Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

bambin

  • L'arme fatale ou comment utiliser un enfant.

    [Emilie Daffis]

    shake les princesses,princesse,enfant,en colère,l'arme fatale,utilisation,pervers narcissique,bambin,bébé,séparation,colérique,colère,flolou,leshaker,cyril balayn,emilie daffis,Je suis en colère, j’ai mal, vraiment mal, je ne savais pas quoi en faire de cette rage qui se répand en moi. La seule chose dont je suis sûre c’est qu’il faut que je l’exprime, il me faut la libérer autrement que par la violence de mes actes.
    Je suis dans l’incompréhension la plus totale. Je ne comprends pas que pour servir ses intérêts on puisse oublier l’existence même de son enfant. Je ne comprends pas que pour détruire l’autre on se serve de son enfant.
    Je peux entendre que la souffrance est telle, que l’on décide de faire du mal à l’autre (je crois qu’on l’a tous fait).

    Mais là où j’ai envie de vomir mon dégoût, c’est que l’on puisse utiliser un enfant innocent pour détruire l’autre parent. Un enfant qui croit en ses deux parents, qu’il aime tous les deux.

    Comment un adulte, un parent, disant aimer son enfant, peut vouloir détruire celui ou celle avec qui il a partagé sa vie ?
    Comment un parent peut se décider d’utiliser son enfant (celui dont il dit aimer) comme arme puissante contre l’autre parent ?
    Comment un parent peut abuser de la faiblesse de l’autre parent, à savoir celui d’avoir un enfant, pour asseoir sa dominance et ses couilles/ovaires ?

    C’est injuste et si dégueulasse, il n’y a pas de mots pour décrire ce sentiment de dégoût.
    Et pourtant, tous les jours il y a ce genre de comportement, tous les jours on crée des bombes à retardements.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Shake les mots d'Emilie Daffis [contribution]. 0 commentaire
  • Dans vos yeux d'enfants #2

    L'idée de ce projet c'est vous, ce petit retour en arrière ou vous viendrez nous raconter vos envies de jouer, vos inventions, vos délires, vos créations au travers de vos yeux d'enfants. Si vous souhaitez participer au projet et obtenir des infos contactez-moi. Dans les yeux de Seve #2

     

    enfant,enfance,dans vos yeux d'enfants,petit,bambin,gamin,souvenir,nostalgie,retour,jadis,vintage,flolou,leshaker,projet,cyril balayn,contribution,

     

    J’ai trente-neuf ans, je m’allonge par terre car c’est là que je me sens le mieux pour jouer. J’écoute la musique de mon walkman MP3 et j’observe tous mes jouets un par un.

    Je m’invente des histoires avec chacun d’eux. Sans frère ni sœur, on a tendance à développer notre imagination pour ne pas être seule.

    Alors sous mes crayons, je fais des décors, pour les petites fées qui jouent avec moi, pendant des heures… 

    Lien permanent Catégories : Shake vos yeux d'enfants [contribution]. 0 commentaire
  • Dans vos yeux d'enfants #1

    L'idée de ce projet c'est vous, ce petit retour en arrière ou vous viendrez nous raconter vos envies de jouer, vos inventions, vos délires, vos créations au travers de vos yeux d'enfants. Si vous souhaitez participer au projet et obtenir des infos contactez-moi. Dans les yeux de Matthieu #1

     

    dans vos yeux d'enfants,enfant,enfance,jouer,dinosaure,souvenir,jadis,époque,s'amuser,bambin,s'agenouiller,se souvenir,yeux,flolou,cyril balayn,projet,leshakerAh quelle joie de jouer avec son neveu !

    C’est le lendemain de Noël, la passion d’Ugo pour les dinosaures et quelques voitures avaient rempli le salon de mamie. Ugo jouait avec ces figurines devant la bibliothèque et je décidais de le rejoindre, profitant de la dernière demi-heure avant son départ.

    J’avoue, même si je me considère comme un grand enfant, j’avais un peu peur de me faire démasquer en tant que vieil enfant et d’ennuyer mon partenaire de jeux. Ugo avait pris les plus charismatiques des dinosaures, l’impressionnant tricératops et le sanguinaire T.rex, et moi il me restait la famille des diplodocus bouffeur de feuilles et Ptérodactyle demi-oiseau anorexique.

    En fait, les souvenirs et l’imagination sont revenus dare-dare, nous avons décidés que les dinos étaient tous parents et que les voitures coincées sous les pâtes des mastodontes servaient de patin à roulettes. Ainsi, les pachydermes ne paraissaient plus empotés avec leurs quintaux, mais glisser tel des ballerines du Bolchoï quaternaire et faisaient, bien évidemment « LA COURSE ! ».

    Lien permanent Catégories : Shake vos yeux d'enfants [contribution]. 1 commentaire