Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

amis

  • Définitions #114

    définitions,tabou,statistique,flolou,leshaker,cyril balayn,blog,coup de coeur,père noël,amis,bonnasse,meuf,girly,Projet : Dans l’idée de poser des mots avec un comédien sur vos textes, vous les blogueurs, vous que j’aime lire. Je selectionne actuellement quelques textes, et on verra si la video et un acteur charismatique donne un autre sens, un autre goût à vos mots. Début 2016.

    Marketing : Pour la première fois de ma vie Star Wars m’a soulé.

    Digital : Tu le sais ou pas mais si tu oses m’envoyer ton adresse (ici ou sur facebook en message privé) tu me verras atterir dans ta boite aux lettres. Le projet est débile mais c’est aussi l’occasion de sortir du numérique et de vous envoyer un petit mot chez vous.

    Flasback : La vie reste quand même un grand tourbillon. J’ai retrouvé des amis et découvert des vies.

    Croire au Père Noël : Donne moi du soleil, loin, loin, loin, très loin… déconnection

    Tabou : je sais qu’au fond vous êtes derrière vos écrans. Je le sais. Pourtant force est de constater que vous ne me suivez plus, ou differement, ou plus du tout. J’ai toujours eu conscience de mon envie de bloguer puis avec le temps j’ai fini par aimer que vous me suiviez que vous me lisiez. J’ai certainement moins d’envie, j’ai certainement loupé un tournant pour vous accrocher, peut être que je n’ai pas trouvé le moyen de vous/nous interesser. Il est si simple de manquer un rendez-vous. La chose qui me rassure c’est qu’en general j’ai de l’audace dans les derniers moments.

    Sous-marin : Mon compte Facebook se modifie un peu. Il faudra m’ajouter ou juste t’abonner (ça c’est bien si t’as la honte que j’apparaisse dans ta liste d’amis), pour me suivre totalement. 

    Photo : J’ai peut-être trouvé mon style.

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 2 commentaires
  • Friends. #suncindy

    [cindy]

    Ne franchement rien faire aujourd'hui et profiter de la très belle terrasse de ma collègue (pour une fois). J'adore cette fille, c'est une Texane pourtant, mais je l'adore c'est ainsi. On va rien faire de la journée, on va glander, on va fumer (pas bien), on va rigoler, on va mater... 

    leshaker,suncindy,friend,amis,profiter,belle maison,jardin,soleil,au soleil

    Lien permanent Catégories : Shake Suncindy [contribution]. 2 commentaires
  • Définitions #15.

    définitions,eux,amis,chaleur,coup de vieux,apprendre,plaisir féminin,dîner,verre,boire,cyril balayn,le shaker de cyril,leshakerMardi : Un dîner très agréable avec une femme très agréable.

    Mercredi : Un verre pas agréable avec une femme pas agréable.

    Eux : Je fais souvent un focus sur les autres dans mes entrevues il est temps de remercier ceux de mon blog. Sand Angel fidèle lectrice depuis le départ et à qui je donne la parole au travers de sa propre rubrique dans la « playlist ». Une fille bien. Harold mon fidèle destrier, des heures souvent au téléphone à converser et surtout celui avec lequel je développe des notes et bien plus encore…une écriture de l’ombre. Un gars bien. Et bien évidement Emilie avec qui je travaille sur un projet ambitieux qu’on aime ou qu’on déteste. Notre devise c’était le plaisir partagé. Une fille bien. Il m’est impossible d’oublier Lisianne mais aussi impossible de vous la présenter. Une fille bien je pense.

    Chaleur : Samedi soir 27° dans l’appart. Je déteste ça !

    Coup de vieux : Ma fille va rentrer en CM1 en septembre. Mon bébé, ma choupinette, tout petite, que j’aime, heureusement je peux encore te câliner, te dorlotter, te porter (plus dur quand même). Le temps de ton enfance passe trop vite ma fille.

    Entrevue : J’aime cette rubrique, j’aime les rencontres, j’aime préparer mes petites notes et mes petites questions, c’est un rendez-vous privilégié j’en ai bien conscience. Mais bordel c’est du travail !

    Apprendre : Très longue discussion avec ma copine Cindy résidente Newyorkaise sur le plaisir féminin. A l’aube de mes 40 ans j’ai appris un truc, un secret, un mystère.

    Santé : Dans les définitions n°14 j’avais craqué mon pantalon, dans la cabine d’essayage le 42 était trop grand, un seul mot… Youpi !

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 7 commentaires
  • Facebook c'est fini !

    martine-perd-son-temps-sur-facebook2.jpg

    J'ai quitté Facebook. J'ai réellement quitté facebook car je me suis posé une bonne question. As-tu vraiment besoin d'être sur facebook ? Ma réponse est lourde de conséquence : Non !. Je ne vais pas pour autant sombrer dans un discour de comptoir concernant cette plateforme, qui demeure un outil excellent, novateur et "utile". En effet c'est un outil indispensable pour se retrouver, pour créer sa communauté, pour partager photos et vidéos avec ses amis. Pour ma part j'ai un gros problème avec les sites communautaires, j'ai du mal à comprendre les règles de conduite, du mal à comprendre la logique de fonctionnement ( J'ai toujours eu du mal avec la logique j'ai eu 1/20 au bac en math je crois!)

    Je suis venue sur Facebook à l'époque pour découvrir le fonctionnement, j'ai assimilé Facebook a un e-mail amélioré. J'y suis resté en partie pour y retrouver mes amis, mais surtout pour un de mes contacts (mon grand Traveler devant l'eternel) mon pote Cyrille et avoir le plaisir de partager les photos et vidéos de ses voyages. Ainsi je pensais rester sur Facebook, et utiliser cette plateforme. Etant donné que ma vie sociale est au néant (sisi j'vous jure ! ), je n'ai pas le plaisir d'avoir de nouveaux amis. Bref cela devenait une certitude je n'avais aucun interêt à rester. Avant d'avoir la volonté de quitter Facebook, je me suis amusé a faire une demande "d'ajout d'amis" a la liste de contact car sur facebook les amis-de tes amis-sont tes amis (tu me suis ?). En l'espace de 15 jours je suis passé de mes 18 contacts a 74. 56 personnes m'avaient donc considérés comme un pote alors que nous ne nous connaissions pas. C'est en partie pour cette raison que le réseau social facebook peut inquiéter, qu'il est important de faire attention aux photos, aux images qui seront publièes.

    A nouveau je sais que cette plateforme est performante, par exemple c'est un outil indispensable pour mon ami Cyrille de demeurer sur Facebook pour garder le lien avec les contacts de ses voyages. C'est aussi un outil indispensable pour les "gros" blogeurs d'avoir un accès Facebook pour constituer une communauté. Mais pour moi, la technologie, l'innovation de Facebook n'a aucun interêt. Certains ont compris que ce réseau à ces limites, notament les créateurs d'un site que je ne connaissais pas "Hellotippi", une idée novatrice de nouveau, simple et efficace : partager avec le réseau privé de la famille, uniquement les proches, les très proches, et pour une fois éviter de partager avec la terre entière. En tout cas, merci mon Facebook, bonne continuation, et puis comme tu le sais, la sortie n'est jamais définitive car lors de la suppression du compte celui-ci reste "re-disponible" (au cas ou !).

    Et vous ? Vous êtes sur Facebook ?

    Lien permanent Catégories : Shake l'instant. 5 commentaires
  • Mon bon gros Facebook

    facebook.gifFacebook. Une véritable réussite que ce site communautaire. J'y suis arrivé il y a quelques mois, je m'y suis amusé, j'ai eu le plaisir d'y retrouver des amis, d'y regarder les photos de mes contacts, en un mot j'avais l'impression d'être dans la place. Puis avec le temps j'ai trouvé pénible le fonctionnement de ce géant de Facebook, j'avais parfois une impression malsaine de me dire que "les amis-de tes amis-sont les amis-de mes amis". A force d'utiliser facebook et de jouer avec ce monstre j'ai oublié que dans ce monde virtuel il faut se comporter convenablement car tous le monde peut lire les notes, les commentaires. C'était déjà moins drôle car il fallait prendre du recul pour commenter des photos, éviter de froisser la personne... bref se comporter de la façon la plus lisse possible. Je le savais, je m'en doutais, mais les sites communautaires ne sont vraiment pas pour moi, alors sans un mot, dans la nuit j'ai quitté Facebook.

    Etrangement depuis quelques jours mes amis se sont étonnés de mon retour "Facebookien". je profite de cette tribune pour dire que ce ne sont pas des retrouvailles, mais uniquement le plaisir d'aller voir les photos de mon pote Cyrille (que je ne peus malheureusement pas voir ailleurs). Comme je suis un mec sans limite j'ai même poussé l'extrême a insérer sur le blog une étiquette facebook pour inviter tous le monde a me rejoindre et à devenir mon "ami". Je n'ai pas de vie sociale, pas d'amis, pas de vie sentimentale, j'espère sincérement que mon bon gros Facebook va me permettre de combler tous ca !.

    Lien permanent Catégories : Shake l'instant. 0 commentaire