Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

amoureux

  • Le temps détruit tout.

    amoureux,rêve,rêver,aventure,jeunesse,jeunes,elle et lui,voyage,espèrer,le temps détruit tout,nostalgie,amour,tunnel,cyril balayn,flolou,leshaker,rien n'est impossible,espoir,Peu importe le lieu, peu importe l’horaire. Ils parlaient assez fort pour que je puisse entendre, assez pour que je vienne vous en parler. Vingt ou vingt-cinq ans peu importe.

    Lui – « Tu sais j’aimerais qu’on puisse vivre à Berlin c’est vraiment bien, les choses se passent là-bas »

    Elle – « Ouais ça serait super, il va falloir qu’on trouve du boulot, on n’aura pas besoin de beaucoup de choses, l’important c’est d’être ensemble… »

    Lui – « Au pire je bosserai six mois et après c’est toi, on va bien trouver un équilibre… »

    Elle – « Tu m’aimeras toujours ? »

    Lui – « bah bien sûr. »

    Je pourrais construire cette note avec les failles, les désillusions, la complexité de la vie et la perte des rêves. Mettre en avant que tout est éphémère, que rien ne reste, que le temps détruit tout. Il me serait si facile de faire trébucher les amoureux de cette photo avec cette instantané, si simple de me foutre de leur jeunesse qui me nargue années après années. D’un claquement de doigt me dresser à la frontière de leur rêve pour calmer le jeu et remettre la réalité de la vie à sa place, esquisser un léger sourire et ne rien dire. 

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Shake l'instant. 0 commentaire
  • Définitions #89

    Zazon : Cette fille a un putain de charisme, un charme fou, un talent de dingue, oui mais je passe à côté. Mon amie assise a ma droite à particulièrement adorée.  Dommage (mais c’est ma faute). #zazon

    14 : L’année dernière pour la Saint Valentin c’était ici. Cette année nous n’étions pas 2 mais 7 pour ce 14. L’art est la manière de fêter la fête des  amoureux avec rien que des ami(es). Passage obligé sur les sentiments, l’amour, les relations… je n’avais pas envie de rentrer seul, pourtant je suis rentré seul. #fuckingvalentin

    Moi et la bête : Je vais rarement au cinéma, seulement pour accompagner des amis. Elle m’a trainé voir « la belle et la bête », savoureux mélange entre Alice Aux Pays des Merveilles et un clip de Katy Perry. J’ai passé un bon moment finalement. Elle a aimé le charisme de Cassel, moi le décolleté de Seydoux et Vice-Versa.

    Boycott : Rien que pour ça je chie largement sur les JO de Sotchi (ici là…) #pussyriot #mondedemerde

    Envie et désir : J’aime traîner une valise, sortir les affaires, les ranger, accélérer le pas dans les couloirs qui tamisent l’espace, ne pas être joignable, fermer les yeux au moment où tu découvres ta chambre d’hôtel, j’aime ça et je veux vivre comme ça.

    Mon pays : Découvrir une personne que tu connais  vivre dans une camionnette. Mieux comprendre le mal-être depuis des mois. Trouver les mots et lui faire comprendre que je sais, que j’ai vu. Ne rien dire. Putain. J’irais lui dire… que je sais. L’aider.

    Hasard : Y’a des correspondances par mail que j’aime beaucoup. Au téléphone aussi. J’aime les univers et les voix. Cette petite partie de mystère et de pudeur qui flotte. Oui j’aime.

    Etre : Je suis père. Fatalement. Obligatoirement. Rêveusement. Passionnément. Rageusement. Viscéralement.

    Photo : Le film restera boudé par la critique (grosse odeur de navet) #supercondriaque, mais faut dire que le gars est quand même sympa. Il a même tourné dans un autre gros truc de merde… notre court-métrage. Flashback de toute l’équipe (2005)  et cette petite odeur de nostalgie qui berce mes narines.

    leshaker,shake les définitions,définitions,saint valentin,amoureux,solitude,pussy riot,violence,être père,flasback,correspondance,voyage,hotel,boycott,cyril balayn,leshaker,flolou,kad mérad,court métrage,

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 0 commentaire
  • J'ai testé la Saint Valentin.

    saint valentin,amoureux,leshaker,amies,copine,restaurant,coeur,dîner,J’ai testé la Saint Valentin. Comme un célibataire. Ce jeudi soir j’ai donc testé la Saint Valentin en célibataire avec une amie. Oui j’ai des amies avec un « e », c’est un vaste débat, je pratique depuis des années, sensibilité féminine, élevé par une femme, ceci expliquant cela. Mes amies je peux les trouver jolies, sensuelles, souriante, mais je ne désire pas. Jamais. L’amitié c’est bien la seule chose qui puisse nous rester. Mais je suis ouvert et diplomate (à la différence de mes amies) et je peux comprendre que tu ne puisses pas comprendre. Je disais c’est la Saint Valentin et jeudi soir, donc, j’ai testé la chose.

    Trouver une place n’est pas une chose facile après 20h30, j’ai fini par croire que les gens sortent le soir de la fête des amoureux, et en effet, la crise n’affecte pas le centre-ville et les restaurants qui débordent d’amoureux. On trouve place dans un endroit que nous connaissons, une toute petite table, toute mini rikiki, ça va pas être facile pour déconner ce soir.

    On jette un œil. Je pense que nous sommes les seuls à nous présenter en jean-pull-classique-après le travail. On rigole. Je jette encore un œil. Je suis étonné. Je vois que des jeunes gens, 20-25 ans en moyenne, j’ai l’air vieux, je suis vieux. Le couple à côté de nous ne parle pas. Le couple mange. J’évite d’ailleurs de trop regarder la jeune fille et son décolleté ultra-hyper plongeant. On rigole. Ceci étant il dit rien le couple, il mange, il parle pas. On décide de faire péter l’unique menu « Saint Valentin » de la soirée. J’ai faim mais ce soir il va falloir être patient, et être patient quand t’es pas amoureux, c’est chiant. On rigole.

    Au fond y’a un mec tout seul. On rigole plus. On imagine pourquoi. On invente sa vie. On se trompe certainement.

    On rigole beaucoup à l’arrivée du dessert, un superbe mille-feuille en forme de cœur. On va lui faire sa fête avec notre cuillère, pas de sentiments nous sommes célibataires. On divise la note. Le serveur me regarde étonné. Je dis rien. Ce soir fallait pas diviser mec. Moi je m’en fou je suis un rebelle ce soir.

    Y’a une fille avec une poitrine vertigineuse qui file vers les toilettes au moment de notre sortie. On fait le tour du restaurant pour voir la tronche du mec. On rigole.

    J’ai passé une merveilleuse soirée en toute amitié et j’adore la saint Valentin pour ça !

    Lien permanent Catégories : Shake l'instant. 12 commentaires
  • Pourquoi Leshaker ne parvient pas à trouver princesse à son pied ?

    [Emilie Daffis]

     

    princesse,note,tribune,amour,amoureux,shake les princesses,mimilie,la maison de mimilie,emilie daffis,le shaker de cyril,pointure,piedCher Cyril, 

    Le pourquoi du comment toi seul le connaît et je n’ai malheureusement aucune réponse personnelle à te livrer. Bien que nous en ayons déjà parler ... .

    Mais je vais faire une réponse pour tout Leshaker : Pourquoi ne parvient-on pas à trouver chaussure à son pied ? 

    Aveuglement, c’est certain, on pense chausser du 38 pour les princesses, ou du 41 pour les princes, quitte à se déglinguer les pieds mais ce n’est pas grave, le principal étant de plaire à l’autre. Seulement, on se ment à soi-même, qui peut franchement vivre 24/24 avec un pied douloureux ? 
    Personne, sauf les individus qui préfèrent se voiler la face. 

    Mais mon cher Cyril, et tous les célibataires du Shaker, l’avantage que nous avons par rapport à cette norme de Monospace, Labrador, et dîner chez Belle-maman imposé le dimanche, (qui n’est qu’une mascarade), c’est que nous avons cette chance d’être nous-même. Nous osons mettre notre vraie paire de chaussure, celle qui ne fait pas mal au pied, celle qui nous fait un truc monstrueux en apparence mais tellement agréable à l’intérieur. 

    Alors pourquoi ?

    Parce que nous sommes vrais, mesdames, messieurs. Peut-être qu’un jour, la sensiblerie, l’honnêteté, le second degré, la légèreté, la folie, ..., sera au goût du jour. Peut-être qu’une princesse sera au coin de la rue avec une cuillère de nutella dans la bouche, qui sait ?.
    Peut-être qu’un prince osera être ce qu’il est ?.
    Franchement, j’en sais rien, ce que je sais c’est que tout le monde peut trouver chaussure à son pied, en étant soi, bon faut être sacrement patient et ne pas devenir aigri, mais mais ben heu en attendant : Nutella, champagne, rire, folie, sérieux, vivre à 2000 à l’heure et dites vous qu’un jour votre princesse / prince viendra ! 

    Lien permanent Catégories : Shake les mots d'Emilie Daffis [contribution]., Shake les princesses [contribution]. 0 commentaire
  • 14 février.

    Chérie t'as pas oublié de me souhaiter un truc aujourd'hui... et j'ai dis pas les chaussures sur le canapé. Sinon moi j'en suis toujours là !.

    saint valentin,le shaker de cyril,chaussures sexy,victoria secret,talons hauts,talons sexy,épilation,amoureux,souhaiter la saint valentin

    Lien permanent Catégories : Shake l'instant. 4 commentaires
  • Pour le meilleur du pire.

    amoureux.jpg

    J'ai très envie de te faire chier dès le vendredi matin. Tu penses sérieusement que l'amour est possible toute une vie ?. Est-il vraiment possible de vibrer pour l'autre toute une vie, de le désirer comme le premier jour ? Il est peut-être probable de rester complices, tendres...mais amoureux ?.

    Les couples qui parviennent à cela se voilent probablement la face, ils acceptent l'évolution du quotidien, il se tiennent et se cramponnent à la routine, à une vie sociale et familiale.

    Mais pourquoi je te dis ça moi, surement car j'en ai discuté avec une "amie" dernièrement (elle se reconnaîtra certainement)...bon allez file, va au boulot, et ce soir n'oublie pas d'allumer la flamme qui dort en toi depuis des mois, des années, il est encore temps. Tu me diras merci plus tard.

    Lien permanent Catégories : Shake l'instant. 11 commentaires