Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

court métrage

  • Définitions #89

    Zazon : Cette fille a un putain de charisme, un charme fou, un talent de dingue, oui mais je passe à côté. Mon amie assise a ma droite à particulièrement adorée.  Dommage (mais c’est ma faute). #zazon

    14 : L’année dernière pour la Saint Valentin c’était ici. Cette année nous n’étions pas 2 mais 7 pour ce 14. L’art est la manière de fêter la fête des  amoureux avec rien que des ami(es). Passage obligé sur les sentiments, l’amour, les relations… je n’avais pas envie de rentrer seul, pourtant je suis rentré seul. #fuckingvalentin

    Moi et la bête : Je vais rarement au cinéma, seulement pour accompagner des amis. Elle m’a trainé voir « la belle et la bête », savoureux mélange entre Alice Aux Pays des Merveilles et un clip de Katy Perry. J’ai passé un bon moment finalement. Elle a aimé le charisme de Cassel, moi le décolleté de Seydoux et Vice-Versa.

    Boycott : Rien que pour ça je chie largement sur les JO de Sotchi (ici là…) #pussyriot #mondedemerde

    Envie et désir : J’aime traîner une valise, sortir les affaires, les ranger, accélérer le pas dans les couloirs qui tamisent l’espace, ne pas être joignable, fermer les yeux au moment où tu découvres ta chambre d’hôtel, j’aime ça et je veux vivre comme ça.

    Mon pays : Découvrir une personne que tu connais  vivre dans une camionnette. Mieux comprendre le mal-être depuis des mois. Trouver les mots et lui faire comprendre que je sais, que j’ai vu. Ne rien dire. Putain. J’irais lui dire… que je sais. L’aider.

    Hasard : Y’a des correspondances par mail que j’aime beaucoup. Au téléphone aussi. J’aime les univers et les voix. Cette petite partie de mystère et de pudeur qui flotte. Oui j’aime.

    Etre : Je suis père. Fatalement. Obligatoirement. Rêveusement. Passionnément. Rageusement. Viscéralement.

    Photo : Le film restera boudé par la critique (grosse odeur de navet) #supercondriaque, mais faut dire que le gars est quand même sympa. Il a même tourné dans un autre gros truc de merde… notre court-métrage. Flashback de toute l’équipe (2005)  et cette petite odeur de nostalgie qui berce mes narines.

    leshaker,shake les définitions,définitions,saint valentin,amoureux,solitude,pussy riot,violence,être père,flasback,correspondance,voyage,hotel,boycott,cyril balayn,leshaker,flolou,kad mérad,court métrage,

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 0 commentaire
  • temps calme...

    Après cette dentiste tuée, cet élève poignardé lors d'une bagarre et l'attaque en règle du RER D, il fallait un petit temps calme, c'est ce que je propose avec cette vidéo, formidablement bien réalisée.

    Lien permanent Catégories : Shake mes découvertes. 2 commentaires
  • Special Forces.

    Lien permanent Catégories : Shake mes découvertes. 0 commentaire
  • Ne jamais faire l'acteur.

    Filmé en 1995 dans un sublime manoir proche de Balleroy (14), voici un sublime dossier me concernant. Un film inachevé, un jeu d'acteur de merde, un budget de 2 euros, une catastrophe en règle. J'ai décidé de t'amuser en cette journée si t'es au boulot ou sur une plage au soleil... ou sous la pluie. Prix du plus mauvais acteur pour leshaker :)

    Lien permanent Catégories : Shake la folie du Shaker [vidéo] 11 commentaires
  • A love story.

    C'est un très beau court-métrage alors je partage.

    Lien permanent Catégories : Shake mes découvertes. 0 commentaire
  • Poésie et technologie.

     De la poésie dans la technologie. Magnifique.

    Et pour ceux qui aiment le making of.

    Lien permanent Catégories : Shake mes découvertes. 0 commentaire
  • Retour sur... en photos.

    Le samedi c'est "retour sur..." une note mais il y a un an. une note que j'ai aimé, une note à faire découvrir, à faire évoluer.

    Il me fallait piocher dans une note du 20 au 26 juin 2009. Il y a un an tu le sais c'était mon anniversaire et la mort de Michael Jackson. Une semaine légère en note il y a un an, je vais donc m'arrêter sur une vidéo qui illustre en photos le tournage que nous avions réalisé en 2004 (putain déjà). Il y a un an j'avais 37 aujourd'hui 38, et demain ? Lors de ces clichés j'étais jeune, j'avais de l'espoir, de l'energie, des envies...et peut ou pas encore de nostalgie. Show must go on !.

    La note d'origine.

    En savoir plus sur le court-métrage.

    Lien permanent Catégories : Shake le Retour sur... 0 commentaire
  • King Crab Attack.

    J'aime tout dans le King Crab attack de Grégoire Sivan. L'ambiance un peut kitch, le décalage, la fausse VO pas vraiment synchrone, les effets speciaux de la mort, une bande annonce en forme de court-métrage. Et puis y'a la très belle et très talentueuse Charlotte Marin dont je suis totalement fan (et à ce titre j'ai hâte d'aller la voir le 15 juin prochain à paris, car oui la belle est chanteuse...en plus). Je te laisse avec ce court et après tu ne verras plus les crabes et Trouville de la même manière.

    Lien permanent Catégories : Shake mes découvertes. 0 commentaire
  • I'm here de Spike Jonze.

    C'est une véritable découverte. J'ai adoré la qualité de ce court-métrage. Son esthétisme, sa créativité. I'm Here est un film réalisé par Spike Jonze. L'histoire. La love Story entre deux robots qui vivent à Los Angeles. Le film dure 30 minutes, le site web du film est une tuerie, il est proposé en streaming (on se croirait dans une salle de cinéma, il ne faut pas hésiter à revenir si la séance est pleine)... . Une pure merveille.

    Bande annonce du film sur Viméo (le site des belles images)

    Spike Jonze "I'm Here" from BLAST on Vimeo.

    Lien permanent Catégories : Shake mes découvertes. 8 commentaires
  • Pour la frime.

    Juste parce que c'est mon blog, juste pour la frime, sauf que... Oui j'ai eu une petite vie ou à l'époque je réalisais des courts-métrages, dont le dernier en 2003 avec Kad Mérad. Dernièrement une biographie sur Kad vient de sortir et nous avons eu la surprise de découvrir quelques pages nous concernant (à propos du film). Evidement je ne signais pas mes "oeuvres" de mon nom, mais de David Warren (avec deux "r" d'ailleurs pour les auteurs !).

    J'avais fais une note à ce propos dernièrement et sur le Facebook du Shaker des lecteurs se sont demandé "pourquoi "David Warren" ?. Warren est un type rencontré dans un vol entre Paris et New York. Nous avons discuté durant le voyage, un type avec un charisme fort, il était américain et avait une relation avec une francaise. Je crois me souvenir qu'il nous avait proposé de venir avec lui à Philadelphie ou il vivait. J'ai donc gardé ce nom... . Je sais c'est con. Mais David Warren c'est moi merde !!!!!! Tu peux cliquer les toffs.

    01.jpg02.jpg03.jpg04.jpg05.JPG

     

     

     

     

     

     

     

    Mes notes - Le film - Making Of -

    Lien permanent Catégories : Shake l'instant. 4 commentaires