Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

empreinte

  • Mon empreinte.

    empreinte,leshaker,contribution,numérique,nostalgie,identité,Voici un espace. Un espace à combler, pour y ajouter des mots, des vidéos ou des photos. Le principe est de ne rien dire. Si seulement nous pouvions écouter le silence dans nos vies numériques. Mon silence à moi dure depuis plus de 4 ans. Un blog, un espace, mon identité numérique, mes humeurs, mes désirs, mes empreintes, un espace qui ne témoigne de rien finalement. Je suis le seul à pouvoir ajouter de la nostalgie et des souvenirs sur les notes que je dépose. Comme vous.

    J’ai le plaisir des livres et de la lecture depuis 4 ans. Avant je n’écrivais pas. Jamais. La feuille blanche était une douleur, le clavier et l’écran un plaisir. Pourtant nos témoignages sont éphémères, je le revendique, il suffirait d’une énorme panne pour tout supprimer. Mais il ne se passe jamais rien sur la toile. Calme plat. Le seul plaisir ultime que nous pourrions prendre sera demain, plus tard, lire et relire nos notes, les mots, se souvenir du moment, de cet instant ou l’envie était forte de se perdre encore quelques instants devant nos pixels. Notre aventure numérique est personnelle.

    Pourtant je suis ici. Une envie pressante de frapper le clavier et de venir contribuer. J’y ajoute une nouvelle fois mon empreinte du soir, 2h26 du matin, dans la nuit du 23 au 24 février. En terminant cette missive j’irais me coucher, avec le plaisir de découvrir cette note dans mon espace. J’ai une certitude. C’est l’émotion. Nous cherchons à nous en procurer. A toi de m’en donner.

    Lien permanent Catégories : Shake l'instant. 0 commentaire
  • Définitions #51.

    saint valentin,sorcières,attendre,les gens,leshaker,inforatique,carte graphique,combler,empreinte,apprendre,pansexualité,Lu : « Si on m'avait donné un euro à chaque grosse connerie sortie par Nadine Morano, je n'aurais pas un compte Twitter mais un compte en Suisse. »

    Saint Valentin : J’ai testé le gnian-gnian avec une amie lors du dessert, un énorme mille-feuille en forme de cœur. Mais ça c’était avant le drame. Le terrible fromage qui pue, une faute de goût pour le restaurant qui proposait un menu « spécial St Valentin », bonjour la galoche de fin de soirée… enfin pour les amoureux (remarque on peut aussi galocher sans être amoureux !).

    Ne rien attendre : … ne rien attendre … ne rien attendre … ne rien attendre. Des gens. Sinon la déception est toujours au rendez-vous.

    Informatique : J’ai un pote qui avait un souci avec sa carte graphique et qui pour régler le problème voit sur un forum qu’il faut passer cette dernière dans le four à 180° trois minutes. Il va tester. Il va régler le problème.

    Combler : J’avais envie de contribuer. Un espace à combler, juste pour y glisser une empreinte numérique. C’était un soir et ici.

    Made in : Ma fille regarde le fond de son verre « papa c’est un pays Duralex ?, c’est écrit made in Duralex »

    Pourquoi : Pourquoi le mojo de 20 ans n’est plus le mojo de 40 ? Suis-je fantomatique ?

    Apprendre : J’ai eu connaissance d’un mot que je ne connaissais pas, la pansexualité. Il me tarde d’en faire une entrevue dans la cadre de ma rubrique, les deux sorcières sont sympathiques, enfin je pense.

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 0 commentaire