Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

edition

  • Au boulot...

    [Alexandra Le Dauphin]

    au boulot chomette,leshaker,flolou,alexandra le dauphin,chomage,éditeur,édition,imprimer,cyril balayn,shake les princesses,Je suis une princesse qui vous dit : ne vous souciez pas du regard des autres !

    D’ailleurs, les autres, c’est vous, chères princesses. Et peut-être que votre avis sur mes délires est sans appel…Bon, est-ce que cela doit m’empêcher de rédiger ? Dois-je être freinée par vos remarques négatives ? Dois-je me recentrer sur une écriture plus conventionnelle capable de rentrer dans les différents moules littéraires ?

    Peut-être, mais je ne le ferai pas. Et tant pis si ma démarche reste incomprise. Je crois que pour se sentir épanoui, il faut défendre son projet et lui donner une chance d’exister et de se développer.

    Chère princesse, si je te parle de tout ceci, c’est que mon livre humoristique sur le chômage sort prochainement partout en France. Et j’ai la trouille. On est loin d’un style académique, des grandes envolées lyriques : le contraste risque de faire mal.

    Pourtant, à aucun moment je n’ai voulu changer ma façon d’écrire : j’ai souhaité rester proche de mes défauts, montrer mes failles, souligner mes erreurs pour que le lecteur se retrouve dans un journal qu’il aurait pu écrire et non pas dans une fiction projetée dans une galaxie très lointaine…

    Aussi, sur la question du regard des autres, je ne le vois pas comme un frein mais plutôt comme un moteur pour me dépasser.

    Quand on est rédactrice web freelance, le problème, c’est que nos écrits sont disponibles et consultables facilement. Il est donc aisé de juger, de démolir un texte d’un simple commentaire. Cela peut blesser ; est-ce une raison pour tout abandonner ?

    Je ne pense pas. En tout cas, j’essaie de suivre la ligne d’écriture gentiment insolente que je me suis tracée et je fais au mieux pour mettre du pep’s dans mes mots sans aller trop loin.

    Chère princesse, le seul message que j’ai envie de te faire passer c’est vis ta vie de princesse, exploite ton talent sans te soucier du qu’en dira-t-on. Crée, dessine, peint : fais toi plaisir !

    En ce qui me concerne, je me cantonne à la rédaction, la Confédération des Fées n’ayant pas été très généreuse à mon égard lorsqu’elle s’est penchée sur mon berceau.

    À deux mois de la sortie de mon bouquin, j’ai la boule au ventre, mais je ne changerai aucun mot de mon texte : il me ressemble, avec ses forces et ses imperfections…

    Pour la retrouver sur Facebook

    Lien permanent Catégories : Shake les princesses [contribution]. 0 commentaire
  • Leshaker & Mimilie #9. Le début d'une aventure.

    Vous connaissez la thématique, Emilie vient répondre chez moi, et moi je suis chez elle pour mes réponses. Un petit clin d'oeil décalé pour vous présenter une envie, un projet passionnant, à deux mains.

    Mes réponses dans La Maison de Mimilie.

     


    le shaker de cyril,leshaker&mimilie,aventure,écriture,livre,envie,écrire un livre,édition,thierry neuvic,amour,new york post1/ Mimilie merci à vous de m'accorder cette entrevue. En ce moment la presse internationale, la blogosphère, s'interrogent sur votre collaboration... Pour couper court aux rumeurs pouvez-vous présenter et nous donner quelques informations concernant votre rencontre.

    J’aime quand tu t’y crois  J’ai lu l’interview du Shaker sur un blog, ses réponses me plaisaient. Je suis allée jeter un œil sur son blog, et là je me suis marrée. Je me suis dit why not, je vais l’interviewer, j’ai besoin d’un papa solo pour nourrir mon dossier sur les hommes. Et de fil en aiguilles, de discussions en appel téléphonique nocturne, nous apprenons à nous connaître, c’était il y a un 1 an à peu près !

    2/ La semaine dernière le très célèbre "NewYork Post" dans un article illustre votre collaboration dans le cadre d'un projet commun qui prendrais le jour prochainement. Pouvez-vous nous en dire plus ?

    Nous aimons écrire, nous avons une imagination assez poussée, et nous avons cette sensibilité qui nous rapproche. Nous nous apprécions aussi beaucoup, alors c’était juste normal, naturel, de pousser le truc plus loin, et de créer un projet à deux mains. Vous découvrirez bientôt, en weekend, une histoire, comme un roman, écrite par Cyril et moi-même. Je ne veux pas en dire plus, nous sommes juste surexcités et contents de le faire.

    3/ Comment est née cette envie, cette décision de collaborer de cette façon ?

    Comme je le disais au-dessus, nous nous éprouvons du plaisir partagée à écrire ensemble, c’est naturel pour nous de développer cette envie vers autres choses, un peu plus gros, un peu moins éphémères, un peu plus près de ce que l’on aime tous les deux.

    4/ Pour finir, Mimilie on vous prête une relation avec l'acteur Thierry Neuvic, pouvez-vous nous donner des infos ?

    Thierry et Moi c’est juste sensationnel, nous nous retrouvons régulièrement dans l’intimité seuls quelques heures, le temps de vivre un moment présent. Puis je repars retrouver ma petite vie bien tranquille

    Lien permanent Catégories : Shake Mimilie & Leshaker 0 commentaire
  • Choix typographique.

    edition.jpg

    David Rault, mon pote (que vous connaissez déjà au travers des mes notes), vient de terminer un ouvrage "titanesque" sur la typographie. Je vais pas me la raconter, a titre personnel cela me depasse légèrement, mais je sais que David maîtrise cette passion depuis des années et que cet ouvrage lui a demandé du temps, de l'energie, de la passion pendant des années. Je n'ai pas eu le temps encore de discuter avec lui de son travail mais ce bouquin s'adresse aux pros comme a celles et ceux qui s'interressent de près ou de loin à l"art" de la Typographie. Le livre sera disponible à partir du 19 mars 2009. "Chaque caractère d'imprimerie, au-delà de sa forme, possède son propre passé, véhicule un bagage culturel, historique et social, crée par sa seule présence sur une page, au-delà du sens des mots écrits, une véritable ambiance. De ce fait, il influe directement sur l'interprétation du texte et implique de la part du maquettiste ou du graphiste une bonne connaissance des caractères d'imprimerie et de ce que leur choix implique." en savoir plus ... index.php?&moid=12&oid=T001:bnaigdfg1t74d1wncizxeaw&tplentry=br&function=display&insidefile=livre_detail.html&rub=T003:01ede6b1d62ec5c094ad3ad1a3c3faf3

    Lien permanent Catégories : Shake mes découvertes. 0 commentaire