Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

courrier

  • Définitions #86

    Semaine : Comme nous tous j’ai passé mon temps à me moucher, à racler ma gorge, à me lever la tête dans le sac, à n’être motivé par rien, à chercher mon énergie.  Doliprane et vitamine C sont mes amis.

    Vœux : Balayer d’un revers de main les sms, les mails, le téléphone. Juste recevoir un courrier avec des vœux dedans. Décidément la Bretagne ! J’ai aimé.

    Ariane : Oui on s’en fiche mais lundi j’ai rendez-vous avec Ariane Zantain. On va parler « parentalité » dans un cadre décontracté et très certainement rigoler.

    Evidence : Y’a des gens, des évidences. Retrouver les sensations et les projets, les interminables discussions (les réveils sont difficiles). Dans un cadre différent faire parler nos cœurs et nos émotions de parents. Nous quittons les mots pour faire face à la vidéo. Un projet qui nous passionne, une envie et un plaisir partagé. J’ai la machine à penser en marche.

    Présence : Y’a des gens qui sont là pour moi.

    Weird part Of Youtube : J’ai quand même un certain plaisir à me dire que nous avons dépassé les 7 millions de vues sur Youtube. A toute l’équipe (ils se reconnaitront, un grand merci). En route vers les 8.

    #humeur : Comme l’impression d’un vacarme, d’un chaos, d’une tempête… il restera les dégâts.

    Photo (remember 2004) : Vous êtes nombreux à m’avoir demandé via facebook ou par mail l’origine de cette photo sachant que « bien évidement » nous n’étions pas chez notre cher Barack. C'est en 2004, nous sommes au sein de l’organisation du festival du film américain de Deauville, le festival prépare une soirée pour fêter son 30ième anniversaire. A cette occasion une réplique parfaite du bureau ovale était présente au sein du CID. On a bien rigolé et pris pas mal de photos…

    définitions,voeux,bretagne,courrier,humeur,leshaker,cyril balayn,flolou,evidence,emilie daffis,deauville,bureau ovale,maison blanche,weird part of youtube,présence,

    définitions,voeux,bretagne,courrier,humeur,leshaker,cyril balayn,flolou,evidence,emilie daffis,deauville,bureau ovale,maison blanche,weird part of youtube,présence,

    définitions,voeux,bretagne,courrier,humeur,leshaker,cyril balayn,flolou,evidence,emilie daffis,deauville,bureau ovale,maison blanche,weird part of youtube,présence,

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 2 commentaires
  • Lettre à moi à 16 ans.

    [Alexandra Le Dauphin]

    princesse,leshaker,alexandra le dauphin,drole de plume,jeunesse,courrier,écrire,leshaker,Une lettre qui circule sur le Net et à laquelle ta rédactrice, princesse sur Leshaker, a bien envie de s’abandonner, c’est la lettre nostalgie…celle où l’on a 16 ans et où le futur moi vient expliquer ce qui s’est passé depuis…J’espère que ça vous plaira, les princesses…

    Alors voilà…En réponse à mes copines rédactrices qui se sont lancées dedans…

    Ma chère Alexandra, (enfin, devrais-je dire princesse Alexandra)

    Tu as 16 ans et avouons-le gaiement, c’est un peu la loose.

    Ok, au lycée, ça va. Bon, comme tous les membres de ta famille, tu es une calamité en Maths (tu as d’ailleurs explosé ta moyenne personnelle dans cette matière, un joli  4/20) mais tu es facilement pardonnée puisque tu compenses avec de bonnes notes dans tout ce qui touche au littéraire. Ouf.

    Ce qui t’a valu une petite discussion avec ton professeur de Mathématiques, perplexe face au fossé qui sépare le domaine scientifique du domaine littéraire, c’est le grand écart des notes.

    Bref. Ne t’en fais pas, tu ne deviendras pas chercheur, ni biologiste mais rédactrice déjantée et écrivain, alors, tant que tu sais additionner, soustraire et multiplier, tu pourras survivre.

    Les quelques boutons d’acné que tu as vont disparaître sous peu. Ils s’en iront peupler d’autres visages et ne retrouveront plus le chemin du tien, enfin, au moins jusqu’à tes 32 ans ; j’imagine que tu es soulagée.

    Côté mec, c’est le no man’s land. Il faut dire que tu es un peu timide mais en coupant tes pantalons de quelques centimètres et…Non, en fait, change tout. Tes habits sont un peu démodés. Porte des couleurs flashy, tu vas voir, tu vas gagner en assurance, ça va révolutionner ta vie amoureuse.

    Cela dit, un peu avant tes 18 ans tu vas rencontrer l’homme de ta vie, celui avec qui tu es toujours à ce jour, le père de tes enfants. Alors, si tu veux continuer la mode sac à patate invisible, ne te gêne pas, ça ne changera pas la donne.

    Enfin, j’espère. Il ne faudrait pas que je créé deux futurs distincts en te donnant ce conseil.

    Tes copines du moment : Claire et Anaïs. La douce et intelligente Claire, que tu vois beaucoup moins maintenant mais qui te suivra sur Facebook et achètera ton livre « au boulot Chômette ! » (merci Claireeeeeee !) et Anaïs, dont tu as complètement perdu la trace car pas sur Facebook. Snif.

    Les fous rire en cours d’Histoire Géographie ne font que commencer. Adepte du bavardage pendant les cours, ne change rien. Cache toi sous la table avec Claire quand le prof, excédé par les crises de rigolade dira : « elle n’a rien compris, elle n’a rien écouté », un truc qui est resté entre nous…

    Cher moi à 16 ans, le cours de Philosophie arrivera bientôt. Ce sera la seule matière littéraire où tu seras un peu larguée et où tu rameras pour atteindre le 10/20, et comme c’est coefficient 7, ça te plombera un peu la moyenne. Mais tu auras quand même ton bac avec mention et malgré tes prouesses en Maths (le 3 / 20 est de rigueur au lycée, où tu n’atteindras jamais la moyenne).

    Cher moi du passé, tu t’es bien amusé. Et laisse-moi te dire que tu as du bol d’avoir rencontré ce garçon à 17 ans…Il va amener sur ta vie confiance et sérénité.

    Ne le laisse pas partir.

    Voilà, je te laisse. Continue à bien étudier en Anglais, ça t’aidera toujours. N’abandonne pas le Russe non plus ; bon, ce sera moins utile, mais comme tu adoreras cette langue, autant la chouchouter. (Par contre, ne prends pas option Japonais en DEUG, ça ne te plaira pas du tout).

    Ah et une dernière chose, petite princesse de 16 ans : quand les gens et tes amis te pousseront à devenir rédactrice, n’hésite pas une seule seconde, c’est là que tu vas t’éclater et pas en vendant des logiciels hyper compliqués à calculs multiples…Forcément.

    Alexandra est rédactrice freelance. Pour la retrouver sur Facebook et découvrez son livre "au boulot, Chômette"

    Lien permanent Catégories : Shake les princesses [contribution]. 4 commentaires
  • Très chère Lou.

    très chere,lettre,courrier,amour,le shaker de cyril,gamin,écoleMoi j'aime les surprises. Et c'est une belle surprise que j'ai découverte ce dimanche dans le cartable de ma fille. Ne va pas croire que je fouille, je regarde, je jette un oeil, je retire les papiers, j'enlève les mouchois... enfin je fais du recyclage.

    Au détour d'une poche je découvre une lettre "Très Cher Lou" signée de Soizig sa meilleure amie. A l'intérieure (oui je sais il ne faut pas ouvrir le courrier des autres), une petite feuille blanche ornée d'un beau dessin et d'un message... avec les fautes qui vont bien et qui donne de l'émotion.

    "Très cher Lou pardone moi d'avoir jeté ton bonbon mais il eté moisi dans ma poche, je ten doneré un de chez moi. Tu ai très gentille je t'aime bien"

    A l'heure des mails, des Facebook et compagnie, les enfants écrivent encore, j'ai adoré cette lettre, l'intention de cette petite gamine pour ma fille. Des petits nanas de 8 ans mais qui déjà, ont une très grande classe.

    Lien permanent Catégories : Shake l'instant. 8 commentaires
  • L'art postal.

    mailart2.jpg

    L'art postal ou le mail art (pour faire plus américain), est un domaine, un univers que je ne connaissais pas. Dans une ancienne vie (ou je travaillais pour l'éducation national), j'ai rencontré un instituteur passionné d'Art postal. Pierre-Stephane Proust avait à l'époque une collection riche, un témoignage du temps au travers de cette passion. Une collection débutée depuis des années, ou on pouvait découvrir des documents rares (du 18ième siècle à notre époque).

    Le temps passe est je me suis rappelé au "bon souvenir" de Pierre-Stephane Proust car il vient de me faire parvenir un mail (c'est un paradoxe pour un passionné d'art postal). J'ai plaisir à vous guider vers son site car ce personnage m'a vraiment fait découvrir ce domaine, j'ai d'ailleurs un de ces ouvrages chez moi. Notons qu'en 2002, en compagnie d'un collègue j'avais été à l'inititiative de son premier site internet, de la volonté de faire découvrir et partager sa collection. Depuis le site à évolué et c'est un grand plaisir.

    Une lettre, c’est la vie qui voyage.
    De poste en poste, trottant, galopant, volant
    Vers et prose, amours et affaires, vœux et serments,
    Ces pages secrètes que nos mains dévoilent
    Et que nos yeux déchiffrent : la lettre.
    © Jean francois baudot

    http://artpostal.com/index.html

    Lien permanent Catégories : Shake mes découvertes. 2 commentaires