Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

choix

  • Se complaire dans la plainte ?

    [Emilie Daffis]

    leshaker,emilie daffis,complainte,se plaindre,choix,choisir,cyril balayn,flolou,shake les princesses,mal baisée,vivre sa vie,plainte,complaire,Cette plainte constante de chaque chose, chaque comportement, chaque truc qui va se passer dans cette vie.

    Cette complainte de dire aux autres, juste pour avoir ce sentiment éphémère d’être aimé.

    Critiquer sans contrainte ce que l’on serait incapable de faire.

    Apparemment ça fait vendre, apparemment c’est porteur, apparemment ça plaît.

    Mais plaît-il ? Comment peut-on penser que le malheur est beau ?

    Comment peut-on dire que c’est ça l’amour, comment oser se permettre de se faire plaindre pour avoir quoi du faux-amour ?

    C’est triste, mais moi princesse joyeuse, non étiquetée par les normes et les codes, je ne rentrerai pas dans ce jeu puéril de plainte pour que tu m’aimes encore (petit aparté : je kiffe Céline Dion)

    Il y a longtemps, très longtemps, enfant je dirais (sans aucun souvenir précis de l’âge), j’ai décidé que ma vie serait belle et merveilleuse.

    Il y a longtemps très longtemps dans mon pays imaginaire, j’ai décidé d’apprécier ce que j’ai.

    Il y a moins longtemps que ce temps-là, j’ai vu ma vie comme une chance.

    Oui j’ai de la chance, chaque jour ma vie est un cadeau, là maintenant de suite, ma vie est stupéfiante.

    Chaque jour, chaque minute, je vis ma vie comme une surprise, une fête.

    Parce que c’est comme ça, pourrais-je te dire simplement.

    Mais en fait ce serait te mentir.

    Parce que la vie m’a fait vivre des expériences pas très drôles, mêmes plutôt triste.

    Parce que la vie m’a fait des coups foireux.

    Parce que des fois cette vie, elle a ce don de te foutre en rogne.

    Mais c’est grâce à tout ça, grâce à ces putains de moments déchirants et violents que je savoure ma vie.

    Alors oui, j’ai fait un choix, soit pleurer sur mon sort et devenir conne, aigrie et mal baisée, soit rire et sourire de la vie que j’ai.

    De toute façon, qu’on soit bien claire, maintenant je mets de la BB crème, du mascara et du truc qui surligne les yeux, donc t’imagines bien qu’en tant que princesse Girly, je ne peux chialer sur ce que je n’ai pas eu comme une gamine capricieuse.

    Je préfère faire vivre mon rouge à lèvre rouge en lui offrant le plus magique des sourires.

    Et tu vois, tu pourras penser ce que tu veux, je pense comme je suis, moi, entière, prête à vivre la seconde qui vient comme la dernière. C’est ma vérité, ma pensée, ma façon d’être.

    En vrai, j’ai une chance incroyable, et merci merci merci !!! J’ai  des amis formidables que j’aime fort très fort, un boulot qui me passionne et me transporte, une famille enrichissante, des lecteurs entiers.

    Bref, la complainte de cette plainte pour avoir du faux-amour ce n’est pas fait pour moi, j’aime trop le vrai amour pour me complaire dans ce genre de délire.

    Retrouve Emilie sur sa page Facebook...

    Lien permanent Catégories : Shake les mots d'Emilie Daffis [contribution]., Shake les princesses [contribution]. 0 commentaire
  • La fin du monde est proche.

    J'ai découvert ce message sur un Skyblog (le Skyblog c'est énorme, Nabilla et son allo c'est un playmobil dans un lavabo à côté), un petit message innocent d'un jeune homme, dans un langage que seul les djeunes comprennent. J'ai fait une petite traduction pour la forme. Les jeunes ils s'aiment, ils se comprennent et se respectent... la preuve.

    leshaker,avant,après,skyblog,rencontre,jeune,avoir ton numéro,choix,fille,respecter,école de la rue,………. Mercredi 03 avril 2013 12:15

    MOI JE CHERCHE UNE RENCONTRE RÉEL POUR MOI ET PTÉTRE POUR TOI SA SERA PAREIL MAIS JE TROUVE QUE SA SERT PAS A GRAND CHOZE QU’ON SE BOMBARDE DE MÉSSAGE ICI ALOR QU’ON SÉ JAMAIS VU EN FACE-A-FACE TA PLUS DE CHOZE A DIRE QUAND TU VOIT LA PERSONNE EN RÉEL SURTOUT QUE SA REVIENT ALA MÉME CHOZE SURTOUT QUE LE BUT D’UNE RENCONTRE SÉ DE VOIR LA PERSONNE PAR LA SUITE ET JE TE DEMANDE PAS TON NUM POUR T’HARCELAIS AVEC.MES APPELS NON JE TE LE DEMANDE POUR TE GARDÉ EN CONTACT ET TE VOIR EN RÉEL PAR LA SUITE SI TU VEUT MÉME OU SI T’EST DE NATURE TIMIDE ON POURRAIT JUSTE SE TÉXTOTÉ SA ME DÉRANGERAIS PAS SURTOUT QUE MOI A LA BAZE JE PREFER GERER LES MEUFS DANS LA RUE CAR SES LA OU J’AVAIS LE PLUS DE PLAN AVANT MAIS ACTUELLEMENT LES MEUFS DE PARIS ON TROP HONTE DE PARLER OU DE FAIRE CONNAISENCES DANS LA RUE SES POURKOI JE SUIS ICI SURTOUT QUE JE COMPREND PAS COMMENT LES MEUFS DE MAINTENANT FONT PLUS CONFIANCE AU MEC DU NET CAR SES LA OU YA LE PLUS DE GENS CHELOU MOI A MON EPOQUE LES RENCONTRES SE FEZAIT DANS LA RUE D’AILLEUR TOUT LES HOMMES BLACK PREFER LA RUE ET LE FACE-A-FACE TU VA ME DIRE QUESQUE JE FOU LA BA MOI JE SUIS LA QUE DE PASSAGE MAIS BON APRES J’ACCEPTE VOTRE CHOIX SI VOUS FAITE PLUS CONFIANCE AU MECS D’ICI ALOR J’ESPÉRE QU’AVEC MON ARGUMENT TU POURRA ME PASSEZ TON NUMERO……

    leshaker,avant,après,skyblog,rencontre,jeune,avoir ton numéro,choix,fille,respecter,école de la rue,Tu vois, moi, je recherche une rencontre réelle et il est possible que toi aussi. C’est pas vraiment utile de s’envoyer des messages ici étant donné que nous ne nous sommes jamais rencontrés. Face à face il est probable que notre échange soit de meilleure qualité, surtout que c’est le but, se rencontrer, donc tu vois c’est pareil.  T’en fais pas je ne vais pas te demander ton numéro pour te harceler, non, juste pour te garder en contact et après te voir vraiment, si tu le souhaites, et au pire si tu es timide on pourra toujours échanger des sms, moi ça me dérange pas tu vois, mais pas du tout.

    Mon truc à moi c’est de discuter avec une fille dans la rue, je rigole, je suis séducteur, j’ai du charisme, mais il faut l’avouer ici, sur Paris, les filles c’est plus comme avant. Je vais finir par penser que les filles maintenant elles préfèrent les garçons sur internet, pourtant sur internet je suis désolé de le dire mais y’a des tonnes de pervers et de gens très « chelou ». Moi je suis de la vieille école, l’école du bitume, l’école de la rue, l’école du face à face…

    Tu dois te demander mais pourquoi je suis ici à t’écrire cette missive ?! Je te répondrais que je ne suis que de passage, j’ai une connexion internet alors je l’utilise, je vais accepter ton choix si tu préfères échanger avec moi de cette façon mais sincèrement j’aimerais vraiment obtenir ton numéro pour une rencontre rapide… car tu as un très beau cul. Oups ! T’as un numéro ?

    Lien permanent Catégories : Shake mes découvertes. 2 commentaires
  • Les chroniques de Lisianne #7. Seule.

    seule,solitude,avion,hotesse,choix,chronique,lisianne,le shaker de cyril,toulouse lautrec

    J’ai tellement mal à la tête en ce moment. Un mal effroyable, puissant, pénible, un mal qui me suit chez moi au travail, dans mes loisirs, dans ma vie. Je n’ai jamais eu mal à la tête, jamais, pas une seule seconde, ou je ne m’en souviens plus.

    Encore une journée seule chez moi. Une journée de repos. Je ne suis bien et heureuse que dans une chambre d’hôtel finalement. Je ne suis bien que dans les lieux ou je ne reste pas. L’avantage de mon métier d’hotesse ce sont les hôtels, la seule chose que j’aime, découvrir un lieu, un lieu de transit, un lieu qui ne respire pas l’odeur de ma vie, un lieu qui ne témoigne de rien.

    Ici je n’ai que du passé, l’odeur de lui qui ne cesse de transpirer, son empreinte sur mes livres, mes murs, mon corps. L’humain est stupide, me voici malheureuse dans le choix d’avoir cessé cette union, de lui demander de partir, et pourtant, en y reflechissant  bien , il ne me manque pas vraiment.

    Seule chez moi, je suis pourtant belle, mon vernis posé, je suis même habillée. Un dernier regard autour de moi, je suis seule, c’est un choix.

    L’odeur de la liberté  à un prix que je découvre seulement. 

    [Lisianne/Leshaker]

    Lien permanent Catégories : Shake les mots de Lisianne [contribution]. 0 commentaire