Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

cliché

  • Tikero en entrevue.

    Tikero est un passionné et il aime la diversité. Il aime la photographie, les corps et la parentalité. Il est un acteur Caennais de la photographie, je l'observe depuis un petit moment déjà et je me devais de faire un focus sur son parcours. Tikero en entrevue c'est maintenant... [son site] [son facebook]

     

    tikero,photographie,caen,caennais,tikero photographie,leshaker,flolou,entrevue,cyril balayn,interview,focus,cliché,parentalité,corps,nu,nudité,tikero,herouville saint clair,Petit coup de projecteur sur ton parcours qui es-tu et que fais-tu ?

    Mon surnom est Tikero, j'ai 35 ans dans quelques semaines, je suis photographe, auteur, producteur d'instru, rappeur et éducateur spécialisé. J'ai commencé dans le domaine artistique par l'écriture à l'âge de 12 ans, le rap à 15, la production d' instru à 20 et la photo à 28. Dans le rap, j'ai appartenu à plusieurs formations avec des mecs comme Dar-K, Marcus et ai aussi collaboré avec des groupes de Jazz comme TBK. En photographie j'ai débuté en m'associant avec Emmanuel Le privé, puis avec le tatoueur et peintre Kups. Avec qui j'ai partagé un atelier dans le Vaugueux pendant un peu plus d'un an et demi.

    Au sujet de mon travail photographique, mon côté éducateur me pousse à axer mes actions autour de l'humain fragile. Mon côté rappeur me pousse à travailler dans la revendication.

    D’où vient la signification de ton pseudo ?

    Mon surnom me vient de mes débuts dans le rap, lorsque j'ai commencé à enregistrer, faire de la radio et quelques concerts. C'est une habitude dans la culture hip hop de se trouver des blazes, le mien vient d'un anagramme du surnom que mon frère avait à l'époque. Ça a donné Tikero. C'est devenu un deuxième moi, mon double, mon personnage. Je me bats un peu contre lui de temps en temps, ça à même donné lieu à un morceau qui s'appelait « skyzo »,.

    tikero,photographie,caen,caennais,tikero photographie,leshaker,flolou,entrevue,cyril balayn,interview,focus,cliché,parentalité,corps,nu,nudité,tikero,herouville saint clair,Tu travailles beaucoup sur des thématiques notamment « la beauté dans toute ses formes ». La volonté de mettre en avant les corps et un choix important dans ton travail ?

    C'est un voyage immobile. Chaque corps est un nouveau paysage, derrière chacun de ces paysages se cachent une personne à découvrir, chaque séance photo permet une rencontre. Ma thématique «  la beauté dans toutes ses formes » est particulière, c'est une prestation que je propose où je travaille et accompagne à travers une séance photo et un échange, des personnes complexées par leur image. C'est un travail où fusionnent le photographe et l'éducateur que je suis. Je mets en avant l'humain à travers sont enveloppe, et je souhaite le faire avec, si possible, poésie et respect, pour contre balancer avec tout le déferlement d'images à caractère sexuel, où la femmes est un objet ou un être qui maltraite son corps et son quotidien pour rentrer dans des critères de modes qui n'existeraient pas sans Photoshop.  

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Shake les entrevues. 0 commentaire
  • Sylmi photographe en entrevue.

    Il est un des acteurs de la ville de Caen et au-delà au travers de son travail photographique. Sylmi est un passionné et j’aime ça. J’ai souhaité faire un focus sur son activité, sur ses projets et ses ambitions. Il aime la photo, Photoshop, les super-héros et le hard-rock, entrevue avec Sylmi photographe. [page Facebook] - [site web]

     

    sylmi fotographe,caen,photographe,cliché,super-héros,sylmi,photo,photographe,flolou,cyril balayn,entrevue,leshaker,rencontre,ville de caen,caennais,jeux,nuit du jeux,cargo,Quittant l’univers de l’informatique tu as décidé de te diriger vers l’univers photographique. Peux-tu nous raconter ton parcours mais surtout l’envie de départ qui t’a conduit vers ce domaine ?

    En fait j’ai repris goût à la photographie surtout parce que j’ai retrouvé mon cocon de base qui est la ville de Caen dans laquelle je me sens très bien et à ma place, après 12 ans d’absence en passant par Paris et Grenoble. J’ai ensuite retrouvé mon cercle d’amis ainsi que tous mes points de repère et juste après j’ai retrouvé un boulot en tant qu’informaticien pour un laboratoire.

    Finalement par un concours de circonstances qui dans mon cas étaient plutôt favorables le poste qui devait être créé pour moi en 2014 n’a pas été réalisé donc je me suis dit que j’avais profité de mettre en place à nouveau mon statut d’auto entrepreneur en tant que photographe et graphiste.

    J’ai donc décidé d’investir dans mon propre matos photo et de commencer par refaire des photos de concert de hard rock chose que je faisais déjà sur Paris entre 2001 et 2004, je choisissais également d’autres thématiques afin d’être dans différentes configurations pour avoir parfaite pris en main de mon Nikon D3200.

    Étant donné que je suis graphiste je me suis dit également que cela pouvait être sympa de combiner les deux les deux professions à travers la photographie ce qui a priori est devenu ma marque de fabrique.

    Tu travailles régulièrement sur des « shooting à thème », peux-tu nous expliquer en quoi cela consiste et comment se construit le projet ?

    En ce qui concerne les shooting effectivement j’adore partir sur un thème qui souvent est en rapport avec le cinéma.

    Étant moi-même très cinéphile et comme je rêverais d’être directeur de la photographie sur un tournage de film (LOL) je me suis dit « pourquoi tu ne ferais pas des shooting inspirant de films que tu aimes ? » Et en même temps je me suis aperçu que personne n’avait vraiment dans cette voie.

    sylmi fotographe,caen,photographe,cliché,super-héros,sylmi,photo,photographe,flolou,cyril balayn,entrevue,leshaker,rencontre,ville de caen,caennais,jeux,nuit du jeux,cargo,Je suis également un énorme consommateur de bandes originales de films ce qui peut parfois me donner l’impulsion d’une source d’inspiration pour un sujet à faire.

    Après en fonction du sujet et du thème que je voudrais faire je cherche des collaborations avec des modèles hommes et femmes.

    Comme je l’ai dit juste avant de il s’agit de collaboration donc pas de notion de rémunération mais plutôt de partage commun, moi ça me permet de m’exercer aussi bien sur la photographie que sur la partie poste traitement après le shooting pour retrouver l’environnement que je souhaitais obtenir, et ça fait de la matière pour le modèle qui a parfois besoin de photos.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Shake les entrevues. 0 commentaire
  • Je rêve d'un monde...

    Je rêve d'un monde de liberté avec des tonnes de souris dedans (et des sardines aussi).

    clic clac,photo,cliché,chat,gucci,leshaker,flolou,chat noir,animal,félin,fenêtre,réflexion,penser,cyril balayn,souris,sardines,

    Lien permanent Catégories : Shake ton clic-clac [photo]. 0 commentaire
  • Où est Leshaker ?

    leshaker,que de la bouche,visage,bouche,concours,participation,cliché,

    leshaker,que de la bouche,visage,bouche,concours,participation,cliché,

    leshaker,que de la bouche,visage,bouche,concours,participation,cliché,

    Sinon nous étions tous là, ici, et là aussi. Un premier jet mais la prochaine fois concentre toi je te fais gagner un truc... et pour être au courant avant les autres vient me rejoindre sur facebook.

    Lien permanent Catégories : Shake les jeux, les concours... 0 commentaire
  • Cyrille s'expose.

    Histoire de la faire partager et de vous dire que cette photo sera exposée au salon de la photo de Paris du 4 au 8 novembre 2010. Un cliché de mon pote Cyrille Andres qui vit actuellement à Bangkok et qui a couvert dernièrement le conflit des chemises rouges. Il est quand même ce fort ce con ! ;)

    37259_408057626964_707206964_5012902_3459524_n.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

    En savoir plus sur Cyrille Andres 1/2 vidéo - 2/2. interview

    Lien permanent Catégories : Shake mes découvertes. 2 commentaires