Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jupe

  • Gambettes et Cie.

    [Coline kifouine]


    gambette,jambes,collants,bas,porte jarretelle,sexy,legs,nude,jupe,épilation,tenue,femme,humeur,princesse,flolou,leshaker,cyril balayn,coline kifouine,contributionJe ne travaille bien que sous la pression… et mettre la pression ça tu sais faire ! Bon ok j’exagère un peu c’est vrai que j’ai le démarrage difficile, que veux-tu on ne se refait pas…

    Il faut que je te parle d’un truc… Le speed dating pour gambettes. Je t’explique.

    Elles sont deux et se sentent seules l’hiver. Elles cherchent un homme pour leur tenir chaud. Un vrai. Un confortable. Un qui ne les laissera pas tomber. Un pour deux. Ou un pour chacune. Faut tout tester pour juger, c’est ça la liberté !

    Enfin…

    Elles commencent par tester l’Unique. Le modèle qu’elles connaissent depuis l’enfance au fond. Rassurant. Il faut dire que le choix est énorme et que, forcément, chacune y trouve son compte. Et puis comme ça, les soucis sont gérés à deux… quand il se fait la malle, on change tout et on recommence avec du neuf ! C’est confortable si c’est le bon, et ça dure des années sans se poser de questions…
    Tout se passe à merveille sauf qu’un jour… on se demande ou on vous fait remarquer sic si l’herbe n’est pas plus verte ailleurs. Heu enfin, s’il n’y a pas plus féminin, sexy, tout ça quoi… Parce qu’il faut l’avouer, il a beau être joli, sympa, et toutes les qualités de confort... il est loin d’être glamour.
    Après le « ça, ça n’est pas pour moi », l’idée fait son chemin et puis… on se lance. Terminé le modèle unique… un pour chacune, c’est p’têt bien aussi. Chacune ses soucis. Et si une a un problème elle est libre de changer… juste le sien. Oui ça aussi c’est la liberté.

    Compliqué. Il faut encore tester les modèles… Tu comprends Leshaker, il y a ceux qui te collent à la peau et ceux qui ont besoin d’aide… Mieux vaut se faire sa propre opinion.
    Sacrées gambettes… Faut qu’elles comprennent aussi qu’il y a des contraintes. Par exemple, les contraintes qui te font courir partout et qui crient « Mamaaaaaan », celles qui veulent que tu joues au ballon, que tu te baisses pour faire les lacets ou autres joyeusetés du genre. Et les contraintes qui entraînent des grands moments de solitude… Ces grands moments où tu sens, où tu sais…. Que ça tient à un fil… que si tu bouges d’un centimètre tu vas te retrouver dans une situation très délicate à gérer. C’est cette situation d’ailleurs qui m’a refait penser au fait que tu attendais mon billet. Depuis longtemps. Trop longtemps. Avoue Leshaker, c’est Toi qui m’a envoyé un sort !

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Shake les princesses [contribution]. 0 commentaire
  • Pourquoi la "victime" de DSK n'est pas une princesse ?

    Par mail le lendemain de l'affaire, j'ai le plaisir de recevoir la contribution de Morgane. Je vous propose de la découvrir. Je profite pour inviter les princesses à participer, et comme Morgane, vous pouvez vous poser votre propre question et y répondre - en y joignant une petite photo. Des gros bisous Morgane et encore merci pour ton texte.

     

    princesse,dsk,victime,jupe,femme de chambre,douceur,tendresse,le shaker de cyril,sofitel,morgane

    Autant rentrer dans le vif du sujet et te dire que je suis une jeune princesse de 17 ans. Et si je tire la langue c'est que je suis très enervée. Je suis très enervée car je me dois d'apporter une élément d'information ultra-super-important dans l'affaire, la fameuse affaire.

    Monsieur, Madame, je l'affirme, ici-même, la femme de chambre du Sofitel n'est point une princesse !.

    Oui je sais c'est violent mais j'assume et je te donne mon point de vue d'un coup d'un seul sans jamais reprendre ma respiration.

    Madame femme de chambre n'est point une princesse car une princesse se trimballe au Hilton ou au Waldorf, mais pas au Sofitel. Madame femme de chambre n'est point une princesse car très sincerement une princesse ne va pas calculer une seule seconde un type qui dirige une grande institution et porte un costume, faut pas déconner. Et puis surtout, une vraie princesse n'est pas américaine. Les vraies princesses se refusent à manger des Hot-Dog, à porter des baskets, et mettrent des leggins rose fluo (oui je sais j'ai tendance à avoir une image relativement fausse de la femme américaine)...

    Et puis pour finir sérieusement, une princesse aime la douceur, la tendresse... ainsi je le confirme, je le dis haut et fort, non, non, la "victime" de DSK n'est pas une princesse... ou pas !

    Lien permanent Catégories : Shake les princesses [contribution]. 0 commentaire