Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

anniversaire

  • 12 ans.

    Ma fille vient de prendre aujourd'hui. 12 ans. Putain. En même temps si heureux de la voir évoluer. L'occasion de sortir de la cave cette note de mai 2014 qui résume assez bien ce que te ce que je suis et ce que je ressens.

    anniversaire,fille,évoluer,absence,distance,flolou,leshaker,cyril balayn,joyeux anniversaire,12 ans,grandir,retour,retour sur

    Parce que l’absence.

    Parce que le silence.

    Parce que tu cherches les bruits, les vêtements par terre, Gulli ou Disney Channel qui résonne.

    Parce que l’odeur.

    Parce que cette chaleur qui frôle sur toi.

    Parce que la voix, la peau et les rires.

    Parce que cette énergie en toi, cette sensation que tout est possible.

    Parce que le plaisir, les joies et les peines, la vie.

    Parce que tu cherches à poser ton regard.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Shake le Retour sur... 2 commentaires
  • Définitions #95

    définitions,humiliation,france,anniversaire,bryan ferry,slave to love,maillots,corps,muscle,flolou,leshaker,cyril balayn,archimède,avancer,blog,tex avery,jean d'ormesson,regard,Overload : Ma file voulait que les alliés débarquent le 7 juin, histoire de pouvoir assister aux cérémonies des 70 ans un samedi… et pas un vendredi jour de classe.

    Tex Avery : Que j’aime le regard de Jean D’Ormesson sur les femmes.

    Verdict : Je m’intéresse à ce que tu as, pas à ce que tu es. #malheureusement #souvent #malheureusementsouvent

    Corps à corps : Toi aussi tu fais l’amour sur du Bryan Ferry ? #slavetolove

    ♫♪ C’est la merguez, merguez party ♫♪ : 21 juin fête de la merguez, des gobelets en plastique, des odeurs de transpiration de la foule, des grammes dans le sang, des bastons du bitume et de la musique (éventuellement).

    Archimède : C’est assez incroyable cette force qui me pousse à avancer pour mieux reculer.

    5-2 : Suis-je seul à ne regarder que les matchs de la France en espérant que mon pays se fasse humilier ? #pas de bol #vraiment #vraimentpasdebol

    Réseau : 1h11 minutes pour le dernier. On est définitivement incapable de s’appeler juste 5 minutes.

    J-3 : … avant 42. Born in 1972.

    Photo : On échange les maillots ?

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 0 commentaire
  • Définitions #94

    leshaker,flolou,cyril balayn,définitions,humeur,statut,père,doris arnold,anniversaire,beuverie,multiple,espoir,voter,élection,copé,casse-toi,Look : Depuis que je ne me rase plus je fais homme. Il était temps je vais prendre 42 ans.

    Fail : Putain merci. Depuis le temps que j’espérais. Je vais finir par croire en dieu. Casse-toi Copé. Ce qui me fait mal c’est que cette affaire ne fera qu’accentuer le fossé entre « nous » et la/cette politique.

    Multiple : On a fait un truc à trois, un truc de dingue. #coquin #pascequetupenses

    Espoir : Juste un truc sympa, une chose différente, léger, pas violent. Bousculer le quotidien quoi !

    Europe : C’est fou l’énergie qu’on peut dépenser sur les réseaux sociaux pour débattre, s’insulter et discuter aussi. Ah ouais merde t’as juste oublié de voter.

    Question : J’ai répondu que l’humour était en pole position. Homme qui rit…

    Gillot-Pétré : ♫♪ il pleut il mouille c’est la fête à la grenouille, quand il ne pleuvra plus, ce sera la fête à la tortue ♫♫

    Papa : Dernier opus mardi de cette série. Un numéro 11 viendra s’ajouter avec un invité de choix, de choc, un père… (Normalement).

    Maladie : Je suis Doris-Arnold-Addict. Pas facile à soigner.

    Photo : On a tous une photo de 4h' du matin… à priori la soirée était sympa.

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 0 commentaire
  • Une princesse et un amour authentique.

    [Emilie Daffis]

    authentique,shake les princesses,cyril balayn,flolou,leshaker,emilie daffis,anniversaire,ma vie,ma fille,amour,belle vie,message a mon enfant,Il y a 6 ans je donnais la vie à mon premier enfant. Un premier avril, rien d’étonnant me diriez-vous si vous me connaissiez. Je me souviens de ce jour comme si c’était aujourd’hui, je ressens encore toutes les émotions de cet instant.
    Je me rappelle de ce réveil où j’ai su que c’était le jour de notre rencontre. Je me remémore ces instants où j’ai tellement ris que chaque personne me rencontrant riait avec moi.  Sa naissance devait être une joie, devait être un moment magique et inoubliable pour elle, moi, lui, nous. Ce fût le cas.
    Le reste, ces moments douloureux, je n’ai pas envie de les ressentir, ni de me les rappeler.

    Parce que ce jour restera à jamais gravé dans mon cœur. Notre rencontre fut magique, bouleversante, émouvante, tendre et remplit d’amour. Ce fût le premier jour de sa vie où mon cœur a été comblé d’un amour puissant.

    Depuis 6 ans, ma vie avec elle est d’une joie intense. Je suis si fière d’elle, si heureuse d’être sa maman. C’est une petite fille si aimante, si rayonnante, si sensible, si intelligente, que chaque moment passé à ses côtés me rend heureuse.
    Elle a une force incroyable même si elle en doute.
    Elle a un rire formidable, un cœur d’une beauté inégalable.

    Je l’aime d’un amour authentique, je l’aime de cet amour où quoi qu’il arrive, quoi qu’elle fasse, qui qu’elle soit, je l’aimerais pour toujours.
    Je l’aime d’un amour précieux, je l’aime d’un amour intense et puissant, celui d’une mère pour sa fille.
    Grâce à elle, je suis ce que je suis. Grâce à elle, ma vie est belle. Grâce à elle, je souris chaque jour.
    Grâce à elle, j’ai compris ce que voulais dire aimer, aimer en entier, aimer un être avec ces défauts et ces qualités. J’ai saisi l’importance de donner, de recevoir, de briller.
    Grâce à elle, j’apprends tous les jours à être une maman, sa maman, celle dont elle a besoin.

    Tu vois aujourd’hui, je fête la vie, la sienne, la mienne, la nôtre. Aujourd’hui, je suis émue, bouleversée, fière, reconnaissante, heureuse.

    Aujourd’hui, je n’ai pas assez de mots pour lui dire que je l’aime plus grand que l’univers, le ciel et la terre.
    Aujourd’hui, mon petit poisson d’avril, n’est pas une blague, mais c’est surtout la plus belle surprise de toute ma vie.

    Je lui souhaite beaucoup beaucoup d’amour, de joie, de réussite, de sincérité, d’authenticité.
    Et particulièrement cette année, je lui souhaite de réaliser son rêve d’enfant, son rêve qui lui permet de croire que la vie est belle.

    Retrouve Emilie sur sa page Facebook...

    Lien permanent Catégories : Shake les mots d'Emilie Daffis [contribution]., Shake les princesses [contribution]. 0 commentaire
  • Définitions #68.

    définition,leshaker,avranche,kemikaz,anniversaire,jeunesse,vent,vélo,sport,curseur,Off : Aujourd’hui je déjeune avec Géraldine G. en off. J’aime les surprises.

    Show : Il va falloir que j’aille voir en « live » un show burlesque. J’aime ce glam, l’ambiance, l’idée.

    Sport : En roulant dimanche je me disais bien que c’était super agréable de reprendre le vélo, de se laisser vibrer au fil des kilomètres. C’était bien d’y aller à fond. J’avais oublié un détail, le vent, le vent dans mon dos. #putainderetour

    Table : S’y retrouver samedi soir en partageant un bon repas dans ce très bon restaurant. Elles sont deux. Elles sont drôles et intelligentes, et j’aime ça.

    Musique : Le hasard a croisé notre route mardi dernier. Mon collègue, mon ancien collègue celui qui a plaqué la boite pour vivre (essayer) de son art, la musique. Un agréable échange autour d’une bière en terrasse, qui se prolongera autour d’une table. En fin de soirée il me donne son Cd. C’est assez rare que j’écoute les titres, par pudeur ou par crainte de ma réaction c’est la première fois que j’écoute entièrement. C’est parfaitement produit, c’est rythmé, c’est créatif, 56 minutes d’une galette parfaite. Et ça me fait chier qu’il ne soit pas diffuser. Cette semaine on se revoit et on en parle.

    Curseur : Je suis entier autant dans mes amitiés que mes amours. Faiblesse ou force ce n’est pas à moi d’y répondre. C’est une question de curseur. Je vibre, je suis émotif, je joue et je développe mon côté féminin, je suis extrême et j’aimerais me contenir.

    Bougies : Tu penseras à moi le 25 juin. 41 ans. 1972. #mêmepasmal

    Départ : En préparant mon voyage avec le Routard j’ai hâte de ma destination, Barcelone. « L'été s'ra chaud l'été s'ra chaud, Dans les t-shirts dans les maillots, L'été s'ra chaud l'été s'ra chaud, D'la Côte d'Azur à Saint-Malo,  L'été s'ra chaud L'été s'ra chooooooooooooooo… ». Ou pas !

    Photo : 23 ans (environ) sur la baie du Mont Saint-Michel, un weekend de folie (raconté en 2010 ici), j’étais jeune et j’ai couru par distraction. C’est mon côté Forrest Gump bien avant l’heure.

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 0 commentaire
  • Définitions #47.

    définition,leshaker,neige,mauvais temps,bobo,sciatique,anniversaire,jordan carver,Entendre : « … elle est vaginalement motocultable », « … j'aimerai être un rouleau de papier toilette pour avoir un rdv quotidien avec tes fesses ».

    15 ans : Ma belle-fille, mon ex belle-fille, vient de prendre 15 ans. Un rôle assez solitaire finalement, je croise rarement des gens dans mon cas, le lien toujours présent, de même pour ma famille, un rapport particulier entre elle et moi, sans être un père, juste là pour elle.

    Bobo : J’ai pour une première fois une sciatique chiatique. #jesuisvieux.

    Destination : Je ne remercie pas la gamine américaine de Youtube filmant les monsters high en haut de son super appartement donnant sur une splendide vue de Las Vegas… nouvelle destination pour ma fille mais comment lui expliquer que c’est mort !

    Alain Gillot-Pétré : Oui il neige en hiver !

    Entreprise : On-passe-de-polyvalence-à-la-polyactivité-pour-finir-à-ferme-ta-gueule.

    En vrac : Petite pause lecture avec le bouquin de Philippe Vandel « Ou, tiens, pourquoi ? », très sympa et au moins tu peux briller en société avec - J’ai appris à un pote l’existence de Jordan Carver – suite à la définition bobo je ne pourrais pas venir sur Paris rencontrer quelques lecteurs mais ce n’est que partie remise, à très vite.

    N’oubliez pas leshaker c’est ici aussi.

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 4 commentaires
  • Définitions #42.

    définitions,leshaker,anniversaire,barbe blanche,noël,ecologie,piédestal,fin du monde,Blog : Bonnaniversaire, tu as 4 ans. C’était le 12 décembre et j’ai oublié de te le souhaiter.

    Barbe blanche : La photo-le père noël (qui n’est pas le père noël)-l’enfant qui pleure-les parents qui s’énervent-le monde merveilleux.

    Ecologie : Un opérateur de téléphonie vient de nous fournir des « bon-bonbons » pour les fêtes et pour les clients. Bilan. Après quelques heures on décide de retirer les bonbons les gens jetaient les papiers par terre. Vivement la nouvelle génération, celle de nos enfants.

    Intouchable : …mais pour de vrai. Quelques heures de discussion autour du fauteuil, des galères, du prix, des subventions, de la technologie, mais surtout du nerf de la guerre… l’argent, pour vivre mieux.

    NRA : c’est aussi quelques millions de « like » sur Facebook. Ce pays est une arme.

    Piédestal : Quand je n’aime plus… je n’aime plus.

    Fin du monde : Qui tombe le jour des vacances pour les enfants. Pour certains parents C’est bientôt la fin du monde !

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 2 commentaires
  • Définitions #20.

    footing,anniversaire,sport,mail,contact,chance,vide,cyril balayn,définition,le shaker de cyril40 ans : Le calendrier Facebook à bien fonctionné, mon téléphone aussi.

    Sport : Ouais, je sais toi la petite blonde t’as 25 ans, un superbe petit short qui dessine tes fesses, tu fais ton footing haut la main alors que moi je galère, tu me motives car je tente de te suivre le plus longtemps possible (voir le short), mais c’est pas la peine de me mettre minable et me distancer de 400 mètres en 3 minutes. Pfffff !

    Mail : Au départ j’ai trouvé son mail hors-sujet. Elle a mis son égo de côté pour me comprendre. Intelligent. Elle devrait je l’espère écrire pour « shake les princesses ». Espoir.

    Contact : Le hasard de la vie oblige de temps en temps  à reprendre contact avec des gens, c’est toujours difficile surtout quand tu as des regrets… . Le lendemain j’ai oublié, la vie a continué. C’est moche.

    Chance : Le festival « Le rock dans tous ses etats » a relativement bien évité la pluie ce week-end. Un grand coup de bol pour les organisateurs surtout en ce moment.

    Vide : … d’écriture et de lecture. Encore une semaine avant de me ressourcer sous le soleil de la manche et de l’Italie.

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 2 commentaires
  • Définitions #19.

    Parano : De nombreux mails suite aux « définitions » du genre – C’est de moi dont tu parles ?

    Regard : Au détour d’une conversation prendre le temps de se dire les choses, tranquillement, les yeux dans les yeux, se savourer, et ne jamais croiser nos chemins.

    Confondre : Ma fille n’arrête pas de confondre Gérard Lenorman et Franck Provost. C’est ennuyeux.

    Mémoire : Un evenement de merde, une personne à prevenir, se souvenir et ne pas retrouver ce putain de numéro que j’ai pourtant composé 10 000 fois.

    Santé : Demain lundi j’ai 40 ans. Je suis né le 25 juin 1972 (ça pique !).

    Un samedi soir en ville : Pour montrer l’aspect « ville morte » de cette dernière, j'ai décidé de faire une petite vidéo...

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 10 commentaires
  • 9.

    9 ans,anniversaire,anniversaire de ma fille,fêter son anniversaire,gateau d'anniversaire,le shaker de cyril,ma fille,aimer son enfant

    C'est dans le titre. 9 ans. Aujourd'hui. Ma princesse. Ma fille. Il est toujours plus simple d'écrire ou de parler des autres, avec elle c'est différent, les mots manquent... Joyeux anniversaire ma petite Lou. 9 ans.

    Lien permanent Catégories : Shake l'instant. 0 commentaire