Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeunes

  • Le temps détruit tout.

    amoureux,rêve,rêver,aventure,jeunesse,jeunes,elle et lui,voyage,espèrer,le temps détruit tout,nostalgie,amour,tunnel,cyril balayn,flolou,leshaker,rien n'est impossible,espoir,Peu importe le lieu, peu importe l’horaire. Ils parlaient assez fort pour que je puisse entendre, assez pour que je vienne vous en parler. Vingt ou vingt-cinq ans peu importe.

    Lui – « Tu sais j’aimerais qu’on puisse vivre à Berlin c’est vraiment bien, les choses se passent là-bas »

    Elle – « Ouais ça serait super, il va falloir qu’on trouve du boulot, on n’aura pas besoin de beaucoup de choses, l’important c’est d’être ensemble… »

    Lui – « Au pire je bosserai six mois et après c’est toi, on va bien trouver un équilibre… »

    Elle – « Tu m’aimeras toujours ? »

    Lui – « bah bien sûr. »

    Je pourrais construire cette note avec les failles, les désillusions, la complexité de la vie et la perte des rêves. Mettre en avant que tout est éphémère, que rien ne reste, que le temps détruit tout. Il me serait si facile de faire trébucher les amoureux de cette photo avec cette instantané, si simple de me foutre de leur jeunesse qui me nargue années après années. D’un claquement de doigt me dresser à la frontière de leur rêve pour calmer le jeu et remettre la réalité de la vie à sa place, esquisser un léger sourire et ne rien dire. 

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Shake l'instant. 0 commentaire
  • Le son de la Yougoslavie.

     

    IMGP0005.jpg

    Jeudi soir. Il est 21h15 mais heureusement il fait chaud. Il arrive avec son Austin. Ils sont jeunes. Il vient se garer sous ma fenêtre. Ils se parlent, se désirent, je le vois, je l'imagine. Etrangement ils vont rester des heures, à discuter. Dès le début de cette rencontre je m'empresse de prendre une photo, ouvre légèrement la fenêtre et j'écoute le son d'une seconde...

    Elle. "Tu vois j'ai une beauté Yougoslave !"

    Depuis je m'interroge. je ne suis jamais allé en Yougoslavie. Alors c'est quoi avoir une beauté Yougoslave ?. C'est un mystère horrible.

    Lien permanent Catégories : Shake l'instant. 0 commentaire