Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

loft story

  • "Ce ne sont pas des prix Nobel"

    Le vendredi 11 juin au matin Elisa Tarbet de chez Médiatalent me téléphone pour me dire qu'elle connait un certain samuel qui travaille pour la télé-réalité. Enfin un contact dans cet univers très fermé, je sais qu'il va me parler, qu'il va me dire que tout est scénarisé. Nous le savons tous.

    Le soir-même je contact Samuel pour un Radio Saker à l'arrache. Souvent je contact les participants bien avant afin de connaître la bête, mais cette fois-ci pas le temps, pour Samuel c'est tout de suite et maintenant. C'est pour cette raison que j'ai laissé cette petite fin d'entrevue pas tellement orthodoxe pour un Radio Shaker. Une rencontre atypique comme j'aime, un personnage profondement detestable, il le sait, mais un Samuel qui a le sens de la réalité dans cette interview. Je sais c'est 10 minutes à accorder, mais les propos de Samuel valent le détour.

    Un grand merci à Elisa et à Samuel.

    Lien permanent Catégories : Shake les entrevues. 0 commentaire
  • Un boulot de merde.

    Chérie t'as pas envie de dîner ?

    Après, j'ai pas très faim.

    Y'a quoi encore ? c'est ton boulot ? un truc qui cloche ?

    J'ai des doutes, j'ai pas l'impression de m'investir, j'ai plus vraiment d'énergie.

    Arrête c'est sympa de bosser en studio, tu rencontres des gens, tu écris des jolies choses, c'est assez formidable.

    Ouais, mais j'ai des doutes, c'est peut-être le temps pour moi de changer de vie, changer de carrière, la musique c'est pas une vie.

    Tu bosses avec des gens talentueux, tu écris bien, tu le sais, les artistes veulent des belles chansons...

    Non mais vraiment j'ai plus d'énergie, et puis ma dernière chanson j'ai craqué je crois...

    Ah oui avec l'autre de "Story trucmuche" ?

    Ouais, j'ai craqué j'te dis... j'ai écris une grosse merde... faut vraiment que j'arrête ce travail.

    Lien permanent Catégories : Shake ton Body [musik]. 4 commentaires
  • L'idée de la transparence.

    [harold]

    4669_NpAdvHover.jpgNotre époque est dominée par l'idée de la transparence. On retrouve ce concept tous les jours de notre vie quotidienne. Prenons l'exemple de l'architecture qui utilise des matériaux transparents : l'Institut du monde arabe de Jean Nouvel et la pyramide du Louvre de Pei. Ces architectures deviennent un lieu ouvert sur le monde mais à la fois un lieu d'invitation au regard de l'autre, un rapport en le dehors et le dedans. De la rue, les gens peuvent voir la structure interne d'un bâtiment au point de voir l'activité humaine dans les bureaux.

    Les objets que nous utilisons sont fabriqués aussi selon ce concept. La matière le plus souvent utilisée est le plastique. Il est généralement  plus ou moins transparent. La transparence des matériaux exprime la technicité et l'honnêteté du produit. On veut démocratiser l'objet. Les couleurs utilisées sont le gris et le noir pour exprimer la neutralité ou l'essence même de l'objet. La transparence est devenue synonyme de vérité. La dématérialisation permet de se débarrasser de la matière de l'objet. On télécharge de la musique, de la vidéo et  l'écran tactile a remplacé le stylo, la souris et le clavier. La translucidité synonyme de lumière donc de transparence est un thème repris par la typographie, le traitement de la lumière des écrans de portable et les différents systèmes d'exploitation informatiques.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Shake dans la tête d'Harold [contribution]. 2 commentaires