Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

fantomas

  • Un écran plat qui s'épile.

    Le samedi c'est "retour sur...", une note de la semaine mais il y a un an. Une note que j'ai aimé, une note à faire évoluer, une note à faire découvrir.

    Il me fallait piocher dans une note du 14 au 20 mars 2009. Mon choix se pote sur la note "un écran plat de 1967". En regardant le film "Fantomas contre Scotland Yard" mon collègue Loic avait remarqué lors d'une scène que Jean marais-Fantomas présente un écran plat pour visionner un film. Un détail novateur pour un film de 1967. Si des cinéphiles passent par ici, ont-ils le souvenir d'un écran plat dans des films de cette époque. Clique sur la photo pour foncer vers la note...

    Untitluiuiud-1.jpg

     

     

     

     

     

    Et puis un second retour sur une note de la même semaine (mais y'a un an), un petit clip très sympathique de Simone, Ma garden party...au programme des poils et des lames.

    La note d'origine.

    Lien permanent Catégories : Shake le Retour sur... 0 commentaire
  • Un écran plat de 1967.

    fantomas.jpg

    Effectivement le premier écran plat date de 1967, dans le film Fantomas contre Scotland Yard. Suite à une discussion avec mon collègue Loic (oui on travaille très peu en ce moment !), et après vu de nouveau le film il a remarqué a un moment, que fantomas présente une vidéo en utilisant un petit écran plat. Je dois avouer que cela reste très novateur pour 1967, on voyait plus souvent un bon vieil écran cathodique avec un recul de 20 mètres, et même si nous ne sommes pas de grands cinéphiles, nous n'avons pas souvenir d'avoir vu cela dans les films de cette époque. Si des lecteurs passent par ici et ont souvenir d'avoir déjà vu l'utilisation d'un écran de ce style dans un film a cette époque ou avant, qu'ils n'hésitent pas a se manifester dans les commentaires. Bravo Loic il fallait le remarquer.

    Lien permanent Catégories : Shake mes découvertes. 5 commentaires