Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

caen - Page 2

  • Sylmi photographe en entrevue.

    Il est un des acteurs de la ville de Caen et au-delà au travers de son travail photographique. Sylmi est un passionné et j’aime ça. J’ai souhaité faire un focus sur son activité, sur ses projets et ses ambitions. Il aime la photo, Photoshop, les super-héros et le hard-rock, entrevue avec Sylmi photographe. [page Facebook] - [site web]

     

    sylmi fotographe,caen,photographe,cliché,super-héros,sylmi,photo,photographe,flolou,cyril balayn,entrevue,leshaker,rencontre,ville de caen,caennais,jeux,nuit du jeux,cargo,Quittant l’univers de l’informatique tu as décidé de te diriger vers l’univers photographique. Peux-tu nous raconter ton parcours mais surtout l’envie de départ qui t’a conduit vers ce domaine ?

    En fait j’ai repris goût à la photographie surtout parce que j’ai retrouvé mon cocon de base qui est la ville de Caen dans laquelle je me sens très bien et à ma place, après 12 ans d’absence en passant par Paris et Grenoble. J’ai ensuite retrouvé mon cercle d’amis ainsi que tous mes points de repère et juste après j’ai retrouvé un boulot en tant qu’informaticien pour un laboratoire.

    Finalement par un concours de circonstances qui dans mon cas étaient plutôt favorables le poste qui devait être créé pour moi en 2014 n’a pas été réalisé donc je me suis dit que j’avais profité de mettre en place à nouveau mon statut d’auto entrepreneur en tant que photographe et graphiste.

    J’ai donc décidé d’investir dans mon propre matos photo et de commencer par refaire des photos de concert de hard rock chose que je faisais déjà sur Paris entre 2001 et 2004, je choisissais également d’autres thématiques afin d’être dans différentes configurations pour avoir parfaite pris en main de mon Nikon D3200.

    Étant donné que je suis graphiste je me suis dit également que cela pouvait être sympa de combiner les deux les deux professions à travers la photographie ce qui a priori est devenu ma marque de fabrique.

    Tu travailles régulièrement sur des « shooting à thème », peux-tu nous expliquer en quoi cela consiste et comment se construit le projet ?

    En ce qui concerne les shooting effectivement j’adore partir sur un thème qui souvent est en rapport avec le cinéma.

    Étant moi-même très cinéphile et comme je rêverais d’être directeur de la photographie sur un tournage de film (LOL) je me suis dit « pourquoi tu ne ferais pas des shooting inspirant de films que tu aimes ? » Et en même temps je me suis aperçu que personne n’avait vraiment dans cette voie.

    sylmi fotographe,caen,photographe,cliché,super-héros,sylmi,photo,photographe,flolou,cyril balayn,entrevue,leshaker,rencontre,ville de caen,caennais,jeux,nuit du jeux,cargo,Je suis également un énorme consommateur de bandes originales de films ce qui peut parfois me donner l’impulsion d’une source d’inspiration pour un sujet à faire.

    Après en fonction du sujet et du thème que je voudrais faire je cherche des collaborations avec des modèles hommes et femmes.

    Comme je l’ai dit juste avant de il s’agit de collaboration donc pas de notion de rémunération mais plutôt de partage commun, moi ça me permet de m’exercer aussi bien sur la photographie que sur la partie poste traitement après le shooting pour retrouver l’environnement que je souhaitais obtenir, et ça fait de la matière pour le modèle qui a parfois besoin de photos.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Shake les entrevues. 0 commentaire
  • Définitions #109

    définitions,ma fille,parentalité,chaos,vierge,doris arnold,entrevue,leshaker,flolou,cyril balayn,photos,atelier,église,caen,ou trouver quoi à caen,damien lemennais,aftermovieMichel Cymes : Quand je me lève j’ai mal. Quand je marche j’ai mal. Quand j’écoute ma voisine j’ai mal. Quand j’ai envie d’écrire j’ai mal. Bordel j’ai la maladie la plus merdique de l’univers. Je pourrais vous le dire mais je sais d’avance que vous allez vous foutre de ma gueule (et vous auriez raison).

    Elle : J’ai la chance de connaître des gens bien. Ils se reconnaîtront. Et ils sont là. La base.

    Clic Clac: Vendredi dernier j’ai fait une série de photos avec l’Atelier Photographik, c’est pas ma tasse de thé mais j’avais très envie de tout changer. On a bien rigolé, très productif, il reste l’art du montage Photoshop (du chinois pour moi). J’ai hâte de voir le résultat qui sera à la hauteur de mes attentes (là c’est pour bien mettre la pression). Bientôt.

    J’ai vu la vierge : Dans cet énorme chaos qu’est ma tête et ma vie, il existe des petites pépites de joie, comme des éclats. A force d’être sur la toile et de construire des choses pas à pas ont fini par prendre la mesure de son audace. Je vais rencontrer Doris Arnold. Pour une entrevue. Il faut savoir que rencontrer Doris c’est pour moi comme un chrétien qui irait saluer le pape, sauf que moi je suis athée et fan de son art de pole dance. Elle représente la quintessence la plus ultime de la sexytude, je l’ai toujours pensé. Je vais être timide, petit, timide, liquide, tout petit, mais heureux. Bientôt.

    Dans ma peau : Ce petit bout de femme me plait. Elle. Lou. Ma fille. Petit à petit elle change dans ses envies et ses délires, dans sa façon de se tenir, dans ses odeurs, dans sa façon bien à elle de voir la vie et les choses. Ce petit bout de femme me plait.

    Vous : Merci pour tous vos gentils mots sur l’entrevue de la page « Ou Trouver Quoi à Caen », je vais de toute évidence axer mes prochaines entrevues sur les acteurs de ma ville (Caen). Très envie de m’ouvrir à cette si jolie ville et à celles et ceux qui lui donnent du mouvement. A ce titre,  demain mercredi 13, et après les portraits de Damien Lemmenais (réalisateur de l’aftermovie du Carnaval de Caen) et Yannick auteur de la page « Ou Trouver Quoi à Caen », une entrevue avec le photographe Sylmi, un passionné Caennais qui viendra nous raconter son parcours.

    Photo : Je crois que je ne me suis jamais autant baladé dans les églises de ma ville dernièrement. Je ne suis pas croyant, athée même, mais ce sont des lieux, ça résonne, ça transpire l’histoire… moi qui cherche la mienne. Cette photo est venue dernièrement illustrer les péripéties de ma voisine que je décline sur Facebook avec ces hurlements de plaisir et de jouissance absolue. Le plus drôle de cette histoire c’est passé la semaine dernière sous ma porte. Un mot de ma voisine. Elle me lit. Et elle rigole bien. Quand le hasard rejoint la réalité. A suivre donc, ici.

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 0 commentaire
  • Où Trouver quoi à Caen en entrevue.

    J’ai découvert la page facebook « où trouver quoi à Caen » en prenant mes quartiers dans la ville. J’y suis resté, j’ai apprécié le ton, ce petit côté ludique, l’idée d’avoir des infos que je n’irais pas chercher ailleurs, mais aussi les bons plans de la ville. Etant un petit curieux je voulais savoir qui se cachait derrière cette page qui compte de nombreux abonnés Caennais. Focus autour des auteurs de cette page (en particulier Yannick) un grand merci pour sa gentillesse et sa réactivité. [la page Facebook d’où trouver quoi à Caen]

     

    outrouverquoiacaen,ou trouver quoi à caen,caen,ville caennais,bon pln,ville,normand,normandie,calvados,idée,mairie,flolou,leshaker,cyril balayn,entrevue,interview,rencontre,Pouvez-vous nous donner un bref aperçu de votre page et comment est né ce projet ?

    À travers cette page, nous souhaitons comme à la terrasse d’une place de village : échanger nos coups de cœur, nos coups de griffes, nos adresses fétiches, nos livres… ; partager le programme d’animations, les bons plans, les idées de sorties. L’idée est de s’entraider en faisant appel aux compétences de chacun. Le projet est né lors d’un dîner entre amis ou au fil de la discussion chacun demandait à l’autre ses adresses, son resto préféré, le bon plan pour trouver…On s’est alors dit, mais pourquoi ne pas créer une page « Où trouver quoi à Caen ».

    On peut imaginer le travail que demande la régularité et la gestion d’une telle page, je suppose que vous avez des activités à côté comment vous organisez vous autour de ce projet ?

    Effectivement, nous animons cette page bénévolement en plus de nos activités professionnelles. Tous les matins, on commence par une revue de presse et un point sur les mails. Puis on planifie quelques publications, mais tout au long de la journée, on essaie de rester attentif à l’actualité entre nos rendez-vous.

    Avez-vous constituez une équipe depuis et les contributions sont-elles importantes pour diffuser de l’information ?

    Nous sommes toujours deux comme à la création de ce projet. Mais nous avons derrière nous un groupe d’amis qui nous suit et de plus en plus, nous recevons par mails et messages de précieuses informations et de superbes photos. Particuliers, institutions, créateurs d’évènements…viennent spontanément vers nous, c’est très sympa.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Shake les entrevues. 0 commentaire
  • DLMNS en entrevue.

    J’ai découvert DLMNS sur Youtube et son aftermovie du carnaval étudiant de Caen. Il est réalisateur/cameraman/monteur et j’ai voulu en savoir plus sur son travail, ses ambitions et ses projets. J’ai découvert un passionné me rappelant au passage mes jeunes années ou internet n’existait pas et ou je filmais avec une VHS-C et un bon vieux magnétoscope pour le montage. Focus autour de Damien aka DLMNS, un grand merci à lui pour cette passionnante entrevue. [vous pouvez en savoir plus et découvrir sa page facebook ici]

     

    DMNLS,damien lemennais,réalisateur,vidéo,carnaval étudiant de caen,caen,carnaval,aftermovie,galactica,projet vidéo,coulisse,passionné,cyril balayn,flolou,leshaker,entrevue,entretien,

    Alors qui se cache derrière le pseudo DLMNS ?

    Je suis un vidéaste natif de Caen, j'ai 24 ans. Je capture des images et les met en lumière à travers des montages vidéos.

    DLMNS est né en 2010, pas simple à prononcer pour bon nombre de personne cette appellation me représente totalement car c'est l'abréviation de mon prénom et mon nom : Damien Lemennais.

    J'ai commencé à travailler en 2010 avec des clubs de la région caennaise et des djs comme Vitamine RN qui font partie intégrante de mon groupe d'amis aujourd'hui.

    Puis peu à peu je me suis exporté au-delà de Caen en travaillant dans le Nord-Ouest de la France et sur Paris, avec quelques extras sur Londres. Je travaille majoritairement dans l'événementiel.

    J'ai réalisé de nombreux projets depuis cinq ans (plus de 300) allant des boissons (Redbull, Jagermeister), des festivals, des écoles de commerces, des complexes sportifs, des artistes, la villa Christian Dior, des événements sportifs à Chelsea FC ou JO 2012 de Londres.

    Comment est venue l’idée de travailler sur la réalisation du Carnaval étudiant de Caen ?

    Lycéen à Malherbe je faisais le Carnaval étudiant et un jour j'ai décidé de faire une vidéo un peu pour le délire et quand j'ai vu le retour des caennais et l'engouement sur les réseaux sociaux j'ai compris que Caen adhérait à ce type de projet pour montrer à la France ce que la ville était capable de faire.

    Ce qui est amusant c'est que le nombre d'étudiant a augmenté au fur à mesure que je me suis investi dans le projet chaque année. J'ai filmé l'évolution des 10 000 étudiants à plus de 30 000 en quatre ans.

    En 2014, la Fédération Campus Basse-Normandie (les organisateurs) m’a contacté afin de réaliser l'aftermovie officiel de l'événement et c'est naturellement que j'ai accepté. En 2015, nous avons prolongé cette collaboration, et nous avons ainsi rassemblé nos compétences afin d'apporter une nouvelle vidéo de qualité à notre ville de Caen, un souvenir visuel qui perdura au fil des années.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Shake les entrevues. 0 commentaire
  • Définitions #107

    carnaval étudiant,caen,y'a t-il un pilote dans l'avion,crash,aérien,escarpins,usine,desespoir,usé,désabusé,amour,interressant,défilé,statistique,blogueur,leshaker,flolou,cyril balayn,prise de tête,envie,désir,jacquie et michel,La honte : J’ai lu des choses folles sur le thème des blogs, sur sa disparition, sur son évolution. J’ai lu des choses écrites par des blogueurs des premiers jours désabusés, usés, sans magie et considérant que c’était mieux hier et bien moins demain. Et elle, toujours la même, qui parle d’envie, de déconne, de désir, sans prise de tête. Heureusement.

    - de 18 : Merci Jacquie et Michel ! (oui je sais ça fait toujours rire).

    Urne : Un jour je viendrais écrire pour t’expliquer pourquoi je n’y crois plus. Que je vienne t’expliquer mon parcours associatif, très jeune l’intérêt que j’avais pour la politique, le choix des subventions. Il faudrait que je vienne te l’expliquer pour créer le débat, mais le faire impose de se raconter, de parler de soi et de rentrer dans des détails. Je sais qu’on perdu l’envie, l’ambition, le partage, les idées…

    ? : La question c’est de savoir si on désire une femme à la couleur de ses escarpins.

    Y’a-t-il un pilote dans l’avion : On vient de se rendre compte que l’homme n’est pas un objet mais un élément imparfait. Il va devenir complexe de rendre transparent l’interaction entre l’homme et la machine. La seule chose étant de rendre l’humain à un étant d’objet qu’on pourra contrôler. C’est en cours.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 3 commentaires
  • Définitions #103

    terrorisme,manifestation,je suis charlie,liberté,crayon,synonyme,révolution,caen,rue,flolou,leshaker,cyril balayn,boko haram,liberté d'expression,charlie hebdo,islam,sans étiquetteBic : On est lundi, on se réveille, après la plus grosse cuite de toute notre vie. La gueule en vrac et les muscles endoloris. Il nous reste à se souvenir de ce que nous avons fait, de ce que nous avons dit pour un jour en arriver là.

    Crayon : Le premier rassemblement mercredi. Le gavage de la chaine info celle dont tu ne décroches jamais avec son grand déballage d’émotion et de compassion. Ce jour-là on a fait l’amour je pense que c’était le meilleur moyen de dire merde à toute cette violence.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 2 commentaires
  • Définitions #102

    caen,grande roue,gaby baby doll,benjamin biolay,cinéma lux,art et essai,renaud,mistral gagnant,flolou,leshaker,cyril balayn,le repère des parents,emilie daffis,nuit,mms,burn out,stress,coach parentale,chialer,manga,fierté,dessiner,A venir : Comment les « mamans solos » perçoivent les « papas solos » ? Prochainement au travers de trois entrevues avec des mamans. Sortir du clivage homme/femme, casser les codes, c’est ce qui m’anime au travers de ce projet. On lâche rien. #lespapasenentrevue

    Technologie : Alors le gros avantage de ne pas bien capter chez moi (rez-de-chaussée de merde), c’est que je ne passe plus 10 heures au téléphone avec une amie. Mon oreille et mon cerveau cramé sont très heureux.

    Festival : Je serais au festival de Beauregard le dimanche 5 juillet. C’est comme ça. Obligé. Kravitz. #ohputain.

    MMS : Ma fille déborde d’une passion totale pour les mangas en ce moment (11 ans, c’est normal docteur ?), elle a mis deux heures pour dessiner les portraits de ces personnages préférés, j’aime bien recevoir des MMS comme ça. Le dessin de Lou est ici.

    Série : Ce n’est pas la peine de me demander de regarder « Fais pas ci, fais pas ça », la plume de Chloé Marçais manque depuis plusieurs saisons, c’est vraiment dommage.

    Note : J’ai demandé à ma fille de noter son amour pour moi de 0 à 10. Elle m’a donné 11. Finalement je me dis que « jusqu’ici tout va bien »

    Burn-out : Pas facile d’écrire sur le sujet moi qui suis totalement novice sur le sujet. Je vous invite à découvrir cet espace ou j’ai pris le clavier dernièrement au travers de cette note. Ici, dans le repère des parents.

    Au cinéma : J’ai vu en avant-première Gaby Baby Doll de Sophie Letourneur. Le film est barré mais la réalisatrice aussi (mais terriblement jolie). Biolay on aime ou on déteste, moi je ne me l’explique pas ce type à un putain de charisme. C’est un film très travaillé, et pour un mec qui n’aime pas la nature comme moi j’ai renoué avec la boue, l’herbe et la torpeur de la campagne. A voir donc.

    Note : Putain y’a rien à faire, je ne peux pas écouter Mistral Gagnant sans chialer, c’est d’un chiant (comment je suis vulgaire du coup). #clip

    Photo : Caen c’est beau. La nuit aussi.

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 0 commentaire
  • La machine à penser.

    machine à penser,réflechir,cerveau,insomnie,dormir,caen,sortir,flolou,leshaker,cyril balayn,instant,usé,fatigué,Je serais curieux de savoir ce que vous faites quand la machine à penser commence à vous prendre dans ses entrailles. Avec le temps et l’expérience je n’arrive pas à la voir surgir, elle vient m’effleurer à l’horizontale au moment où le silence et la nuit plonge la pièce. Je n’use pas des drogues et de l’alcool pour lutter contre. En ce moment elle à pris possession des lieux, revient assez régulièrement et le seul remède c’est que mon corps soit assez usé et fatigué pour ne pas la laisser ma dévorer. Je ne cherche plus à lutter. Cette nuit au moment où j’écris ces lignes j’ai mis en marche mon corps. Arpenter la ville tard le soir. Caen a bien changé depuis 20 ans ou étudiant je sortais le soir. Les nouveaux quartiers, les clubs, la vie la nuit est bien plus active. J’aimerais tellement fermer les yeux et ne penser à rien. Marcher me fabrique des souvenirs sur l’instant, ceux qui m’aideront à m’endormir. Je passe encore quelques minutes devant l’ordinateur pour écrire cette note, une façon de repousser l’échéance. J’irais certainement chercher une comédie pour me faire rire sous la couette. Se glisser dans le noir en espérant s’endormir très vite, mon corps est fatigué et c’est le seul remède que j’ai trouvé. Amen.

    Lien permanent Catégories : Shake l'instant. 4 commentaires
  • Définitions #75.

    super héros,définitions,leshaker,flolou,décalage,solitude,pôle emploi,recherche,désir,rive de l'orne,caen,Super-héros : Dans le regard de ma fille lorsque je lui explique le mystère des parapluies chinois.

    2.0 : Il m’arrive d’être vide, c’est le cas en ce moment, les notes se font rares, l’envie est pourtant présente, mais il manque l’ébullition. C’est la rentrée, le quotidien au galop, le téléphone qui sonnera moins, les amis si loin, le blog fidèle sera là pour combler les silences et les absences.

    Kms : La distance est un poison…

    Tv : C’est en suivant les réseaux sociaux et l’engouement autour du Grand Journal que je viens de prendre conscience que j’allume la télé mais que je ne la regarde strictement jamais. Un jour (quand je serais grand) il faudra vraiment l’éteindre.

    Décalage : Avec mon visage fade, mes cernes, ma fatigue, mon manque de motivation, cela fait donc bien trois mois que je suis parti à Barcelone ? #besoindepartir #encore

    Désir : Je veux vivre sur les rives de l’Orne à Caen, dans le nouveau quartier, tout en haut, dans un grand appartement avec un immense balcon ou une grande terrasse, des murs blancs et quelques meubles… je veux de l’espace et prendre de la hauteur.

    Pôle emploi : Je cherche du travail, si t’as une idée pour moi… sur un malentendu.

    Photo : Force est de constater que derrière moi c’est  « tellement vrai » sur NR12, tu noteras que je ne regarde pas le programme !

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 8 commentaires