Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

daddy

  • Définitions #91

    définitions,festival de beauregard,anticipation,humleur,burning man,concours,flolou,leshaker,suncindy,leshaker,cyril balayn,train,rail,sncf,daddy,parole de père,les papas,les papas solos,Anticipation : Elle reste la meilleure défense.

    Entretien : J’aime la découverte et les univers. J’aime la rencontre. Mais il faut avouer que j’ai pas la carte… J’aimerais juste que ceux que j’invite à venir répondre à mes questions #lesentrevues viennent me signifier le refus par simple retour mail, un bout de vie de 10 secondes je pense.

    Les changements : Ce sont des sources de nouveaux départs. Comme une remise à zéro sans rien vraiment effacer.

    Entendu : J’ai rencontré une voix. Une très belle. Une très belle voix.

    Burn : En août 2015 (si tout va bien dans mon planning) je serais au Burning Man en compagnie de Cindy #suncindy. Un très beau cadeau pour mes 43 ans. Actuellement en cours d’organisation, Cindy va faire gagner un participant pour cette édition du Burning Man au sein d’un concours. Il faudra être majeur (bien évidement) et préciser qu’une seule place sera offerte. Comme pour le concours parisien de Higheels, Cindy prendra en charge le déplacement jusqu'à San Francisco et prévoir 8 jours de disponibilité. On travaille actuellement sur l’organisation et les modalités du concours. Wait And See…

    Daddy : Je viens de finir les portraits de dix papas. J’ai commencé ici… les autres viendront prendre vie au sein de cette rubrique une fois par semaine. Un grand merci aux papas.

    Sentiment : Il est possible de dire « je t’aime » à une amie.

    Photo : C’est un peu ma deuxième maison en ce moment. Je bouffe du rail. Note qu’il ne faut jamais voyager avec une amie, laisser son portable à proximité et son compte instagram ouvert. Ceci étant la photo est bienveillante. Merci Marie.

    Rencontre : Si tu es du côté du festival de Beauregard sur la journée du samedi 5 juillet en compagnie de (Foster The People - Angus and Julia Stone - Portishead - Vanessa Paradis - Fauve...) vient nous faire coucou. J’y serais en compagnie de cette créature rouge qui se prénomme Cindy.

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 0 commentaire
  • Être père #1

    C’est une nouvelle rubrique qui me tient particulièrement à cœur. Être père. Vous pouvez prendre contact avec moi pour participer si vous le souhaitez.

    Dominique 37 ans papa d’Enzo (7 ans) et Louise (10 ans). Grenoble.

    cyril balayn,être père,parent,papa solo,célibataire,séparation,loin des enfants,tribunal,parole de père,daddy,flolou,leshaker,loi,papa,loin d emon père,les enfants,séparer,Comment tu profites de tes enfants Dominique ?

    C’est la galère depuis deux ans. Je suis loin, 145 kms de séparation. Je n’arrive pas à me faire muter proche de mes enfants. Je ne suis pas prioritaire, pas en couple, je ne rentre pas dans les cases. Je m’organise sur un week-end sur deux, bonjour les kilomètres, et les vacances le plus possible. J’ai la chance de bien m’entendre avec la maman c’est un avantage avec cette vie.

    Passage par la case « tribunal » pour bien mettre en place les droits de chacun ?

    Bien non ! J’ai pas une très grande opinion des avocats et de la justice surtout dans les affaires de séparation. J’ai tendance à penser que c’est le bon sens qui doit l’emporter. Mettre son égo de côté pour le bien-être des enfants. Je sais qu’on va dire que j’ai de la chance de bien m’entendre avec la mère et c’est une vérité, mais je m’efforce de faire en sorte que cela soit possible. Nous parvenons à nous arranger c’est le principal si ce n’était pas le cas malheureusement…. Pour certains c’est la seule solution j’en ai bien conscience.

    Tu regrettes cette séparation ?

    Humainement non. Dans ma vie de tous les jours oui. Enzo et Louise se construisent autour de ça. On a tendance à penser que c’est mieux que des parents qui restent pour le pognon, le confort ou parce que c’est comme ça… faut du courage pour se séparer et affronter cet échec.

    Tu me parlais de tes difficultés dans ton entreprise à t’organiser pour le vendredi afin de partir tôt, ou même des vacances quand tu as tes enfants avec toi…

    Oui il faut savoir que nous n’avons pas la famille avec nous déjà. Géographiquement parlant je veux dire. J’ai constaté dans ma boite que la parole d’un père qui cherche à s’organiser autour des enfants quand il est seul est bien moins entendue que pour une femme. Je passe pour un extra-terrestre d’une certaine façon. J’ai besoin de mes gosses et je suis assez fatigué de devoir le crier ou l’expliquer. J’ai pas de haine, sincèrement, mais c’est usant et fatiguant.

    Et ta vie sentimentale ?

    Compliqué ou complexe je ne sais pas quoi choisir comme terme. La vie tourne autour de mes enfants. Je suis disponible par le terme mais pas l’homme au final. Je suis séparé depuis deux ans. Un homme qui pense à ses gosses c’est un peu excluant pour une femme. J’en sais rien. En tout cas c’est complexe (bon bah j’ai choisi le terme).

    Un mot, une loi, une chose à changer…

    Les mentalités. Le calendrier affiche 2014 de temps en temps je me dis que rien n’avance. Je vais me répéter la relation avec la maman est plutôt simple, mais franchement je rencontre de nombreux père qui sont loin des enfants et ce n’est pas par choix, pas toujours, pas tous le temps. On est en train de tuer le père dans cette société, bref c’est un autre débat mais je le pense fortement.

    Lien permanent Catégories : Shake les daddy's [entrevue]. 0 commentaire