Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

blogueur

  • Vous allez m'aimer bordel de merde

    C'était un bien joli noël. Et c'est tellement important de se donner du plaisir soi-même. Vous étiez-là. Une grande partie. Ceux que je connais de près comme de loin, vous que j'ai aimé lire dans mes entrevues. Vous étiez-là. Je ne cherche jamais rien dans mes délires et mes envies, je fonctionne à l'instinct et au feeling. Juste le fun, vous, nous, tous, un immense merci pour mon plus cadeau de noël, vos photos, vos messages. Je n'oublie pas celles et ceux qui ne sont pas là et qui ont pris le temps de me répondre. Merci, merci et merci et plus encore.

     

    #ladyblogue ma base en matière de blog. La première que j'ai commencé à suivre et c'est encore le cas aujourd'hui. La plus grande blogueuse du monde et de la terre entière (voir de l'univers intergalactique).

    joyeux noël,hohoho,père noël,cadeaux,kado,blog,cyril balayn,la siphonée,sylmi photographe,dlmns,kinou,le beau temps,tikero,ladyblogue,restons futiles,vinvin,cyrille de lasteyrie,selfie,participation,contribution,souhaiter un joyeux noël,cyril balayn,flolou,blogueur,

    #vinvin auteur, producteur et comédien... une chance incroyable que ce grand Mr de l'internet vienne contribuer à mon noël. N'en doute pas il aime aussi Clint Eastwood.joyeux noël,hohoho,père noël,cadeaux,kado,blog,cyril balayn,la siphonée,sylmi photographe,dlmns,kinou,le beau temps,tikero,ladyblogue,restons futiles,vinvin,cyrille de lasteyrie,selfie,participation,contribution,souhaiter un joyeux noël,cyril balayn,flolou,blogueur,

    #sylmi un photographe et un passionné. Vivre de son art est certainement la chose la plus compliqué. Il a une énergie débordante et prochainement j'ai des projets avec lui

    joyeux noël,hohoho,père noël,cadeaux,kado,blog,cyril balayn,la siphonée,sylmi photographe,dlmns,kinou,le beau temps,tikero,ladyblogue,restons futiles,vinvin,cyrille de lasteyrie,selfie,participation,contribution,souhaiter un joyeux noël,cyril balayn,flolou,blogueur,

    #DLMNS un vidéaste de talent. J'ai commencé à apprecier son travail en découvrant l'aftermovie du carnaval de Caen. J'aime bien ce mec. Flashback de mes années ou je bossais avec une caméra VHS.

    joyeux noël,hohoho,père noël,cadeaux,kado,blog,cyril balayn,la siphonée,sylmi photographe,dlmns,kinou,le beau temps,tikero,ladyblogue,restons futiles,vinvin,cyrille de lasteyrie,selfie,participation,contribution,souhaiter un joyeux noël,cyril balayn,flolou,blogueur,

    #kinou ce dessinateur de talent est suivi aujourd'hui par plus de 11 000 personnes sur Instagram. Son idée, dessiner ses abonnés. Une idée de fou, j'aime.

    joyeux noël,hohoho,père noël,cadeaux,kado,blog,cyril balayn,la siphonée,sylmi photographe,dlmns,kinou,le beau temps,tikero,ladyblogue,restons futiles,vinvin,cyrille de lasteyrie,selfie,participation,contribution,souhaiter un joyeux noël,cyril balayn,flolou,blogueur,

    #la siphonnée elle est une toute nouvelle blogueuse et surtout très engagée. J'avais eu l'occasion de la découvrir lors de la manifestation Movember sur la santé masculine. 

    joyeux noël,hohoho,père noël,cadeaux,kado,blog,cyril balayn,la siphonée,sylmi photographe,dlmns,kinou,le beau temps,tikero,ladyblogue,restons futiles,vinvin,cyrille de lasteyrie,selfie,participation,contribution,souhaiter un joyeux noël,cyril balayn,flolou,blogueur,

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Shake l'instant. 0 commentaire
  • Denis en entrevue.

    Comme une évidence de faire un focus sur le travail de Denis. Il est blogueur. Photographe aussi. il aime Paris et les jolies choses. J'aime son travail depuis quelques années déjà, ses articles et sa façon de mettre en scène cette si jolie ville. Je vous invite vivement à parcourir son blog photos, Denis en entrevue c'est maintenant... [denis Photos] [Le blog] [facebook]

     

    denis,photo,photographe,denisphoto,paris,thématique,blogueur,leshaker,flolou,cyrilbalayn,parisien,bobo,modèle,entrevue,interview,blog,appareil photo,cyril balayn,leshaker,denis,photographe,Denis tu mets en scène cette merveilleuse ville de Paris au travers de ta vision d’où vient cet amour pour cette ville ?

    Bonjour Leshaker d’abord merci beaucoup pour cette entrevue c’est un grand privilège de passer chez toi, moi qui te lit depuis fort fort longtemps.

    Mon amour de Paris date de mon adolescence alors que j’habitais en banlieue, je rêvais d’y vivre, mais plutôt pour les côté cosmopolite et festif. J’aime les gens et la foule et Paris est l’endroit idéal pour se fondre dans la masse et observer ce qui se passe. C’est avec le temps que je me suis passionné par l’architecture de cette ville.

    C’est avec mon blog que j’ai commencé à tout photographier pour illustrer mes articles et que je me suis aperçu qu’il y avait tant de choses différentes à voir. J’aime Paris et c’est l’endroit que je photographie le plus mais j’adore la France qui regorge de beautés et soyons fou, le monde entier ! Il y a tant de choses à faire, je regrette tellement de ne pas en profiter d’avantage, c’est dommage d’être enfermé dans un bureau à essayer de gagner sa vie.

    Comment s’organise une séance et comment viennent les idées de mettre en valeur les lieux ?

    Je suis très attaché à la lumière c’est la seule chose qui change quand on regarde un monument, donc je vais surtout me balader le matin ou en fin d’après-midi pendant les heures où la lumière est la plus douce.

    En fait je vais plutôt chercher de la lumière et si je croise la tour Eiffel en arrière-plan c’est tant mieux mais je n’irais pas spontanément la photographier, sauf si je dois écrire un article. Mais à Paris j’ai un peu fait le tour des endroits à photographier, je recherche surtout des ambiances grâce aux gens, car ce sont les parisiens qui font vivre cette ville, j’aime beaucoup la photographie de rue pour saisir le quotidien mais je me tourne de plus en plus vers le portrait car j'aime les gens et les femmes en particulier...

    Depuis les attentats ton travail s’opère t’il différemment et comment vit le parisien que tu es ?

    Absolument pas, je suis sorti le lendemain pour faire des photographies du forum des Halles qui était complètement vide un samedi après-midi, c’était tellement flippant. Mais je n’ai pas changé mes habitudes même s’il faut l’avouer par moment j’ai un peu peur, mais plus pour ma fille qui va vivre dans le drôle de monde que nous lui laissons que pour moi-même.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Shake les entrevues. 0 commentaire
  • Définitions #111

    désillusion,définitions,2050,vintage,pensée,ma fille,rebelle,belle,nana,leshaker,flolou,cyril balayn,blogueur,oeil,Désillusion : Le profond sentiment et l’attirance pour l’horizon est universel, sentir le lointain, regarder loin devant et laisser voguer l’imagination. On se fige devant la mer, on regarde les avions qui décollent, c’est certainement mieux de l’autre côté. Puis au fil du temps devant la mer et sa perspective tu te dis qu’un autre comme toi regarde fixement vers ton étendue, imaginant lui aussi ce que toi tu ne connais que trop bien. Y’a que des regards qui se croisent finalement.

    Partir : J’ai envie d’Inde.

    √²: Le battement d’ailes du papillon, le puzzle enfin terminé, mon amour du karma, l’équation résolu. Il reste à faire face aux démons et les exorciser. La route est la bonne, au loin… l’horizon. On regarde dans la même direction.

    Calendrier : En 2050 j’aurais 78 ans. Pile quand la terre s’arrêtera de tourner. Le bol.

    Elle : Ma fille est belle, ma fille est extraordinaire, ma fille à un putain de caractère, ma fille à un putain de talent créatif, ma fille est un volcan qui fume pour mieux exploser prochainement, ma fille est une rebelle. Ma fille est entière et aime la vie. Merci Lou pour ce que tu es et ce que tu deviendras.

    Dicton : La sciatique c’est chiatique.

    Photo : Il est vrai que je suis moins prolixe sur le blog ces derniers temps, la réponse ne se justifie pas uniquement en cette saison estivale. Je passe moins de temps devant mon ordi, mes pensées vagabondent autrement. Je garde un œil sur vous.

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 0 commentaire
  • Il paraît qu'on s'ennuie sur internet.

    ennuie,on s'ennuie sur internet,web,internet,s'ennuyer,toile,blog,la fin des blogs,c'est fini,flolou,leshaker,cyril balayn,différence,ressemblance,bloguer,blogueur,la fin des blogs,Il paraît qu’on s’ennuie sur internet. C’est en tout cas l’impression que j’ai en lisant ici et là les différents « maux », les anciens prétextant que c’était bien mieux avant et que plus rien ne reste à faire, les autres qui pensent que c’est la mort des blogs en pensant déjà à ce qui sera la tendance de demain. C’est peut-être une affaire de saison, le soleil reprenant ses droits et faisant chauffer les circuits, la volonté de tout changer pour certainement ne rien recommencer. On s’ennuie sur internet en tout cas. Un peu comme une soirée ou on cherche le contact et le social avec son verre ou l’inverse. Une soirée ou on s’emmerde, les discussions étant les mêmes que la dernière fois, les gens qui se ressemblent, les discussions et l’écoute en diagonale.

    Internet ne serait pas à la hauteur de notre attente ?

    Bien sûr que depuis quelques années déjà l’aspect mercantile a repris ses droits. On passe plus de temps à cliquer les croix, virer les bannières, chercher comment couper le son de la pub qui passe en arrière-plan. Mais internet n’a rien de lisse, c’est un espace très chaotique bien au contraire, tout dépend du regard qu’on y projette. Justement on a tendance à perdre nos envies, nos délires, notre plaisir, ce regard rempli de fougue qui veut tout dévaster sur son passage, comme légèrement désabusé devant nos écrans de ce qu’on pourrait lire. Et pourtant.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Shake l'instant. 0 commentaire
  • Définitions #107

    carnaval étudiant,caen,y'a t-il un pilote dans l'avion,crash,aérien,escarpins,usine,desespoir,usé,désabusé,amour,interressant,défilé,statistique,blogueur,leshaker,flolou,cyril balayn,prise de tête,envie,désir,jacquie et michel,La honte : J’ai lu des choses folles sur le thème des blogs, sur sa disparition, sur son évolution. J’ai lu des choses écrites par des blogueurs des premiers jours désabusés, usés, sans magie et considérant que c’était mieux hier et bien moins demain. Et elle, toujours la même, qui parle d’envie, de déconne, de désir, sans prise de tête. Heureusement.

    - de 18 : Merci Jacquie et Michel ! (oui je sais ça fait toujours rire).

    Urne : Un jour je viendrais écrire pour t’expliquer pourquoi je n’y crois plus. Que je vienne t’expliquer mon parcours associatif, très jeune l’intérêt que j’avais pour la politique, le choix des subventions. Il faudrait que je vienne te l’expliquer pour créer le débat, mais le faire impose de se raconter, de parler de soi et de rentrer dans des détails. Je sais qu’on perdu l’envie, l’ambition, le partage, les idées…

    ? : La question c’est de savoir si on désire une femme à la couleur de ses escarpins.

    Y’a-t-il un pilote dans l’avion : On vient de se rendre compte que l’homme n’est pas un objet mais un élément imparfait. Il va devenir complexe de rendre transparent l’interaction entre l’homme et la machine. La seule chose étant de rendre l’humain à un étant d’objet qu’on pourra contrôler. C’est en cours.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 3 commentaires
  • Cyrille De Lasteyrie aka Vinvin en entrevue.

    Comme une évidence. En dehors du web, des émissions à la télé, de l'artiste, je ne connais rien de Cyrille De Lasteyrie. Mais comme une évidence, cet homme déborde de sa parentalité et de son humanité. Je ne pensais pas un seul instant que ce dernier prenne le temps de la lecture (je l'ai invité à découvrir les anciens portraits) et encore moins à me répondre. Et pourtant, Vinvin en entrevue c'est maintenant. Un immense merci à lui. Une dédicace aussi à celle qui m'a insufflé cette idée et qui se reconnaîtra.

    Pour info Cyrille De Lasteyrie joue actuellementt son seul-en-scène, mis en scène par Michèle Laroque du 9 octobre au 3 janvier 2015, à la Comédie des 3 bornes, Paris.

     

    Cyrille De Lasteyrie (Paris),  papa de Pikacha 11 ans et Jean-Zorro 13 ans.

    entrevue,parentalité,vinvin,cyrille de lasteyrie,papa,divorce,papa solo,parents solos,père,être père,flolou,leshaker,cyril balayn,delphine jory,ladyblogue,interview,portrait,vinvin en intrevue,vinvin en interview,blogueur,célébre,Vinvin après la lecture des portraits peux-tu me donner ton ressenti vis-à-vis de ces histoires si différentes ? (retrouvez les portraits ici)

    J'ai trouvé ces textes touchants, et naturellement je me suis dit que j'avais de la chance de n'être ni divorcé, ni veuf, ni éloigné de mes enfants. Une sorte de Highlander de la paternité dans un monde complexe. J'ai beaucoup aimé leurs témoignages pleins de simplicité et de sincérité. Pour être honnête je crois que les pères ne s'intéressent pas beaucoup aux autres pères... En général nous sommes plutôt attentifs aux regards que posent les mères sur notre présence dans la cour d'école. Peut-être sommes-nous toujours en mode séduction animale, comme des lions dans la meute... Alors les autres lions papas, on trinque avec eux à la fête de l'école mais ça ne va pas beaucoup plus loin.

    Tu es un auteur, tu évolues dans la création, ton rôle de père influence-t-il tes textes, ta liberté, les thèmes que tu abordes ?

    Pas du tout à ce jour. En réalité j'ai établi une frontière de protection entre mon boulot et ma paternité. Peut-être parce que je n'y vois rien d'exceptionnel à raconter pour le moment, mais surtout parce que je les protège. Je ne veux pas qu'ils servent mon travail à leur insu. De manière générale, je suis très prudent, je ne joue pas avec leur identité. Vous noterez d'ailleurs au passage que mes enfants ne s'appellent pas vraiment Jean-Zorro et Pikacha. Là aussi, je les protège...

    Tes enfants, regardent, suivent, le papa Vinvin sur le net ?

    Oui, ils surfent de temps en temps sur mes conneries et se moquent tranquillement de moi quand je rentre. Ils ont l'habitude et ça ne les secoue pas plus que cela. Ils ont davantage été marqués par mon passage à la scène, avec l'idée que des gens se déplacent pour voir leur papa jouer. Là ça prend une autre dimension pour eux. Quand c'est sur écran, c'est de la blague comme Norman ou Cyprien. Quand c'est en vrai, là ça rigole plus...

    Être père, est-ce un rôle que tu as fantasmé plus jeune ?

    Je ne l'ai pas fantasmé du tout. Je m'imaginais juste plus vieux avec des emmerdes. Et je dois dire que je n'ai pas été déçu. Je plaisante... Mais vraiment je n'imaginais rien. c'est tombé comme ça, comme tout le monde, et j'ai appris sur le tas. Je surkiffe être père et je donnerais ma vie pour eux. Point.

    Ton dernier délire, ta dernière folie avec les enfants ?

    On a habillé le clebs avec le maillot du Brésil de Neymar et ça nous a fait marrer. C'est pas non plus un énoooorme délire, mais c'est celui qui me vient. Globalement ce sont eux qui font les fous, moi je suis le papa je suis sérieux. Si.

    Lien permanent Catégories : Shake les daddy's [entrevue]., Shake les entrevues. 0 commentaire
  • Courrier des lecteurs #5.

    Recevoir un mail si tard (2h30 du matin) c'est tellement un bonheur que c'est direct sur le blog ce matin. Cette rubrique est ouverte à tous, n'hésitez pas. Un grand merci à Natacha pour son message et les derniers mots qui me vont droit au coeur. Touché.

    courrier des lecteurs,leshaker,blogueur,blog,fantasme,imagination,imaginaire,Pour une fois je viens rebondir sur les définitions, et c’est vraiment une première car au fond je ne viens jamais commenter. Je connaissais la présence de cette rubrique, alors pour une fois autant me la dédier.

    Tu t’interroges sur « On a cherché à savoir comment les gens perçoivent ce que nous sommes. » Et nous les lecteurs, comment nous percevons les blogueurs ? Le fantasme est-il obligatoire ? Avons-nous un aperçu de ce que vous êtes vraiment ?

    Il est évident que l’imaginaire au fil du temps fini par jouer, évident qu’il m’est facile au fur et à mesure de mes escapades  sur ton blog de définir un profil. Mais ton blog n’est qu’une projection, un simple aspect d’une personnalité, c’est une présence virtuelle seulement. J’ai même fini par penser que rencontrer un blogueur est en sorte une mauvaise piste, comme découvrir les coulisses ou l’explication d’un tour de magie.

    Alors depuis pas mal de temps je passe ici. J’ai suivi les exploits de Lisianne, les collaborations pour les « princesses », Irma et Florinda sont en tout cas une belle idée, réelle ou fantasque ?!!!

    Une chose est certaine on vient trouver dans un blog un univers, un quotidien, un endroit qui nous ressemble, des choses à découvrir, des idées. Le reste c’est l’imaginaire, le fantasme, le prolongement du blog quand l’écran s’éteint. Rien que pour ça, Leshaker, merci.

    Lien permanent Catégories : Shake les lecteurs. 1 commentaire
  • Vinvin et Jenifer.

    C'est une belle rencontre, et c'est un concept innovant et en plus j'adore Vinvin, donc même si cette vidéo fait le tour actuellement je me devais d'en faire l'écho. J'aime bien l'idée que cette artiste se demande "vraiment" ce qu'elle est en train de faire et ce que deviendra cette entrevue une fois en ligne. Ce n'est pas le débat ici-même mais on peut regretter que sur la toile Universal qui est derrière le projet ne propose pas un code d'intégration pour le diffuser sur nos espaces. certainement la volonté de protèger le ©... un paradoxe étant donné que Vinvin est un blogueur. Ceci étant le code n'est pas compliqué a trouver, la preuve.

    Lien permanent Catégories : Shake mes découvertes. 2 commentaires
  • Une note en patchwork.

     

    patchwork.jpg

    I have a dream. Oui mais un petit dream, tout petit-petit !. Je voudrais faire de cette note toute simple un patchwork de vos idées, de vos envies. J'ai commencé en y ajoutant une photo de ma fille devant le bosphore d'Istanbul, un cliché que j'adore et qui la symbolise particulièrement.

    A vous de contribuer si vous le souhaitez. Vous pouvez y ajouter du texte, des photos, une vidéo... ce que vous désirez. Pour cela c'est très simple vous me faites parvenir votre contribution par mail - flolou2@yahoo.fr

    Avec votre contribution n'oubliez pas de m'indiquer si un lien vers un site, un blog...éventuellement.

    Dès qu'une nouvelle contribution apparaîtra je le ferais savoir dans le blog avec un lien qui reviendra ici. Pas de limite dans le temps c'est complétement évolutif, et si cette idée vous semble sympathique faites-la tourner sur vos blogs.

    Le départ de cette "note patchwork" c'est juste en bas dans Lire la suite.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Shake l'instant. 0 commentaire
  • Un jour je serais un grand blogueur.

    blogueur.jpg

    Un jour je serais un grand blogueur. Un jour j'arrêterais de balancer des conneries, des notes à la con, des vidéos à la con. Je serais tellement un grand blogueur que je me ferais envoyer des choses. Oui des choses. Des choses dont je devrais parler. Je pourrais parler de ma vie, que tellement ma vie elle est fascinante y'aura des trucs et des machins à raconter. Je serais armé comme un grand blogueur, avec mon Mac, mon Iphone... . Je serais tellement un grand blogueur que je pourrais vous raconter mes soirées folles dans la capitale lors de mes invitations pour des grandes marques. Oui un jour.

    Pour l'instant tu vas me donner du temps car je travaille dans le commerce, mon téléphone c'est un Nokia et en plus j'habite Evreux. Donne moi encore 10 ans.

    Et toi t'es un grand blogueur (se) ?.

    Lien permanent Catégories : Shake l'instant. 15 commentaires