de plus en plus complexes, l’absence du dialogue, la véritable motivation du partage à deux, combler cette solitude chronique, sortir de la réalité économique dans un pas de deux… rien ne reflète m’ont expérience, juste mon observation, mes réflexions, et mes oreilles qui glissent dans la vie des autres.

    Gore : Sortir à main nue les yeux des orbites et donc possible. Je reste admiratif.

    Nuit de l’horreur : C’était une nuit formidable avec du bon vin et des bonbons, on a juste trouvé que Shining avait pris un coup de vieux mais que Jack reste le meilleur.

    Reprise : Avec ma journaliste préférée, belle, divine, intelligente, captivante, je recommence à travailler le lundi pour « Parents » sur le thème « Codage verbal sur les réseaux sociaux », on va se marrer je crois, c’est même certain. Hâte.

    … : tu sais.

    Collaboration : Faut vraiment que je me pose et que je trouve le temps pour cette collaboration qui s’annonce avec mes deux sorcières. Y’a de la profondeur chez ses deux femmes, elles me fascinent, je ne devrais pas le dire, j’espère que nous allons pouvoir garder ce mystère qui enveloppe notre image numérique.

    Degrés : Dimanche, Gewurztraminer vendanges tardives avec ma crevarde adorée, lundi bière en terrasse avec mon pote de galère, mercredi du vin et des bonbons avec trois femmes, vendredi whisky avec re-pote de galère… avec modération.

    Photo : Oui j’ai osé afficher mon corps. 

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 0 commentaire
  • Définitions #62.

    leshaker,définitions,biche,star system,vintage,sport,caractère,Courbatures : Ne jamais courir avec une fille, elle galère à te suivre mais termine la séance par une série d’abdos, et les abdos c’est une partie du corps qui fait mal.

    0 gramme : Tard, très tard, y’avait une biche dans ma rue. Au départ je pensais voir un gros chien mais c’était une biche.

    Côté sombre : Je ne pensais pas que tu tomberais dans les arcanes de ce que nous avons toujours dénoncé… les codes.

    Vintage : On va commencer une série Vintage cette semaine. Avec des vidéos. Oui c’est beau.

    Vieillir : je ne sais pas si c’est l’âge ou l’expérience, en tout cas à un moment t’en as ras le bol d’entendre et d’écouter des conneries.

    Plaisir : Bloguer doit rester une plaisir.

    Frustration : Ne pas pouvoir sentir et toucher une peau.

    Caractère : Le chat n’aime pas ma litière. C’est ennuyeux.

    1972 : En juin je vais prendre 41 ans, le problème n’est pas l’anniversaire mais de savoir si un jour je vais me prendre pour un mec de 40 balais.

    Miroir mon beau miroir : J’ai jamais compris comment des parents qui balancent des statuts de merde régulièrement sur Facebook peuvent intellectuellement expliquer aux enfants de ne pas s’exposer de la même façon.

    Star System : Ce court-métrage qui date d’une période où les écrans plats n’existaient pas encore se développe en Chine. Cyril Balayn Aka Leshaker.

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 4 commentaires
  • Définitions #61.

    leshaker,définitions,auteur,diane ducret,projet,nescafé,arnaud de nescafé,se creuser la tête,santé,Ministre : Y’a de la sexytude chez Aurélie Filippetti.

    Concours : Fin de semaine autour d’une rencontre, d’un show, des talons, de mon amie, des bisous, du rire, du champagne, beaucoup de champagne.

    Auteur : passer du temps autour de femmes de dictateur 1 & 2 n’est pas une perte de temps.

    Ciné : « Cette place vous convient ? » c’est d’un chiant ce choix obligatoire de placement #rebelleduplacement

    Projet : Trois semaines que je tourne en rond pour travailler avec deux sorcières qui refusent les codes de cette société. J’ai envie mais je suis vide. Zen.

    Santé : Pour info j’ai une légère presbytie. Oui j’ai 40 ans, oui j’ai des lunettes, oui !

    Santé (bis) : Je dois reprendre le sport avec une amie, en douceur, il va falloir car j’ai arrêté les KitKat mais enchaîné avec les Snickers, c’est pas malin.

    Rejet : j’ai un problème avec cette ville, avec ce département je crois, c’est simple je le déteste.

    Arnaud : C’est le gars de la pub Nescafé que tu as certainement vu à la tv. Fake ou véritablement friendly cette campagne est une réussite je me suis même surpris pour la première fois (de ma vie) à regarder la série sur le web. Je devrais faire pareil avec mes contacts facebook, reste à savoir où j’irais en premier (j’ai comme une idée). Juste un truc, un seul truc, un petit truc, le gars à des potes et des potesses avec des apparts de fou (souvent) et des situations de fou (souvent). La pauvreté n’est pas vendeuse. En tout cas le gars à un bon potentiel, une bonne bouille… à suivre donc. Really Friends.

    Se creuser : je voulais mettre un dernier truc, puis je trouve rien, il ne se passe pas grand-chose finalement.

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 4 commentaires
  • Définitions #60.

    Ailleurs : Quelques jours ailleurs, pas loin, Londres, une ville ou j'aime me rendre avec ma fille, traîner, buller, glander, regarder, s'amuser, parler, déconner... L'Eurostar est un moyen exceptionel de se rendre en 2h30 dans la capitale anglaise, et cerise sur le gateau nous avons eu un temps sympa (sympa veut dire pas de pluie).

    En tout cas je note que, cette ville devient folle le soir et les anglaises aussi, l'avant première de Iron Man 3 avec l'équipe du film a déplacé la foule sur Picadilly jeudi dernier, que le M&M's World c'est toujours marrant pour l'ambiance, que l'aquarium est hors de prix mais la déco au top, que les écureuils de Hyde Park sont toujours aussi cool et se laissent approcher, que le musée d'histoire naturelle est toujours aussi magnifique et surprenant, que la reine était dans le palais, que j'aimerais vraiment que les anglais passent à l'Euro...

    SAM_0103.jpg

    picadilly.jpg

    leshaker,londres,picadilly,iron man 3,oxford street,balade,anglais,eurostar,ecureuil,capitale,

    leshaker,londres,picadilly,iron man 3,oxford street,balade,anglais,eurostar,ecureuil,capitale,

    leshaker,londres,picadilly,iron man 3,oxford street,balade,anglais,eurostar,ecureuil,capitale,

    leshaker,londres,picadilly,iron man 3,oxford street,balade,anglais,eurostar,ecureuil,capitale,

    leshaker,londres,picadilly,iron man 3,oxford street,balade,anglais,eurostar,ecureuil,capitale,

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 2 commentaires
  • Définitions #59.

    définitions,leshaker,chat,download,fermeture des magasins chapitre,code,lire,philippe besson,putain,nostalgie,dématérialisation,Download : La chaine des magasins « Chapitre » (style Fnac) va fermer ses portes dans ma ville (onze au total dans toute la France). La raison nous la connaissons tous. Le telechargement intensif, les achats sur le net etc… à la différence du Virgin de Paris cette fermeture se déroulera silencieusement. Je reste très concerné par cette conjoncture, mon emploi aussi est directement menacé. La dématérialisation est en marche et ne touche pas que les produits.

    Putain : …de nostalgie.

    Code : Je vais travailler dès le mois de mai sur les codes hétéros avec la journaliste. Comment lui dire, sans lui expliquer ma vie, que je suis en dehors de ça, sur le côté, depuis bien bien longtemps (et pire aujourd’hui).

    Porter plainte : C’est acté. Mon réseau galère quand j’appelle la Bretagne (ou l’inverse). Mobilisation.

    Comme vous tous : Les rayons de soleil dimanche c’était quand même le pied le plus total. J’ai même réussi comme un blanc bec à me choper des rougeurs sur la tronche. Vais-je me balader sous le soleil radieux Londonien ? Je vous tiens au courant la semaine prochaine.

    Le chat blanc : J’ai eu dans mon objectif le chat blanc dont je parlais ici-même, il vomissait au moment où je suis arrivé sur lui, c’est un signe ?

    Lire : je viens de terminer « une bonne raison de se tuer » de Philippe Besson, pas le meilleur, mais je reste fidèle, j’aime bien son univers. Je commence « L’écume des jours » de Boris Vian, surement étudié mais jamais lu.

    On peut toujours rêver : … et c’est important de rêver finalement – « L'horizon s'éclaircit sublime le soleil s'est levé. Dans le rôle du rebelle des sables enfin tu apparais. Défiant toutes tes attitudes dans les dunes cachées. Je n'te laisserai aucune chance pas de chance. J'fais un vœu le feu d'un duel au soleil. Je rêve d'un duel avec toi. En haut d'la falaise tu viendras. Provoc et duel avec toi. Me donner la fièvre au soleil. En haut de la falaise rebelle. Je veux un duel avec toi. Duel au soleil contre moi… »

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 4 commentaires
  • Définitions #58.

    définition,cahuzac,elisabeth levy,causeur,leshaker,signature,saligot,londres,Question : Il est l’heure de partir, la voiture de maman est en bas, et évidement ma fille « papa pourquoi on rêve ? ». Comment te dire…

    Une envie : La semaine prochaine pendant les vacances je serai à Londres avec ma princesse. Un coup de pression à l’arrache pour s’effacer des habitudes. Puis moi je suis un grand gamin alors Paris à 2h30 de Londres  en Eurostar je reste fasciné.

    Signature : C’est officiel et signé, je recommence mon travail avec le mag « Parents » sur la parentalité. Avec une petite rallonge en surprise… (Voir « une envie »)

    Le cas Huzac : Je crois que je ne suis même plus surpris par une affaire de la sorte. Je pense aux militants, aux petites mains des partis, le chao pour reprendre le chemin face à des hommes qui sont avides du pouvoir.

    Elisabeth : Il va vraiment falloir qu’Elisabeth Levy se calme… #causeur.fr

    Au final : Le « les yeux dans les yeux Mr Bourdin… » a remplacé le « Allo, non mais allo quoi ! »

    Gagnante : C’est Sylvia une lecture Orléanaise que j’aurais le plaisir de rencontrer le samedi 27 avril lors de la soirée highheels. Cette chaussure retournée en plein milieu de la neige, y’avait un côté princesse désabusée.

    1973 : J’ai une amie qui m’a traité de « Saligot » ! Sa date de naissance explique peut-être cela.

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 2 commentaires
  • Définitions #57.

    leshaker,les définitions,plage,mer,sable,médical,concours,froid,Au bord : ... de la mer je serais au moment où tu liras ces lignes. Besoin vital de voir la mer #danslefroid

    Concours : C’est terminé. Je tenais à remercier les 23 participantes, vraiment. Un clin d’œil à mon amie Cindy qui gère ce concours, il ne lui reste qu’à voter (son équipe s’en charge), je reviendrais dans une note vous annoncer les résultats.

    Chronique : D’une phrase vous dire que les chroniques de Lisianne prennent fin dans une chambre d’hôtel de Sydney le 18 mars dernier. Un #40 tragique.

    Ma réponse : un gars que je ne connais pas, un client, depuis plus de deux ans avec un pansement énorme sur le visage, pas de nez, je le devine, puis un jour, samedi plus précisément prendre le temps de discuter et de découvrir son histoire… un simple bouton dans le nez, un mauvais diagnostique de départ, on découvre une tumeur (énorme), opération, on coupe, plus de nez (c’est fou), la galère médicale, la galère financière, la prise en charge, l’obligation de ne plus travailler. Et dernièrement l’opération, récupération du cartilage du crane pour reconfectionner le nez, la greffe, une réussite, reste la dernière opération, celle esthétique pour lui redonner l’envie d’exister.

    J’ai : … 14 ans, j’ai le sourire, j’aime l’idée de ce que nous pourrions faire.

    Merci : Pour vos témoignages par mail à propos de ma note sur le mariage pour tous, j’aime quand l’inspiration vient m’envahir, c’est si rare et si violent. Merci.

    40 ans : Merde j’ai parlé retraite cette semaine.

    Concentration : J’aime l’idée de pouvoir dormir avec au moins 50 000 personnes autour de moi dans un rayon de 5 kms. C’est mon côté urbain.

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 4 commentaires