Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

chaleur

  • De la poussière en pleine gueule #suncindy

    [Cindy]

    burning man,suncindy,cindy,flolou,lesjaker,cyril balayn,expérience,burners,balck rock,nevada,chaleur,nature,se retrouver,burning man,Ce que je préfère c’est de m’y rendre. Ce que je préfère c’est le début et les préparatifs. Ce que je préfère c’est de ne pas savoir ce que je vais découvrir. J’aime tellement que c’est la troisième fois que je vais m’y rendre. Il fait chaud et froid, le vent souffle souvent très fort et la terre n’a rien d’accueillante. Et pourtant.

    J’ai la chance de pouvoir m’y rendre dans des conditions idéales. Les artistes qui constituent le collectif New Yorkais que j’accompagne aiment profiter de la douceur du lieu avec des fauteuils, des canapés et des balançoires. Et puis j’aime le nom tout simplement. Black Rock City. Nevada. Bordel j’aime.

    Je vais adorer écouter la musique dès le matin, prendre le temps de remonter la source du son. Adorer écouter mes compères me raconter tard le soir les rencontres et les expériences de la journée (impossible de tout découvrir). Je vais apprécier sentir le « temple » qui ne finira pas de se transformer au fil des jours, un mémorial éphémère. Sentir la chaleur du feu qui glisse sur le corps de Burning Man.

    Me voici dans dans la communauté des « Burners », ceux qui vivent un Burning Man. Etrangement raconter son aventure est impossible, on frôle l’impudique, il est trop compliqué de trouver les mots et les formes. Comment pouvoir vous faire ressentir les sensations ?

    Le Burning Man est une expérience personnelle et différente selon les êtres. C’est ce que j’aime.

    Dans la vie pourtant je suis plus folle que là-bas. Mon côté française peut-être. Je ne sors jamais indemne de cette folie. Oui le Burning Man c’est la folie et des excès, du délire aussi. Mais c’est aussi de l’art, un mouvement perpétuel de création. Je ne suis que spectatrice bien souvent, je me laisse guider par la douce folie de mes ami(e)s. A distance j’observe. Bien souvent j’ai besoin de prendre le temps d’être seule, de traîner dans les allées, juste de regarder les uns et les autres, ne jamais parler. Le bordel de Burning Man provoque en moi un silence puissant.

    Je jette un regard de petite fille dans cette ville éphémère. Je reste émerveillée par l’organisation (car oui le Burning Man reste un évènement parfaitement maitrisé), bref j’aime être là. Il me reste quelques mois avant la prochaine destination vers Black Rock City (août).

    Dans mon sac j’ai une petite fiole avec le sable de Black Rock. L’énergie que je peux ressentir se traduit souvent des jours, des semaines ou bien des mois après. Je suis silencieuse là-bas. Tellement silencieuse. Je laisse au vestiaire celle que je suis. Je suis calme, légère, je contemple. En 2015 j’ai fait la promesse d’emmener Leshaker au Burning Man. Je suis certaine qu’il est prêt pour cette expérience unique.

    Poser un pied sur le sol, sentir la chaleur, me prendre de la poussière dans la gueule. Tu penseras à moi car je serais en pleine jouissance.

    Lien permanent Catégories : Shake Suncindy [contribution]. 0 commentaire
  • Définitions #15.

    définitions,eux,amis,chaleur,coup de vieux,apprendre,plaisir féminin,dîner,verre,boire,cyril balayn,le shaker de cyril,leshakerMardi : Un dîner très agréable avec une femme très agréable.

    Mercredi : Un verre pas agréable avec une femme pas agréable.

    Eux : Je fais souvent un focus sur les autres dans mes entrevues il est temps de remercier ceux de mon blog. Sand Angel fidèle lectrice depuis le départ et à qui je donne la parole au travers de sa propre rubrique dans la « playlist ». Une fille bien. Harold mon fidèle destrier, des heures souvent au téléphone à converser et surtout celui avec lequel je développe des notes et bien plus encore…une écriture de l’ombre. Un gars bien. Et bien évidement Emilie avec qui je travaille sur un projet ambitieux qu’on aime ou qu’on déteste. Notre devise c’était le plaisir partagé. Une fille bien. Il m’est impossible d’oublier Lisianne mais aussi impossible de vous la présenter. Une fille bien je pense.

    Chaleur : Samedi soir 27° dans l’appart. Je déteste ça !

    Coup de vieux : Ma fille va rentrer en CM1 en septembre. Mon bébé, ma choupinette, tout petite, que j’aime, heureusement je peux encore te câliner, te dorlotter, te porter (plus dur quand même). Le temps de ton enfance passe trop vite ma fille.

    Entrevue : J’aime cette rubrique, j’aime les rencontres, j’aime préparer mes petites notes et mes petites questions, c’est un rendez-vous privilégié j’en ai bien conscience. Mais bordel c’est du travail !

    Apprendre : Très longue discussion avec ma copine Cindy résidente Newyorkaise sur le plaisir féminin. A l’aube de mes 40 ans j’ai appris un truc, un secret, un mystère.

    Santé : Dans les définitions n°14 j’avais craqué mon pantalon, dans la cabine d’essayage le 42 était trop grand, un seul mot… Youpi !

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 7 commentaires
  • Pourquoi les princes charmants se vendent ?

    [Lilian]

     

    prince,grenuille,garçon,sexe,amour,sentiment,princesse,le shaker de cyrilSalut les princesses, enfin un bonjour ou un bonsoir serait de meilleur augure. Je suis jeune , sportif et j'aime la nature, encore hier en pleine jungle j'étais en train de tuer un féroce géant qui souhaitait engloutir une pauvre mère de famille.

    Je ne suis pas qu'un homme d'action, j'aime la chaleur d'un doux foyer ou, toi, princesse, tu auras le loisir de me mitonner un agréable plat afin que je puisse reprendre des forces et fondre de nouveau au devant de mes nombreux combats.

    J'aime aussi m'occuper de toi princesse, je suis un amant fulgurant, je serais fidèle à ton corps et à ta chair, fidèle à tes plaisirs, il me suffira d'une nuit pour flanquer à la poubelle ton petit canard jaune.

    Et puis princesse si tu souhaites me faire passer l'aspirateur je le ferais habillé de ma cape ou de mon habit de superman afin que ta libido puisse perdurer.

    J'ai hâte de te voir et de te retrouver princesse, sache qu'un écran d'ordinateur n'est rien au prorata de l'échange d'un regard, ou d'un contact humain réel... limite subtil.

    Lien permanent Catégories : Shake les princesses [contribution]. 2 commentaires
  • L'été s'ra chaud !.

    J'adore les vidéos qui ne servent à rien. D'ailleurs je revendique que mes vidéos ne doivent servir à rien. Je viens de rentrer, il faisait chaud, il faisait beau, et ma fille est toujours aussi belle.

    Lien permanent Catégories : Shake la folie du Shaker [vidéo] 2 commentaires
  • 31.6°

    IMGP1592.jpg
    31.6° ce soir chez moi... même pas mal !

    Lien permanent Catégories : Shake l'instant. 0 commentaire
  • Soleil, coquillages et crustacés.

    Photo037.jpg

    Je ne sais pas chez vous, mais ici il fait un temps magnifique. C'est pas l'étè non plus mais c'est très agréable. Etant donné que je deteste la ville dans laquelle je vis, je dois avouer que les rayons du soleil et la "petite" chaleur qui arrive me donne plaisir à me ballader dans les rues. Je viens de prendre ce cliché a l'instant, les terrasses sont pleines... et les boutiques sont vides (bah c'est la crise !).

    Lien permanent Catégories : Shake l'instant. 2 commentaires