Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

écriture

  • Les chroniques de Lisianne #34. Ecriture. Lecture. Solitude. Réflexion.

    les chroniques de lisianne,leshaker,noël,solitude,écriture,réveillon,Ce n’est pas vraiment noël ce sont les fêtes. Il faut dire qu’ici les fêtes sont rares, la misère ne donne jamais le sourire aux gens, juste cette petite gamine que je croise tous les jours et qui d’un simple sourire me donne de l’énergie pour toute la journée. Le plus dur ce sont les fêtes, les rues de Paris, ma sœur, ma famille, mes neveux, mes collègues, certaines, ma vie. J’ai eu l’envie de partir pour mieux reconstruire, mieux me retrouver, au final je m’efface même si ici la vie est légère, dans la misère, mais légère.

    L’humain ne parviendra jamais à lutter contre tous ces démons, mon démon à moi c’est l’affrontement, prendre pour une fois les rênes, fermement, m’habiller d’un habit de guerrière, ne pas jouer un rôle, ne plus donner mon sourire de façade pour mieux pleurer une fois la lumière éteinte. J’ai juste une certitude c’est que je ne reviendrais pas maintenant, j’ai envie de mettre le pied dans des endroits reculés, m’enfoncer dans le noir, me construire des souvenirs rien qu’à moi et venir te la raconter un jour, à toi, ma sœur, mes proches, ma famille.

    Soir de réveillon. Ecriture. Lecture. Solitude. Réflexion.

    C’est la première fois de ma vie que je passe un soir de noël loin d’eux, je pensais que cela ne me toucherais pas, une fois de plus je me suis trompée. Même ici au fin fond de la misère, d’un pays en galère, un noël seul est un combat, la nouvelle année viendra m’achever. Il est temps pour moi d’anticiper, de me préparer, le soir du nouvel an je vais le déchirer, le violenter, le torpiller, il ne viendra pas me hanter.

    A l’heure où tu liras ces lignes, j’aurais eu ma sœur, au moment où j’écris ce n’est pas encore le cas, le cœur en vrac, les palpitations à 180. Rien que nos mots, notre émotions, nos silences. 2013 sera l’année de la pudeur, de nous, ensemble, les miens.

    [lisianne]

    Lien permanent Catégories : Shake les mots de Lisianne [contribution]. 2 commentaires
  • La lettre d'amour.

    [Alexandra Le Dauphin]

    Aujourd’hui, chère princesse, j’ai envie de te parler de la lettre d’amour. Je sais, c’est bizarre comme sujet, mais pas tant que ça. Tu sais quoi ? (Et je t’assure que c’est vrai) La requête la plus tapée pour arriver sur mon site Internet est « lettre d’amour » ou « exemple lettre d’amour ». J’ai même eu « rédiger une lettre d’amour drôle ». Tout ça loin devant « rédaction web » à mon grand regret. Non pas que je n’aime pas écrire des lettres d’amour (au contraire) mais j’aimerai une répartition plus équitable du pourcentage des mots-clés, c’est tout (Google, si tu m’entends…)

    lettre d'amour,écriture,le shaker de cyril,shake les princesses,drole de plume,aimer,rédaction web,princesse,Bref, tout ça pour te dire que la lettre d’amour a la côte. On ne dirait pas comme ça, mais l’esprit princesse romantique existe toujours d’après mon Google Analytics. Et je trouve ça touchant. Je pensais que l’heure était au sarcasme et à l’individualisme. Je me plaçais en princesse désabusée, mais heureusement, tu m’as prouvé que c’était n’importe quoi ! Car le résultat est là : la requête « lettre d’amour » explose toutes les statistiques de mon site Internet, loin devant tout le reste en plus ! ( À part « faire-part de mariage original, normal, ça va ensemble).

    Cette constatation fait du bien. Et j’espère que tu continueras à chercher un modèle de lettre d’amour, que tu t’en inspireras pour rédiger tout ce que tu as sur le cœur. Cela dit, si j’ai un conseil : ne copie pas une trame écrite par quelqu’un d’autre. Ca sentirait le trafiqué. Parle de tes sentiments avec pudeur, sans en faire trop. Raconte au destinataire de ta lettre ce qu’il provoque chez toi, pourquoi tu as besoin lui. Ne le noie pas sous les platitudes, sois inventive ! Utilise les métaphores, colore tes mots avec les pinceaux de l’amour et pleure, ris, hurle si ça te chante !

    Écrire une lettre d’amour, ce n’est pas facile. C’est mettre à nu tes sentiments et t’exposer à une déception en cas de non-retour. Mais si tu fais mouche…Waou. C’est tout le mal que je te souhaite, chère princesse.

    Si tu piques une crise d’hystérie devant ta feuille blanche parce que tes mots n’ont pas la portée espérée, pense à Drôle de Plume. Tape « lettre d’amour », et suis le chemin de Google, tu me trouveras, bienveillante, pour rédiger les cris de ton cœur sur papier glacé.

    Alexandra est rédactrice freelance. Pour la retrouver sur Facebook et découvrez son livre "au boulot, Chômette"

    Lien permanent Catégories : Shake les princesses [contribution]. 0 commentaire
  • Mimilie&Leshaker : un roman virtuel tous les weekends.

    Je me fais l'écho de cete note que vous pouvez retrouver chez Mimile.

    mimilie&leshaker,le shaker de cyril,roman virtuel,roman,intérargir,écritureUne envie d’écrire pressante, le désir de transmettre si fortement les émotions, ce besoin de faire vivre des personnages dans une histoire imaginée, construite, par nos soins. Voilà ce que l’on veut avec Le shaker, continuer notre collaboration mais sur un projet beaucoup plus passionnant.

    Suite aux interactions sur nos deux sites du mercredi, nous nous sommes penchés sérieusement vers une idée qui nous a plu de suite. Ce qui est fantastique c’est que nos cerveaux fusionnent bien et nous nous complétons rapidement. Une idée balancée et l’autre réagit, développe, nourrit et un projet commun nait.

    A partir du 14 avril, vous allez pouvoir vivre avec nous et suivre ce roman, inspiré, crée par nos deux mains. Une page le samedi, la suite le dimanche, tous les weekends jusqu’à la fin du livre.

    Nous avons eu l’idée de le faire sur un autre blog, le notre , pour plus de clarté, mais aussi et surtout pour que chaque fois que l’envie vous en prendra, vous pourrez lire un livre, un vrai sur le net. Interagir avec nous, appréciez ou détestez les personnages, l’histoire, et vibrer autant que nous.

    Mimilie&Leshaker Le roman virtuel.

    Lien permanent Catégories : Shake O-Négatif [roman]. 0 commentaire
  • Leshaker & Mimilie #9. Le début d'une aventure.

    Vous connaissez la thématique, Emilie vient répondre chez moi, et moi je suis chez elle pour mes réponses. Un petit clin d'oeil décalé pour vous présenter une envie, un projet passionnant, à deux mains.

    Mes réponses dans La Maison de Mimilie.

     


    le shaker de cyril,leshaker&mimilie,aventure,écriture,livre,envie,écrire un livre,édition,thierry neuvic,amour,new york post1/ Mimilie merci à vous de m'accorder cette entrevue. En ce moment la presse internationale, la blogosphère, s'interrogent sur votre collaboration... Pour couper court aux rumeurs pouvez-vous présenter et nous donner quelques informations concernant votre rencontre.

    J’aime quand tu t’y crois  J’ai lu l’interview du Shaker sur un blog, ses réponses me plaisaient. Je suis allée jeter un œil sur son blog, et là je me suis marrée. Je me suis dit why not, je vais l’interviewer, j’ai besoin d’un papa solo pour nourrir mon dossier sur les hommes. Et de fil en aiguilles, de discussions en appel téléphonique nocturne, nous apprenons à nous connaître, c’était il y a un 1 an à peu près !

    2/ La semaine dernière le très célèbre "NewYork Post" dans un article illustre votre collaboration dans le cadre d'un projet commun qui prendrais le jour prochainement. Pouvez-vous nous en dire plus ?

    Nous aimons écrire, nous avons une imagination assez poussée, et nous avons cette sensibilité qui nous rapproche. Nous nous apprécions aussi beaucoup, alors c’était juste normal, naturel, de pousser le truc plus loin, et de créer un projet à deux mains. Vous découvrirez bientôt, en weekend, une histoire, comme un roman, écrite par Cyril et moi-même. Je ne veux pas en dire plus, nous sommes juste surexcités et contents de le faire.

    3/ Comment est née cette envie, cette décision de collaborer de cette façon ?

    Comme je le disais au-dessus, nous nous éprouvons du plaisir partagée à écrire ensemble, c’est naturel pour nous de développer cette envie vers autres choses, un peu plus gros, un peu moins éphémères, un peu plus près de ce que l’on aime tous les deux.

    4/ Pour finir, Mimilie on vous prête une relation avec l'acteur Thierry Neuvic, pouvez-vous nous donner des infos ?

    Thierry et Moi c’est juste sensationnel, nous nous retrouvons régulièrement dans l’intimité seuls quelques heures, le temps de vivre un moment présent. Puis je repars retrouver ma petite vie bien tranquille

    Lien permanent Catégories : Shake Mimilie & Leshaker 0 commentaire