Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

kad merad

  • Définitions #89

    Zazon : Cette fille a un putain de charisme, un charme fou, un talent de dingue, oui mais je passe à côté. Mon amie assise a ma droite à particulièrement adorée.  Dommage (mais c’est ma faute). #zazon

    14 : L’année dernière pour la Saint Valentin c’était ici. Cette année nous n’étions pas 2 mais 7 pour ce 14. L’art est la manière de fêter la fête des  amoureux avec rien que des ami(es). Passage obligé sur les sentiments, l’amour, les relations… je n’avais pas envie de rentrer seul, pourtant je suis rentré seul. #fuckingvalentin

    Moi et la bête : Je vais rarement au cinéma, seulement pour accompagner des amis. Elle m’a trainé voir « la belle et la bête », savoureux mélange entre Alice Aux Pays des Merveilles et un clip de Katy Perry. J’ai passé un bon moment finalement. Elle a aimé le charisme de Cassel, moi le décolleté de Seydoux et Vice-Versa.

    Boycott : Rien que pour ça je chie largement sur les JO de Sotchi (ici là…) #pussyriot #mondedemerde

    Envie et désir : J’aime traîner une valise, sortir les affaires, les ranger, accélérer le pas dans les couloirs qui tamisent l’espace, ne pas être joignable, fermer les yeux au moment où tu découvres ta chambre d’hôtel, j’aime ça et je veux vivre comme ça.

    Mon pays : Découvrir une personne que tu connais  vivre dans une camionnette. Mieux comprendre le mal-être depuis des mois. Trouver les mots et lui faire comprendre que je sais, que j’ai vu. Ne rien dire. Putain. J’irais lui dire… que je sais. L’aider.

    Hasard : Y’a des correspondances par mail que j’aime beaucoup. Au téléphone aussi. J’aime les univers et les voix. Cette petite partie de mystère et de pudeur qui flotte. Oui j’aime.

    Etre : Je suis père. Fatalement. Obligatoirement. Rêveusement. Passionnément. Rageusement. Viscéralement.

    Photo : Le film restera boudé par la critique (grosse odeur de navet) #supercondriaque, mais faut dire que le gars est quand même sympa. Il a même tourné dans un autre gros truc de merde… notre court-métrage. Flashback de toute l’équipe (2005)  et cette petite odeur de nostalgie qui berce mes narines.

    leshaker,shake les définitions,définitions,saint valentin,amoureux,solitude,pussy riot,violence,être père,flasback,correspondance,voyage,hotel,boycott,cyril balayn,leshaker,flolou,kad mérad,court métrage,

    Lien permanent Catégories : Shake les définitions. 0 commentaire
  • Retour sur... Mort ou vivant ?.

    Le samedi c'est "retour sur..." une note mais il y a un an. Une note à faire évoluer, découvrir. Il me fallait piocher dans une note du 6 au 12 mars 2010.

    Il y a un an durant cette semaine "je prenais ma douche", je pouvais me la pèter grâce à Kad Mérad, et Harold m'écrivais une note interressante sur "l'histoire à l'ère de la vitesse". Mais mon choix s'arrête sur une note du 11 mars, c'etait le premier "Radio Shaker", depuis 8 autres numéros sont venus ponctuer mon blog et j'aimerais augmenter la cadense. Mais c'est du travail, de la recherche, et je manque de temps.

    Lien permanent Catégories : Shake le Retour sur... 2 commentaires
  • Retour sur... en photos.

    Le samedi c'est "retour sur..." une note mais il y a un an. une note que j'ai aimé, une note à faire découvrir, à faire évoluer.

    Il me fallait piocher dans une note du 20 au 26 juin 2009. Il y a un an tu le sais c'était mon anniversaire et la mort de Michael Jackson. Une semaine légère en note il y a un an, je vais donc m'arrêter sur une vidéo qui illustre en photos le tournage que nous avions réalisé en 2004 (putain déjà). Il y a un an j'avais 37 aujourd'hui 38, et demain ? Lors de ces clichés j'étais jeune, j'avais de l'espoir, de l'energie, des envies...et peut ou pas encore de nostalgie. Show must go on !.

    La note d'origine.

    En savoir plus sur le court-métrage.

    Lien permanent Catégories : Shake le Retour sur... 0 commentaire
  • Pour la frime.

    Juste parce que c'est mon blog, juste pour la frime, sauf que... Oui j'ai eu une petite vie ou à l'époque je réalisais des courts-métrages, dont le dernier en 2003 avec Kad Mérad. Dernièrement une biographie sur Kad vient de sortir et nous avons eu la surprise de découvrir quelques pages nous concernant (à propos du film). Evidement je ne signais pas mes "oeuvres" de mon nom, mais de David Warren (avec deux "r" d'ailleurs pour les auteurs !).

    J'avais fais une note à ce propos dernièrement et sur le Facebook du Shaker des lecteurs se sont demandé "pourquoi "David Warren" ?. Warren est un type rencontré dans un vol entre Paris et New York. Nous avons discuté durant le voyage, un type avec un charisme fort, il était américain et avait une relation avec une francaise. Je crois me souvenir qu'il nous avait proposé de venir avec lui à Philadelphie ou il vivait. J'ai donc gardé ce nom... . Je sais c'est con. Mais David Warren c'est moi merde !!!!!! Tu peux cliquer les toffs.

    01.jpg02.jpg03.jpg04.jpg05.JPG

     

     

     

     

     

     

     

    Mes notes - Le film - Making Of -

    Lien permanent Catégories : Shake l'instant. 4 commentaires
  • Je crois que je peux voler.

    9782359600056.jpg

    Je vais être franc je n'ai pas lu le livre (et je ne le lirais pas). Par contre j'ai eu l'occasion de le feuilleter. Cette note c'est un peut d'autosatisfaction et fera plaisir à maman qui lit mon blog (oui ma mère lit mon blog, mais bon elle sait que je suis fou)... je disais ca va lui faire plaisir car dans ce livre on parle "un peut" de son fils. C'était une époque ou son fils faisait des courts-métrages avec son pote David dont "Monde Extérieur" avec Kad Mérad et Olivier Baroux.

    Dans ce livre Annie et bernard Réval, retracent la carrière de Kad Mérad, et aux pages 131 et 294, les auteurs parlent de la participation de Kad dans notre court. Nous avions eu l'idée à l'époque (bien avant les Ch'tis et compagnie) d'utiliser Kad dans un registre dramatique. Comme je disais donc, un passage sur sa participation à notre film ainsi que sa présence au forun Fnac pour présenter le film.

    Ma maman si elle passe devant le bouquin ne tardera pas à me faire la remarque qu'elle ne pourra pas vraiment être fier de moi car à l'époque j'utilisais un speudo pour signer les films (David Warren) et pas mon nom d'origine (pas grave m'man !). Voila c'est tout, tu m'excuseras mais en même temps c'est dimanche. Je crois que je peux voler Annie et bernard Réval édition Broché.

     

    Ma note sur le court-métrage monde extérieur.

    Ma note sur le Making-of du court-métrage.

    Lien permanent Catégories : Shake l'instant. 2 commentaires
  • Making of.

     
    C'est un plaisir énorme de retrouver le Making-of de "monde Extérieur" le dernier court-métrage que j'ai eu la chance de co-réaliser avec David Rault. Ce dernier a eu vraiment une bonne idée de balancer tous ça sur le net. On y découvre au début les seances de lecture chez Houellebecq avec Antoine Duléry (qui devait ternir le premier rôle), ce sont des images rares surtout quand on connait l'écrivain. Je profite de cette tribune pour remercier les acteurs, surtout Kad et Olivier, qui ont donné du temps surtout lors du Forum fnac de Caen ou nous avions présentés le court en avant-première.
     
    Un petit court-métrage, un petit budget, mais il en faut du temps et de l'énergie pour canaliser tous le monde sur un seul et unique week-end de tournage. David, toi que je connais si bien, crois-tu que nous connaîtrons de nouveau les galères de tournage, d'organisation... ? Nous avons au moins des souvenirs.
     
    Making of du court metrage "Monde Exterieur" de David Rault et David Warren (cyril®) (2003), scenario Loo Hui Phang et Michel Houellebecq, avec Kad Merad, Olivie Barroux, Melvil Poupaud et Yves Michel. Tournage du making of par Loo Hui Phang.

    Lien permanent Catégories : Shake l'instant. 4 commentaires
  • Monde extérieur.

    Produit par Symbioz design, et en compagnie de kadour Mérad et d'Olivier Barroux. réalisé en 2003 ce film a était initié par la lecture des poèmes de l'auteur Michel Kouellebecq. David rault avec qui j'ai réalisé ce film et en compagnie de Loo Hui Phang (auteur), ont rencontré plusieurs fois Houellebecq pour l'écriture du scénario en collaboration du comédien Antoine Duléry qui devait interpreter le rôle principal. En raison d'un planning chargé ce dernier a du se désister, et remplacé par Yves Michel avec qui nous avions déjà travaillé.
    On retrouve dans ce court-métrage Melvil Poupaud, ami de longue date, Kad et olivier rencontrés à cannes plusieurs mois auparavant. Production - organisation - système D, un tournage très précis en un Week End et un court métrage diffusé lors d'un Forum Fnac mémorable à caen (14) avec un Kad au sommet de sa forme. Monde extérieur a connu quelques présentations lors de festival mais "à l'époque" ces derniers exigeaient une copie 35mn que nous ne pouvions nous payer.
     
    Court metrage realise par David Rault & David Warren(cyril®) en 2003, scenario David Rault, Loo Hui Phang et Michel Houellebecq d'apres des textes de ce dernier, avec Yves Michel, Kad Merad, Olivier Baroux, Melvil Poupaud. Produit par Symbioz Design.

    Lien permanent Catégories : Shake l'instant. 1 commentaire