Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

définition

  • Définitions #98

    rousse,définition,expliquer,déménagement,carton,livre,empathie,expo,concert,flolou,leshaker,cyril balayn,home sweet home,Soirée : … un endroit où je ne suis pas car je manque d’énergie et que le hasard de la vie ne me permet pas d’en profiter pleinement. C’est toujours complexe de savoir qu’un lieu et des gens t’attendent et que toi tu es ailleurs. C’est le drame de ma vie finalement.

    Météo : Je suis un ouragan sans vent, une espèce de vortex usé. Un truc chelou qui n’avance pas vraiment.

    Soirée (bis) : Les dernières fois car au fond tu sais très bien que tu ne reverras pas les visages et les sons. Il me faut toujours une porte de sortie, un endroit où personne ne va me chercher.

    Dernier mot : Je n’ai pas lu le bouquin de Valérie (enfin pas vraiment), en tout cas force est de constater que j’ai lu des connerie sur les tentatives d’explication de ceux qui pensent que c’est une analyse politique d’aujourd’hui. La curiosité malsaine n’a pas besoin d’être expliquée, elle est juste humaine.

    Rêver c’est gratuit : J’ai envie de voyager, d’acheter des livres, d’aller me faire des expos, de rendre visite aux potes qui sont loin. Arrête de rêver connard t’as pas la tune. Ouais. #autotorture

    Home Sweet Home : Je vais habiter ici. Là. J’ai l’adresse. J’ai pas encore visité. J’ai confiance. On verra quand je vais franchir la porte avec le premier carton. J’aime le risque.

    Home Sweet Home (bis) : … enfin le pire reste que je ne vais pas avoir internet quelques jours. Oui je sais je suis pathétique et du coup je ne pourrais même pas l’écrire.

    Bientôt : J’ai un énorme projet, un truc dont il va falloir que je vous parle très vite, un travail de plusieurs mois, c’est l’aboutissement ultime et j’en suis fier. Non mais j’déconne.

    Ecoute : J’ai décidé de ne plus être dans l’empathie pour celles et ceux qui sont en couple. C’est mon objectif fin 2014, début 2015.

    Photo : J’aime les rousses, c’est pas ma faute.

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 2 commentaires
  • Définitions #97

    définition, être père,papa,séparation,émotion,argentique,numériser,arnaud montebourg,journal,chercher un travail,leshaker,cyril balayn,flolou,menstruation,règle,1972 : Je suis né sous Pompidou. Non mais t’en as conscience ou pas. Comment je suis vieux finalement.

    Guinness : Je pense que je tente le record du mec le plus gros du monde (caprice des dieux et granola).

    Vocabulaire : Ma fille en pleine lecture « papa, tonitruant c’est qui ? »

    Etre père : Après le premier opus #êtrepère je vais vous proposer une série de cinq nouveaux papas. Des hommes séparés ayant quitté travail et région pour suivre le/les enfants. Des parcours atypiques comme je tente le plus simplement d’en proposer. Dans le même élan on m’a conseillé dernièrement d’interpeller des « figures » du net pour parler du thème de la parentalité, une façon aussi de mettre en lumière cette rubrique qui me tient à cœur. Malheureusement les réponses négatives et les silences des mails me font renoncer. Je n’ai pas la carte. C’est dommage. Bref. Les portraits viendront s’ajouter au blog du 1 au 5 septembre.

    T’es moche : C’est ce que je pense de mon blog, j’aimerai lui donner un aspect d’aujourd’hui, mais je ne sais pas faire. C’est chiant, mais bon, mais bon.

    Date : Tu me crois si je te dis que j’ai noté sur mon calendrier les dates des règles d’une copine (bah tu devrais). Oui avec ma pote on a décidé de décomplexer les menstruations en abordant le sujet. C’est de la rigolade pour nous, on adore aborder des thèmes (divers). #mimilie&leshaker

    Arnaud : « Je vais chercher un travail comme beaucoup de français ». Je devrais m’y faire et ne même pas relever la chose, mais je n’y arrive pas. Je sais qu’une partie du désaccord entre « nous « et la politique provient des petites phrases à la con. Putain. #montebourg #journaltf1

    Au secours : Je regarde l’amour est dans le pré devant un hamburger et des petits pois (j’avais pas de frites. Enfin je pensais en avoir mais non du coup). Ma vie est pathétique.

    Photo : J’avais 22 ans et un pull moche. Une époque où il fallait développer les photos en ne sachant pas qu’on allait pouvoir les numériser aujourd’hui. Je suis né en 1972 sous Pompidou. 

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 0 commentaire
  • Définitions #87

    leshaker,définition,cyril balayn,flolou,symbiose,bon goût,conjugaison,liaison,point de vue,exclusif,Au château : Force est de constater que François a bon goût quand même. Le pouvoir est une puissance divine.

    Exclusif : Julien Doré mesure 1m72. Il est donc plus grand que moi. Damned !

    Point de vue : Si j’ai bien compris la haine à l’égard de la presse à scandale c’est quand ça « nous/vous » arrange #closer #600000exemplaires

    Force : Les enfants nés des couples pour la réconciliation est un puissant lobby.

    Hype : J’ai le droit de dire que les Gérard de la télévision reste quand même l’émission la plus ringarde du PAF. C’est peut-être pas tendance de le dire ?!

    Symbiose : Une nouvelle énergie, des nouvelles envies. Un lieu, un endroit, un repère. Leshaker et Emilie Daffis #trailer1

    Se conjuguer : je m’abandonne – tu t’abandonnes – il/elle s’abandonne – nous nous abandonnons – vous vous abandonnez – ils/elles s’abandonnent

    Photo : Tu te doutais de la perte de tes illusions, de tes déceptions, de l’homme que tu ne serais pas, du père que tu allais devenir ? #moi #jeune #nostalgique

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 1 commentaire
  • Définitions #71.

    Reprise : Beurk, Grrrrrrr, mouais, bof !

    Sun : Validation depuis des années de mon propre record, trois semaines sous le soleil, rien que du soleil.

    Garde alternée : Je récupère le chat pour le mois d’août, il est en forme, il a grossi, il perd ses poils, il est trop kiffant. C’est le plus beau (objectivité).

    Cindy : Un grand merci pour les stats de juillet, les aventures de Cindy c’était votre rendez-vous, il continuera car tout simplement elle a envie, merci à elle.

    Surbooking : Je fuck Air France et son bordel de surbooking. Petite info pour les travelers (que tu connais peut-être) quand tu as ton billet électronique tu files 72h avant sur le site air France et tu valides ton billet ça t’évites le risque du « stand-by » petite frayeur lors de mon départ.

    BCN : C’est une ville palpitante, qui vit la nuit, y’a du monde sur le sable, des baigneurs, Barcelone s’anime la nuit, la jeunesse du monde entier se donne rendez-vous pour faire la fête, ça reste très impressionnant. Destination à faire si tu ne connais pas et avec les enfants c’est le top.

    barcelone, BCN, nuit,fête,animation,définition,leshaker,définitions,sun cindy,reprise,déprime,surbooking,air france,

    barcelone, BCN, nuit,fête,animation,définition,leshaker,définitions,sun cindy,reprise,déprime,surbooking,air france,

    barcelone, BCN, nuit,fête,animation,définition,leshaker,définitions,sun cindy,reprise,déprime,surbooking,air france,

    barcelone, BCN, nuit,fête,animation,définition,leshaker,définitions,sun cindy,reprise,déprime,surbooking,air france,

    barcelone, BCN, nuit,fête,animation,définition,leshaker,définitions,sun cindy,reprise,déprime,surbooking,air france,

    barcelone, BCN, nuit,fête,animation,définition,leshaker,définitions,sun cindy,reprise,déprime,surbooking,air france,

    barcelone, BCN, nuit,fête,animation,définition,leshaker,définitions,sun cindy,reprise,déprime,surbooking,air france,

    barcelone, BCN, nuit,fête,animation,définition,leshaker,définitions,sun cindy,reprise,déprime,surbooking,air france,

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 2 commentaires
  • Définitions #68.

    définition,leshaker,avranche,kemikaz,anniversaire,jeunesse,vent,vélo,sport,curseur,Off : Aujourd’hui je déjeune avec Géraldine G. en off. J’aime les surprises.

    Show : Il va falloir que j’aille voir en « live » un show burlesque. J’aime ce glam, l’ambiance, l’idée.

    Sport : En roulant dimanche je me disais bien que c’était super agréable de reprendre le vélo, de se laisser vibrer au fil des kilomètres. C’était bien d’y aller à fond. J’avais oublié un détail, le vent, le vent dans mon dos. #putainderetour

    Table : S’y retrouver samedi soir en partageant un bon repas dans ce très bon restaurant. Elles sont deux. Elles sont drôles et intelligentes, et j’aime ça.

    Musique : Le hasard a croisé notre route mardi dernier. Mon collègue, mon ancien collègue celui qui a plaqué la boite pour vivre (essayer) de son art, la musique. Un agréable échange autour d’une bière en terrasse, qui se prolongera autour d’une table. En fin de soirée il me donne son Cd. C’est assez rare que j’écoute les titres, par pudeur ou par crainte de ma réaction c’est la première fois que j’écoute entièrement. C’est parfaitement produit, c’est rythmé, c’est créatif, 56 minutes d’une galette parfaite. Et ça me fait chier qu’il ne soit pas diffuser. Cette semaine on se revoit et on en parle.

    Curseur : Je suis entier autant dans mes amitiés que mes amours. Faiblesse ou force ce n’est pas à moi d’y répondre. C’est une question de curseur. Je vibre, je suis émotif, je joue et je développe mon côté féminin, je suis extrême et j’aimerais me contenir.

    Bougies : Tu penseras à moi le 25 juin. 41 ans. 1972. #mêmepasmal

    Départ : En préparant mon voyage avec le Routard j’ai hâte de ma destination, Barcelone. « L'été s'ra chaud l'été s'ra chaud, Dans les t-shirts dans les maillots, L'été s'ra chaud l'été s'ra chaud, D'la Côte d'Azur à Saint-Malo,  L'été s'ra chaud L'été s'ra chooooooooooooooo… ». Ou pas !

    Photo : 23 ans (environ) sur la baie du Mont Saint-Michel, un weekend de folie (raconté en 2010 ici), j’étais jeune et j’ai couru par distraction. C’est mon côté Forrest Gump bien avant l’heure.

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 0 commentaire
  • Définitions #64.

    définition,leshaker,daft punk,t'es au courant,collaborer,solitude,silence,sabrina ouazani,cadavre, virgin,very bad trip ,warner day,Casques : Au-delà de tout le travail marketing autour de cet album Daft Punk s’impose. Grosse claque.

    Collaboration : J’avais très envie de continuer ma rubrique « t’es au courant… », J’espère que Harold retrouvera le goût de l’écriture, en tout cas j’ai rencontré deux femmes, un regard, une vision, fort à parier que nous irons très loin dans le sérieux et dans 25ième degrés. Je viens de recevoir les réponses à mes questions, en ligne mardi. Grosse claque.

    Je devais : Dîner avec elle ne sera finalement qu’une illusion, le problème c’est le principe. Un gros vent. Grosse claque.

    C’est la fête : Merci à ces gros cons de la kermesse du foot de m’avoir fait rater mon train lundi dernier. Heureusement j’avais ma journaliste WonderWoman avec moi. Grosse claque.

    Virgin : Le cadavre du Virgin Mégastore est à terre. La folie des gens qui se battent et saccagent le magasin pour obtenir un sésame à moitié prix. Les vidéos circulent sur le net. Sur les réseaux sociaux c’est l’étonnement. Moi je ne suis même plus surpris par la cruauté de la consommation. Les gens, la folie, la violence, les insultes, la porcherie des clients… c’est un peu mon quotidien, à petite dose, mais assez pour l’observer, le constater et le gerber. Grosse claque.

    Cannes : On notera l’incident lors du Grand Journal, je vais finir par croire que c’était organisé par Canal cette histoire tellement c’est le vide intersidéral dans cette émission. Grosse claque.

    … : Je ne suis bien que dans le silence. Un profond silence. Grosse claque

    Rencontre : Bradley Cooper, Zach Galifianakis, Ed Helms, c’est dimanche prochain. Plus pour la rencontre que pour le film (on verra). Hâte. Grosse claque.

    Juste pour toi : Je blogue ici-même depuis 2008. J’ai collaboré à seulement deux notes sponsorisées, la dernière est en cours actuellement d’où ton mail ordurier. Surtout venant de toi. Tu as le pouvoir de zapper, pour moi ce n’est pas une valeur ajoutée, juste profiter quand l’occasion se présente et en plus cela me permet d’ajouter des paillettes dans mes vacances à Barcelone cet été. C’est aussi simple que ça. Dans ta face… avec une Grosse claque.

    Pour enfoncer  le clou : Cette semaine je te fais gagner des parfums. Note que tu sens bon déjà.

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 2 commentaires
  • Définitions #58.

    définition,cahuzac,elisabeth levy,causeur,leshaker,signature,saligot,londres,Question : Il est l’heure de partir, la voiture de maman est en bas, et évidement ma fille « papa pourquoi on rêve ? ». Comment te dire…

    Une envie : La semaine prochaine pendant les vacances je serai à Londres avec ma princesse. Un coup de pression à l’arrache pour s’effacer des habitudes. Puis moi je suis un grand gamin alors Paris à 2h30 de Londres  en Eurostar je reste fasciné.

    Signature : C’est officiel et signé, je recommence mon travail avec le mag « Parents » sur la parentalité. Avec une petite rallonge en surprise… (Voir « une envie »)

    Le cas Huzac : Je crois que je ne suis même plus surpris par une affaire de la sorte. Je pense aux militants, aux petites mains des partis, le chao pour reprendre le chemin face à des hommes qui sont avides du pouvoir.

    Elisabeth : Il va vraiment falloir qu’Elisabeth Levy se calme… #causeur.fr

    Au final : Le « les yeux dans les yeux Mr Bourdin… » a remplacé le « Allo, non mais allo quoi ! »

    Gagnante : C’est Sylvia une lecture Orléanaise que j’aurais le plaisir de rencontrer le samedi 27 avril lors de la soirée highheels. Cette chaussure retournée en plein milieu de la neige, y’avait un côté princesse désabusée.

    1973 : J’ai une amie qui m’a traité de « Saligot » ! Sa date de naissance explique peut-être cela.

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 2 commentaires
  • Définitions #47.

    définition,leshaker,neige,mauvais temps,bobo,sciatique,anniversaire,jordan carver,Entendre : « … elle est vaginalement motocultable », « … j'aimerai être un rouleau de papier toilette pour avoir un rdv quotidien avec tes fesses ».

    15 ans : Ma belle-fille, mon ex belle-fille, vient de prendre 15 ans. Un rôle assez solitaire finalement, je croise rarement des gens dans mon cas, le lien toujours présent, de même pour ma famille, un rapport particulier entre elle et moi, sans être un père, juste là pour elle.

    Bobo : J’ai pour une première fois une sciatique chiatique. #jesuisvieux.

    Destination : Je ne remercie pas la gamine américaine de Youtube filmant les monsters high en haut de son super appartement donnant sur une splendide vue de Las Vegas… nouvelle destination pour ma fille mais comment lui expliquer que c’est mort !

    Alain Gillot-Pétré : Oui il neige en hiver !

    Entreprise : On-passe-de-polyvalence-à-la-polyactivité-pour-finir-à-ferme-ta-gueule.

    En vrac : Petite pause lecture avec le bouquin de Philippe Vandel « Ou, tiens, pourquoi ? », très sympa et au moins tu peux briller en société avec - J’ai appris à un pote l’existence de Jordan Carver – suite à la définition bobo je ne pourrais pas venir sur Paris rencontrer quelques lecteurs mais ce n’est que partie remise, à très vite.

    N’oubliez pas leshaker c’est ici aussi.

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 4 commentaires
  • Définitions #28 Spécial Bonnaniversaire.

    définition,bon anniversaire,la maison de mimilie,emilie daffis,cyril balayn,le shaker de cyril,j'aime bien,aimerJ'aime bien : J’aime bien notre rencontre, j’aime bien me dire que nous nous connaissons sans rien vraiment savoir l’un de l’autre, j’aime bien nos longues heures au téléphone à discuter, j’aime bien me souvenir des premiers appels, j’aime bien me laisser envahir par la fluidité de nos idées, j’aime quand je dis rien pour t écouter et que tu m’engueules car je dis rien, j’aime bien quand tu touches juste, j’aime beaucoup ta dernière réplique digne des années 80 « à plus dans le bus », j’aime ce que tu es, j’aime t’imaginer, j’aime savoir que tu existes, j’aime que nos parcours viennent se croiser, j’aime bien savoir que j’ai des projets avec toi… au-delà de nos blogs, j’aime me dire que tu es belle-pétillante-intelligente, j’aime quand tu dis que nous nous sommes trouvés, j’aime bien savoir que je pouvais te déstabiliser, j’aime parler avec toi de ce qui te déstabilises actuellement, j’aime énormément notre pouvoir de mise en scène, j’aime bien me dire que c’est aujourd’hui… 

    Je ne pouvais te surprendre et te le souhaiter autrement qu’ici, à la lecture d’un média que nous connaissons bien.  Pour une fois je ne viendrais pas te citer au travers de cette note que je viens de te dédier. Merci à toi pour cette  amitié forte et puissante, pour « notre » envie commune d’un projet professionnel. L’important c’est aujourd’hui et pourtant tu detestes fêter cet évenement. Une année de plus dans ta face… et si seulement je pouvais fêter ton âge.

    J’aime le mordillage (à l’instant), plaisir partagé. Bonnaniversaire ;-)

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 2 commentaires
  • Définitions #24.

    conférence de presse,george V,david rault,cyril balayn,définition,flemme,loto,vibration,le shaker de cyrilNostalgie : J’ai quitté Rome et je n’ai qu’une envie, y retourner.

    Robe et talons hauts : J’ai une amie qui me dit par sms à minuit qu’elle est toujours en robe et talons chez elle devant la télé… dois-je la croire ?

    Vibration : Après tout le monde j’ai découvert le documentaire sur Usain Bolt, c’était palpitant, captivant, j’ai vibré… souvenir de mes années d’athlétisme.

    Princesse : J’ai eu une princesse énervée au téléphone, c’est toujours marrant une princesse qui s’énerve.

    Flemme : … de lire, de courir, de travailler.

    Jouer : Pour info j’ai loupé la cagnotte de 190 millions.

    Conférence : …de presse au George V, Paris, au commande mon pote David c’est le mec à gauche, y’a Dolph, Sylvester, Arnold et Jean Claude…qui semble tout rikiki !

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 2 commentaires