Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Shake les définitions.

  • Définitions #116

    définitions,pause,nostalgie,stop,rupture,mouvement,humeur,calme,leshaker,flolou,cyril balayn,blog,agir,faire,action,choses,Il faudrait : Que je décide vraiment d’arrêter ou de partir vers des horizons nouveaux. J’ai de plus en plus de mal à définir cette aventure que je traîne depuis 7 ans avec vous. Mon blog aujourd’hui est un immense salle d’archives de mes comptes, de mes projets et de mes envies. Et pourtant. Je ressens de moins en moins le besoin de venir vous parler et vous écrire. Je ne sais pas pourquoi et je ne cherche pas à le comprendre. Une personne très importante à mes yeux aujourd’hui, demain et à l’infini m’a dit que je n’allais pas assez loin, qu’elle ne serait jamais tombée en harmonie avec mon univers. Elle a raison. Mon blog reflète ce que je suis finalement, un début d’une chose sans jamais aller assez loin pour justement faire d’une idée une action. Pourtant au milieu de tout cela y’a vous, les gens que j’ai rencontré, les choses que j’ai eu envie de créer. Les heures passées devant l’écran pour effacer l’absence de ma fille, les heures à tenter d’échapper au quotidien. On se démerde tous pour tenter d’être bien. Y’a 7 ans j’ai commencé cette aventure. L’envie de vous écrire reviendra probablement, aujourd’hui les mots, les envies de taper avec rage sur le clavier s’exprime autrement. Si vous saviez. Si vous pouviez deviner ce que je ne peux vous raconter ici.  Il va me falloir du temps et un jour je viendrais vous raconter la plus grande aventure de toute ma vie… chiche.

    Je devrais : Ne rien supprimer. Tout garder. L’empreinte ADN de mon univers reste et restera. J’ai toujours l’envie de vous découvrir, de continuer les entrevues, de développer mes idées de demain, de laisser la liberté à vos contributions comme depuis des années. Jamais je ne viendrais effacer tout ça. Jamais. Puis je me dis que ça va être super fun de relire tout cela quand j’aurais 60 piges et tenter de me remettre dans la situation du moment. J’aime bien la nostalgie quand elle nous pousse vers demain.

    Je vais faire : Et agir. Je crois que j’ai enfin compris qui je suis, ce que je vais devoir faire pour être moi véritablement. J’ai décidé d’arrêter de courir une bonne fois pour toute, j’emmène avec moi mes souvenirs et vos regards, tous ceux que j’ai rencontré. Je garde un œil sur vous. Si vous saviez ce qui brûle en moi, si vous saviez la puissance et l’intensité que cela représente.

    Dans cette pause je n’ai jamais autant avancé qu’aujourd’hui. Les définitions #116 sont donc les dernières. Les entrevues vont continuer, les projets aussi, les photos sur Instagram, Facebook pour vous parler. Une pause avec des choses en mouvement.

    J’ai décidé d’être. Elle se reconnaîtra.

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 0 commentaire
  • Définitions #115

    fuck,enculé,batard,solitude,fuck off,leshaker,flolou,cyril balayn,se faire foutre,connard,définitions,mise au point,doigt d'honneur,Comme une envie de tuer : Oui je t’emmerde toi. Tu te reconnaîtras. Je t’emmerde car je suis droit dans mes pompes. Les failles et les faiblesses me composent mais je déteste qu’on m’utilise. Alors oui je t’emmerde. Un jour tu comprendras mais il sera trop tard. Pauvre con ou pauvre conne (ça c’est pour brouiller les pistes).

    Evidence : Enfin un projet avec des gens dedans et des envies dans la tête. Donner un angle différent aux textes d’une blogueuse que j’affectionne particulièrement est comme une évidence pour moi. Je ne sais pas ce qu’il sortira de ce projet, mais peu importe c’est l’envie et le désir qui prime. Bientôt. #ladyblogue

    Cette solitude : Je partage des discussions très intéressante avec un ami qui souffre de ce mal. Cette véritable solitude ou tu n’as plus de contact, rien, ou t’as juste toi pour répondre à tes questions. Pour l’en sortir je me demande si nous ne devrions pas en faire un spectacle. Une histoire. Un bout de vie sur scène. En cours.

    Bah bravo : Se faire engueuler par sa mère pour cause de maquillage aggravé. Check. Bientôt 13. #mafille

    Young : Depuis que je vis dans ma ville natale je retrouve des gens, mes amis, ma jeunesse. En nous racontant nos histoires et nos souvenirs y’a du « jadis » dedans et pourtant au final on est toujours aussi jeune et plus encore qu’hier.

    Une petite Cup ? : Je voulais vous remercier pour les lectures nombreuses de la contribution de Coline Kifouine. Elle m’a dit que je lui avais redonné le goût de l’écriture et j’en suis touché. Une première contribution qui je l’espère ne sera pas la dernière.

    Une fée :  Elle est bien là et au-dessus de moi. Reste.

    [crédit photo Kenno Punder]

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 2 commentaires
  • Définitions #114

    définitions,tabou,statistique,flolou,leshaker,cyril balayn,blog,coup de coeur,père noël,amis,bonnasse,meuf,girly,Projet : Dans l’idée de poser des mots avec un comédien sur vos textes, vous les blogueurs, vous que j’aime lire. Je selectionne actuellement quelques textes, et on verra si la video et un acteur charismatique donne un autre sens, un autre goût à vos mots. Début 2016.

    Marketing : Pour la première fois de ma vie Star Wars m’a soulé.

    Digital : Tu le sais ou pas mais si tu oses m’envoyer ton adresse (ici ou sur facebook en message privé) tu me verras atterir dans ta boite aux lettres. Le projet est débile mais c’est aussi l’occasion de sortir du numérique et de vous envoyer un petit mot chez vous.

    Flasback : La vie reste quand même un grand tourbillon. J’ai retrouvé des amis et découvert des vies.

    Croire au Père Noël : Donne moi du soleil, loin, loin, loin, très loin… déconnection

    Tabou : je sais qu’au fond vous êtes derrière vos écrans. Je le sais. Pourtant force est de constater que vous ne me suivez plus, ou differement, ou plus du tout. J’ai toujours eu conscience de mon envie de bloguer puis avec le temps j’ai fini par aimer que vous me suiviez que vous me lisiez. J’ai certainement moins d’envie, j’ai certainement loupé un tournant pour vous accrocher, peut être que je n’ai pas trouvé le moyen de vous/nous interesser. Il est si simple de manquer un rendez-vous. La chose qui me rassure c’est qu’en general j’ai de l’audace dans les derniers moments.

    Sous-marin : Mon compte Facebook se modifie un peu. Il faudra m’ajouter ou juste t’abonner (ça c’est bien si t’as la honte que j’apparaisse dans ta liste d’amis), pour me suivre totalement. 

    Photo : J’ai peut-être trouvé mon style.

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 2 commentaires
  • Définitions #113

    Un jour au mauvais endroit : Comme vous, comme nous, tous, j’ai ma photo Facebook qui témoigne de l’émotion. J’ai choisi de l’insérer car le jour du cliché nous étions bien, heureux, libre et plus encore. Et puis…

    Choisir les mots, expliquer à ma fille une nouvelle fois ce que moi-même je n’arrive plus à comprendre, prendre le temps d’une carte pour lui montrer de nouveau que là-bas, ailleurs y’a aussi des humains qui souffrent depuis des années, que nous avons la chance d’avoir une carte d’identité française. Prendre le temps d’un truc qui me dépasse.

    Lui expliquer qu’elle entendra le racisme le plus profond sortir de la bouche des gens, lui expliquer que l’amalgame sera la poison de demain.

    Lui expliquer qu’il faut aussi se sortir de l’émotion du moment, que c’est une guerre, qu’on n’a pas le choix que de s’en sortir.

    Elle a 12 ans. 12 ans. Comment je lui explique tout cela, ce monde, cette merde ?

    Je vais l’aimer, la serrer et on va tous faire la même chose. Je voudrais juste qu’on arrête que tout cela puisse s’arrêter un jour.

    Je suis seulement dépassé.

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 0 commentaire
  • Définitions #112

    article,tendance ouest,blogueuse,à la une,leshaker,flolou,cyril balayn,presse,caen,ville de caen,caennais,définitions,projet,vidéo city,paris,rendez vous

    A la Une : Finalement je suis assez content de faire partie de cet article dans Tendance Ouest. « Les blogueuses ont le vent en poupe » et moi aussi. Je suis sur Caen que depuis quelques mois et heureux de voir que mon petit bout de chez moi compte d’un certain sens. Merci à ce journaliste d’avoir mis un mec la dedans. Du coup j’ai fait des rencontres et je viendrais vous faire découvrir un univers assez sympa d’une fille assez sympa… restons futiles (ne l’oubliez pas). [l'article ici]

    Rendez-vous : On se retrouve à la Vidéo City de Paris ? C’est juste histoire de créer un groupe puissant de parents afin de lutter contre l’hystérie des jeunes. J’y serais le samedi 7 novembre.

    Jusqu’ici tout va bien : La jalousie est une gangrène. Une partie de la conquête c’est de commencer à s’en rendre compte, de vouloir changer les choses. J’ai pris le temps de lui expliquer qu’elle est humaine aussi et que dans la vie on s’écorche les genoux aussi. Y’a juste ce petit interrupteur à ne pas déclencher qui te feras faire n’importe quoi et perdre raison. C’est un pote on discute. C’est ça aussi l’amitié.

    Corbeille : Pour celles et ceux qui connaissent. Il fallait que je prenne le temps de vous faire une petite bafouille. J’ai en effet commencé un projet aujourd’hui stoppé avec Sandra Soy. « Journal d’une névrose en 52 jours ». 52 jours, 52 notes. C’est juste que c’est compliqué dans la vie de Sandra et que la régularité puisse être aussi une source d’angoisse. Elle reviendra, merci à celles et ceux qui apprécient son écriture.

    Vieux con : Il va vraiment falloir que je fasse une vidéo un jeudi soir dans les rues de Caen. J’ai aujourd’hui 43 ans et mes souvenirs sont trop lointains. On picolait autant ? On faisait autant les cons à balancer des poubelles, casser du verre sur la route… ? comme-ci une partie du fun doit passer par la dégradation. Je ne compare rien je m’interroge juste sur ce qui change ou pas.

    Graver : Etienne Daho disait « son épaule et tattoo ». On en reparle.

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 0 commentaire
  • Définitions #111

    désillusion,définitions,2050,vintage,pensée,ma fille,rebelle,belle,nana,leshaker,flolou,cyril balayn,blogueur,oeil,Désillusion : Le profond sentiment et l’attirance pour l’horizon est universel, sentir le lointain, regarder loin devant et laisser voguer l’imagination. On se fige devant la mer, on regarde les avions qui décollent, c’est certainement mieux de l’autre côté. Puis au fil du temps devant la mer et sa perspective tu te dis qu’un autre comme toi regarde fixement vers ton étendue, imaginant lui aussi ce que toi tu ne connais que trop bien. Y’a que des regards qui se croisent finalement.

    Partir : J’ai envie d’Inde.

    √²: Le battement d’ailes du papillon, le puzzle enfin terminé, mon amour du karma, l’équation résolu. Il reste à faire face aux démons et les exorciser. La route est la bonne, au loin… l’horizon. On regarde dans la même direction.

    Calendrier : En 2050 j’aurais 78 ans. Pile quand la terre s’arrêtera de tourner. Le bol.

    Elle : Ma fille est belle, ma fille est extraordinaire, ma fille à un putain de caractère, ma fille à un putain de talent créatif, ma fille est un volcan qui fume pour mieux exploser prochainement, ma fille est une rebelle. Ma fille est entière et aime la vie. Merci Lou pour ce que tu es et ce que tu deviendras.

    Dicton : La sciatique c’est chiatique.

    Photo : Il est vrai que je suis moins prolixe sur le blog ces derniers temps, la réponse ne se justifie pas uniquement en cette saison estivale. Je passe moins de temps devant mon ordi, mes pensées vagabondent autrement. Je garde un œil sur vous.

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 0 commentaire
  • Définitions #110

    deux,duo,couple,vent,normandie,gilles langoureau,entrevue,beauregard,festival,emilie daffis,cyril balayn,leshaker,collège,egocentrisme,caca,interview,bonheur,Virtuel : J’ai dans l’idée de briser les pixels entre nous. Balancer vos adresses par la messagerie du blog, le mail, Facebook, j’ai une envie forte de vous écrire. Chiche.

    Mouais : L’année scolaire vient de prendre fin avec un sentiment en demi-teinte même si dans l’ensemble les choses vont bien. Les difficultés relationnelles entre les élèves viennent polluer l’ambiance, aujourd’hui on s’insulte par sms. Sans paradoxe le niveau reste bon. On en parle de l’absentéisme des profs ou pas ?

    Egocentrisme : Toi aussi tu fais caca !

    Festival de Beauregard : J’y serais le samedi 4 et dimanche 5 juillet. Tu pourras même m’y croiser en compagnie d’Emilie (flashback). Et tu croises les doigts pour le vendredi 3 juillet (je t’expliquerais plus tard), mais dans le doute invoque un dieu (de ton choix).

    Entrevue : Rencontrer Doris Arnold le 30 juin et se faire refouler par Gilles Langoureau c’est aussi ce que j’aime dans cette rubrique. C’est dommage j’avais des questions pertinentes à lui poser notamment sur sa rhétorique tendancieuse. Tant pis j’irais me consoler sous les talons hauts de Doris.

    Photo : Pour une fois regarder dans la même direction dans une fluidité parfaite. Cela ne se résume pas à l’état de grâce, c’est la vie que j’ai choisi, celle d’aujourd’hui et de demain. J’avais mis la capuche car le vent normand ne pardonne pas. Elle a capté l’instant.

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 0 commentaire
  • Définitions #109

    définitions,ma fille,parentalité,chaos,vierge,doris arnold,entrevue,leshaker,flolou,cyril balayn,photos,atelier,église,caen,ou trouver quoi à caen,damien lemennais,aftermovieMichel Cymes : Quand je me lève j’ai mal. Quand je marche j’ai mal. Quand j’écoute ma voisine j’ai mal. Quand j’ai envie d’écrire j’ai mal. Bordel j’ai la maladie la plus merdique de l’univers. Je pourrais vous le dire mais je sais d’avance que vous allez vous foutre de ma gueule (et vous auriez raison).

    Elle : J’ai la chance de connaître des gens bien. Ils se reconnaîtront. Et ils sont là. La base.

    Clic Clac: Vendredi dernier j’ai fait une série de photos avec l’Atelier Photographik, c’est pas ma tasse de thé mais j’avais très envie de tout changer. On a bien rigolé, très productif, il reste l’art du montage Photoshop (du chinois pour moi). J’ai hâte de voir le résultat qui sera à la hauteur de mes attentes (là c’est pour bien mettre la pression). Bientôt.

    J’ai vu la vierge : Dans cet énorme chaos qu’est ma tête et ma vie, il existe des petites pépites de joie, comme des éclats. A force d’être sur la toile et de construire des choses pas à pas ont fini par prendre la mesure de son audace. Je vais rencontrer Doris Arnold. Pour une entrevue. Il faut savoir que rencontrer Doris c’est pour moi comme un chrétien qui irait saluer le pape, sauf que moi je suis athée et fan de son art de pole dance. Elle représente la quintessence la plus ultime de la sexytude, je l’ai toujours pensé. Je vais être timide, petit, timide, liquide, tout petit, mais heureux. Bientôt.

    Dans ma peau : Ce petit bout de femme me plait. Elle. Lou. Ma fille. Petit à petit elle change dans ses envies et ses délires, dans sa façon de se tenir, dans ses odeurs, dans sa façon bien à elle de voir la vie et les choses. Ce petit bout de femme me plait.

    Vous : Merci pour tous vos gentils mots sur l’entrevue de la page « Ou Trouver Quoi à Caen », je vais de toute évidence axer mes prochaines entrevues sur les acteurs de ma ville (Caen). Très envie de m’ouvrir à cette si jolie ville et à celles et ceux qui lui donnent du mouvement. A ce titre,  demain mercredi 13, et après les portraits de Damien Lemmenais (réalisateur de l’aftermovie du Carnaval de Caen) et Yannick auteur de la page « Ou Trouver Quoi à Caen », une entrevue avec le photographe Sylmi, un passionné Caennais qui viendra nous raconter son parcours.

    Photo : Je crois que je ne me suis jamais autant baladé dans les églises de ma ville dernièrement. Je ne suis pas croyant, athée même, mais ce sont des lieux, ça résonne, ça transpire l’histoire… moi qui cherche la mienne. Cette photo est venue dernièrement illustrer les péripéties de ma voisine que je décline sur Facebook avec ces hurlements de plaisir et de jouissance absolue. Le plus drôle de cette histoire c’est passé la semaine dernière sous ma porte. Un mot de ma voisine. Elle me lit. Et elle rigole bien. Quand le hasard rejoint la réalité. A suivre donc, ici.

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 0 commentaire
  • Définitions #108

    ♪♫ Moi ce que j’aime chez Daniela ♪♫: Elle est à moi, c’est ma voisine, je l’adore c’est ainsi. Régulièrement elle me chante sa chanson de la jouissance et de l’orgasme (à moi ainsi qu’aux autres résidants) et c’est une douce mélodie qui s’installe. Rien ne l’arrête, ni l’heure et le temps. C’est une passionnée. J’ai donc décidé via ma page Facebook d’en faire une mini-série. J’aime son talent et je le partage.

    Marabouter : Ma voisine a quand même décidé de planter les aiguilles dans ma poupée vaudou. Bilan je suis malade au mauvais moment, les vacances, ma fille, le soleil. C’est quand même pas sympa de sa part moi qui ne fait que relater ses prouesses. Diablerie.

    Une saignée ? : Pardon j’étais juste en train d’imaginer le mec qui aurait eu la même maladie que moi au Moyen-Âge. J’ai ri.

    Bisounours : Je suis totalement amoureux de Nicole Ferroni. Ouais. C’est comme ça. Voila. Bah ouais.

    Mauvaise mécanique : On aura beau me dire que le corps humain est une belle machine, je continue de dire que ça serait plus simple si y’avait rien dedans. Tu noteras que j’ai réussi à parler de ma maladie pour me plaindre mais à ma décharge je suis un mauvais malade et en plus un garçon.

    Vidéo : Le temps passe, c’est un gros fouillis dans ma tête et dans mes envies d’écriture. Je reste planté devant l’écran du pc ou rien ne se passe, et pourtant. Comme une grosse dose d’énergie posée devant moi et que je ne fais que contempler. Alors un bon gros coup de pied au cul et il est temps de sortir du cocon.

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 0 commentaire
  • Définitions #107

    carnaval étudiant,caen,y'a t-il un pilote dans l'avion,crash,aérien,escarpins,usine,desespoir,usé,désabusé,amour,interressant,défilé,statistique,blogueur,leshaker,flolou,cyril balayn,prise de tête,envie,désir,jacquie et michel,La honte : J’ai lu des choses folles sur le thème des blogs, sur sa disparition, sur son évolution. J’ai lu des choses écrites par des blogueurs des premiers jours désabusés, usés, sans magie et considérant que c’était mieux hier et bien moins demain. Et elle, toujours la même, qui parle d’envie, de déconne, de désir, sans prise de tête. Heureusement.

    - de 18 : Merci Jacquie et Michel ! (oui je sais ça fait toujours rire).

    Urne : Un jour je viendrais écrire pour t’expliquer pourquoi je n’y crois plus. Que je vienne t’expliquer mon parcours associatif, très jeune l’intérêt que j’avais pour la politique, le choix des subventions. Il faudrait que je vienne te l’expliquer pour créer le débat, mais le faire impose de se raconter, de parler de soi et de rentrer dans des détails. Je sais qu’on perdu l’envie, l’ambition, le partage, les idées…

    ? : La question c’est de savoir si on désire une femme à la couleur de ses escarpins.

    Y’a-t-il un pilote dans l’avion : On vient de se rendre compte que l’homme n’est pas un objet mais un élément imparfait. Il va devenir complexe de rendre transparent l’interaction entre l’homme et la machine. La seule chose étant de rendre l’humain à un étant d’objet qu’on pourra contrôler. C’est en cours.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 3 commentaires