Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

grandir

  • Un été se termine et un autre recommence...

    été,recommencer,sumer,estivale,reflexion,flolou,leshaker,cyril balayn,saison,fini,vieillir,grandir,vintage,sun,shineCe n’est pas un état des lieux, bien au contraire, le plus souvent c’est en début d’année qu’il est coutume de faire un bilan. Je laisse travailler ma tête bien assez toute l’année dans toutes les directions pour éviter la chose par écrit. Un été se termine, un autre recommence…

    J’ai passé moins de temps devant mon ordinateur, j’ai purgé mes yeux, passé du temps ailleurs, différemment. Toujours cette envie forte de ne pas quitter cet endroit que j’aime, ma vie numérique n’est pas que virtuelle, c’est bien plus complexe que cela. J’ai à ce titre au tout début de la saison estivale abandonné mon compte personnel Facebook pour ne garder que mon état de blogueur. J’en suis heureux, je ne fais qu’un, j’ai mis un certain temps à m’opposer, à me comparer, mais foncièrement je suis le même, c’est une suite logique. Il n’est qu’un espace créatif, rien de plus et rien de moins. Il m’arrive de trouver la chose pathétique et de me dire que je devrais passer du temps autrement mais je me souviens du début, du point de départ, de la genèse.

    Mon changement de vie il y’a bientôt dix ans a supprimé un quotidien d’une petite blonde que j’aime si fort. Faire travailler la machine à penser différemment, tenter de combler cette solitude dont tu ne te feras jamais, celle de ton enfant. Avec le temps on compose, mais jamais au grand jamais on ne pourra s’habituer, c’est une cicatrice et elle restera profonde. Pourtant, tout va bien. Un été se termine et un autre recommence pour ma fille, encore et encore. Décidément depuis que j’ai pris 43 ans le « middle life » n’est pas qu’une phrase. La nostalgie de sa jeunesse s’effaçant au fil du temps. Je n’apprendrais rien aux parents mais quel bonheur de la voir évoluer, affichant sa personnalité volcanique petit à petit.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Shake l'instant. 6 commentaires
  • Pas à pas.

    flolou,pas à pas,jeunesse,nostalgie,enfance,ma fille,leshaker,cyril balayn,jadis,enfant,quotidien,grandir,évolution,croissance,adolescence,ado,micki minaj,violetta,Les choses se modifient lentement, elles se fondent dans le quotidien, tu ne vois rien venir puis peu à peu une chose remplace l’autre. Elle se fige aussi. Cela a commencé avec les poupées qui ne bougent plus vraiment, qui passe le temps à se regarder dans le même sens depuis des jours, des semaines, des mois. L’ordinateur vient d’envahir la chambre et Photoshop trace les portraits du chat (avec une couronne sur la tête, en train de faire du vélo, avec un très beau collier etc…). Comme une trace d’un passé lointain ou les ruines d’un vestige juste au-dessus trône le portrait de Violetta, l’idole s’ancre encore sur le mur. Le son de l’égérie de Disney se fait moins entendre (et heureusement) mais il se trouve remplacé par les déhanchements de Micki Minaj. Une petite voix d’une jeune demoiselle vient même résonner « ça t’embête si j’écoute cette chanteuse ? », comme si je devais bénir la chose.

    En faisant glisser le regard on trouve le livre de la Youtubeuse Natoo, du vernis, les boucles d’oreilles et le parfum. De temps en temps en passant devant la porte fermée de la chambre j’entends la sonnerie de Skype, j’écoute, ce sont les copines, je valide. Dans les boutiques les envies sont plus précises. Les choses changent petit à petit, la tristesse se lit de temps en temps sur le visage suite aux histoires au collège, on explique que c’est la vie. On est si proche qu’on regarde de loin cette évolution. 

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Shake l'instant. 6 commentaires
  • 12 ans.

    Ma fille vient de prendre aujourd'hui. 12 ans. Putain. En même temps si heureux de la voir évoluer. L'occasion de sortir de la cave cette note de mai 2014 qui résume assez bien ce que te ce que je suis et ce que je ressens.

    anniversaire,fille,évoluer,absence,distance,flolou,leshaker,cyril balayn,joyeux anniversaire,12 ans,grandir,retour,retour sur

    Parce que l’absence.

    Parce que le silence.

    Parce que tu cherches les bruits, les vêtements par terre, Gulli ou Disney Channel qui résonne.

    Parce que l’odeur.

    Parce que cette chaleur qui frôle sur toi.

    Parce que la voix, la peau et les rires.

    Parce que cette énergie en toi, cette sensation que tout est possible.

    Parce que le plaisir, les joies et les peines, la vie.

    Parce que tu cherches à poser ton regard.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Shake le Retour sur... 2 commentaires