Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

bite

  • Pornographie et addiction.

    J’ai rencontré Lionel en mai 2014 pour la rubrique « Être père ». J’ai gardé des liens bien évidement avec quelques papas. Puis un jour à force de discussion, de partage et une certaine complicité Lionel et moi avons échangé. Un jour nous avons parlé d’une thématique, celle de la pornographie, de l’addiction qu’elle peut procurer et des troubles que ce dernier vivait. Un sujet intéressant selon moi et dont j’ai souhaité faire partager le parcours de cet homme. Les propos de Lionel ne concernent que lui. Mes entrevues ne sont que des photographies d’une situation à un instant très précis. Rien n’est figé. Jamais. Merci à lui. [Lionel 37 ans, Laval]

     

    pornographie, addiction,sex,sexe,bite,baiser,solitude,jacquie et michel,sexualité,homme seul,père,leshaker,flolou,cyril balayn,entrevue,addictif,site porno,porno,pornographie,Lionel tu as 37 ans la pornographie se consomme facilement actuellement, t’es tombé dans le chaudron il y a longtemps ?

    Pas vraiment. Je te mentirai si je te disais que je n’ai jamais rien regardé. C’est devenu surtout un palliatif depuis ma séparation, une sorte d’engrenage dans lequel je me suis glissé. J’ai honte et pas vraiment, je trouve ça pathétique bien sûr mais c’est la seule solution que j’ai réussi à trouver.

    Une solution ?

    Oui une solution à ma solitude. Une solution à n’avoir personne dans ta vie, à te faire chier tous les soirs, la solution pour combler un manque, la solution physiologique. A un moment tu composes, tu fais ce qui semble le plus simple et le mieux pour toi. T’as pas toujours raison.

    Tu en parles comme une drogue. C’est le cas ?

    Oui c’est le cas, enfin il me semble. Je suis actuellement dans une période de remise en cause suite à certains évènements. Il est tellement si simple d’allumer le pc, tellement si simple d’y accéder sans payer. J’ai des limites. Je ne tombe pas dans l’addiction financière des sites ou des chaines tv pour en avoir plus encore, c’est ma seule limite, mais ce n’est pas forcement pire.

    Cette pornographie dont tu parles comment tu l’utilise ?

    Comme une dose quotidienne. Bim t’allumes le pc et tu fonces dessus. C’est à la limite d’y aller sans en avoir envie, un peu comme cette clope que tu allumes sans vouloir fumer. Je te dis c’est tout le souci aujourd’hui et depuis des années il est si simple d’y accéder.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Shake les entrevues. 2 commentaires
  • Définitions #100

    définitions,caen by night,street art,flolou,leshaker,cyril balayn,cantine,parentalité,bite,quequette,pènis,soeur cristinaFroid : « Savelys bonjour votre temps d’attente est estimé à… 10 minutes » quand une chaudière qui déconne vient ruiner tes espoirs de confort à glander devant la télé.

    100 : Nous y voici. La rubrique la plus visité du blog. J’ai longtemps souhaité en finir pour changer le sens de mes humeurs. Finalement j’y trouve un endroit que j’aime et ou je peux écrire assez librement.  #100

    User les semelles : Je crois que je n’ai jamais autant écumé la ville le soir et la nuit. Et je me dis que je vais revenir à mon premier amour du blog qu’est la vidéo. Des petits Caen By Night. Ça va être de la merde mais par galanterie évitez de me le dire au début que je me fasse plaisir.

    Suor : C’est sans doute le défi, l’athée qui sommeille en moi, le costume, l’habit. Je suis raide dingue de Sœur Cristina. Ceci étant je m’égare peut être car j’ai commandé pour Noël Emmy Rossum #shameless. Et je souhaite que les lutins su père Noël ne viendront pas m’annoncer une rupture de stock bordel de merde.

    Don’t Forget : J’ai fait une rencontre exceptionnelle. Un truc qu’il est impossible d’oublier car c’est la vraie vie. Se prendre un charisme aussi violent dans la tronche est d’une violence dévastatrice. #LogOff

    Racket : Oui je suis un papa solo. Oui la maman de ma fille vit dans la ville ou cette dernière est scolarisée. Oui j’ai décidé, nous avons décidé que c’est moi qui règle la cantine. Oui je ne vis pas dans la même ville. Non je ne veux pas m’organiser autrement. Non nous ne sommes pas passé devant un juge, c’est notre choix, notre droit, nous défendons cette idée que la justice dans notre cas n’est pas utile. J’en ai ras le bol chaque année de devoir me battre pour ne pas me faire appliquer le tarif « hors commune ». Ce n’est même pas une question de fric c’est juste une question de principe. C’est du racket organisé. Je vais devoir une nouvelle fois passer du temps à téléphoner, à me justifier, et cela va durer des mois avant que je puisse obtenir ce que je souhaite. Ras le bol. La modification du sens de la parentalité passe aussi par l’administratif. C’est notre quotidien. Nous sommes en 2014, le combat ne change pas.

    Photo : Quand l’art urbain s’exprime dans les rues de Caen moi j’adhère.

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 0 commentaire
  • Vue d'ensemble.

    Pense à cliquer sur lire la suite...

    Ouais bof !

    vue,ensemble,trait,noir,rue,le shaker de cyril,bite,tag,taguer

    Ouais bof !

    vue,ensemble,trait,noir,rue,le shaker de cyril,bite,tag,taguer


    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Shake mes découvertes. 4 commentaires
  • La Bifle c'est convivial...ou pas ?

    C'est la rentrée scolaire il est donc le temps de faire un point bizutage et de s'interresser au syndrome de la Bifle.

    Lien permanent Catégories : Shake la folie du Shaker [vidéo] 0 commentaire
  • Pourquoi les princesses sont prêtes à tout ?

    C'est Tiphanie jeune princesse de 29 ans qui vient au devant de cette tribune. Tiphanie habite Paris, elle aime cette ville et son chat robert (c'est elle-même qui me demande de vous le préciser). Merci à Tiphanie de m'avoir contacté par mail et de me faire parvenir son texte. Vous pouvez vous aussi participer !

     

    tiphanie,princesse,aimer,angleterre,famille,royal,le shaker de cyril,harry,pipa,sucer,biteBien evidement que non !. C'est une évidence, je suis moi même princesse depuis 29 ans et je peux vous assurer que les princesses ne sont pas prêtes à tout. Bonjour ou bonsoir à tous, veuillez me pardonner pour cette entrée en matière.

    Aujourd'hui une bonne princesse gère son boulot, ses enfants, son mec, ses ruptures, ses joies, ses peines, une bonne princesse gère la totale c'est une évidence.

    Dès ma plus tendre enfance (oui mon enfance était tendre), ma maman m'a expliqué que mon prince.... ouais bah le prince ne pointe toujours pas le bout de son petit nez. Moins jeune ma maman m'a expliqué qu'au restaurant mon prince... ouais bah je sors trop souvent ma carte de crédit. Encore moins jeune ma maman m'a expliqué que je devais me marier avec un prince... ouais bah je collectionne les loosers.

    Alors je m'évade dans la lecture et dans le films sauce guimauve en rêvant d'un prince qui me ferait... ouais bah désolé mais à la vue de cette photo je ne suis pas prête à tout et faire comme kate (la plus mauvaise des princesses !).

    Lien permanent Catégories : Shake les princesses [contribution]. 2 commentaires
  • L'érotisme du canard.

    Un très grand moment de poésie et d'érotisme au travers de cette vidéo que je te propose de découvrir. A force de voir des canards et de faire des "coin-coin", nous avons oublier que cet animal a un sexe....surprenant. Sans déconner c'est la grande classe imagine si l'humain avait un truc dans le genre.

    Lien permanent Catégories : Shake mes découvertes. 4 commentaires
  • Aventure ferroviaire.

    idee_sncf-782603.jpgEn général j'aime bien prendre le train. J'aime voyager de toute façon donc j'aime les gares (maritimes et ferroviaires), les aéroports... . J'aime l'idée de partir et de revenir.

    Vendredi dernier, soir, je vais prendre mon train tranquillement et heureux. Un voyage dans le confort armé d'un magazine, et de mon mp3. En l'espace de deux minutes la situation tombe dans une forme de chaos général, c'est à peine si j'ai eu le temps de relever le nez de mon journal.

    Un contrôleur - un voyageur qui fume dans le wagon - un voyageur sans billet - un contrôleur qui lâche rien - un voyageur qui se lève - un contrôleur qui ne recule pas - un voyageur qui en l'insultant le balance entre les sièges - un contrôleur qui tombe - des voyageurs qui se lèvent (sauf moi) - un voyageur qui retourne se rassoir - un contrôleur désabusé qui controle les autres - un contrôleur qui me contrôle... juste le temps de lui dire bon courage. Entre temps le type a eu le temps de se faire insulter largement "métier de merde, gros batard, regarde toi moi je gagne en une journée ton salaire, fils de pute..." je dois en oublier.

    Le train continue sa route, et moi mon magazine. Juste après cet incident le type devant moi sort une guitare et commence à jouer. Le concert va cesser 30 minutes plus tard. Enfin 15 minutes avant l'arrivée, un couple derrière moi se déchirent bruillament, une sombre histoire de collier offert à une ancienne petite amie.

    Très sympa comme voyage. Etrangement j'ai eu le temps de lire mon magazine et d'écouter quelques musiques. Etrangement.

    Lien permanent Catégories : Shake l'instant. 10 commentaires
  • Retour sur... j'ai un poisson gros comme ça !

    Le samedi c'est "retour sur...", une note de la semaine mais il y a un an. Une note que j'ai aimé, une note à faire évoluer, une note à faire découvrir.

    Il me fallait piocher dans une note du 4 au 10 avril 2009. Retour sur une image. Finalement rien n'a changé y'en a un qui sera toujours plus grand que l'autre.

    1523428627.jpg

     

     

     

     

     

     

    Voir la note d'origine. Sinon y'a un an et c'était moins drôle il y avait aussi cette fameuse vidéo d'une agression dans un bus (idem finalement rien n'a changé...). La note.

    Lien permanent Catégories : Shake le Retour sur... 0 commentaire