Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

abdos

  • Noël pour les princesses.

    [Alexandra Le Dauphin]

    noël,princesse,abdos,sexy,pere noël,leshaker,drole de plumes,shake les princesses,célibataire,Chère princesse,

    Tu es célibataire, quelque part, tu as de la chance. Si, si, en cherchant bien, tu vas vite comprendre que c’est chouette un 25 Décembre d’être une princesse en solo.

    J’t’explique.

    Déjà, pour une non-clélibataire, mère de 3 enfants, le 25 Décembre commence à 6h14 du matin, l’heure du nain surexcité, qui vient constater si le Père Noël a bien accompli sa mission sans se demander comment il a bien pu passer par la cheminée sans avoir entamé son régime Weight Watchers.

    6h14, donc. La non-célibataire-princesse- gâtée donne un petit coup de pied discret au mâle, histoire qu’il participe à l’humeur festive de ce jour spécial. Évidemment, ça commence par une engueulade, car le mâle n’aime pas qu’on le dérange à cette heure-ci.

    Mais toi princesse célibataire ? 6h14 ? Un 25 Décembre ? Tu…dors ! Pas de gosse, pas de mari tire-au-flanc, l’ami Sommeil te berce de ses rayons bienveillants jusqu’à 8h53.

    Oui, princesse célibataire, savoure, parce qu’après finies les grasses mat’ avec ton pote Sommeil.

    En plus, sous ton sapin, la dernière saison de « How I met your mother » ! Pour le coup, tu es aussi excitée qu’une gosse, et te demande déjà comment Barney Stinson va évoluer au cours de cette saison.

    Ah…Barney…Le rêve pour toutes les célibataires (enfin, non, au final, c’est plutôt un joli cauchemar, ce type)

    Autant tu es une Princesse, autant lui, c’est le Roi de l’entourloupe. Mieux vaut ne pas être en couple avec lui pour Noël, il ruinerait tout.

    Avec son p’tit minois craquant et ses tablettes bien façonnées, il a avalé de la Princesse à tour de bras, avec comme leitmotiv : le carrosse doit avoir dégagé avant 6 h14 du mat’ (aussi appelé l’heure de Barney).

    Tu vois, mieux vaut être célibataire à Noël qu’en couple avec un pseudo-mec aux pectoraux douteux (mais qui pourraient poindre avec quelques heures d’abdos-fessiers).

    Je m’égare. Comme d’habitude. C’est un peu ma marque de fabrique.

    Je suis une princesse perdue dans le labyrinthe des mots mais tu vois l’idée : ne fais pas n’importe quoi car tu te retrouverais avec n’importe qui pour Noël !

    Je te laisse, chère princesse, j’ai un pot-au-feu en cours.

    J’déconne. La fée Maïté ne s’étant pas penchée sur mon berceau, je suis une princesse du cuit-vapeur. Mais j’assume. Même pas honte.

    À toi la parole, chère princesse. Surtout si tu aimes les abdos. 

    Alexandra est rédactrice freelance. Pour la retrouver sur Facebook et découvrez son livre "au boulot, Chômette"

    Lien permanent Catégories : Shake les princesses [contribution]. 10 commentaires