Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

doris arnold

  • Définitions #109

    définitions,ma fille,parentalité,chaos,vierge,doris arnold,entrevue,leshaker,flolou,cyril balayn,photos,atelier,église,caen,ou trouver quoi à caen,damien lemennais,aftermovieMichel Cymes : Quand je me lève j’ai mal. Quand je marche j’ai mal. Quand j’écoute ma voisine j’ai mal. Quand j’ai envie d’écrire j’ai mal. Bordel j’ai la maladie la plus merdique de l’univers. Je pourrais vous le dire mais je sais d’avance que vous allez vous foutre de ma gueule (et vous auriez raison).

    Elle : J’ai la chance de connaître des gens bien. Ils se reconnaîtront. Et ils sont là. La base.

    Clic Clac: Vendredi dernier j’ai fait une série de photos avec l’Atelier Photographik, c’est pas ma tasse de thé mais j’avais très envie de tout changer. On a bien rigolé, très productif, il reste l’art du montage Photoshop (du chinois pour moi). J’ai hâte de voir le résultat qui sera à la hauteur de mes attentes (là c’est pour bien mettre la pression). Bientôt.

    J’ai vu la vierge : Dans cet énorme chaos qu’est ma tête et ma vie, il existe des petites pépites de joie, comme des éclats. A force d’être sur la toile et de construire des choses pas à pas ont fini par prendre la mesure de son audace. Je vais rencontrer Doris Arnold. Pour une entrevue. Il faut savoir que rencontrer Doris c’est pour moi comme un chrétien qui irait saluer le pape, sauf que moi je suis athée et fan de son art de pole dance. Elle représente la quintessence la plus ultime de la sexytude, je l’ai toujours pensé. Je vais être timide, petit, timide, liquide, tout petit, mais heureux. Bientôt.

    Dans ma peau : Ce petit bout de femme me plait. Elle. Lou. Ma fille. Petit à petit elle change dans ses envies et ses délires, dans sa façon de se tenir, dans ses odeurs, dans sa façon bien à elle de voir la vie et les choses. Ce petit bout de femme me plait.

    Vous : Merci pour tous vos gentils mots sur l’entrevue de la page « Ou Trouver Quoi à Caen », je vais de toute évidence axer mes prochaines entrevues sur les acteurs de ma ville (Caen). Très envie de m’ouvrir à cette si jolie ville et à celles et ceux qui lui donnent du mouvement. A ce titre,  demain mercredi 13, et après les portraits de Damien Lemmenais (réalisateur de l’aftermovie du Carnaval de Caen) et Yannick auteur de la page « Ou Trouver Quoi à Caen », une entrevue avec le photographe Sylmi, un passionné Caennais qui viendra nous raconter son parcours.

    Photo : Je crois que je ne me suis jamais autant baladé dans les églises de ma ville dernièrement. Je ne suis pas croyant, athée même, mais ce sont des lieux, ça résonne, ça transpire l’histoire… moi qui cherche la mienne. Cette photo est venue dernièrement illustrer les péripéties de ma voisine que je décline sur Facebook avec ces hurlements de plaisir et de jouissance absolue. Le plus drôle de cette histoire c’est passé la semaine dernière sous ma porte. Un mot de ma voisine. Elle me lit. Et elle rigole bien. Quand le hasard rejoint la réalité. A suivre donc, ici.

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 0 commentaire
  • Définitions #94

    leshaker,flolou,cyril balayn,définitions,humeur,statut,père,doris arnold,anniversaire,beuverie,multiple,espoir,voter,élection,copé,casse-toi,Look : Depuis que je ne me rase plus je fais homme. Il était temps je vais prendre 42 ans.

    Fail : Putain merci. Depuis le temps que j’espérais. Je vais finir par croire en dieu. Casse-toi Copé. Ce qui me fait mal c’est que cette affaire ne fera qu’accentuer le fossé entre « nous » et la/cette politique.

    Multiple : On a fait un truc à trois, un truc de dingue. #coquin #pascequetupenses

    Espoir : Juste un truc sympa, une chose différente, léger, pas violent. Bousculer le quotidien quoi !

    Europe : C’est fou l’énergie qu’on peut dépenser sur les réseaux sociaux pour débattre, s’insulter et discuter aussi. Ah ouais merde t’as juste oublié de voter.

    Question : J’ai répondu que l’humour était en pole position. Homme qui rit…

    Gillot-Pétré : ♫♪ il pleut il mouille c’est la fête à la grenouille, quand il ne pleuvra plus, ce sera la fête à la tortue ♫♫

    Papa : Dernier opus mardi de cette série. Un numéro 11 viendra s’ajouter avec un invité de choix, de choc, un père… (Normalement).

    Maladie : Je suis Doris-Arnold-Addict. Pas facile à soigner.

    Photo : On a tous une photo de 4h' du matin… à priori la soirée était sympa.

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 0 commentaire
  • Définitions #93

    leshaker,les définitions,la haine,talons,doris arnold,the best,bouffe,rêve,cyril balayn,flolou,teasing,sexy,paris première,définir,pensée,Mail : Envoyer à un contact pro « Ki A Du Kaka Kaki Kollé Au Kuku » ça c’est fait #boulette #voulaitenvoyeraunepote #quiche

    Destin : Voir, assister, sublimer, contempler, admirer la sublime Doris Arnold le vendredi soir à Paris en live (dans une performance remarquable) et la retrouver dans « The Best » le samedi soir. De quoi me rendre « heureux ». Oui je sais. L’incarnation de la sexytude la plus totale, cette femme est tout simplement magnifique. (Doris Arnold sur Paris Première)

    Merci : Cindy vient de mettre fin à ses chroniques car bloguer et écrire c’est le plaisir aussi. Elle reviendra car elle a des tas d’idées, reste la confiance, le plaisir de laisser guider les doigts sur le clavier. Tu es chez toi. #suncindy

    Absence : Elle est toujours là, comme une image figée. Sa présence, son odeur, son indépendance, son intelligence, sa grâce, sa peau, son petit sourire, son humour…  #mafille

    Philosophe: « I’m doing what most guys want to do. A lot of people want money for power, some want it for respect, etc. But in the end of the day money is really freedom. Because when you got a lot of money, you can do whatever you want, because nobody can tell you what to do”. Y’a pas à chier c’est profond et je ne regrette pas de suivre Dan Bilzerian sur Instagram.

    Etre père : J’ai peut-être sélectionné des parcours trop différents, trop clivants. Je ne sais pas. C’est une première étape qui me tient à cœur, la parole des pères et à prendre sans jamais se substituer aux mamans. C’est une synergie. On verra plus tard  il me faut du recul et revenir avec une thématique différente. Il reste encore 4 portraits à vous présenter et c’est tous les mardis. #êtrepère

    Loin : J’ai fait un rêve. J’avais 80 piges et j’ai passé la journée à relire toutes les conneries que j’ai pu mettre sur l’internet. J’avais aussi la nostalgie de mon corps de 41 ans. Au final j’étais déprimé.

    Teasing : Ne loupe pas l’Exclusif #8 lundi. J’ai une partenaire. De choix. #lesexclusifs

    Jusqu’ici tout va bien: Faut que j’arrive à bientôt 42 piges pour prendre le sens profond de cette phrase #lahaine

    Photo : La question existentielle de nous tous finalement. On bouffe quoi ce soir ?

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 2 commentaires