Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Leshaker - Page 5

  • Pied Au Plancher #1

    L'épisode #1 de Pied Au Plancher, il fallait bien se préparer pour le festival de Beauregard 2015 et puis le temps passe plus vite en voiture quand tu fais le con.

    Lien permanent 0 commentaire
  • Définitions #110

    deux,duo,couple,vent,normandie,gilles langoureau,entrevue,beauregard,festival,emilie daffis,cyril balayn,leshaker,collège,egocentrisme,caca,interview,bonheur,Virtuel : J’ai dans l’idée de briser les pixels entre nous. Balancer vos adresses par la messagerie du blog, le mail, Facebook, j’ai une envie forte de vous écrire. Chiche.

    Mouais : L’année scolaire vient de prendre fin avec un sentiment en demi-teinte même si dans l’ensemble les choses vont bien. Les difficultés relationnelles entre les élèves viennent polluer l’ambiance, aujourd’hui on s’insulte par sms. Sans paradoxe le niveau reste bon. On en parle de l’absentéisme des profs ou pas ?

    Egocentrisme : Toi aussi tu fais caca !

    Festival de Beauregard : J’y serais le samedi 4 et dimanche 5 juillet. Tu pourras même m’y croiser en compagnie d’Emilie (flashback). Et tu croises les doigts pour le vendredi 3 juillet (je t’expliquerais plus tard), mais dans le doute invoque un dieu (de ton choix).

    Entrevue : Rencontrer Doris Arnold le 30 juin et se faire refouler par Gilles Langoureau c’est aussi ce que j’aime dans cette rubrique. C’est dommage j’avais des questions pertinentes à lui poser notamment sur sa rhétorique tendancieuse. Tant pis j’irais me consoler sous les talons hauts de Doris.

    Photo : Pour une fois regarder dans la même direction dans une fluidité parfaite. Cela ne se résume pas à l’état de grâce, c’est la vie que j’ai choisi, celle d’aujourd’hui et de demain. J’avais mis la capuche car le vent normand ne pardonne pas. Elle a capté l’instant.

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 0 commentaire
  • Clones.

    clone,photoshop,armée,montage,leshaker,séance photo,photographe,flolou,cyril balayn,cloner,clonage

    Lien permanent Catégories : Shake ton clic-clac [photo]. 0 commentaire
  • J'ai décidé de ne pas m'y faire.

    départ,solitude,loin,papa solo, maman solo,parentalité,père,mère,divorce,séparation,silence,le silence,bruit,anticiper,flolou,leshaker,cyril balayn,Il y a ceux qui aiment le silence et ceux que cela angoissent. Il y a ces moments ou pour réfléchir, prendre ton temps et faire le point tu as besoin d’un silence profond, long et puissant. Il y a ces moments ou pour te sentir vibrer et palpiter tu as besoin du son dans tes oreilles, puissant lui aussi. Cet instant où tu laisses guider tes rêves ou l’instant suffit à te donner de l’énergie et l’envie de continuer. Il y a aussi des silences que tu combles en parlant seul, pour donner du relief a une solitude. Il y a aussi le bruit autour de toi que tu n’entends plus vraiment, c’est un vacarme, un chaos.

    Puis il a le silence. Le silence. Celui qui t’échappe et que tu ne peux pas combattre. Tu as conscience qu’il va venir te ronger alors tu commences à ranger autour de toi, tu évites de faire traîner des jouets, des livres et même une assiette ou un bol. Tu effaces les traces d’un passage. Ce n’est pas pour oublier, c’est pour éviter que le silence ne soit trop fort une fois de plus. Avec le temps tu ne t’habitues pas à ce départ spontané, tu ne t’habitues pas à perdre ce rire et cette joie qui était si proche de toi. On ne s’habitue jamais. On compose et on anticipe tout simplement.

    Quand elle part pour revenir très vite je range. Je n’oublie rien même les plus petits détails, pourtant je sais que quand je franchirais la porte juste après son départ un vent de solitude va venir souffler sur les murs. Je m’occupe, je bouge, je tente d’éviter de penser. Avec le temps ont fini par se connaître et on fait face à ce silence. J’ai décidé de ne jamais m’y faire, j’ai décidé de ne jamais dire que je m’habitue. Les papas, les mamans, solos ou pas on ne fait que composer, qu’anticiper. Rien de plus.

    Et on est heureux. Et ce silence en question on l’emmerde.

    Lien permanent Catégories : Shake l'instant. 2 commentaires
  • Kinou en entrevue.

    Kinou est Caennais et il dessine. Avec une très belle idée, tirer le portrait de ses followers sur Instagram. Ils sont plus de 3000 aujourd’hui. Il vient se présenter au travers de cette très sympathique entrevue, en espérant vous donner envie de le suivre et de lui demander de vous dessiner. Toujours ma volonté de vous présenter les acteurs passionnés de la ville de Caen, Kinou en entrevue c’est maintenant. [Son Instagram] - [Son SoundCloud]

     

    kinou,kinougram,graphisme,dessinateur,caen,caennais,ville de caen,auteur,instagram,kinou en entrevue,kinou,dessinateur kinou,entrevue,flolou,leshaker,cyril balayn,followers,talent,dessin,Kinou tu dessines tes followers sur Instagram (tu en as plus de 3000 actuellement), comment est venue cette très belle idée ?

    Ça c'est fait naturellement, je n'utilisais Instagram que très peu avant de me lancer dans cette aventure. Je dois même avouer que je ne trouvais pas grand intérêt à ce réseau. Je risque de me faire des ennemis mais je trouve dommage de découvrir qu'une majorité des utilisateurs passent leurs journées à faire des selfies ou à prendre en photo leurs plats de nouilles, je ne trouve pas cela très créatif... mais bon, je dois être un vieux con... Le monde s'est transformé depuis l'arrivée du net dans nos foyers, il faut que je m'y fasse. Aujourd’hui tout le monde peux facilement s'afficher à la manière d'une star, et donc, on s'amuse à le faire, on joue à plaire, à essayer de se rendre intéressant. L'arrivée de tous ces nouveaux outils, Facebook, twitter, etc... Nous permettent de le faire, alors pourquoi s'en priver, c'est dans l'air du temps... Bref, pour en revenir à ta question, j'avais au tout début justement fait quelques portraits de célébrités que j'avais publié sur insta, moi aussi j'aime bien montrer que je sais faire des trucs bien et me la raconter! Lol. Mais voilà, faire des choses, c'est bien, mais partager des choses, c'est mieux. Créer de vrais liens avec mes followers est pour moi bien plus enrichissant que de m'afficher. Voilà pourquoi je me suis mis à les dessiner, c'est ma manière de faire pour créer un lien affectif réel avec les personnes qui suivent mon travail. Je suis conscient qu'il y a de plus en plus de monde à me suivre et que c'est assez difficile de pouvoir répondre à tout le monde, mais j'essaie constamment de faire de mon mieux.

    Tu as une parcours de dessinateur, comment est née cette envie et cette passion du dessin ?

    Je n'ai pas du tout un parcours de dessinateur, ce n'est pas du tout mon métier mais l'une de mes passion, je travaille dans l'industrie. J'ai toujours eu une âme d'artiste, et j'ai toujours été passionné par l'art sous toutes ses formes, par la création et l'innovation. Et aujourd’hui je m'y mets un peu plus sérieusement.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Shake les entrevues. 2 commentaires
  • Pas à pas.

    flolou,pas à pas,jeunesse,nostalgie,enfance,ma fille,leshaker,cyril balayn,jadis,enfant,quotidien,grandir,évolution,croissance,adolescence,ado,micki minaj,violetta,Les choses se modifient lentement, elles se fondent dans le quotidien, tu ne vois rien venir puis peu à peu une chose remplace l’autre. Elle se fige aussi. Cela a commencé avec les poupées qui ne bougent plus vraiment, qui passe le temps à se regarder dans le même sens depuis des jours, des semaines, des mois. L’ordinateur vient d’envahir la chambre et Photoshop trace les portraits du chat (avec une couronne sur la tête, en train de faire du vélo, avec un très beau collier etc…). Comme une trace d’un passé lointain ou les ruines d’un vestige juste au-dessus trône le portrait de Violetta, l’idole s’ancre encore sur le mur. Le son de l’égérie de Disney se fait moins entendre (et heureusement) mais il se trouve remplacé par les déhanchements de Micki Minaj. Une petite voix d’une jeune demoiselle vient même résonner « ça t’embête si j’écoute cette chanteuse ? », comme si je devais bénir la chose.

    En faisant glisser le regard on trouve le livre de la Youtubeuse Natoo, du vernis, les boucles d’oreilles et le parfum. De temps en temps en passant devant la porte fermée de la chambre j’entends la sonnerie de Skype, j’écoute, ce sont les copines, je valide. Dans les boutiques les envies sont plus précises. Les choses changent petit à petit, la tristesse se lit de temps en temps sur le visage suite aux histoires au collège, on explique que c’est la vie. On est si proche qu’on regarde de loin cette évolution. 

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Shake l'instant. 6 commentaires