Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

cyclone

  • T'es au courant #4. FuckingSandy.

    J'ai ouvert la rubrique "T'es au courant" à mon amie Cindy qui vit à New York qui comme vous le savez vient de voir passer l'ouragan Sandy. Moment difficile pour elle, mais rien que des dommages matériels.


    ouragan sandy,entrevue,cindy,le shaker de cyril,tempête,cyclone,Leshaker - T’es au courant Cindy que Sandy est passée ?

    Cindy - #fuckingSandy !

    Leshaker  - Tu étais ou lors du passage de la tempête ?

    Cindy - Chez moi, j’ai eu de la chance, je suis dans un quartier de Manhattan qui a peu souffert de l’ouragan et qui dispose de l’électricité. C’était très impressionnant, la tempête est arrivée à une vitesse folle, les gens étaient au courant la tv ne cessait de répéter les messages d’alerte. Ce n’est que le matin que j’ai vraiment pris la mesure des dégâts.

    Leshaker - Ambiance ville morte ?

    Cindy - Proche des images du film « je suis une légende » avec Will Smith, la réalité venant rejoindre la fiction.

    Leshaker – Toi tu vas bien c’est le plus important ?

    Cindy – Oui moi je vais bien mais mon agence moins. Elle se trouve dans le sud de Manhattan, elle n’a pas supporté le passage de l’ouragan, car évidement je donne sur le trottoir (pourtant très pratique pour regarder les gens qui passent)… bref 4 mètres de flotte, un paysage chaotique, des ordis dans la flotte, des dossiers, des papiers très importants. Je savais que la tempête ferait mal mais j’étais loin de penser à la montée de l’eau.

    Leshaker – MAAF ?

    Cindy – Si tu savais le bordel des assurances aux Etats Unis. Comme quoi notre pays c’est un bon pays (oui il faut le dire aussi !)

    Leshaker – Et le moral ?

    Cindy – J’en ai profité pour me couper les cheveux, m’aérer la tête, faire des choses différentes, je crois même que j’irais courir dimanche lors du marathon… je repousse le moment de ma reprise, de mon boulot… je suis maudite, ma petite boite n’avait que 8 mois et il va falloir la faire renaître.

    Lien permanent Catégories : Shake si t'es au courant ! 0 commentaire
  • Du vent dans les voiles.

    Dimanche 29 août 23h30 me voici en pleine discussion avec mon amie Noémie qui vit dans les Caraïbes. Noémie n'est pas tellement rassurée ce soir, on en profite pour discuter, et j'apprends (avec du retard) que le cyclone "Earl" est en train de progresser monstrueusement (il touchera son île dans la nuit, il sera donc passé à l'heure ou tu liras cette note). Bref ni une ni deux, Noémie me disant adieu, nous décidons pour la postérité de réaliser une petite entrevue. Merci à ma "cops" Noémie, qui je l'espère nous tiendra au courant de l'évolution et du passage du cyclone dans les commentaires.

    earl.jpgSalut Noémie peux-tu nous dire ou tu vis exactement ?

    Je suis à St Barthelemy une petite île de 25km2 située dans les Caraïbes.

    La fréquence des cyclones dans ton coin de paradis c'est quoi en général ?

    C'est assez aléatoire. Nous avons une saison cyclonique tous les ans qui commence en septembre et dure environ deux mois, mais cela ne signifie pas que nous avons des cyclones tous les ans.

    Les gens ont-ils tendance à se préparer à cette situation ?

    Les gens font des achats de première necessité (eau, piles, conserves, bougies...), ils se barricadent, protègent les fenêtrent, d'ailleurs la plupart des maisons sont équipées de volets anti-cyclonique. Les gens sont très prudents.

    Les autorités donnent-elles des consignent particulières ?

    Oui quand nous serons en alerte rouge, ce qui sera le cas dans une heure (00h30 heure de paris), il est interdit de sortir, conseillé de s'éloigner des fenêtres, et surtout ne pas rester seul. Allumer la radio et se tenir au courant de l'évolution du cyclone.

    Noémie, moi perso, j'aime la tempête, le pluie qui vient s'abattre sur les fenêtres et me glisser sous la couette. C'est ton cas actuellement ?

    Euh non pas franchement !. Attendre le cyclone c'est assez flippant, il n'y a pas de vent, tout est étrangement calme, les animaux sont silencieux, c'est une sensation oppressante et glauque.

    Une nouvelle fois merci à Noémie, je reviendrais vers elle pour faire un point sur la situation.

    Lien permanent Catégories : Shake les entrevues. 9 commentaires